background preloader

Organisation mondiale du commerce

Organisation mondiale du commerce
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Depuis 2001, le cycle de négociation mené par l'OMC est le Cycle de Doha[3]. Bien que l'OMC ne soit pas une agence spécialisée de l'ONU, elle entretient des liens avec cette dernière[4]. Le siège de l'OMC est au Centre William Rappard, à Genève. Le 26 mai 2005, le Français Pascal Lamy obtient le poste de directeur général de l'organisation, succédant ainsi au Thaïlandais Supachai Panitchpakdi. Son mandat a été reconduit en avril 2009 pour quatre années. Histoire[modifier | modifier le code] L'OMC est née le 1er janvier 1995[5], mais le système commercial qu'elle représente a presque un demi-siècle de plus. Le sommet de Cancún de 2003 a été marqué par une alliance entre certains pays du tiers-monde contre les projets de libéralisation des services qui étaient sur la table des négociations. Champ d'application[modifier | modifier le code] Fonctionnement et organisation[modifier | modifier le code] Sommets[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_mondiale_du_commerce

Related:  ExécutantsLe COMMERCE dans tous ses états

Donald Rumsfeld Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Membre fondateur du think tank néoconservateur Project for the New American Century, ancien champion de lutte et pilote de l'US Navy, il est aussi un [Quoi ?] franc parleur et un important stratège militaire[réf. nécessaire]. Il est père de trois enfants et grand-père de cinq petits-enfants. Natif de la banlieue de Chicago[modifier | modifier le code] 2014 nouveau traité commercial TISA La semaine dernière, on apprenait, éberlué, l'existence de négociations secrètes d'un nouveau traité commercial, le TISA, entre une cinquantaine de pays dont la France. Son but ? Favoriser la libéralisation du commerce des services. la plupart des responsables politiques français ont donné leur feu vert à ces négociations sans savoir véritablement de quoi il s'agissait. L’accord TISA ou ACS, c'est ce petit projet sans importance qui prévoit l’ouverture totale et irréversible de nombreux services, y compris publics (eau, éducation, santé, transports,…), à la concurrence internationale entre les « Très bons amis des services », un sous-groupe de 48 pays membres de l’OMC, dont ceux de l’UE, le Japon, la Turquie ou les Etats-Unis. Les négociations étaient censées rester secrètes. « Jusqu’à cinq ans après la conclusion d’un accord » ou l’éventuel échec des négociations, d’après un document Wikileaks.

Dick Cheney Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jeunesse et origines[modifier | modifier le code] Il excelle durant sa scolarité aussi bien en cours qu'en sport et est diplômé en 1959. Il entre immédiatement dans la vie active en travaillant sur les lignes électriques de la compagnie locale d'électricité. Vise à accélérer privatisations & dérégulations Ce pourrait être la fin des services publics de l’eau, de l’éducation ou de la santé, la fin de toute volonté de réguler les marchés financiers ou de protéger les données des citoyens. Bref, une entrave encore jamais vue à l’exercice de la démocratie et au fonctionnement des politiques publiques. L’Accord sur le commerce des services (ACS) ou Trade in Services Agreement (TISA) est actuellement en cours de négociation entre une cinquantaine de pays [1], dont ceux de l’Union européenne. Il a été lancé par les États-Unis et proposé à des pays membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), baptisé le groupe des « Vrais bons amis (des services) » (Really Good Friends).

Henry Kissinger Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Henry Kissinger, né Heinz Alfred Kissinger ([haɪnts ˈalfʁɛt ˈkɪsɪŋɐ]) le à Fürth en Allemagne, est un politologue et diplomate américain. Juif et allemand de naissance, il émigre aux États-Unis en 1938 pour fuir les persécutions nazies et est naturalisé en 1943. TPP Trans-Pacific Partnership Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En 2010, cinq autres pays négocient une participation au traité : Australie, Malaisie, Pérou, États-Unis et Vietnam. Le 14 novembre 2010, dernier jour du sommet de l'APEC, les chefs de gouvernement des neuf pays ont accepté la proposition de Barack Obama de compléter les négociations pour le sommet de l'APEC de 2011[1]. En novembre 2011, le Canada, le Japon et le Mexique rejoignent les négociations, en partie grâce à l'intérêt de plus en plus soutenu que lui portent les États-Unis, la première économie de la planète[2],[3] Pays du P-4 Pays en négociations Le TPP était auparavant connu sous le nom de Pacific Three Closer Economic Partnership (P3-CEP), les négociations étant lancées officieusement lors d'une rencontre des chefs de l'APEC en 2002 à Los Cabos au Mexique.

Bill Clinton Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Symbole des Nouveaux démocrates, ouvert à la déréglementation dans les secteurs de l'agriculture et des télécommunications, son mandat est marqué par la plus longue période d'expansion économique en temps de paix de l'histoire moderne américaine[1], par la ratification de l'ALENA (Accord de libre échange nord-américain)[2], par l'intervention de l'armée américaine en Haïti, par les accords d'Oslo, par l'intervention des troupes de l'OTAN dans la guerre du Kosovo, par le premier attentat contre le World Trade Center à New York (1993) et par les attentats contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie. Il est aussi marqué par un certain nombre d'affaires comme le scandale du Whitewater et celui de l'affaire Lewinsky, qui lui vaut d'être l'objet devant le Congrès d'une procédure d'impeachment qui n'aboutit pas. Le , il est nommé émissaire spécial de l'ONU pour Haïti par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

APEC Asia-Pacific Economic Cooperation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logo de l'APEC La Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (en anglais : Asia-Pacific Economic Cooperation ou APEC) est un forum économique intergouvernemental visant à faciliter la croissance économique, la coopération, les échanges et l'investissement de la région Asie Pacifique. Elle se réunit chaque année[1]. Objectifs[modifier | modifier le code] Jimmy Carter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Depuis son départ de la Maison-Blanche, il s’est proposé en tant que médiateur de conflits internationaux et il met son prestige au service de causes caritatives. En 2002, il reçoit le Prix Nobel de la paix en récompense de ses « efforts pour résoudre les conflits internationaux par des solutions pacifiques, pour faire progresser la démocratie et les Droits de l'homme, et pour promouvoir le développement économique et social ». Il se distingue également en littérature, étant l'auteur de nombreux livres. Il est actuellement le plus ancien président américain encore en vie. Biographie[modifier | modifier le code]

Groupe des vingt Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logotype du Groupe des vingt. Pays membres du G20 Pays « invités permanents » Pays participants en tant que membres de l'Union européenne Le Groupe des vingt (G20) est un groupe composé de dix-neuf pays et de l'Union européenne dont les ministres, les chefs des banques centrales et les chefs d'États se réunissent régulièrement. Il a été créé en 1999, après la succession de crises financières dans les années 1990[1]. Il vise à favoriser la concertation internationale, en intégrant le principe d'un dialogue élargi tenant compte du poids économique croissant pris par un certain nombre de pays.

Organisation de coopération et de développement économiques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE, en anglais Organisation for Economic Co-operation and Development, OECD) est une organisation internationale d’études économiques, dont les pays membres — des pays développés pour la plupart — ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché. Elle joue essentiellement un rôle d’assemblée consultative[1]. L’OCDE a succédé à l’Organisation européenne de coopération économique (OECE) issue du plan Marshall et de la Conférence des Seize (Conférence de coopération économique européenne) et qui a existé de 1948 à 1960.

Fonds monétaire international Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Fonds monétaire international (FMI) est une institution internationale regroupant 188 pays, dont le rôle est de « promouvoir la coopération monétaire internationale, garantir la stabilité financière, faciliter les échanges internationaux, contribuer à un niveau élevé d’emploi, à la stabilité économique et faire reculer la pauvreté[1] ». Le FMI a ainsi pour fonction d'assurer la stabilité du système monétaire international (SMI) et la gestion des crises monétaires et financières. Pour cela, il fournit des crédits aux pays qui connaissent des difficultés financières mettant en péril l'organisation gouvernementale du pays, la stabilité de son système financier (banques, marchés financiers) ou les flux d'échanges de commerce international avec les autres pays.

Consensus de Washington Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Solution-type à la crise de la dette de l’État[modifier | modifier le code] En Amérique latine, la « décennie perdue » des années 1980 avait été marquée par une profonde crise économique, une hyperinflation dévastatrice, la déstructuration sociale et des instabilités politiques. La crise de la dette extérieure, écartant le sous-continent des marchés financiers, le priva d'investissements extérieurs, avec un transfert net (négatif) de ressources financières, de près de 25 milliards de dollars en moyenne annuelle, en direction du Nord[2]. Le « paquet » de réformes recommandées aux États se trouvant face à une crise de la dette accompagnée de récession et d'hyperinflation, est résumé dans l'article paru en 1989 sous la plume de l'économiste John Williamson, qui met en avant dix propositions :

Related: