background preloader

Jeremy Rifkin: "Le capitalisme va devoir vivre avec l'économie collaborative"

Jeremy Rifkin: "Le capitalisme va devoir vivre avec l'économie collaborative"
La France, qui accueille fin 2015 la grande conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP21), doit s'engager pleinement dans la 3e révolution industrielle, basée sur l'alliance entre le développement des énergies renouvelables et les technologies d'Internet (objets connectés, plateformes d'économie collaborative, etc) et oublier "l'économie du XXe siècle" qui a fait son temps. Tel est en substance le message adressé par Jeremy Rifkin, économiste américain spécialiste de la prospective et auteur en 2012 de "La 3e révolution industrielle", au gouvernement français. Déjà plusieurs pays et régions ont mis en place les préceptes de Jeremy Rifkin pour une croissance plus durable. C'est notamment le cas de l'Allemagne, de Monaco et de la province d'Utrecht aux Pays-Bas. En France, seul le Nord-Pas-de-Calais s'est engagé pour le moment dans cette voie. Est-ce que vous pouvez nous expliquer en quoi consiste exactement la 3e révolution industrielle? Je suis vraiment inquiet.

http://www.challenges.fr/economie/conjoncture/20150629.CHA7377/jeremy-rifkin-le-capitalisme-va-devoir-vivre-avec-l-economie-collaborative.html

Related:  THINK NUMERIQUEwar2Plantation_changement_climatiqueVEILLE ECONOMIE COLLABORATIVE

Consocréation : l’illusion de compétence Le terme consocréation est un oxymore. Il décrit le lien indissociable entre la consommation de la création. Déjà fortement présents avant l’apparition d’Internet, les outils consocréatifs sont ceux qui proposent un encadrement technique à base de masques, de modèles ou de thèmes. L’utilisateur et ses destinataires s’en suffisent car ils estiment faire acte de création alors qu’ils consomment des fonctionnalités de « personnalisation ». Avec la généralisation des blogs puis des réseaux sociaux où il est possible de « créer » sa page sans programmation (d’ailleurs, le mot n’apparaît sur aucun dispositif socio-numérique), une illusion de compétence est fortement à l’œuvre. Les attentes et la réception des contenus ainsi mis en ligne renvoient une image positive car chacun fait de même et ne recherche plus la créativité mais l’originalité dans le choix des contenus.

Grèce: Et si on n'avait rien compris à la dette? Tout le monde part du principe que la Grèce, débitrice, est responsable du remboursement. Mais le créancier est lui aussi responsable de la dette. Petit rappel philosophique de ce qu'est une dette, de ses enjeux et de sa violence. La question de la dette, qui fait la une de la presse depuis des mois, ne se résume pas à une question morale, encore moins juridique, comme elle y a pourtant été souvent réduite. La dette, c'est aussi une question politique et philosophique plus large, qui engage la connexion fondamentale de l’intérêt des débiteurs et des créanciers. only in San Francisco: La forêt urbaine de San Francisco Ne la cherchez pas sur la carte, vous ne la trouverez pas.Mais si vous veniez devant chez moi, vous verriez un arbre encore tout maigrichon qui porte une étiquette. Il a été planté là, comme 1500 autres en moyenne chaque année par " The Friends of the urban Forest". Cette association aide tous les riverains qui le souhaitent à planter un arbre sur le trottoir devant chez eux : obtention des permis auprès de la municipalité, matériel, coup de main de spécialistes et de bénévoles le jour de la plantation, et même l’organisation d’une party pour fêter l’événement… Après quoi, les riverains arrosent et entretiennent la petite aire dégagée pour la plantation (2m2 environ) à leur idée.

L'économie collaborative peut-elle faire baisser la dépense publique ? Emploi et politiques sociales L’économie du partage est en train de bouleverser, en quelques années seulement, plusieurs secteurs économiques. Désormais devenu incontournable pour de nombreux consommateurs, l’économie collaborative prend un poids considérable et est en train de bouleverser notre façon de consommer, de nous loger et de voyager. D’autant que cette dernière ne se cache pas de venir concurrencer sur leurs terrains, les acteurs de l’économie traditionnelle, pour proposer des services la plupart du temps moins chers aux utilisateurs. L’économie du partage, quel potentiel et à quelle condition ? Aujourd’hui on compterait 9.000 « starts up » (bien que certaines soient déjà devenues des leaders dans leurs domaines) de l’économie du partage dont 276 créées ou implantées en France et dont 76% ont été créées après 2008.

Du Multi-Media au Storytelling : les progrès de l’usager Depuis les premiers cd-rom culturels produits par la Réunion des Musées Nationaux (RMN) dans les années 90 jusqu’aux tous récents « e-albums » qu’elle propose en parallèle des grandes expositions parisiennes aujourd’hui, nous pourrions retracer l’histoire, hésitante et balbutiante des écritures interactives, ou relever les innovations technologiques et servicielles qui les ont accompagnées, ou encore décliner les paradigmes de l’augmentation, de la participation ou de la médiation. Nous préférons cependant porter l’attention sur les progrès de l’usager. Progrès qui ne dépendent en rien de l’univers culturel ou de ses productions mais qui ont été permis par les productions commerciales, professionnelles accessibles via Internet ou les connected devices en cours ; progrès qui aujourd’hui redonnent toute leur place aux e-albums et autres applications culturelles. Bibliographie :

Grèce. D’importantes mines d’or qui excitent les convoitises étrangères 498 kilos d’or. Telle était la production annuelle en Grèce en 2011. L’an prochain, ce chiffre pourrait théoriquement dépasser les 13 tonnes – soit 26 fois plus –, plaçant ainsi le pays au premier rang des producteurs européens, devant la Finlande, actuel 40e au rang mondial. Car le sous-sol de la Grèce est riche : le pays est déjà le premier en Europe pour la bauxite, minerai qui entre dans la fabrication de l’aluminium, et de perlite, sable siliceux utilisé en agriculture et en horticulture.

Agroforesterie : Créer un microclimat dans ses parcelles - Reportages - Vidéos - La France Agricole mercredi 05 août 2015 Eleveur à Peuton (Mayenne), Dominique Bordeau mise sur les bienfaits des arbres pour faire face aux variations climatiques. Depuis son installation en 1988, il a planté 8 km de haies sur 42 hectares, et a démarré il y a quatre ans l'agroforesterie intra-parcellaire. Ombre, fraîcheur, brise-vent, vie du sol... les avantages sont nombreux, sans compter la valorisation du bois en plaquettes et piquets. A lire : le dossier « Instabilité climatique : comment s'adapter » de La France Agricole n°3602. Réalisé par Adèle MagnardJournaliste reporter d'images Economie collaborative, les valeurs d'Internet pour modèle sociétal - Curiouser Quel est le point commun entre Une ruche qui dit oui et un hackerspace de San Francisco ? Tentative de décryptage d’un mouvement en plein essor, qui puise ses sources dans l’histoire d’Internet. L’économie collaborative est un terme qui regroupe l’ensemble des nouvelles formes de partage, d’échange et de location permises par Internet, afin de collaborer entre particuliers.

Moiraud Archives A quand l’appart 2.0 pour les enseignants ? Il aborde des contraintes sociales car, considérant les contraintes matérielles et d’espace que nous avons découvertes dans le premier épisode et le 2ème épisode, il ne semble pas évident de toujours pouvoir y faire face, surtout en contexte urbain où la pression immobilière est forte. Autrement dit, l’enseignant ne pourra pas toujours disposé d’une pièce […]

Source : Challenges Auteur : Laure-Emmanuelle Husson Date : 20 juillet 2015 Type : Interview écrite Source : Google Selon Jeremy Rifkin, interviewé pour cet article, l'économie collaborative s'inscrit dans la 3e révolution industrielle, qui comprend les énergies renouvelables, les objets connectés et les plateformes collaboratives. Ce spécialiste a déjà travaillé pour plusieurs projets afin d'accompagner cette troisième révolution industrielle. Il décrit cette dernière comme une opportunités pour les pays à ne pas louper. by licencemarketingdigital Oct 29

Related: