background preloader

Rétrospective sur les 3 dernières années de Facebook

Rétrospective sur les 3 dernières années de Facebook
Souvenez-vous, en 2007 je publiais un article plutôt provocateur : Pourquoi je ne crois plus en Facebook. Cet article m’a valu pas mal de moqueries, mais je ne regrette pas de l’avoir rédigé et j’en suis même fier. À tel point que je vais me livrer au délicat exercice d’auto-critique consistant à résumer le parcours de Facebook sur les 3 dernières années et d’analyser la situation dans laquelle cette plateforme sociale se trouve par rapport à ce que je critiquais il y a plus de 3 ans. Je pense ne pas me tromper en disant que Facebook est en ce moment à l’apogée de sa notoriété / visibilité : plus qu’une plateforme sociale, c’est devenu un véritable phénomène de société (The World Is Obsessed With Facebook). Depuis la publication de cet article, j’ai eu de nombreuses occasions de réitérer mon scepticisme vis-à-vis de cette plateforme capable de tous les miracles : Je pense donc qu’il est temps de faire le point sur les forces et faiblesses du roi des réseaux sociaux.

http://www.fredcavazza.net/2011/03/09/retrospective-sur-les-3-dernieres-annees-de-facebook/

Related:  Social Networks

Facebook fait commerce des données personnelles des membres (avec succès) Une petite modification a été apportée samedi à l’API social graph de Facebook : Platform Updates: New User Object fields, Edge.remove Event and More. Le “and More” mentionné dans le titre du billet correspond à la possibilité pour les développeurs d’applications de pouvoir récupérer l’adresse et le N° de téléphone des membres : Autant dire que c’est un ÉNORME changement dans l’écosystème de Facebook. Facebook: comment un truc gratuit peut-il valoir 100 milliards de dollars? Après des mois de rumeurs, ça y est, le 1er février, Facebook a déposé son dossier d’entrée en Bourse. Faut-il immédiatement aller acheter un matériel de survie en vue d’une future crise boursière qui nous laissera seulement nos ondes wifi pour pleurer? D’abord, précisons que Facebook gagne effectivement des sous. Son chiffre d’affaire pour 2011 est environ de 3,7 milliards de dollars (pour un milliard de bénéfice net). Ce qui, en soi, est fort honnête. Le tout vient essentiellement des encarts de pub sur le site, certes assez discrets (si Mark nous collait des pop-ups partout, il sait que les utilisateurs se barreraient immédiatement).

Quand Amazon s’allie à Facebook pour socialiser le commerce de produits culturels - La Feuille - Blog LeMonde.fr Amazon (US) vient de lancer depuis quelques jours a lancé depuis quelques mois une version Beta permettant de connecter son profil Amazon à son compte Facebook (il faut être connecté sur Amazon puis se connecter à Facebook pour voir ce que cela donne). Le résultat est pour l'instant encore franchement indigent, mais laisse augurer d'une nouvelle transformation du géant du commerce. Quand on accède à Amazon via Facebook, on accède pour l'instant à deux parties.

Creation social marketing sur Facebook 2DS Agence création web Avec bientôt plus d'un milliard d'utilisateurs, Facebook est devenu en quelques années l'un des trois sites les plus consultés à travers le monde. Le saviez vous ? Le nombre de Belges ayant déjà créé leur compte Facebook est impressionnant : à l'heure actuelle, cela représente 60% de la population. Deux choses intéressantes sont à remarquer au niveau de ce réseau social : la simplicité à pouvoir cibler les visiteurs et à rendre sa communication virale.

Comprendre Facebook (1/3) : Le rôle social du bavardage On le sait depuis longtemps. Accéder à un service, ne signifie par pour autant savoir l’utiliser, le comprendre, ni même le maîtriser suffisamment pour être capable d’innover, de créer avec. Les outils numériques sont familiers de ces cloisonnements. On peut-être né avec le numérique et ne pas en maîtriser les usages, on peut utiliser Facebook au quotidien sans comprendre l’étendue de son action. D’ailleurs, la plupart du temps, on n’en a pas besoin. Pas seulement, les dangers de son utilisation comme aiment à nous le répéter les grands médias de manière souvent simpliste ou certains experts avec plus de finesse (je vous renvoie au livre de notre collègue Jean-Marc Manach La vie privée un problème de vieux cons pour mieux comprendre la problématique de la vie privée à l’heure des réseaux sociaux, qui ne sera pas le sujet de cette série), mais plus encore le potentiel créatif que l’outil libère, son fonctionnement intrinsèque.

Facebook un peu plus privé, bonne nouvelle pour les Français ? Souvent accusé de ne pas respecter la vie privée de ses utilisateurs, Facebook est sur le point de signer un accord avec les autorités américaines pour renforcer ses paramètres de confidentialité. Une nouvelle importante, mais dont les retombées en France seront plus limitées qu’aux Etats-Unis. L’accord, passé avec la Commission fédérale du commerce (FTC) n’est pas encore signé, mais devrait être voté « dans les prochaines semaines ». Le Wall Street Journal en précise les principaux points :

Comment Facebook disparaîtra plus vite qu'on ne le pense... Avec toute la puissance qui est la sienne, Facebook reste un colosse aux pieds d’argile. Pourquoi une telle conviction ? Google est un outil, Facebook est un « endroit ». Cliquez sur « supprimer », Facebook archive quand même L'appétit vorace de Facebook pour les données personnelles n'est un secret pour personne. Régulièrement, son estomac numérique gargouille auprès de ses membres pour réclamer son dû. «Donnez-moi votre numéro de mobile, que je puisse renvoyer votre mot de passe en cas d'oubli !» «Expliquez-moi vos opinions politiques, que je puisse mieux cibler mes publicités !»

Protéger son compte facebook et sa page personnelle en 5 étapes Nul besoin de vous rappeler que Facebook est l’un des sites les plus utilisés dans le monde. C’est donc une cible de taille pour tous les hackers, usurpateurs d’identités et autres pirates d’informations personnelles. Protéger son compte Facebook, c’est aussi ne pas être visible du monde entier, de ses patrons, ses professeurs, ses collègues, etc. Retrouvez ci-dessous comment protéger et sécuriser son compte facebook : 1. Marketing de conversion et impact du partage de contenu social sur le trafic Pour beaucoup de spécialistes du marketing en ligne, le trafic vers le site Web demeure le must absolu et la mesure ultime de leurs activités. C'est évidemment faux : ce qui compte, en dernier ressort, c'est la conversion, la valeur des visiteurs pour votre entreprise et l'engagement de ces visiteurs. Il a quelque temps, j'ai abordé le sujet du décalage entre les dépenses engagées pour augmenter le trafic et celles consacrées à l'optimisation de la conversion sur le blog SmartInsights de Dave Chaffey, en plaidant pour l'optimisation de la conversion. J'ai cité ensuite un fait assez étonnant que j'ai découvert grâce à Bryan Eisenberg : pour chaque tranche de 95 $ US dépensée par les entreprises pour générer du trafic, un dollar seulement est destiné à l'amélioration de la conversion.

Comment bloquer la reconnaissance faciale Facebook ? Facebook avait annoncé il y a un an, après son rachat de la technologie de Divyshot, qu’il allait testé la reconnaissance faciale sur les photos. Chose qu’il a fait fin 2010 aux Etats-Unis. Le fonctionnement de cette reconnaissance de visage se base sur l’analyse de toutes les photos dans lesquelles une personne apparaît. En résumé : Quand un de vos amis ajoute une photo où votre visage semble apparaitre, Facebook se permet de suggérer de tagger votre belle bouille avec votre nom. Et l’option est activée par défaut sur tous les comptes.

Related: