background preloader

Pour encourager la coopération : les jokers collectifs

Pour encourager la coopération : les jokers collectifs
Résumé des épisodes précédents Dans ma classe, je tamponne un marque-page dans le cahier de mes élèves quand ils copient correctement, quand ils atteignent "l'objectif du jour" en dictée ou en rédaction, quand ils obtiennent une ceinture (...). Voir ici pour les tampons et le marque-page. Quand le marque-page est rempli, ils viennent piocher un "joker" qui leur donne une sorte de privilège spécial. Il peut s'agir de "faire écrire ses devoirs par la maitresse", de "rester en classe pendant une récré pour dessiner au tableau", "choisir sa place dans la classe". Beaucoup de blogueurs donnent des idées de privilèges ... Petit à petit, sans l'avoir vraiment planifié, au fil des années, j'ai introduit de plus en plus de jokers collectifs dans ces jokers à piocher. Ce sont des jokers dont toute la classe peut profiter. Je me suis aperçue que ces jokers collectifs avaient un effet très positif sur l'ambiance de classe. Sur un an, cela fait un ou deux "évènements" par période. Foire aux questions

http://www.charivarialecole.fr/pour-encourager-la-cooperation-les-jokers-collectifs-a118187508

Related:  gestion de classeclasse coopérativePEDAGOGIE COOPERATIVEéducation collaborative

Sixième coopérative : 1. Le travail individualisé Ce billet est le premier d'une série présentant le fonctionnement de la 6ème coopérative que nous avons mise en place au collège. Si les élément sont présentés séparément, il faut garder à l'esprit que c'est la cohérence des dispositifs qui nous paraît pertinente. 1. Le travail individualisé Dans la globalité du fonctionnement de la classe de 6ème coopérative, la séance de travail individualisé est un moment important dans la semaine au niveau de la personnalisation. Pilotée par le plan de travail personnel, elle permet d'être au plus près des besoins des élèves tout en développant leur autonomie et en favorisant la coopération. Actualités - Guide sur le climat scolaire et médiation par les pairs à l'école primaire Un guide en 7 axes Le guide sur le climat scolaire constitue un vade-mecum pour tous ceux qui veulent améliorer la vie d'une école. L'approche se veut globale et associe la lutte contre les violences, l'organisation des partenariats, le développement de pédagogies de coopération. L'objectif : améliorer le bien-être des élèves et des enseignants. Pour chacun des axes, le guide propose une définition de l'axe, les résultats de la recherche dans ce domaine, et des pistes de mise en œuvre. Axe 1 : Stratégie d'équipe

Comment animer des réseaux collaboratifs en ligne : Guide pratique personnalisable Signalé dans sa phase de réalisation dès juillet 2013, le guide pratique : comment animer des réseaux collaboratifs en ligne : Faire ensemble ! Manuel à l’usage des animateurs de réseaux collaboratifs est téléchargeable en ligne! ! Un opus mis à disposition sous licence Creative Commons. pidapi-asso.fr - 01 - LE PLAN DE TRAVAIL Élément essentiel de la prise en compte effective de l'hétérogénéité et de la mise en place de temps de travail personnalisés, le plan travail dans la grande majorité des classes au coeur du dispositif dans lequel vient s'insérer l'outil PIDAPI. Le principe de la personnalisation tend vers la mise à disposition d’une série d’outils, certains utiles à l’évaluation des connaissances, d’autres supports aux situations de transmission de compétences et un dernier servant au suivi de tous ces chemins de vie se croisant dans une journée de classe. La vocation du plan de travail tel que l’entendait Freinet est donc celle-ci : guider chacun des enfants pour un travail choisi, autonome et en lien avec ce que l’enseignant espère de lui. Vous trouverez ici des liens vers des articles qui vous feront comprendre (nous l'espérons) l'utilisation de cet outil ainsi que des exemples concréts dans différents contextes : Introduction : Des exemples de plan de travail de lea toute petite section au lycée :

La pédagogie Freinet Une pédagogie qui aide l'enfant à révéler le meilleur de lui-même La pédagogie Freinet s'intéresse à l'enfant avant tout. Encadré, encouragé, mis en confiance, motivé par des activités intéressantes et créatives, il peut se développer et apprendre à son rythme. Pas de stress, mais l'envie de progresser. Pas de compétition mais une émulation et une collaboration enrichissantes. Pas de notes, mais de véritables dialogues d'évaluations. Méthode des six chapeaux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La méthode des 6 chapeaux (application de la Maïeutique de Socrate) extraite de l'ouvrage Six chapeaux pour penser est une méthode de management personnel ou de groupe, développée par Edward de Bono, permettant de traiter les problèmes dont une des conséquences est d'éviter la censure des idées nouvelles, dérangeantes, inhabituelles. Pour cela, chaque participant prend un « chapeau » d'une couleur particulière, lui assignant ou lui reconnaissant un rôle. Ce chapeau peut changer durant la réunion. Il peut aussi être identique à celui d'autres participants.

Classe inversée et tâches complexes : « les élèves créent des capsules, donc le cours » Pour rendre ses élèves "acteurs", Amélie Mariottat, prof de français dans un collège de Dordogne, a misé sur les tâches complexes et la classe inversée. En classe, les élèves conçoivent eux-mêmes les capsules vidéos qui constitueront une partie du cours. Les élèves d’A. Mariottat conçoivent des capsules, qui constituent une partie du cours. Amélie Mariottat est prof de français au collège des Marches de l’Occitanie (REP), à Piégut-Pluviers (Dordogne). Soucieuse de rendre ses élèves de 6, 5e et 3e “acteurs”, elle pratique la classe inversée depuis 2014.

Demande de correspondance Dans le cadre de notre future classe coopérative, s'inspirant notamment des techniques Freinet, nous aimerions établir une correspondance suivie à deux niveaux : - en France, avec une classe de 6e s'inspirant de la même philosophie (cela vient d'être finalisé) - à l'étranger, notamment en Afrique francophone mais pas exclusivement, avec des élèves d'âge proches, entre 11 et 13 ans environ. Via une correspondance essentiellement virtuelle (mail notamment), mais potentiellement papier voire des colis, nous aimerions faire échanger nos élèves au sujet des pratiques de classes, des projets, des sorties, de leurs travaux libres...la liste n'étant pas exhaustive ! Débattue au sein du conseil coopératif, la correspondance sera avant tout prise ne main par les élèves (périodicités, responsables, formats, thèmes...), c'est la raison pour laquelle nous laissons cette initiative volontairement floue avant de la construire avec la classe. Ecrire directement à Mathieu Karl Fonvieille

Related: