background preloader

Formation et innovation : les six avantages du BYOD

Formation et innovation : les six avantages du BYOD
Formation et innovation : les six avantages du BYOD Le BYOD – Bring Your Own Device – est une nouvelle tendance lourde du monde #numérique. La traduction de cette expression est « Apportez votre propre appareil ». Les apprenants viennent donc avec leur appareil familier pour apprendre. Dans l’article sur la #formation innovante paru hier, je cite entre autres innovations, le BYOD. Cet acronyme constitue une nouvelle tendance lourde du monde numérique. Avec le BYOD, tout part de l’apprenant et de son propre environnement technologique. See full story on Formation et innovation : les six avantages du BYOD | Formation 3.0 BYOD : utilisez les appareils personnels des élèves Apparu au milieu des années 2000 dans les entreprises, le BYOD, « Bring Your Own Device » (ou AVAN en français pour « Apportez Votre Appareil #numérique ») fait aujourd’hui une percée spectaculaire dans les salles de classe. 22 mai 2015 Dans "Méthodes et organisation" 2 avril 2015 Dans "Technologie" 9 juillet 2015

http://digital-learning-academy.com/formation-et-innovation-les-six-avantages-du-byod/

Related:  BYOD - Définition + Pourquoi utiliser le BYODBYOD (Bring your own device) - AVANBYODLe numérique à l'école

Le BYOD : un atout pour les classes numériques ? Le BYOD : un atout pour les classes numériques ? Le Bring Your Own Device ou BYOT (Bring Your Own Technology) recueille la faveur des milieux enseignants outre-Atlantique mais sous certaines conditions. D’une manière plus globale, avec leurs terminaux mobiles, les étudiants se forgent des compétences en matière de travail collaboratif, font valoir certains enseignants, en apprenant à rechercher, sélectionner et partager des informations connexes, utiles pour leur #formation, pour préparer leurs examens et pour leur avenir professionnel. Le BYOD, une pratique intéressante pour vos projets TICE Dans un contexte éducatif où, avec la montée en puissance du numérique, les enjeux d’équipement deviennent toujours plus prégnants, des expériences de BYOD (Bring your own device) ou AVAN (Amenez votre appareil numérique) émergent çà et là. Projets-ENT propose un tour d’horizon non exhaustif de ces expérimentations en cours, en France et dans le monde. Le BYOD à l’école, pourquoi maintenant ? Les technologies personnelles mobiles devenant de plus en plus puissantes, il est désormais possible, à petite échelle, de demander aux élèves d’un établissement scolaire de travailler avec leur propre matériel numérique. Auparavant, cette pratique était rendue difficile par le poids du matériel, la complexité d’utilisation des appareils, l’impossibilité d’utiliser certains services avec tous les types de matériels, les connexions hasardeuses dans les établissements, etc.

BYOD : utilisez les appareils personnels des élèves BYOD : utilisez les appareils personnels des élèves Apparu au milieu des années 2000 dans les entreprises, le BYOD, « Bring Your Own Device » (ou AVAN en français pour « Apportez Votre Appareil #numérique ») fait aujourd’hui une percée spectaculaire dans les salles de classe. L’esprit du BYOD est de permettre à chaque utilisateur de travailler partout et à tout moment avec son appareil numérique personnel. Trace écrite collaborative avec ENTBOX - ENTBox Contexte pédagogique : Classe de 1ère S en sciences physiques. Voici un exemple d'utilisation d'ENTBOX en mode collaboratif avec l'utilisation du réseau social. Matériel : Le professeur dispose d'un ordinateur avec ENTBOX branché à une borne wifi.Les smartphones des élèves qui se connectent sur la borne avec l'adresse fournie par ENTBOX.

BYOD, une flexibilité maximale pour plus de productivité (vidéo) print By Audrey Williart in BYOD Perdu dans le jargon des types de déploiement? Quelle place pour les outils numériques des élèves à l’école ? Pouvons-nous tous continuer à faire comme si nous n’avions pas un smartphone dans notre poche une fois en classe ? Peut-on continuer à avoir des pratiques clandestines des mobiles en classe en dépit des règlements intérieurs ? Doit-on continuer à équiper en postes informatiques massivement les établissements alors que presque tous les élèves et les enseignants ont un petit ordinateur relié à Internet dans leur poche ? Quel impact son utilisation peut-elle avoir sur les pratiques pédagogiques ?

BYOD en français Quand le matériel informatique de l’établissement manque ou défaille, pourquoi ne pas faire appel à celui des élèves ? Au lieu d’interdire les smartphones, ne serait-il pas plus pertinent d’en inventer des usages pédagogiques ? C’est la question, cruciale, du BYOD (« Bring Your Own Device », « apportez votre propre matériel »). C’est le pari lancé et gagné par Jérôme Lagaillarde, professeur de lettres au collège Georges Méliès à Paris. Il éclaire ici les modalités, les possibilités et les enjeux d’une utilisation des smartphones en cours de français : un choix que certains jugeront risqué, et qui s’avère pourtant essentiel pour renforcer certains apprentissages tout en éduquant à la responsabilité.

Apprendre en mode BYOD (Bring Your Own Device) : Dossier complet Infobourg, portail réputé sur l’éducatif et le numérique au Canada a mis en ligne fin février 2015 un dossier sur la thématique du BYOD autrement dit le Bring Your Own Device ou en français l’AVAN (« Apportez Votre Appareil Numérique ») : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Le BYOD : Qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que ça change ? Ce type de configuration est de plus en plus prisé dans des contextes d’apprentissage, de formation et bien évidemment dans le monde scolaire et éducatif. Si le fait de travailler avec ses outils personnels confère certains avantages, il reconfigure grandement l’environnement d’apprentissage et la relation apprenant – enseignant/formateur/animateur. Ce dossier vise à toute à la fois à marquer des repères sur l’utilisation du BYOD mais également à apporter un éclairage scientifique sur ce nouveau contexte pour comprendre et apprendre avec le numérique.

A l’école ou à la maison, comment accompagner les enfants sur internet ? - Ludovia Magazine Elle dresse plusieurs constats issus de différentes enquêtes pour lesquelles la rédaction a retenu quelques chiffres. La révolution est tactile. Selon une enquête CSA (Orange-Terrafemina) de septembre 2012, 71% des enfants de moins de 12 ans utilisent le « joujou » de leurs parents. En terme d’usages, pour la tranche d’âge des 3-12 ans, 40% des 3-6 ans regardent des vidéos dont 31% le font seuls et 42% des 7-12 ans jouent (enquête Aegis Kids and Teens on the Web 2012). Dans cette même enquête notons aussi que 49% des 7-12 ans font des recherches (pour eux-mêmes ou pour l’école) lorsqu’ils sont connectés.

Pédagogie en tous lieux, équipements mobiles Rappel de la Problématique :Pendant longtemps, la problématique de la mobilité a consisté à s’interroger sur les types de matériels et les services accessibles : notebook, matériels hybrides, accessibilité du matériel à l’ENT, authentification des utilisateurs en classe, connexion aux réseaux des établissements, utilisation du WIFI, etc. Aujourd’hui, la question qui se pose avec la mobilité est celle des apprentissages et de l’accès à l’information partout, en tout temps et avec n’importe quel équipement. Dans ce cadre, le programme des collèges préfigurateurs s’engage dans cette logique avec la mise à disposition dés la 5ème, d’équipements individuels mobiles, permettant aux élèves à la fois d’apprendre en classe, mais également en dehors de la classe. Dans ce contexte, quid de l’accès aux ressources et aux services (aux ENT), quid de l’organisation spatiale des salles de classe et de l’établissement pour pouvoir travailler par groupes de besoin. Les usages enseignants Domicile / école

BYOD au CDI : est-ce une bonne idée ? – Par ailleurs, lors des TPE par exemple, iI existe un problème d’équipement (je n’ai jamais vu une machine par personne pour 31 élèves). Or, il y a une phase (la rédaction) où chacun doit pouvoir avoir accès soit à Internet, soit à un traitement de texte. Il m’est souvent arrivé d’autoriser les élèves à venir avec leurs PC portables ou leurs tablettes. Certaines années, les ordinateurs personnels étaient aussi nombreux que ceux du CDI… mais je n’avais pas de Wifi : ils n’avaient que la fonction de machine à écrire… Dans quelles conditions cela peut marcher ?

N’oubliez pas d’apporter vos portables ! Il peut être intéressant alors de détourner le matériel que possèdent la plupart des élèves. Cette pratique est désignée par le terme BYOD, « Bring Your Own Device », ou AVEC, « Apportez votre équipement personnel de communication ». La plupart des smartphones sont livrés avec divers capteurs et équipements utilisables à des fins pédagogiques : l’appareil photo pour conserver des traces d’une visite, exploiter les images ; le micro pour transformer le smartphone en sonomètre mais aussi en dictaphone pour prendre des notes ; le lecteur multimédia pour de la baladodiffusion ; le GPS pour déterminer des positions et calculer des distances et vitesses et, bien entendu, la connexion à internet.

Related: