background preloader

ACERMI

ACERMI
Related:  Energies et isolationISOLATION, ETANCHEITE

Guide des aides et des appels à projets Avec le FREE, maîtrisez vos consommations d'énergies. Vous souhaitez réduire vos consommations d'énergie et vous chauffer avec du bois ? La Région vous aide à financer votre projet dans le cadre du Fonds Régional d'Excellence Environnementale Poitou-Charentes (FREE). Objectifs régionaux Poitou Charentes est la première région à engager une démarche participative d'ampleur sur les changements climatiques. Depuis 2004, son action d'excellence environnementale anticipe et prend en compte la dimension sociale pour préserver le pouvoir d'achat des ménages, et propose des aides aux particuliers. Pour qui ? Les particuliers ayant leur résidence principale en Poitou-Charentes. Quelles conditions ? Vous êtes invités à déposer votre dossier avant acceptation du devis,Votre résidence principale est en Poitou-Charentes,Vous n'êtes pas assujetti à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Quel montant ? Comment ça marche ? Les dossiers doivent être complétés avant le 31 décembre 2014 Contacts

ANGLAMOB ANGLaMoB, accessoire mais essentiel ANGLaMoB est un accessoire qui permet de réaliser une étanchéité parfaite entre la membrane pare-pluie et les cadres d’ouverture. Il est destiné à toutes les façades recevant un bardage opaque. Pour les murs bois et les murs maçonnés Spécialement conçu pour l’ossature bois, ANGLaMoB s’applique aussi bien sur des murs maçonnés avant bardage. Polyvalent ANGLaMoB est fabriqué à partir d’un polymère de haute qualité. Performant Fini les pliages complexes du pare-pluie et les dizaines d’agrafes. Facile à mettre en oeuvre A l’atelier, sur chantier, ANGLaMoB est facile à poser. Adapté à toutes les situations ANGLaMoB existe en 2 tailles ANGLaMoB 110mm et ANGLaMoB 170mm pour toutes les épaisseurs de mur.

Certification des produits: Famille Les bâtiments répondent à des enjeux ancestraux : assurer en permanence la sécurité des personnes et leur bien-être. Ce qui suppose de répondre de manière durable à de multiples exigences telles que la stabilité, la sécurité en cas d'incendie, la protection contre le bruit, contre les intempéries et les phénomènes climatiques, l'accessibilité pour tous et, notamment, celle des personnes souffrant d'un handicap. Un choix pertinent et le bon usage des produits de construction sont donc primordiaux pour que l'ouvrage réponde à ces exigences tout au long de sa durée de vie. Partout en Europe, les professionnels de la construction sont confrontés à la même difficulté : comprendre et maîtriser l'usage de l'ensemble des spécifications techniques réglementaires ou volontaires afin de prescrire, acheter ou mettre en oeuvre des produits en toute connaissance de cause et de justifier de ces choix auprès de leurs différents partenaires voire, le cas échéant, des autorités compétentes.

Fonctionnement >> Pompe à chaleur La pompe à chaleur (PAC) permet de capter l’énergie en milieu extérieur, la transformer en chaleur, pour ensuite la diffuser dans l'habitat. « A chaque source sa solution » C’est avant tout un système de chauffage, mais elle permet également de répondre à des besoins d’eau chaude sanitaire et aussi de climatisation : on parle dans ce cas de PAC réversibles. La pompe à chaleur est composée de 4 éléments principaux : - L’évaporateur : il récupère les calories de l’environnement extérieur (sol/eau/air), pour les transférer au liquide frigorigène (froid et liquide) et les faire entrer en ébullition. - Le compresseur : il aspire et compresse le fluide frigorigène sous forme de gaz à basse température, afin de le transformer en gaz chaud à une pression élevée. - Le condenseur : il récupère l’énergie du gaz produit par le compresseur, pour la céder à l’eau du circuit de chauffage. Ainsi, la pompe à chaleur permet de couvrir jusqu’à 70 % des besoins de chauffage d’une habitation. • PAC Géothermique

Systemes constructifs Professionnels : Toiture terrasse GIPEN propose plusieurs solutions afin de satisfaire aux particularités du projet, et aux souhaits du client. Elles dépendent notamment : De la charge à reprendre (terrasse accessible ou non, végétalisé ou non …)De la portée entre deux appuisDe l’aspect visible ou non des poutres en plafondDu degré de préfabrication souhaité ( caisson…) La structure bois est adaptée pour différentes constructions (maison individuelle, habitat collectif, extension, surélévation, rénovation…) selon lesquelles l’on distingue deux sortes de toiture-terrasse : toiture-terrasse chaude, où l’isolant est en contact avec la structure bois ;toiture-terrasse froide, où l’isolant est sous la structure bois. Les toitures-terrasses sont classées selon leur utilisation et leurs pentes. non circulable (hormis pour des entretiens éventuels) ;non circulable, support d’équipement technique ;non circulable végétalisée ;circulable.

Réglementation thermique : Actualités RT 2012, ce qui a changé avec la nouvelle réglementation thermique La réglementation thermique RT 2012 est entrée en vigueur le 1er janvier 2013 pour tous les batiments. Les objectifs de la RT 2012 pour les bâtiments neufs ont pour but but de faire évoluer significativement la qualité des bâtiments et de leurs équipements et de diminuer leur impact sur les gaz à effet de serre avec une exigence de consommation énergétique inférieure à 50 kWh/m².an en moyenne. Qui plus est, ces exigences de consommation sont exprimées en énergie primaire afin de tenir compte des consommations énergétiques de l’ensemble du processus de production, de transport et de distribution d’énergie. Pour tous les postes fonctionnant à l'électricité,le coefficient multiplicateur de 2,58 est appliqué. Exit donc les ballons d'eau chaude électrique et autres convecteurs. A titre d'exemple, pour une maison individuelle typique, l'équivalent de 500 à 600 litres de fioul devra suffire pour le chauffage et l'eau chaude. Ce qui a changé par rapport au label BBC "bâtiment basse consommation"

Laine de roche ROCKWOOL - Isolation thermique, isolation phonique Isolation et Inertie Isolation et inertie Voici 2 paramètres que l’on doit absolument prendre en compte pour faire d’une habitation un endroit agréable et peu énergivore. Ils sont trop souvent confondus et même souvent opposés et on voit un grand nombre de maisons qui n’ont que tout l’un ou tout l’autre comme par exemple ces vielles fermes avec des murs de 1 mètre mais sans aucune isolation (1 mètre de mur représente à peine 3 ou 4 cm d’isolant), ou ces maisons dites BBC dans lesquelles on a rajouté des couches d’isolant sur tous les murs à l’intérieur ce qui les prive ainsi de leur inertie. L’isolation est faite pour éviter les déperditions d’énergie et alors que l’inertie thermique amortie les variations de température intérieure et permet de stocker ou de déstocker de l’énergie dans sa structure. Pourtant ces 2 notions sont totalement complémentaires et seule une isolation des murs par l’extérieur permet de concilier les deux. L’isolation par l’extérieur Les avantages sont très nombreux : - Couts élevés

Valeur SD Isolation des murs : meilleur isolant thermique Quel type d’isolant pour les murs ? Il n'y a pas d’isolant unique pour toutes les applications (toiture, murs, sols). Certains isolants de par leur nature, leur fabrication, leurs caractéristiques, leurs performances et leur présentation (rouleaux, panneaux ou vrac) ont des applications plus ou moins dédiées. Ainsi un isolant pour les murs devra présenter une tenue mécanique indispensable pour prévenir le tassement de l’isolant dans le temps. Ne vous trompez donc pas de produit en mettant en œuvre sur vos murs un isolant pour les combles perdus (généralement souple) destiné à une application horizontale ! Voir le tableau complet des isolants par application Quelle résistance thermique viser pour l’isolation des murs ? En matière d’isolant, la performance se mesure par la résistance thermique (R) qui dépend de la conductivité du produit (ou lambda) et de l'épaisseur choisie. Préserver au maximum l’espace intérieur

SIXBOX / Appuis et suspentes pour l’étanchéité à l'air Isolation thermique par l'extérieur ou l'intérieur ? L’isolation par l’extérieur L’ isolation thermique par l’extérieur consiste à envelopper le bâtiment d’un manteau isolant. Dans l’existant, une isolation par l’extérieur peut être envisagée lors d’une rénovation complète ou un ravalement de façade, après avoir consulté les règles d’urbanisme de la commune. L’isolation extérieure peut être efficace en cas de rénovation complète de pignons ou façades pour autant qu’il n’y ait pas de contrainte architecturale ou trop de parois vitrées, modénatures, balcons, loggias et autres bow-windows, qui représentent autant de ponts thermiques à traiter et donc de difficultés. Sinon, l’isolation intérieure peut s’avérer plus adéquate (facilité de réalisation). Si l’on opte pour une isolation par l’extérieur, on privilégiera la technique d’isolation sous bardage ventilé qui résiste mieux dans le temps. Avantages et inconvénients des deux solutions En résumé

Related: