background preloader

« Jamais je ne pourrai voter et légitimer le contenu de l’accord »

« Jamais je ne pourrai voter et légitimer le contenu de l’accord »
Mesdames et messieurs, chers collègues, En de pareils instants, nous devons agir et parler avec sincérité institutionnelle et courage politique. Nous devons assumer chacune et chacun la responsabilité qui nous revient. Protéger, comme notre conscience nous y oblige, les causes justes et les droits sacrés, inviolables et non négociables de notre peuple et de notre société. Sauvegarder l’héritage de ceux qui ont donné leur vie et leur liberté pour que nous vivions aujourd’hui libres. Préserver l’héritage des nouvelles générations et celles à venir ainsi que la civilisation humaine, de même que ces valeurs inaliénables qui caractérisent et donnent un sens à notre existence individuelle et collective. La façon dont chacun choisit de décider et d’agir peut varier, mais personne n’a le droit de se moquer, de dégrader, de dénigrer ou d’utiliser à une fin politique les décisions qui sont issues d’un processus et d’une épreuve qui touchent au cœur de notre existence. Non. NON aux chantages,

http://cadtm.org/Jamais-je-ne-pourrai-voter-et

Related:  Grèce& docs à revoir

Courrier de Zoe Konstantopoulou, Présidente du Parlement grec au Président du Parlement européen, Martin Schultz Monsieur le Président,Cher collègue, Comme vous le savez, le 5 juillet 2015, la Grèce a organisé, suite à une décision de son Parlement, un référendum portant sur le cadre fixé par deux documents. À ce jour, 188 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale). Cliquez pour plus. Les fonds vautours désormais personae non grata en Belgique Déclaration d’Agora Erasmus Vendredi 10 juillet 2015 - Huit ans après la première initiative législative, grâce à une mobilisation politique constante, soutenue par les analyses de fond et l’activisme de nombreuses organisations de la société civile, la Belgique a adoptée une loi permettant de couper les ailes des fonds vautours sur son territoire. Le texte de loi, après son adoption à l’unanimité en Commission des Finances, a obtenu 136 voix pour et 2 contre en séance plénière de la Chambre le mardi 30 juin. Désormais, lorsque qu’un fond procédurier voudra réclamer en Belgique le remboursement au prix fort d’obligations d’Etat, les juges auront la faculté de déterminer si ce fond présente les caractéristiques d’un « vautour », et dans ce cas, le fonds ne pourra obtenir que la valeur d’achat des obligations, très inférieure à leur valeur faciale. Selon la nouvelle législation, le juge belge pourra en outre refuser l’exécution d’une décision judiciaire rendue à l’étranger.

L’annulation de la dette allemande en 1953 versus le traitement réservé au Tiers Monde et à la Grèce L’allègement radical de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics. de la République fédérale d’Allemagne (RFA) et sa reconstruction rapide après la seconde guerre mondiale ont été rendus possibles grâce à la volonté politique de ses créanciers, c’est-à-dire les États-Unis et leurs principaux alliés occidentaux (Royaume-Uni, France). En octobre 1950, ces trois alliés formulent un projet dans lequel le gouvernement fédéral allemand reconnaît l’existence des dettes des périodes précédant et suivant la guerre. Un pays disposant d’un excédent de ses paiements courants est un pays prêteur vis-à-vis du reste du monde.

Pesticides, OGM : et si les tests de toxicité sur les rats étaient tous biaisés? Une nouvelle étude de l'équipe de Gilles-Eric Séralini montre que le régime alimentaire des rats de laboratoire contient des quantités significatives de polluants environnementaux. Selon les chercheurs, cette découverte pourrait remettre en cause toutes les études de toxicité réglementaires de tous les produits chimiques commercialisés depuis 70 ans. Insecticides, herbicides, dioxines, PCB, métaux lourds, OGM : Gilles-Eric Séralini et son équipe de recherche en biologie moléculaire de l'Université de Caen auraient trouvé d'importantes quantités de ces substances dans les croquettes destinées aux rats de labo. Par exemple, jusqu’à 22 fois plus de pirimiphos, un insecticide, et jusqu’à 3700 fois plus de glyphosate et son métabolite, que les doses journalières admissibles de ces substances (DJA) dans la nourriture destinée aux humains. Sur les 13 échantillons analysés, 9 contenaient du Roundup et 11, des traces d'OGM. L'équipe de G.

Le Grexit est en marche La semaine dernière, le début des négociations à Bruxelles concernant la Grèce avait mis à mal l'autorité du Président de la République. En effet, celui-ci avait déclaré le 10 juillet que « les nouvelles propositions présentées par le gouvernement grec (le 9 juillet) montrent sa volonté de rester dans la zone euro ». Le Président avait alors salué un programme grec "sérieux et crédible" et appelé à une reprise des discussions "avec la volonté de conclure". « Il faut se réapproprier le vent » Thomas Plassard est un passionné d’éolienne, il en a fabriqué une cinquantaine dans sa vie. Depuis 2005, il forme des débutants, des bricoleurs, des curieux, des retraités, des étudiants, bref, tous ceux qui le souhaitent, à la construction d’éolienne Piggott, cet éolienne robuste, accessible à tous et inventée par un écossais il y a quarante ans. Il participe ainsi à une démarche encourageant les gens à se réapproprier les énergies, trop souvent monopolisées par les grandes entreprises. Thomas Plassard

Wikileaks publie un document sur les négociations entre la Grèce et ses créanciers DOCUMENT - Lors d'une conversation téléphonique, dont la transcription a été publiée samedi, deux cadres du FMI évoquent à mots couverts le fait qu'un défaut de la Grèce accélérerait les discussions. Le gouvernement d'Alexis Tsipras a demandé des «explications» à l'institution. La Grèce a demandé samedi des «explications» au FMI après la publication par Wikileaks d'un document sur les négociations en cours entre Athènes et ses créanciers, dans lequel des représentants du Fonds évoquent un éventuel défaut du pays. «Le gouvernement grec exige des explications du FMI pour savoir si la recherche des conditions d'un défaut de la Grèce, peu avant le référendum [sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne, NDLR] est la position officielle du Fonds», a déclaré la porte-parole du gouvernement Olga Gerovassili dans un communiqué.

Une décision historique : un tribunal néerlandais impose à l’Etat d’agir contre le changement climatique C’est une victoire historique pour la population néerlandaise et européenne. Un tribunal de La Haye, saisi par neuf cents citoyens, a condamné mercredi 24 juin l’Etat néerlandais à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. « Le gouvernement sera maintenant obligé à changer ses politiques, étant donné que les juges ont ordonné une baisse des émissions de CO2 d’ici 2020 de 25 % par rapport au niveau de 1990. Il s’agit d’une décision contraignante », explique à Reporterre Dennis Van Berkel, de l’organisation non gouvernementale Urgenda, qui a coordonné l’action judiciaire. Les 900 plaignants hollandais avaient demandé à la justice de qualifier de « violation des droits de l’homme » un réchauffement climatique supérieur à 2ºC avant la fin du siècle. La joie des militants d’Urgenda à la sortie du procès

Le FMI propose de geler le remboursement de la dette grecque d'ici à 2040 Le dialogue est-il encore possible entre l'Eurogroupe et le FMI sur la dette grecque ? Selon le Wall Street Journal, l'institution de Washington a proposé un schéma de restructuration de la dette hellénique très éloigné des demandes des créanciers. Le FMI proposerait ainsi un moratoire jusqu'en 2040 de tous les remboursements, intérêts et principaux, puis l'étalement jusqu'en 2080 de ces remboursements, ce qui permettrait de maintenir les besoins nets de financement de la Grèce sous les 15 % du PIB. De la révolte à la révolution ? Crédit Photo : Eric Hazan, « La Dynamique de la révolte. Sur des insurrections passées et d’autres à venir », La Fabrique, 2015, 10 euros. Eric Hazan vient de publier La Dynamique de la révolte, qui constitue en quelque sorte une suite de Premières mesures révolutionnaires, dont nous avions fait ici un compte-rendu critique (L’Anticapitaliste n° 49, décembre 2013).

La Grèce dans l’Union européenne Anastassios Anastassiadis est professeur assistant d’histoire grecque à l’université McGill de Montréal. Auteur d’une thèse soutenue en 2006 à Paris, il s’intéresse tout particulièrement à la formation de l’État grec moderne au XIXe siècle, en croisant les méthodes et les concepts de l’histoire, de la sociologie et de la science politique. Ses travaux portent notamment sur les relations entre « tradition » et « modernité », sur les transferts culturels entre Europe de l’ouest et Europe méditerranéenne, ou sur le rôle de l’Église et de l’évergétisme dans la société grecque du XIXe siècle. Première partie.

Related: