background preloader

Achéménides

Achéménides
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. vers 550 – 330 av. J.-C. L'empire achéménide à son apogée L'Empire achéménide est le premier des Empires perses à régner sur une grande partie du Moyen-Orient. Le nom « Achéménides » (en vieux-perse : Haxāmanišiya) se rapporte au clan fondateur qui se libère vers 550 av. Conditions d'études[modifier | modifier le code] La documentation sur les Achéménides est donc en fin de compte importante et variée. Histoire[modifier | modifier le code] Origines de la dynastie[modifier | modifier le code] Le fondateur de cette dynastie serait Achéménès (en vieux perse : Haxāmaniš, en grec ancien Ἀχαιμένης, ou هخامنش en persan moderne qui signifie « homme sage, d'un esprit amical »). Teispès est le premier roi achéménide à porter le titre de Roi (de la ville) d'Anshan. Darius Ier est le premier à parler d'Achéménès, qu'il présente comme l'ancêtre de Cyrus le Grand (576 - † 529) ; ce qui ferait de lui le fondateur de la lignée des souverains achéménides.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ach%C3%A9m%C3%A9nides

Related:  mesopotamieLes PériodesAchéménidesIran ancien

Séleucides Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Séleucides sont une dynastie hellénistique issue de Séleucos Ier, l'un des diadoques d'Alexandre le Grand, qui constitue un empire syro-iranien formé de la majeure partie des territoires orientaux conquis par Alexandre, allant de la Syrie à l'Indus. Le cœur politique de l'empire se situe en Syrie antique. Les Séleucides règnent jusqu'au IIe siècle av. J.-C. sur la Babylonie et la Mésopotamie, dans la continuité des Perses achéménides.

Empire néo-babylonien (-626 à -539 av. J.-C.) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ». L'empire néo-babylonien correspond à une période l'histoire du royaume de Babylone qui va de 626 à 539 av. J.-C. Achéménides Dynastie qui, à partir de Cyrus II, régna sur l'Empire perse (vers 556-330 avant J.-C.), également appelé « achéménide ». 1. Introduction Cette dynastie perse, issue d'Achéménès, un personnage légendaire, et fondée historiquement par Cyrus II le Grand au vie siècle avant J. Perse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Perse (en grec ancien ἡ Περσίς / hê Persis’) est le nom métonymique[1] hérité des Grecs de l'Antiquité pour désigner le territoire gouverné par les rois achéménides. L'apogée de la Perse antique est représenté par la dynastie achéménide dont les conquérants Darius Ier et Xerxes Ier ont étendu le territoire jusqu'à en faire le plus grand empire connu alors. Convoitée, cette région sera ensuite conquise par Alexandre le Grand au IVe siècle av. J.

Assyrie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ». XXVe siècle av. J.-C. – -612 Le cœur historique de l'Assyrie (en rouge), et l'empire assyrien lors de son extension maximale sous le règne d'Assurbanipal au milieu du VIIe siècle av. Empire d'Akkad (-2340 à -2200 av J.C.) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Akkad. L'empire d'Akkad (ou empire akkadien) ou empire d'Agadê, est un État fondé par Sargon d'Akkad qui domina la Mésopotamie de la fin du XXIVe siècle av. J.-C. au début du XXIIe siècle av. J. ACHÉMÉNIDES La dynastie perse des Achéménides, aux débuts légendaires, n'a d'abord régné que sur son peuple ; puis, après avoir conquis (vie s. av. J.-C.) tous les pays du reste de l'Orient, jusqu'à l'Asie centrale et à l'Inde, elle s'est trouvée, jusqu'à sa disparition (330 av. J.

Parthie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Parthie dans The Atlas of Ancient and Classical Geography de Samuel Butler. La Parthie est une région historique située au nord-est du plateau iranien, ancienne satrapie de l'empire des Achéménides et berceau de l'Empire parthe qui domine le plateau iranien et par intermittence la Mésopotamie entre 190 av. J.-C. et 224 ap. Parthie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Parthe. Empire parthe (Ashkâniân) 247 av. Période de Djemdet Nasr (-3150 à -2900 av. J.-C.) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Céramique peinte monochrome (noire ou rouge mauve), cylindres sceaux, système de numération, écriture, progrès artistiques (sculpture en ronde bosse et en relief). Le nombre des temples retrouvés augmente rapidement. Les palais mésopotamiens à structure complexe, qui apparaissent à l’époque de Djemdet Nasr, sont formés par une juxtaposition de corps de bâtiments autonomes qui s’articulent par de longues circulations internes.

Clio la Muse - Achéménides Persépolis : tête de statue en lapis-lazuli - Musée de Téhéran. De langue indo-européenne comme les Mèdes, ils étaient entrés en Iran en même temps qu’eux à la fin du deuxième millénaire. Ils s’établirent au IXe siècle dans le pays de Parsua, au sud et au sud-ouest du lac d’Urmiah puis s’étaient déplacés vers le sud-est pour occuper les montagnes du Fars. Les Perses comme les Mèdes étaient divisés en tribus : les Pasargades, les Maraphiens, les Maspiens, les Panthaliens, les Déronsiens, les Germaniens, tous agriculteurs. Il s’y joignait quatre tribus nomades : les Daens, les Mardes, les Dropiques et les Sagartiens. Les Pasargades sont les plus importants et les Hakhâmanich, un clan de ceux-ci, dont les Grecs ont fait le roi éponyme Achémènès.

Related: