background preloader

Mettre à disposition des ressources avec une BiblioBox

Mettre à disposition des ressources avec une BiblioBox
BiblioBox.net est une plateforme de mutualisation de compétences, d’expériences, de ressources dédiées à la BiblioBox (projet francophone inspiré de la LibraryBox et déclinaison de la PirateBox). La Bibliobox est un dispositif nomade permettant d’accéder à des ressources numériques ne nécessitant pas de connexion internet qui permet d’échanger des contenus librement. On peut ainsi mettre à disposition du public des oeuvres du domaine public mais également des contenus sous Creative Commons ou encore sous licences ouvertes. C’est l’occasion pour les bibliothécaires et les documentalistes de jouer leur rôle de médiateur et de facilitateur d’accès en proposant facilement aux usagers des ressources numériques et ainsi être en phase avec les pratiques culturelles numériques de notre époque. Préparer sa Bibliobox (1h, niveau averti sans être expert) Matériel nécessaire : Première étape : télécharger le firmware et le dossier d’installation LibraryBox (voir le tutoriel en ligne) Webmestre du site.

Réussir à mettre en valeur le domaine public en bibliothèque grâce à la #BiblioBox Deux événements organisés pendant le mois de juillet me donnent l’occasion d’écrire ce billet : le #PirateBoxCamp et le #PublicDomainMonth. J’ai écrit à plusieurs reprises sur la bibliobox sur ce blog mais aussi sur l’espace dédié BiblioBox.net. Je suis convaincu de l’intérêt de ce type de dispositif de médiation numérique en bibliothèque. Mais ça, vous vous en doutez ! « Quel intérêt de proposer ce que les usagers peuvent trouver avec Internet ? La mise en place d’une BiblioBox ne se suffit pas à elle-même. La réussite (ou l’échec) de ce projet repose sur plusieurs facteurs sur lesquels nous n’avons pas toujours de prise. Contextualiser et thématiser L’enjeu est de parvenir à contextualiser et thématiser les contenus que nous proposons au moyen de la BiblioBox. Au-delà de l’économie de l’attention, il existe d’autres méthodes pour contextualiser les ressources de la BiblioBox. Afficher Le Paris de Zola sur une carte plus grande

Le numérique gratuit < Zone numérique < Médiathèque Départementale Pas de Calais Une offre numérique en bibliothèque ? Pensez au gratuit ! La Médiathèque départementale vous propose de découvrir et de faire découvrir à vos usagers un univers de livres, de musiques, de vidéos et de jeux entièrement gratuit ! Sous la forme d'une publication mensuelle de mars à juillet 2015, vous pourrez retrouver un ensemble de trois fiches pratiques traitant des ressources légalement gratuites. Des sélections thématiques vous seront également proposées. Et puisque la valorisation de ce type de ressources est essentielle, les sélections vous donneront l'occasion de découvrir plusieurs outils de médiation numérique, que vous pourrez utiliser pour vos ressources gratuites ou payantes, pour communiquer au mieux auprès de vos usagers.Attention ! Alors... Vous ignorez tout du domaine public et des licences ? - Fiche pratique n° 0 : Les droits de l'e-book gratuit - Fiche pratique n° 1 : Mettre en place une offre d'e-books gratuits - Fiche pratique n°2 bis : Mettre en place un service en ligne

La Bibliobox, un outil original de partage de contenu Depuis plusieurs années, le concept de BiblioBox s’est répandu dans une série de bibliothèques, de centres de documentation, d’institutions scolaires françaises et il a commencé à faire son apparition en Belgique. C’est un outil apprécié des amateurs de logiciels libres et de partage de documents numériques. Dans la pratique, une BiblioBox est un dispositif électronique de partage de ressources, que ce soient des livres numériques, des documents, des vidéos, des photos ou de la musique. La BiblioBox génère un réseau Wi-Fi auquel on peut se connecter via un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable, et qui permet ensuite de télécharger les contenus qu’elle héberge. Alors qu’à l’heure actuelle, les services numériques sont, dans leur immense majorité, basés sur internet et sur un hébergement de données dans le « cloud », la BiblioBox va à contre-courant de ces tendances. Il n’en est rien. Quels sont les avantages d’une BiblioBox pour une bibliothèque ? La BiblioBox en Belgique

CRDP Aquitaine Le Documentaliste et les réalités locales [Documentaliste en CDI : cadre réglementaire et pédagogique] dernière mise à jour : janvier 2015Christophe Dubois, Josiane Ducournau - Canopé 'Aquitaine Retour à la page d'introduction Le Budget mise à jour janvier 2015 Le documentaliste mène une politique d'acquisition qui est financée par le budget de l'établissement. 1. Dans le contexte du nouveau cadre budgétaire et comptable des établissements publics locaux d'enseignement (EPLE), le décret n° 2012-1193 du 26 octobre 2012 assure une meilleure lisibilité du budget. La réforme du cadre budgétaire et comptable (RCBC) s'inscrit dans l'esprit de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF-2001), dans la mesure où l'on assiste à une globalisation de l'assignation budgétaire, à une volonté de présenter des résultats attendus au regard des moyens attribués (pilotage par les résultats). (…) 4. est ordonnateur des recettes et des dépenses de l'établissement ; Art. « ― les activités pédagogiques ; 2.

Partager et distribuer du contenu numérique en et hors la classe « BYODetBOX » Escape Game Mathador <b><br>Votre classe a moins d’une heure pour stopper un programme informatique qui ferait de notre vie un enfer mathématique ! Téléchargez le kit, imprimez les énigmes, préparez les enveloppes. Lancez la vidéo et laissez les élèves mener leur mission…<br></b><b><br></b>Énigmes, codes secret, manipulation d’objets en papier, sudoku… Les élèves répartis en 5 équipes doivent résoudre différentes séries d’épreuves et trouver collectivement la solution finale. Entretien croisé avec Thomas Fourmeux et Eric Garnier : Bibliobox, CDIBox, un pas de plus vers les Communs à l'Ecole Depuis la brève publiée en septembre dernier « BiblioBox, dispositif de partage de ressources numériques pour les bibliothèques », la BiblioBox ne cesse d’intéresser les enseignants, et les professeurs documentalistes plus particulièrement.Ces dernières semaines, plusieurs enseignants relatant des expérimentations autour des BiblioBox ont émergé sur la toile. Il suffit pour s’en convaincre de suivre le mot dièse #BiblioBox (et #CDIBox) sur Twitter.La BibloBox fait l’objet de nombreuses présentations et déclinaisons. Voici une petite sélection : Éric Garnier en mars dernier relatait son expérimentation en CDI Dans le cadre de #Bibdoc37 « La bibliothèque augmentée : regards croisés sur la co-construction des savoirs » à Parçay-Meslay (Tours nord) le 16 avril 2015 : La présentation de Cyrille Jaouan Alors que nous préparions cet entretien, Corinne Christophe a lancé un appel sur le forum du site BiblioBox pour en créer dans le cadre de Ecritech6 à Nice : BiblioBox ? Aucun souci pour moi !

BiblioBox, CDIbox, un pas de plus vers les Communs à l'école L'entretien revient sur la définition de la BiblioBox - un dispositif de partage de ressources numériques. Le site Bibliobox.net, dont Thomas Fourmeux est le coauteur, avec Sylvain Naudin, rassemble la documentation la plus large possible ainsi qu'une cartographie des BiblioBox déjà mises en place. Éric Garnier et Thomas Fourmeux font ensuite le compte-rendu de leurs expériences respectives en bibliothèque et au CDI : quels sont les retours des usagers ;comment la BiblioBox permet la mise en place d'un dispositif de médiation numérique ;en quoi est-elle différente de dispositifs de partage comme Dropbox ;quels contenus met-elle à disposition, avec quel respect de la propriété intellectuelle ;quels sont les usages possibles en CDI et en bibliothèques ? Enfin, ils reviennent sur ce qu'apporte la BiblioBox à la valorisation des Communs de la connaissance et à l'accès à l'information. Pour plus d'infos : - l'article de Doc pour docs sur la BiblioBox : www.docpourdocs.fr/spip.php

Gestion du CDI : préparer la rentrée prochaine Difficile de clore sereinement l’année scolaire au CDI et d’anticiper les actions pédagogiques à venir tant les textes encadrant les obligations de service du professeur documentaliste et ceux liés à l’enseignement aux médias et à l’information sont imprécis et semblent ignorer les missions pédagogiques du professeur documentaliste.Rappelons simplement les textes qui encadrent depuis des années la profession dans ses tâches de gestion, et les ressources concernant la communication du CDI, en espérant que l’expertise du professeur documentaliste dans l’EMI soit finalement reconnue dans les textes, et les établissements scolaires. En attendant une brève entièrement consacrée aux projets pédagogiques. Gestion du CDI Manuels scolaires Une fois pour toutes ? Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986Texte adressé aux recteurs, aux inspecteurs d’académie et aux chefs d’établissement. Le point sur le ramassage (le prêt) des manuels scolaires Brève de Doc pour Docs juin 2014 Communication CDI Rappel

Piratebox : bilan d’étape Piratebox de la bibliothèque Dumont Cela fait maintenant plusieurs mois que nous avons mis en place des piratebox à la bibliothèque. C’est l’occasion de réaliser un petit bilan, de partager cette expérience et peut-être de donner envie de la vivre ! Après plusieurs semaines de mise en service, nous commençons à avoir plus de questions de la part des lecteurs. Généralement, les usagers nous demandent de quoi il s’agit, à quoi ça sert, comment ça marche… Voici quelques réponses rapides pour satisfaire la curiosité de nos lecteurs ! De quoi s’agit-il? « Et sinon, vous connaissez la piratebox ? Comme tout projet, il est important de communiquer autour de la piratebox. Nous sommes passés par différents canaux de diffusion. Les bibliothèques de la ville disposent aussi d’un blog dédié à l’actualité numérique du réseau. Nous nous appuyons également sur les réseaux sociaux pour disséminer l’information. « D’accord, mais les lecteurs alors ? « Ça vous intéresse ?

Des pirates box dans les bibliothèques ! - J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser. Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Deux projets réjouissants ont récemment vu le jour, l’un à la (future) Lezoux (Puy-de-Dôme) et l’autre dans une des médiathèques du réseau d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) : des Pirates box à disposition des publics! De quoi s’agit-il ? De quoi mimer le vieux mythe politique de la Zone d’autonomie temporaire d’un certain Hakim Bey…Vous avez dit piratage, illégalité, filtrages, hadopi, menottes? la Pirate Box vous propose des livres numériques, des films, de la musique, des images ou tout autre contenu numérique appartenant au domaine public. Distribuer des contenus sélectionnés en wifi, déconnectés d’internet (même si la bibliothèque peut par ailleurs proposer un accès wifi, qui peut le plus…. peut le moins !). Ici la passerelle technique est un réseau local qui distribue les contenus.

Une BiblioBox au CDI : la CdiBox Les deux dernières thématiques travaillées par les professeurs-documentalistes de l’Académie, les biens communs de la connaissance et les médiations, m’ont conduit à mettre en place dans le CDI de mon lycée, une BiblioBox, que je me suis empressé de rebaptiser CdiBox. C’est un dispositif reposant sur un routeur wi-fi (TP-Link MR3020) dont on va remplacer le firmware, le petit programme permettant son utilisation, par une version "spéciale Bibliobox". Celui-ci va ensuite générer un réseau wi-fi auquel l’élève va pouvoir se connecter via un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable. Il pourra ensuite consulter et/ou télécharger les documents mis à disposition dans la clé USB Son gros avantage est son faible prix, environ 30€. Je ne reviens pas dans cet article sur les aspects techniques. Je tente ici de faire un premier bilan de mon expérimentation.

La politique d'acquisition en 12 points mise à jour le 17 octobre 2016 Mieux vaut prévenir que guérir : affirmer une politique d’acquisition n’est pas un acte circonstanciel, mais participe d’une exigence de professionnalisation. Sans perdre leur subjectivité, les bibliothécaires doivent démontrer que les achats qu’ils effectuent sont issus d’une réflexion collective qui ne se limite pas à leur conviction personnelle ou à la pression des utilisateurs ; leurs sélections ne sont pas un acte de censure (décision délibérée d’écarter des documents) mais un choix (décision positive d’inclure dans les collections des documents en conciliant qualité, diversité, adéquation aux besoins des publics et cohérence des fonds). Ces choix ne sont pas intuitifs, et relèvent de règles bibliothéconomiques, constituées et à construire dans tous les types de bibliothèques ; en outre, ils sont étroitement liés aux priorités de la collectivité d’exercice de la bibliothèque, dans le respect de ses missions de service public. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Related: