background preloader

Difficultés scolaires, échec scolaire, précocité intellectuelle, enfant surdoué, test QI adulte - Cogitoz-Les surdoués-L'enfant surdoué le paradoxe de l'intelligence

Difficultés scolaires, échec scolaire, précocité intellectuelle, enfant surdoué, test QI adulte - Cogitoz-Les surdoués-L'enfant surdoué le paradoxe de l'intelligence
De nombreuses caractéristiques marquent le fonctionnement intellectuel de l’enfant surdoué dont le seul aspect quantitatif, « plus intelligent » ne rend pas compte. > L’enfant surdoué pense en réseau : confronté à une tâche, à un problème, à une question, l’enfant active tout une arborescence de pensée qui se déploie dans plusieurs directions simultanément. Sa pensée s’active sur le mode "global", dans un réseau associatif qui s’active à grande vitesse. Source importante de créativité et d’idées originales cette forme de pensée perturbe l’enfant dans les applications scolaires. Car les apprentissages scolaires sont construits sur un mode séquentiel: une chose après l’autre. Lorsqu’une notion est bien intégrée on passe à la suivante. > L’enfant surdoué utilise des raisonnements analogiques. > L’enfant surdoué a une mémoire aux capacités immenses. Related:  Hp et échec scolaire

Enfants "surdoués" Dyslexie et enfants précoces | Enfants précoces info Les enfants intellectuellement précoces peuvent, comme tous les enfants, souffrir par ailleurs de troubles et de dysfonctionnements divers. Souvent, ceux-ci sont masqués ou disparaissent derrière des mécanisme de défense ou d’adaptation. Voilà pourquoi il est également important d’en parler ici. C’est la raison pour laquelle nous publions le texte que nous a fait parvenir une maman d’EIP et enseignante, concernant la dyslexie. A quelques rares exceptions près les enseignants ne sont toujours pas formés au problème posé par les troubles du langage écrit et oral. La première intervention était plutôt orientée sur la dyslexie et la dysorthographie. « Leur originalité tient à ce que ceux-ci ne peuvent être mis en rapport direct avec des anomalies neurologiques ou des anomalies anatomiques de l’organe phonatoire, pas plus qu’avec une déficience auditive grave, un retard mental ou un trouble sévère du comportement et de la communication. « Le déroulement de la scolarité peut s’effectuer :

Lutte contre le décrochage scolaire - Académie de Lyon L’abandon scolaire est un facteur important d’exclusion sociale et professionnelle. Il doit être prévenu à toutes les étapes de la scolarité. La lutte contre le décrochage scolaire constitue donc un enjeu majeur et doit mobiliser l’ensemble des acteurs et actrices du système éducatif, en associant largement les parents, les partenaires de l’École et les collectivités. Le plan national « Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire », lancé en novembre 2014, affirme la nécessité d’agir de manière coordonnée sur les champs de la prévention, de l’intervention et de la remédiation. Le dernier bilan de novembre 2016 a montré des résultats encourageants : la France est en effet passée sous le seuil des 100 000 jeunes qui sortent annuellement du système de formation initiale sans diplôme, soit 9,3% dépassant ainsi l’objectif européen de 10%. La prévention du décrochage scolaire dans l’académie de Lyon Les groupes de prévention du décrochage scolaire (GPDS) Campagne d’affectation d’octobre

Précocité intellectuelle : 10 idées reçues « Inspection de l'Éducation nationale de Tournus Voici quelques petites phrases qui pourrait être entendues de la part d’enseignants non formés sur la précocité. Des énoncés qui semblent des évidences, et pourtant la précocité intellectuelle ou le haut potentiel reflète une réalité beaucoup plus complexe. Ces phrases volontairement caricaturales permettent de se questionner et de mieux définir la précocité intellectuelle. 1. S’il était vraiment précoce, il réussirait ! Les élèves à haut potentiel semblent vouer à la réussite, et pourtant, c’est loin d’être le cas. 2. Ces enfants qui ont cette connaissance encyclopédique dans un ou plusieurs domaines amènent à penser que leurs parents les abreuvent de connaissances, afin qu’ils réussissent. 3. Le Haut Potentiel est déterminé par la notion de QI. 4. L’immaturité psychologique semble une des caractéristiques de la précocité. 5. Ce n est pas si simple ! 6. 7. Statistiquement, les enfants précoces représentent 5% des élèves, soit environ 1 par classe. 8. 9. 10.

Tellement Vrai : Surdoué, je suis en échec scolaire Le retard scolaire à l’entrée en 6e : plus fréquent dans les territoires les plus défavorisés - Insee Première - 1512 Des retards scolaires plus fréquents pour les garçons, les élèves étrangers et les élèves de milieux défavorisés En septembre 2011, 795 000 élèves ont fait leur première rentrée en classe de 6e. Parmi ces primo-entrants en 6e, 12,3 % avaient au moins un an de retard. Cette proportion reflète à la fois les difficultés rencontrées par une partie des élèves dans leurs apprentissages primaires et les pratiques des établissements scolaires en matière de redoublement. Les garçons sont plus souvent en retard que les filles (figure 1) : 13,6 % d’entre eux ont pris une année de retard au cours du cycle primaire, contre 11 % des filles. Les écarts sont très marqués entre les élèves de nationalité française et ceux de nationalité étrangère, près du tiers de ces derniers commençant avec un retard d’au moins un an le cycle secondaire. Ces écarts en fonction du sexe et des caractéristiques sociales restent très signicatifs « toutes choses égales par ailleurs ». en %

Pas facile d’être enfant à hauts potentiels < Le Ligueur Salle comble à Namur. Trois cents personnes inscrites. D’autres refusées par manque de place. Un enfant à hauts potentiels n’est pas l’autre Premier constat positif du professeur Jacques Grégoire : « En 2000, quand on a commencé à se pencher sur les surdoués, on nous demandait pourquoi il fallait s’intéresser à ceux qui ont déjà tout. Des solutions ? Pour Jacques Grégoire, « ce dont souffre le jeune à hauts potentiels n’est pas un trouble médical. Des initiatives innovantes contre le #décrochage dans les académies Académie d'Aix-Marseille La culture, levier de raccrochage dans la classe Tremplin Association Les têtes de l'art, Marseille, Bouches du Rhône Contexte et enjeux Implantée depuis 16 ans sur le territoire de la Belle de Mai, l'association Les Têtes de l'art agit au croisement des actions culturelles et éducatives. Le quartier intégré dans un périmètre CUCS (contrat urbain de cohésion sociale) est l'un des plus précaires du secteur. L'enjeu est de remédier au processus de décrochage à l'oeuvre chez certains élèves, en les aidant dans les apprentissages scolaires mais aussi en restaurant leur estime de soi. Action De septembre 2011 à juin 2013, la classe Tremplin animée par Les Têtes de l'art a accueilli 21 jeunes repérés en risque de décrochage, et répartis sur des sessions de deux semaines. A la fin de chaque module, chaque jeune présentait devant les professeurs et ses camarades sa production finale, en essayant d'expliquer les plus-values qu'il avait pu retirer d'une telle expérience.

Les enfants précoces sont des sentinelles embarrassantes À l’école, certains enfants dérangent. Parmi eux, les enfants dits « à haut potentiel ». Souvent déstabilisants, incompris, en souffrance, ils finissent parfois par être tout simplement exclus. Il s’agit de 2 à 3 % des enfants d’une classe d’âge répartis dans tous les milieux socioprofessionnels. Mais l’enfant doit d’abord traverser le système scolaire. Le travail des associations et des professionnels engagés sur ces questions a permis d’aboutir à la reconnaissance des besoins spécifiques de ces enfants et à l’élaboration de textes de loi, pour le droit à des parcours adaptés. Mais c’est au final un véritable problème collectif qui est soulevé par la situation et la souffrance de ces enfants. Le travail à mener est grand, de sensibilisation et de formation. Il est urgent et nécessaire de sortir du déni et du silence, de comprendre plus précisément d’où viennent les résistances et comment faire avancer la situation.

Related: