background preloader

Ne Pas Plier, l’internationale la plus près de chez vous

Ne Pas Plier, l’internationale la plus près de chez vous
Related:  graphisme/designStreet art

Viktor Hertz on the DesignersCouch Network Dans l'atelier de Ne Pas Plier, à Ivry-sur-Seine Des images partout, étalées par terre, disposées les unes à côté des autres, posées en petits tas soignés, rangées sur des présentoirs à cartes postales, affichées sur les murs, assorties et conditionnées dans des pochettes individuelles transparentes, ou emballées sous plastique dans leurs paquets pas encore défaits de l’imprimerie, gros paquets massifs posés les uns à côté des autres sur les immenses tables d’atelier blanches... Aussitôt entré, aimanté, on s’approche pour les regarder, les détailler, se laisser surprendre par celles qu’on ne connaît pas encore ; on a envie d’en prendre méthodiquement une de chaque, d’y puiser à pleines mains, de les emporter pour les accrocher sur les murs, les envoyer aux amis, les coller un peu partout autour de soi comme des manifestes. « Epicerie d’art frais » : Ne Pas Plier ne pouvait pas se donner de définition plus juste. Ici, les images sont littéralement des produits de première nécessité. Et à gauche en sortant de l’ascenseur, qu’y a-t-il ?

[SPÉCIAL FASCINATION] – VENDREDI C’EST GRAPHISM S02E42 Cette semaine, fascinez-vous : du papier qui prend vie, notre belle planète, un illustrateur qui manipule la lumière comme l'eau, l'affiche pour le festival de Magie de Québec, de la typo, et un WTF daté du 11/11/11 ! Hello à toutes et à tous ! Cette semaine, je suis en direct du grand froid (à Stockholm), et je vous ai rédigé un numéro spécial de “Vendredi c’est Graphism”, spécial “FASCINATION”. Drôle d’idée que celle-ci, je vous l’accorde. Et bien sachez que plus j’apprends, plus je surfe, plus je découvre, plus je vous raconte chaque semaine l’actualité du graphisme et plus certaines choses me fascinent ! Bon vendredi et… bon Graphism ! Geoffrey Allez, zou, on commence la semaine avec un projet assez fabuleux réalisé par des chercheurs de la “North Carolina State University”. source Depuis quelques moins maintenant, Tang Yau Hoong publie ses derniers travaux dans lesquels il joue sur l’imaginaire, la fascination de la lumière, son détournement. source source source Ah la typographie !

Arts Plastiques " Toute publicité dans un lieu public qui ne vous laisse pas le choix de la voir ou non est à vous. Elle vous appartient. À vous de la prendre, de la réarranger, de la réutiliser. Demander la permission serait comme demander si vous pouvez garder la pierre qu’on vient de vous jeter à la figure ". Banksy, Guerre et Spray, Éd Alternatives, Paris Après avoir effectué quelques recherches sur le projet Brandalism*, proposez sous la forme d’un photomontage une publicité détournée** replacée dans un espace public, ayez une véritable réflexion critique de la société décriée par Banksy. * Brandalism : contraction de brand (marque) et vandalism. ** Détourner : en arts plastiques, c’est utiliser une image ou un objet existant en modifiant son sens original ou sa fonction. Disney Sweatshop, Polyp (UK), installé à Birmingham Napalm (ou Can’t beat the feelin’), Banksy, 1994-2004 Dans les années 90, Ron English construit sa réputation en s’attaquant à plus de mille panneaux publicitaires.

“Occupy Design” symbolise Occupy Wall Street Parmi les manifestants de New-York se trouvent un certain nombre de designers. Ces derniers se sont réunis au sein d'"Occupy Design" pour donner à leur mobilisation une forme plus graphique. Le projet Occupy Design est porté par des graphistes qui manifestent à Wall Street en ce moment : afin de propager la protestation, ils ont ouvert un site Internet qui offre des outils graphiques, des pictogrammes ou des symboles. Le tout pouvant servir à créer des messages repris par les protestataires. Les messages ci-dessus sont donc souvent fondées sur des chiffres comme les 14 millions d’Américains au chômage. Article initialement publié sur Graphism.fr, le site de Geoffrey Dorne, auteur de notre chronique Vendredi C’est Graphism! Retrouvez le dossier d’OWNI Occuper Wall Street et son esprit et tous les articles consacrés à ce mouvement sur notre site.

(Dé)Faites le mur : le street-art à l’affiche Les amateurs de street-art comme les néophytes seront comblés avec deux films en programmation qui gravitent autour de ce sujet, même si les présenter seulement sous cet angle serait certainement réducteur : Faites le mur de Banksy et Women are Heroes de JR. Engagés, émouvants et drôles. Le « street-art », l’art qui sort du musée, et se retrouve en bas de chez vous. Le street-artist, au grand dam de nos sociétés, va à l’encontre de la notion de propriété. Considéré comme un délinquant lorsqu’il se réapproprie l’espace public, son action, parfois à la limite du vandalisme, va de la peinture élaborée au pochoir, en passant par le collage ou le graffiti. Cette tribune grandeur nature visant un large public, déjà subversif dans le non-consentement, est l’étendard d’artistes contemporains majeurs. Banksy, le terroriste de l’art aux œuvres protéiformes, a créé autour de son personnage une chape de béton, refusant la célébrité qui découle de sa démarche.

VENDREDI C’EST GRAPHISM S02E10! » Article » OWNI, Digital Journalism Au menu cette semaine, de la typographie sur les murs, sur iPad et racontée, un pinceau pour peindre le numérique, une interface de dessin en ligne minimaliste, une exposition de petites bestioles colorées et le WTF de la semaine. Hello et bienvenue pour ce 10e épisode de la saison 2 de Vendredi c’est Graphism ! La semaine a été chargée, je vous invite donc à découvrir ce numéro avec au menu cette semaine, de la typographie sur les murs, sur iPad et racontée par un vieux monsieur… un pinceau physique pour peindre le numérique (ou est-ce l’inverse?), une interface de dessin en ligne minimaliste mais très pratique, une exposition de petites bestioles colorées tout en en feutre, et un WTF mélant chien, skate-board et dessin animé ;-) Bon vendredi, et bon graphisme :-) Geoffrey source Cette semaine, on a découvert également un nouvel “outil créatif du numérique”, j’ai nommé le pinceau iPad. source | source source | source source source source source

Sticker Art - Obey Giant Stickers rule. When I pause to think about it, stickers have changed my life. It is hard to believe that paper and vinyl with adhesive backing can do so much. Repetition works, and stickers are a perfect medium to demonstrate this principle. As long as stickers are being put up faster than they weather or are cleaned, they are accumulating. What’s the deal with stickers anyway? I’m not sure whether this article is supposed to be a more academic discussion, but I’m providing my history with stickers because it is very relevant to my point of view. *Interesting side note: At this time, I still had not had real contact with “wild style” graffiti, with the exception of attending an art summer program with David Ellis, a.k.a. That summer I was working at a skate shop called The Watershed. It amazed me just how liberating and easy stickering was. As my production methods improved, so did my distribution. As my production methods improved, so did my distribution. Conclusion

Vendredi c’est Graphism S02e09 » Article » OWNI, Digital Journalism Cette semaine: un mélange peinture classique & dessin-animés, une publicité Windows qui a des allures d'Apple, un coup de gueule pour sauver l'Association... et un petit WTF avec un gros ours! Bonjour à toutes & tous et bienvenue à bord de l’OWNI graphique du vendredi :-) Aujourd’hui, notre revue de la semaine fait des aller-retours entre design numérique et graphisme imprimé, il va donc nous falloir sauter de l’un à l’autre avec, comme toujours, les yeux grands ouverts. Je vous propose donc cette semaine un travail mélangeant peinture classique et dessin-animés, une publicité Windows Phone 7 qui a des allures d’Apple, un coup de gueule pour protéger la vie de l’Association, une très belle animation et des interfaces mobiles. Un bon vendredi graphique à vous tous ! Geoffrey Pour commencer notre revue de la semaine, voici un travail graphique vraiment intéressant car il s’agit de la rencontre entre le dessin animé & la peinture classique. source Et Steve Ballmer en 1986 : source le site source

If Graffiti Changed Anything by Banksy Get 50% off w/ free shipping sale. Ends today! Banksys If Graffiti Changed Anything first appeared in Fitzrovia, central London, in April, 2011. Ever-conscious of the political environment, this Banksy piece pays homage to anarchist Emma Goldman. Is Banksy expressing his own frustration with a political system that seems to ignore the voice of the individual vote? Des affiches auxquelles il manque une simple lettre… Ooops ! Bonjour bonjour les ami(e)s ! Ce matin, je vous présente « Removies », un projet dans lequel les designers Austin Richards et Des Creedo réalisent affiches de films qui n’existent tout simplement pas et qui, pourtant sont basées sur des films très connus ! Comment font-ils ? Tout simplement, en enlevant juste une lettre au titre du film original ! Ainsi, les deux designers changent le sens de l’histoire afin de créer quelque chose de drôle et original. Avec des silhouettes très simples, élégantes, texturées et colorées, chaque affiche monochromatique présente l’interprétation visuelle de ce nouveau titre imaginé On rira donc devant « Down of the Dad », « Seven Ears in the Tibet », « Rise if the plane of the apes » ou encore « Jurassic Ark » source Ces articles peuvent aussi vous intéresser:

Définition BANSKY Mouvement artistique e « Street art » est l'art, développé sous une multitude de formes, dans des endroits publiques ou dans la rue. Le terme englobe la pratique du graffiti, du graffiti au pochoir, de la projection vidéo, de la création d'affiche, du pastel sur rues et trottoirs. La valeur subversive du « street art » est très puissante et les motivations qui poussent les artistes à afficher leur art dans la rue sont des plus variées. Certains artistes de la rue voient le « street art » comme un large espace vierge pour réaliser leurs oeuvres alors que d'autres adoptent cette forme d'art dans le but de retrouver les émotions fortes qui émanent des risques encourus par la réalisation de projets sur la propriété privée ou publique (arrestations, contraventions, etc.). Les techniques utilisées sont variées et de diverses proportions. Initialement, le « street art » regroupait particulièrement les artistes graffeurs et était associé à la culture « punk ».

Related: