background preloader

Dis-moi comment tu veilles...

Dis-moi comment tu veilles...
La première personne pour laquelle je veille, c’est moi. Du coup, les sites sur lesquels porte ma veille correspondent à mes besoins premiers : le monde des bibliothèques, l’innovation en bibliothèque, la formation et l’apprentissage, etc. Ma veille passe par de nombreux sites et de nombreuses sources. I. Collecter l’information 1. Ma source principale est mon agrégateur. Depuis le début de l’année, il s’agit deGoogle Reader après avoir longtemps été fidèle à Bloglines. Mon agrégateur compte actuellement 294 flux, ce qui est évidemment beaucoup trop. Les dossiers restant sont : Il y a aussi un dossier "divers" qui me sert à regrouper tout ce que je ne sais pas où classer et qui finit en vraie poubelle de flux. Évidemment, certaines catégories sont bien plus consultées que d’autres et, d’une manière générale, je concède que je devrais faire plus de désherbage qu'actuellement. Je ne consulte pas forcément tout d'un coup non plus. 2. Sur Twitter je suis 223 comptes. En vain. 3. II. III.

http://www.vagabondages.org/post/2011/03/07/Dis-moi-comment-tu-veilles...

Related:  Veille documentaire outilsRecherche d'information et veille sur internetPour ma rechercher veille

Quels sont les outils de veille les plus populaires sur les médias sociaux ? Tout veilleur se doit d’utiliser plusieurs outils de veille pour effectuer des recherches d’information pertinentes. Mais quels sont les critères de performance attendus par un veilleur ? Le site Oneforty a publié le mois dernier une infographie à ce sujet. Petite analyse. Les Social Media Monitoring tools, qui permettent de surveiller l’ensemble des blogs et réseaux sociaux, sont désormais très nombreux et continuent de se développer considérablement. En effet, l’explosion des réseaux sociaux est allée de pair avec celle des outils de veille qui leur sont consacrés.

4 ?tapes pour r?aliser une veille efficace sur Twitter 18 août 2014 Cette semaine, nous ouvrons notre blog à Céline Dewaele, responsable de contenus web. Elle revient sur un sujet de fond qui intéresse le plus grand nombre : comment faire de la veille sur Twitter. « Il est très triste qu’il y ait si peu d’informations inutiles de nos jours », plaisantait Oscar Wilde. Invisible web invisible Des moteurs comme Google, MSN/Live Search, Yahoo! Search ou des répertoires tels que Yahoo! Directory ne vous donnent accès qu'à une petite partie (inférieure à 10%) du web, le Web Visible. La technologie de ces moteurs conventionnels ne permet pas d'accéder à une zone immense du web, le Web Invisible, espace beaucoup plus important que le web visible.

Le social bookmarking, pratique incontournable de formation tout au long de la vie - 1 : Articles : Thot Cursus Première partie de l'entrevue avec Michèle Drechsler Les enseignants se forment et progressent avec le socialbookmarking Michèle Drechsler, qui êtes-vous ?

L'utilisation des ressources d'Internet et les travaux scientifiques L'utilisation des ressources d'Internet et les travaux scientifiques : questions d'appréciation par François-Pierre Gingrasprofesseur à l'École d'études politiques Université d'Ottawa Ottawa (Ontario) Canada Il y a de tout sur Internet : du meilleur au pire en passant par l'insignifiant et le grandiose. Vous cherchez de l'information pour la rédaction d'un travail universitaire en sciences sociales ? Il y a fort à parier qu'avec plus ou moins d'effort, vous en trouverez sur la Grande toile. Mais que vaut l'information que vous trouverez sur Internet ?

Comment construire une veille efficace via les flux d'information Voici un schéma représentant la construction d'une veille efficace, en fonction des thématiques que l'on choisie. Je dois dire que je le trouve plutôt réaliste ce schéma, mais il lui manquerait juste une petit chose, la révision des sources d'information dans le temps. On s'aperçoit qu'en matière de flux, on a souvent tendance à cumuler des flux tout en gardant les anciens, même parfois inactifs depuis un bon moment et du coup on se retrouve avec des lecteurs de flux plutôt chargés. Comme vous le voyez sur le schéma, l'auteur parle de fusionner les flux, de les filtrer, etc...

Netvibes présente son Social Pack Netvibes présente son Social Pack et devient la première plateforme intégrée qui permet aux utilisateurs de réaliser à la fois de la veille ET de l’analyse, en parallèle. “Le Social Pack de Netvibes est le premier outil d’analyse sociale conçu pour s’adapter au fil de pensée des gestionnaires de marques et des professionels des médias sociaux d’aujourd’hui, leur garantissant d’être automatiquement tenus à jour – même quand ils sont absents ou en voyage.” — Freddy Mini, CEO de Netvibes Pour en savoir plus, je vous invite à lire le billet d'annonce sur le blog de Netvibes, et à regarder la vidéo de présentation ci-dessous.

Guides par discipline - Bibliothèques - Université de Montréal Ces guides par discipline, sujet et cours contiennent des conseils et stratégies de recherche pour mieux trouver et utiliser l'information. Ces guides sont un bon point de départ pour vous aider dans vos recherches de ressources disciplinaires afin, entre autres, de réaliser vos travaux de cours. Consultez-les régulièrement pour découvrir de nouvelles ressources et de nouveaux guides. Les bibliothécaires peuvent créer des guides pour aider vos étudiants à trouver l'information nécessaire pour réaliser leurs travaux. Par exemple, ils peuvent proposer des bases de données spécifiques, des périodiques, des publications savantes et autres ressources pertinentes à votre discipline ou cours.

Comment définir sa stratégie de veille Jeune hyperconnecté et asocial Personne passionnée. Dans la bouche de ceux qui l’utilisent, le terme «geek» marque souvent un retrait voire une rupture avec les usages et les usagers du numérique. Poudre aux yeux ? Réseaux sociaux : quels outils gratuits utiliser pour une veille ? C’est une recommandation qu’on entend souvent de la part des plus grands spécialistes des Réseaux Sociaux (Loïc Le Meur par exemple) : une présence de marque sur des plateformes sociales ne s’improvise pas. Il faut se préparer et toute démarche doit notamment commencer par une veille. S’il existe des outils payants très avancés, il y a aussi des outils gratuits qui peuvent éclairer une première approche. Google Je pensais que tout le monde connaissait Google Alertes et Google Blog Search, mais je rencontre encore beaucoup d’utilisateurs dans mes formations qui ne connaissent pas ces outils. Google Blog Search permet d’effectuer des recherches parmi les flux RSS de blogs indexés par Google.

RSS : qu'est-ce que c'est, comment en profiter ? Derrière ce terme abscons, se cache un outil pratique et simple d'utilisation pour diffuser du contenu et, à l'autre bout de la chaîne, se tenir au courant des mises à jour de ses sites favoris. Comment expliquer simplement ce qu'est un flux RSS ? Il s'agit d'un fichier texte particulier (voir plus loin) dont le contenu est produit automatiquement (sauf cas exceptionnels) en fonction des mises à jour d'un site Web.

États d’âme sur la diffusion de ma veille Dans un billet précédent j’expliquais que : l’objectif d’une veille est d’apporter l’information dont le destinataire à besoin au moment où il en a besoin. C’est en cela que le veilleur est un capteur de signaux faibles dans les flux continus d’informations. Il ne s’agit pas seulement de repérer les bonnes ressources, il faut pointer l’information pertinente et la rendre disponible et utilisable pour soi mais aussi pour sa communauté de pratique ou d’intérêt. Veiller c’est donc et surtout diffuser, partager et capitaliser. Depuis plusieurs semaines je m’interroge sur la manière dont je partage et je diffuse ma veille sur le web social.

Related: