background preloader

Florence Servan-Schreiber

Florence Servan-Schreiber

http://www.youtube.com/watch?v=ES0qIGoXtCA

Related:  L'éducation et la paixréussite scolaireImportance regard bienveillant / Slow / Education positive

Journée Académique CARDIE La journée académique de la CARDIE de Créteil, s’est tenue le mercredi 26 avril 2017 à l’université centre de Créteil. Consacrée à l’ambition, cette matinée a été rythmée par les témoignages d’équipes qui montrent qu’un engagement promouvant l’équité et garantissant à chacun la possibilité de développer ses talents, est un enjeu fondamental de notre système éducatif et une attention particulière de notre académie de Créteil. L’ambition scolaire, au même titre que la bienveillance exigeante, le sens de l’école, la place des élèves et des familles sont autant de problématiques qui nourrissent la réflexion sur nos pratiques et fondent cette posture innovante, construite sur nos valeurs et nourrie par nos convictions. La carte mentale d’Alain Pothet : Retrouvez également le Prezi de la journée

L'empathie, enracinée dans notre humanité et notre biologie, une solution aux crises ? Ancrée dans notre biologie, très ancienne dans notre évolution, l’empathie est profondément enracinée dans notre humanité qu’elle contribue à faire grandir. Source de développement des civilisations humaines pour certains, elle n’est pourtant pas l’apanage de notre espèce puisqu’elle est partagée, sur certains aspects, par les autres mammifères. Du grec « pathos », souffrance, l’empathie est la faculté d’une personne à ressentir et comprendre l’état émotionnel d’une autre personne ou d’un groupe. L’empathie active la résonance émotionnelle d’une personne avec les pensées, sentiments et intentions d’une autre, tout en maintenant la conscience cognitive que la sensation ressentie est générée par l’état d’autrui. Elle permet ainsi d’activer la réponse affective appropriée. Il faut comprendre que l’idée même d’empathie comme phénomène non seulement naturel, inné, mais encore facteur de survie, de sélection et d’évolution est proprement révolutionnaire dans la pensée collective.

La BnF lance son BiblioRemix, venez participer ! - BnF pour tous 1. Vous accueillir à la BnF, 4. Aller plus loin avec les acteurs du champ social, Pour découvrir les collections "Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones chez les enfants" - L'Express Styles Pourquoi les nouvelles connaissances sur le cerveau devraient-elles changer la manière d'éduquer notre progéniture? Les chercheurs du XXIe siècle nous disent ce qui favorise le bon développement de l'enfant: une relation bienveillante, empathique, soutenante. Car cette attitude permet à son cerveau, très fragile, d'évoluer de façon optimale. handicap et scolarité - les élèves perturbateurs au collège : des pratiques enseignantes inclusives Se demandant pourquoi des EP ne le sont pas avec certains enseignants, ils avancent l’hypothèse qu’il existe un contrat implicite entre l’élève dit perturbateur et l’enseignant dit en réussite avec cet élève. Partant de l’idée de contrat didactique (Brousseau, 1990), les chercheurs étudient les éléments de ce qu’ils nomment un contrat implicite entre enseignant et élève, à partir d’une série de 22 entretiens semi-directifs auprès d’enseignants et de jeunes EP. Outre l’organisation spécifique de l’espace de travail, six grandes catégories de variables apparaissent déterminantes dans le maintien ou l’évolution des comportements de l’EP : explicitation du cadre par l’enseignant, cohérence d’ensemble, constitution et régulation du groupe d’élèves, différenciation, responsabilisation des élèves et valorisation des réussites, diversification des pratiques enseignantes. Ces variables sont généralement en lien avec la qualité de l’implication de l’enseignant. la suite de l'article (pdf, 14 pages)

1ère Fête des profs en France Publié le 21/05/2015 Un mouvement citoyen pour remercier nos enseignants de 1000 façons créatives ! Alors que près de cent pays célèbrent déjà leurs enseignants une fois par an lors des Journées des Profs et que seulement 5% des enseignants se sentent valorisés dans leur métier[1], la France lance la première Fête des Profs sous l’impulsion de l’association SynLab en partenariat avec l’Etudiant, PlayBac et l’INA. Durant le mois de juin, les Français pourront exprimer, au travers de différentes initiatives, leur reconnaissance envers cette profession. Car si seulement 5% des enseignants se sentent valorisés, 66% des Français de plus de 18 ans ont une image positive des enseignants et 83% disent qu’il faudrait que les enseignants soient plus valorisés par la société[2]. La Fête des Profs, un mouvement citoyen et populaire

Une école de la réussite pour tous 15/10/2014 Auditions de Mme Sylvie GEOFFROY MARTIN, Professeur des écoles et Vice-Présidente de l'Association école ouverte des Bourseaux et de M. Fabien GRANDJEAN, Coordonnateur, école Vitruve/Paris 20ème 12/11/2014 Auditions de Mme Viviane BOUYSSE, Inspectrice générale de l’éducation et de Mme Florence ROBINE, Directrice générale de l’enseignement scolaire (DEGESCO) 06/01/2015 Auditions de M. Jean-Yves ROCHEX, Professeur à l'Université de Paris VIII et M.

Les meilleurs profs sont-ils ceux que l’on aime ? Pour le psychiatre Boris Cyrulnik, les enseignants ont un fort "impact affectif" sur leurs élèves. Il est vrai que les cours de nos profs préférés nous semblent souvent plus intéressants ! Beaucoup de gens ont croisé, durant leur scolarité, un enseignant marquant, dont ils se souviennent encore aujourd’hui. Climat scolaire et bien-être à l'école Coordination éditoriale : Fabrice Murat et Caroline Simonis-Sueur Avant-propos Fabrice Murat, Caroline Simonis-SueurLe bien-être renvoie à un degré de satisfaction individuel, des élèves ou des personnels, dans différents aspects de la vie scolaire. Le climat scolaire, quant à lui, ne se réduit pas à un indicateur agrégé des niveaux de bien-être individuels. Sa définition fait intervenir des dimensions collectives, en rapport avec les relations entre les élèves, les enseignants, les parents, etc. Par ailleurs, le climat scolaire n'est pas observé en tant que tel : on ne peut en mesurer que les conséquences (nombre de faits de violence, taux d'absentéisme) ou recueillir le point de vue des différents acteurs.

Related: