background preloader

9 Growth Hackers Français dévoilent leur Hack préféré

9 Growth Hackers Français dévoilent leur Hack préféré
Powered by Translate Le Growth Hacking est à la mode…Mais trop souvent le swag du growth hacker attire de jeunes padawan qui oublient (ou ne connaissent pas ?) les fondamentaux. Selon moi le « Growth Hacking » n’est autre qu’une évolution du marketing, qui s’est enfin adapté au digital. Connaitre les besoins de ses clients pour mieux les cibler, tester des campagnes, mesurer et affiner. Je leur ai demandé leur conseil numéro un, leur growth hack préféré, celui qu’il vous recommande d’essayer pour faire croître votre startup. #1: TWelcome en Image Tout le monde n’était pas toujours chaud pour partager un de ses hacks. Si vous avez suivi Deuxio sur Twitter , vous avez surement reçu une image personnalisée vous remerciant de nous avoir suivi. L’image mentionne le nom du followerLe fond de couleur reprend la couleur de fond du profil du followerLa couleur du texte reprend la couleur de texte du profil du follower 2. #2: Réponse à mon email précédent Retrouvez Guillaume Cabane sur mention.com

WhatsApp web est enfin accessible pour les utilisateurs de l’iPhone Si vous utilisez WhatsApp sur un mobile sous iOS, vous l’ignorez peut-être : cela fait un moment qu’il est possible d’utiliser WhatsApp sur un navigateur. Initialement réservée au navigateur Google Chrome, la version web de WhatsApp est même devenue accessible sur Firefox et Opera. Mais pourquoi WhatsApp web n’était-il pas disponible pour les mobiles sous iOS ? Et pour iOS, le développeur de l’application expliquait : « Malheureusement pour l’instant, nous ne serons pas en mesure de fournir le client Web pour nos utilisateurs iOS en raison des limitations de la plate-forme d’Apple ». Mais cela va changer. Et pour vérifier si vous pouvez dès à présent utiliser la fonctionnalité avec votre iPhone, il faut aller sur l’application, au niveau des paramètres, pour voir si « WhatsApp web » y figure déjà. [Sur le même sujet] Telegram : l’anti-WhatsApp qui envoie 10 milliards de messages par jour (Source)

Qu'est-ce que le Growth Hacking ? - Toile de Fond Le growth hacking est un concept venu de la Silicon Valley qui commence à avoir ses échos en France. Dans le meilleur des cas, vous êtes déjà tombé sur l’article d’introduction au growth hacking sur Presse citron. Mais voilà, ce n’est pas encore très clair… Et puis d’ailleurs, c’est pas facile à prononcer tout ça… Pas de problème, on va reprendre les choses dans l’ordre. Quelques cas pratiques Un des premiers et des plus célèbres growth hack vient d’Hotmail. P.S. Résultat : la croissance décolle. Un autre exemple que je trouve assez significatif est plus récent. On trouve de bon exemples dans toutes les startup web qui ont connu une très forte croissance : Facebook, Twitter, Dropbox, Groupon, Instagram, Pinterest… Growth hacking : définition Le growth hacking n’est pas une nouvelle discipline, mais plutôt une nouvelle façon de voir la croissance des entreprises web. Pour faire simple, le growth hacker n’a qu’un seul objectif : la croissance. Quel profil pour le growth hacker ?

Hangouts a enfin droit à son propre service web Hangouts prend son envol. Hangouts a été présenté par Google en 2013, à l’occasion de la conférence I/O. Il a remplacé tous les précédents outils développés par la firme. L’idée, finalement, c’était de proposer une alternative solide à Facebook Messenger et WhatsApp. Pour toucher le public le plus large possible, Google a fait le choix de l’intégrer à ses autres services communicants, et notamment à Gmail et à Google+. En marge, le géant américain a aussi développé des applications dédiées sur iOS et sur Android mais il n’a pas été beaucoup plus loin. Toutes les données seront synchronisées sur vos terminaux nomades Du moins pas jusqu’à maintenant. Il vient effectivement de lancer un nouveau service entièrement dédié à Hangouts. Si vous cliquez sur ce lien, alors vous vous retrouverez face à une fenêtre divisée en trois colonnes. Enfin, un peu plus loin, vous trouverez trois boutons permettant de créer un nouvel appel vidéo, un nouvel appel téléphonique ou un nouveau message.

Le guide complet du Growth Hacking pour débutant Préface : À qui s’adresse ce guide du Growth Hacking ? Mis à jour le 13 septembre 2016 Je compte être clair sur ce point. Pourquoi est-ce que je publie ce guide (gratuitement) ? Le métier de Growth Hacker est à la mode. ), mais aussi parce que ces ressources sont disponibles ici et là sur internet. Qu’est ce que je vais trouver dans ce guide – pourquoi dois-je le lire ? Tout d’abord une définition du Growth Hacking et du Growth Hacker. Ensuite une grande partie sur la théorie de base du Growth hacking, qui tourne autour de ces 5 principes : Acquisition Activation Rétention Référent Revenu Pour chacun de ces principes, en plus de l’explication, vous aurez le droit à un exemple concret et à une liste très intéressante de nombreuses pistes à exploiter pour accélérer la croissance de votre propre entreprise. Le Growth Marketeur utilise l’analyse des données comme arme principale. Le Growth Hacker est habituellement vu comme un hybride entre un codeur et un marketeur, ce n’est pas mon point de vue. 1.

Anonymat : en 20 ans et il n'y a toujours aucune photo de lui sur le web Jonathan Hirshon, ce nom ne vous dit certainement rien, pourtant cet homme est parvenu à rester anonyme au niveau de son image. Il n’existe aucune photo de lui sur les moteurs de recherche depuis 20 ans… Certains d’entre vous diront et alors, moi non plus je n’ai pas de photo de moi sur les moteurs de recherche… la grosse différence est que cet homme est très médiatique. 20 ans qu’il trompe les algorithmes des moteurs de recherche A 48 ans, Jonathan Hirshon, fait partie des rares personnes à ne toujours pas avoir au moins une photo de lui sur internet. Cet homme est invisible aux yeux de Google, il en a fait un défi personnel dès la création du web, aucune photo de lui ne serait présente sur la toile. Un défi dur à tenir dans le temps Source

3 conseils pour réaliser la meilleure stratégie web pour son e-commerce Internet est un média indispensable pour faire connaître son entreprise, ce n’est un secret pour personne. Par contre, adopter la stratégie idéale pour devenir le roi du pétrole sur la toile n’est pas donné à tout le monde. Il s’agit comme toujours d’un mélange de chance, de talent et de travail. 1. Pour construire une bonne stratégie Web, il faut débuter par les fondations : la création du site internet. 2. L’étape décisive dans une stratégie Web est clairement l’utilisation que vous faites des réseaux sociaux. 3. Grimper dans le référencement Google est désormais de l’ordre du fantasme pour les entreprises de petite taille. Si avec ses 3 conseils vous n’arrivez pas à vendre vos sacs en toile de jute ou vos T-shirts en plastique recyclé, alors là vraiment on ne peut plus rien pour vous ! Gabriel Teisson Fondateur de Dans Ta Pub et étudiant en 3ème année à l'École Supérieure de Publicité.

Instagram propose désormais la recherche sur le web Plus besoin de lancer l’application mobile pour chercher des photos. Instagram a enchainé les mises à jour à un rythme effréné ces dernières semaines. Je pense notamment à ces nouveaux filtres ou même à ce lifting de la version web mais j’aurais également pu citer le support des images en haute définition ou encore toutes ces nouveautés apportées au module consacré à l’exploration de contenus. Il faut croire que les développeurs en charge du projet n’ont pas pris de vacances cet été puisque la compagnie a déployé durant la nuit une nouvelle version de son portail web, avec une nouveauté de taille à la clé : l’intégration d’un moteur de recherche. Avec des hashtags et des lieux en prime ! Si vous vous rendez sur Instagram.com et que vous vous connectez à votre compte, alors le service vous renverra vers une page listant les dernières publications de vos amis. Jusque là, rien de nouveau sous le soleil, ce portail existe depuis plusieurs années maintenant. Tiens, Valentin a pris l’avion.

Le lecteur vidéo Flash est-il le boulet du web ? Trop, c’est trop ! Un ras-le-bol général commence à s’installer sur internet contre le lecteur vidéo Flash, qui n’en finit plus, semaine après semaine, de souffrir de nouvelles failles. Facebook demande la mort de Flash, Firefox a pris la décision de bloquer les contenus Flash aujourd’hui et de nombreux géants demandent à Adobe soit d’abandonner son lecteur Flash, soit de réécrire son code de A à Z. Quoi qu’il en soit, le lecteur de vidéo Flash semble être devenu le « boulet » du web. Un vrai ras-le-bol contre le lecteur Flash s’est installé depuis plusieurs mois Il y a quelques jours, la firme d’espionnage Hacking Team s’était fait pirater des documents où il était question de failles exploitées par les agences gouvernementales. Pour Mozilla s’en est trop et Firefox a décidé de bloquer les contenus Flash, ne vous étonnez donc pas si certains contenus multimédias ne se lancent plus. Facebook réclame la mort du Flash Source

Google sort un outil pour créer des sites « Material Design » L’année dernière, Google a dévoilé la version Lollipop de son système d’exploitation Android. Et avec cette version 5.0 de son OS mobile, il a également proposé un nouvel ensemble de règles de design appelé Material Design. Si le Material Design semble principalement concerner les applications mobiles, il est aussi possible de l’utiliser pour des sites web. Et afin d’aider les développeurs à accomplir cela, Google vient de dévoiler ce qu’il appelle Material Design Lite. Comme l’explique la firme de Mountain View dans une publication de blog, MDL permet d’avoir des sites web qui ressemblent à des applis en Material Design. Mais surtout, le kit Material Design Lite inclut un peu à l’instar de Bootstrap quelques éléments que vous pouvez utiliser sur votre site, tel que des boutons, des formulaires, etc. Il est possible de télécharger le code sur Github mais vous pouvez également vous servir du CDN de Google. Sur le même sujet : 5 sources d’inspiration pour créer votre site web (suite et fin)

Devenez un dieu de la vidéo web en 6 étapes Vous avez déjà rêvé d’être une star du grand écran ? Commencez déjà par être une star sur votre écran d’ordinateur ! Avec le vidéo blogging, vous serez à la fois metteur en scène, réalisateur, auteur et acteur ! Premier frein : la pratique. Second blocage : l’image de soi. Cette semaine, je vous explique en 6 étapes, comment apprendre à créer de superbes vidéos sur le web et les partager sur vos réseaux sociaux. Partager ses expériencesApprendre à connaître son public en fonction de ses réactionsMettre en avant une marque ou une entreprise sur les réseaux sociauxOptimiser et valoriser un document ou un produitRendre la lecture d’un texte plus attractive et dynamiqueEncourager l’interactivité Vous pouvez donner à votre marque le niveau de prestige qu’elle mérite sans avoir forcément un décor de pro en arrière-plan. Le plus important : le début de la vidéo. Evitez les vidéos qui commencent après 30 secondes de présentation de l’entreprise, du titre, de vous… Sur Mac : Sur PC :

Intégrer les vidéos en direct de Meerkat sur une page web Pour l’heure, difficile de déterminer laquelle des deux applications, Meerkat et Periscope, est la meilleure. En effet, d’un côté comme de l’autre, en tente d’innover, de proposer de nouvelles fonctionnalités et surtout de rendre le contenu plus disponible. Il y a quelques jours, nous évoquions la nouvelle fonctionnalité de Periscope (l’appli de Twitter) qui permet de visionner les rediffusions de vidéos sur le web, depuis un navigateur alors qu’auparavant, il fallait utiliser une application. Meerkat, quant à lui, vient de dévoiler un lecteur exportable, c’est-à-dire qui peut être intégré sur les sites web à l’instar des tweet ou des vidéos YouTube. « Le lecteur intégré est intelligent. Comme vous aurez pu le constater, il faudra donner un nom d’utilisateur pour récupérer le code du lecteur web.

Netflix se fait une petite beauté sur le web Et si vous ne pouvez pas encore en profiter, c’est parfaitement normal. Netflix va avoir droit à un joli ravalement de façade. Netflix vient tout juste d’annoncer une très bonne nouvelle sur son blog officiel. La firme a commencé à déployer la nouvelle version de son portail web avec une interface plus moderne, plus élégante et plus accessible. Là, c’est sûr, votre productivité risque d’en prendre un coup. Et ce n’est rien de le dire. Pour commencer, ce fameux portail est nettement plus sombre que le précédent. Une nouvelle version plus agréable à l’oeil et plus simple à utiliser C’est pas mal, mais ce n’est pas fini. Si l’utilisateur clique sur l’image, alors il lancera directement la lecture du média. Netflix a aussi profité de l’occasion pour revoir son système de navigation. Notez pour finir que ce nouveau portail est actuellement en cours de déploiement. (Source)

Utiliser Skype sur un navigateur, sans télécharger le client Nous savions depuis un moment que Microsoft travaille sur une version web de Skype. L’avantage, c’est que si pour une raison ou une autre, vous ne souhaitez pas télécharger le client, vous n’êtes plus obligé. Et par ailleurs, si vous souhaitez par exemple utiliser Skype sur l’ordinateur de quelqu’un d’autre ou celui d’un cyber-café durant vos vacances, sur lequel le client n’est pas installé, ça arrange beaucoup. Mais jusqu’à peu de temps, cette version web de l’appli de chat de Microsoft n’était disponible que sous invitation. Puis, elle fut disponible sans restrictions pour les utilisateurs qui sont aux Etats-Unis et au Royaume-Uni (mais on pouvait déjà tester en se servant d’un VPN). La langue de Molière est déjà supportée et en plus des ordinateurs sous Windows et Mac, cette version web sera maintenant aussi compatible avec les machines sous Linux ainsi que les Chromebook.

Related: