background preloader

Sébastien Franc : Travailler en groupe en classe inversée

Sébastien Franc : Travailler en groupe en classe inversée
" On ne fait pas de la classe inversée, on fait sa forme de classe inversée". Jeune professeur d'anglais au lycée des Flandres à Hazebrouck (59), Sébastien Franc est passé à la classe inversée parce qu'il ne supportait plus le mode d'enseignement traditionnel. Point fort de "sa" méthode : la gestion des groupes d'élèves qui permet à chacun de s'exprimer en anglais. C'est en collège que Sébastien Franc a mis en pratique la classe inversée. "Mon problème c'était de faire face à l'hétérogénéité des élèves dans une classe où une bonne partie d'entre eux avait été diagnostiquée come dyslexiques", nous dit-il. "Je voulais les rendre acteurs de leurs apprentissages". En 6ème, S Franc met au point "sa" méthode de classe inverse alliant capsule vidéo à voir à la maison et travail de groupe en classe. Travailler l'oral Le travail de groupe est au coeur de la méthode de S Franc avec une difficulté propre à l'enseignement des langues : travailler l'oral. Des questions complexes François Jarraud Ted Ed

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/07/06072015Article635717672110705654.aspx

Related:  Classe inversée exemples pratiquesClasse inverséepedagogie

Conseils et idées : Guide Vous trouverez ici de nombreux conseils pour inverser votre classe. Découvrez comment encourager vos élèves à utiliser les ressources, comment les noter, les aider, les motiver, les rendre actifs et créatifs, etc. Cette page étant une peu longue, voici un sommaire des points abordés : I. Classes inversées : fossilisation des pratiques ou innovation à l’ère numérique ? Classes inversées (flipped classrooms). L’appellation (d’abord en anglais, plus tard en français) apparaît vers 2007 quand deux enseignants de chimie[1], Jonathan Bergmann et Aaron Sams (dans l’équivalent de notre secondaire aux États-Unis), découvrent le potentiel pédagogique de vidéos (PowerPoint commentés, screencasts[2]…). Il s’agissait pour eux de motiver leurs élèves à préparer (à domicile ou sans la présence physique ou la supervision de l’enseignant) les leçons traditionnellement données en classe afin de les rendre plus interactives : « Lectures at home and homework in class » (les leçons à la maison, les devoirs en classe), le slogan était lancé[3]. Il ne s’agit pas de remplacer l’enseignant par une vidéo, mais d’utiliser des ressources de l’ère numérique pour permettre à ce dernier de faire encore mieux son métier d’accompagnateur d’apprentissage. Bergmann et Sams, les « inventeurs » des classes inversées, expriment bien les transformations induites par cette méthode[4].

Pour une nouvelle classe inversée "Comment rendre la rencontre entre l'élève et l'enseignant possible, sans rien abandonner sur le niveau ou sur les objectifs ? Comment changer ce qui ne fonctionne plus ?" Alain Taurisson n'est certainement pas le seul professeur à se poser cette question. Il propose, dans un petit livre accompagné de fiches pratiques et d'exemples, écrit avec une enseignante de lettres, Claire Herviou, d'inverser l'école, c'est à dire de mettre vraiment les activités des élèves au centre de la classe à la place du monologue du maitre en direct ou en différé à la maison. Car pour Alain Taurisson la "classe inversée" qui connait une certaine mode actuellement ne peut pas convenir à la plupart des élèves.

CANOPÉ - Classe Connectée - ERIC GUICHAOUA « Eric Guichaoua a parfaitement atteint les objectifs en respectant scrupuleusement les délais et les contraintes financières ainsi que les objectifs de formation continue des personnels impliqués des équipes Canopé de Rennes et Nantes. Il a également contribué à une acculturation des personnels impliqués aux problématiques spécifiques à l’édition transmédia. Il a su, par l’ambiance de travail qu’il a installé et l’exigence artistique qu’il a prônée, ouvrir l’horizon professionnel des personnels avec lesquels il a collaboré. Tablettes et cours inversés, équation gagnante dans un lycée pilote « Franchement, on ne s'attendait pas à être une classe pilote sur l'usage du numérique... Besançon, ce n'est pas une grande ville », ironise Noémie Jeannin, élève de terminale S. Pourtant, grâce à l'expérimentation lancée par ses professeurs de mathématiques et d'histoire-géographie, toute sa classe du lycée Jules Haag est équipée depuis septembre d'une tablette.

Marie Soulié : Avec la classe inversée, ce sont les élèves qui travaillent "J'ai fait enlever mon bureau. Je m'assois avec les enfants". Professeure de français au collège Daniel Argote d’Orthez, Marie Soulié applique avec bonheur la classe inversée. MOOC et classe inversée : Les défis pédagogiques posés par l’ère numérique On considère aujourd’hui l’arrivée du numérique et des nouvelles technologies comme un bouleversement culturel comparable à la découverte de l’écriture et à l’invention de l’imprimerie. Historiquement, chacune de ces révolutions a eu un impact majeur sur l’enseignement. La situation actuelle n’échappe pas à la règle et soulève des interrogations inédites sur les pratiques éducatives. Parmi les pédagogies actives ‘dernier cri’ inspirées par ce nouveau paradigme culturel figurent les MOOCs et les classes inversées.

Ressources pour se lancer - Inversons la Classe La classe inversée, ça vous tente, mais où trouver des ressources ? Existe-t-il des capsules vidéos déjà prêtes dans ma discipline pour se lancer ? Quels outils techniques sont-ils disponibles ? Que font les autres inverseurs dans leur temps de classe ? Voici ici assemblée une sélection de ressources utilisées par les enseignants adhérents à Inversons la Classe ! NB: des BRNE institutionnelles commencent à être fonctionnelles. La classe inversée Une sélection de ressources pédagogiques et d’outils numériques pour mettre en place votre classe inversée. Réalisée par « Inversons la classe ! », qui organise tous les ans le Congrès National sur la Classe Inversée (CLIC). Cette Fiche pédagogique a été élaborée par l’association « Inversons la classe !

Classe inversée, rapport Grosperrin, bac, collège, numérique : L’actualité de la semaine du 3 au 10 juillet 2015 Le rapport Grosperrin Sénat : Le rapport Grosperrin propose un virage rétrograde à l'Ecole Promis il n'y aura ni règle sur les doigts, ni fessée cul nu. C'est à peu près la seule chose qui manque au rapport Grosperrin qui présente une exceptionnelle collection des idées les plus réactionnaires sur l'éducation. Adopté par la commission d'enquête sénatoriale "service public de l'éducation, repères républicains et difficultés des enseignants", le rapport, publié le 8 juillet, imagine ce que pourrait être l'Ecole en 2017 si la droite et Jacques Grosperrin arrivaient au pouvoir. Problème : ce rapport très à droite est vivement soutenu par la présidente de la commission, sénatrice de gauche...

Classe inversée Une semaine très riche nous a été proposée par Michèle Drechsler, avec en particulier un développement sur le flipped learning, ou pédagogie inversée. le cours magistral et ses limites De nombreuses ressources et vidéos nous ont expliqué ce que c’était, en commençant par nous expliquer ce qui existait avant. Le cours magistral, qui selon Marcel Lebrun perdure depuis le XIIème siècle. Méthode indispensable avant l’apparition de l’imprimerie, elle n’a plus de sens dès lors que les livres apparaissent et sont diffusés.

Related: