background preloader

Bnf - l'architecture gothique [ressource]

Bnf - l'architecture gothique [ressource]
Related:  *docs I

Chronologie et carte de Paris 1150-1300 [ressource] Présentation - Paris de Philippe IV-le-Bel (1285 † 1314), environ 300 hectares ; 200 000 habitants 1183 Début du pavage des rues 1190 Début de la construction du rempart rive droite 1198 Fondation de l’abbaye féminine de Saint Antoine des Champs 1200 Construction de la forteresse du Louvre 1210 Construction du rempart rive gauche 1218 Fondation du couvent des Jacobins (Dominicains) rue Saint-Jacques 1220 Achèvement de la façade de Notre-Dame (sauf les tours) 1230 Fondation du couvent des Cordeliers (Franciscains) rue de l’Ecole de Médecine 1240- 1340 Fondation d’hôpitaux et de nombreux collèges au quartier latin 1241-1248 Construction de la Sainte-Chapelle 1254 Fondation de l’hôpital des Quinze-Vingts 1257 Installation des Chartreux à Vauvert 1297-1308 Philippe le Bel agrandit le Palais (Palais de Justice) Carte Paris en 1300 sur fond de voirie actuelle cliquez ici Voir aussi Liens externes Paris à l'époque de Philippe-Auguste Densité de population en 1300 Alpage Sources

Architecture Les deux grands ordres grecs qui, dès l’origine, existent concurremment à partir du 7° siècle av JC, sont : le dorique caractérisé par une colonne assez épaisse, striée de 20 cannelures verticales, reposant directement sur une plate-bande continue (stylobate) et supportant un chapiteau très simple formé d’une échine que domine un tailloir carré. Celui-ci supporte à son tour une poutre pétrifiée, l’architrave, elle-même surmontée d’une frise formée de l’alternance de triglyphes et de métopes. Le triglyphe est un bloc sur lequel se détachent en relief trois baguettes verticales; la métope est le panneau de remplissage entre deux triglyphes. Le décor occupe dans l’un et l’autre ordre une place importante. Il est très important de noter que ces 2 ordres ne se résument pas au style des colonnes, même si elles résument le mieux celui-ci. Vers le 4° siècle l'ordre ionique plus souple et plus inventif a tendance à se généraliser.

Provence [L’art roman en France->L’art roman en France] La Provence romane, très particulière, correspond aux anciens archevêchés d'Arles et d'Aix et inclut le Comtat et Avignon qui, à cette époque, appartiennent à la province ecclésiastique et au royaume d'Arles. Elle comprend le delta du Rhône, remonte le long de la rive droite du fleuve, avec Saint-Gilles, Saint Laurent des Arbres, Bourg-Saint-Andéol et Viviers. Au nord de Montélimar elle est influencée par la Bourgogne dans l'ancienne province ecclésiastique de Vienne. Puis sa frontière passe, suivant une ligne nord-ouest - sud-est, par Saint Marcel les Sauzet, Saint André de Rosans, ignore Sisteron et Digne, descend au sud par Ganagobie, (Hormis Moustiers-Sainte-Marie et Senez), et touche la mer à Saint-Raphaël. Le Christianisme, installé de bonne heure, a rempli ce pays de monuments dont quelques-uns existent encore. Les plans sont simples. Les absides, voûtées en cul-de-four souvent nervé, reçoivent sur leur pourtour une arcature décorative portée sur des colonnettes.

presentation du theme Des images de synthèse vous dévoilent le visage de Paris au Moyen-Age « Le Louvre, l’Hôtel de Ville ou Notre-Dame présentaient des visages différents au Moyen Age. Voici des images de synthèse, signées Grez productions, qui permettent de découvrir la ville de Paris telle qu’on ne l’a jamais vue. » Le Palais de la cité Le plus grand bâtiment de l’île de la Cité, le Palais de la cité, accueille aujourd’hui le palais de Justice. Le pont au Change Sous le règne de Charles le Chauve, le Grand-Pont, par opposition au Petit-Pont, franchit le grand bras de la Seine entre l’île de la Cité et la rive droite. Le petit châtelet Les accès aux deux ponts qui reliaient l’île de la Cité aux berges de la Seine, furent protégés dès le IX° siècle par deux châtelets, d’abord en bois, puis en pierre. L’Hôtel Dieu L’Hôtel-Dieu est fondé en 651 et représente de ce fait le plus ancien hôpital de la capitale. La cathédrale Notre-Dame de Paris La Place de Grève

Les 5 ordres d'architecture Alsace : lart roman en Alsace Alsace : l’art roman en Alsace 1.1. Principes architecturaux Il n'existe pas en France de grande église qui ait une voûte en pierres et qui soit en même temps plus vieille que l'an 1000 De la fin du Xè et jusqu'au milieu du XIè on rencontre l'architecture « lombarde » ou « pré-romane ». Les grandes églises lombardes en France sont Saint Michel de Cuxa (Pyrénées Orientales), Saint Guilhem le Désert (Hérault), Aime (Savoie)… En Alsace, l'église de Marmoutier (quoique romane) offre sur sa façade un bel exemple de bandes lombardes. FR67MARM0004.jpg|Marmoutier, l’abbatiale : la façade.} Le grand problème pour les bâtisseurs du XIè est de concevoir une nef de grande surface avec une voûte en pierres. 1.2. Il existe différents types de voûtes romanes : La voûte en berceau : On appelle arc en plein cintre un arc en demi-circonférence. 1.3. Les premiers à construire des voûtes en pierre sur de vastes nefs sont les moines bénédictins de l'ordre de Cluny et les cisterciens de Cîteaux, au XIème. 1.3.1.

livre besoin

Related: