background preloader

Accueil du site de l'entreprise "EAU DE PARIS"

Accueil du site de l'entreprise "EAU DE PARIS"
Related:  L'énergie et l'eau

Des nitrates dans l'eau ? « Plus de 99% de la population a été alimentée en permanence par de l’eau respectant la limite de qualité pour les nitrates. » Bilan ARS « Qualité de l’eau du robinet 2012 » – Publication 2014 Une eau de boisson contenant 20 mg de nitrates par litre ne représentera qu’environ 10% des apports en nitrates. Pour une concentration atteignant 50 mg de nitrates par litre, la contribution de l’eau dans l’exposition aux nitrates est estimée à 34%. Le nitrate en lui-même n’est pas toxique.

TâCo : L’énergie, l’eau, les ressources à mieux utiliser Une TâCo de Marie-Camille Fourcade Professeure Histoire-Géographie Collège Camille Claudel, Launaguet. @MC_Fourcade Thème des ressources à mieux utiliser. 5eme. Les élèves font une synthèse de leurs études de cas sous forme d’infographie. sélectionner des informations dans plusieurs sources repérées par l’enseignant dans leur manueltransformer les données en production graphique (2 à 3 types de représentations graphiques différentes _ pictogrammes, graphiques …)créer une infographie simple (entre 2 et 4 informations) et organisée en respectant les critères de réussite établis par la classe.comprendre la notion de ressource. Pré-requis : – les élèves doivent disposer d’une adresse mail pour créer un compte sur piktochart – les élèves doivent avoir déconstruit des infographies lors de séances précédentes afin d’établir par eux-même les critères de réussite. Lien vers les consignes en lignes de la tâche complexe : WordPress:

Water, 2013: A New Methodology for Evaluating Potential for Potable Water Savings (PPWS) by Using Rainwater Harvesting at the Ur Open AccessThis article isfreely availablere-usable Article 1 Laboratoire Environnement Eau Systèmes Urbains (LEESU), Université Paris Est, Ecole des Ponts, Paris Tech, 6-8 avenue Blaise Pascal, Cité Descartes, Champs sur Marne 77455, Marne-La-Vallée Cedex, France 2 Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS), Université Paris Est, Ecole des Ponts, Paris Tech, 6-8 avenue Blaise Pascal, Cité Descartes, Champs sur Marne 77455, Marne-La-Vallée Cedex, France 3 Laboratoire Environnement Eau Systèmes Urbains (LEESU) and Centre Scientifique et Technique des Bâtiments (CSTB), Université Paris Est, Ecole des Ponts, Paris Tech, 6-8 avenue Blaise Pascal, Cité Descartes, Champs sur Marne 77455, Marne-La-Vallée Cedex, France * Author to whom correspondence should be addressed. Received: 2 February 2013; in revised form: 2 March 2013 / Accepted: 11 March 2013 / Published: 18 March 2013 Abstract: The practice of rainwater harvesting (RWH) is spreading rapidly in urban areas. MDPI and ACS Style

Sécheresse en Inde : il faut parfois prendre le train pour trouver de l'eau En Inde, il faut parfois prendre le train pour aller chercher de l'eau. C'est le cas de certains habitants de l'État du Maharashtra (Inde), où Sakshi prend le train chaque jour pour aller ravitailler sa famille en eau. Âgée de 9 ans, elle est parfois accompagnée par sa grand-mère, car elle ne peut pas ouvrir le robinet. Une activité qui a tendance à déplaire aux employés des chemins de fer de la région. "Quand on va chercher de l'eau, les employés du chemin de fer nous disent de ne pas prendre l'eau, et ils jettent celle qu'on a prise", raconte Sakshi.

DRIEE ILE DE FRANCE 23/06/15 Le Panorama des données de qualité des eaux et des milieux aquatiques Afin de faciliter l’utilisation des données mises en ligne sur le site internet de la DRIEE, le service eau et sous-sol a réalisé en 2015 une publication intitulée "Panorama des données de qualité des eaux et des milieux aquatiques". Ce panorama permet : de présenter les données disponibles sur le site internet de la DRIEE ; d’y accéder plus facilement à l’aide de liens disponibles directement sur la plaquette ; d’avoir des explications sur les données (signification des indicateurs utilisés, éléments nécessaires pour interpréter les données, exemples d’usage, … ). Il se compose d’un A3 permettant d’avoir une présentation visuelle de l’ensemble des données qualité des eaux et de différentes fiches thématiques fournissant des explications sur les données.

La crise de l’eau illustrée en 5 graphiques L’ONU appelle, à l’avant-veille de la journée mondiale sur l’eau, à économiser cette précieuse ressource. Sans quoi le monde devra faire face à un déficit hydrique de 40 % dès 2030. Le Monde.fr | 20.03.2015 à 05h01 • Mis à jour le 20.03.2015 à 14h39 | Par Martine Valo Y aura-t-il demain assez d’eau pour tous sur notre planète ? Théoriquement oui, mais il est urgent de changer « radicalement » la façon de l’utiliser et de la partager, prévient l’Organisation des Nations unies (ONU) dans son rapport annuel 2015 sur l’or bleu, qu’elle a rendu public vendredi 20 mars, à l’avant-veille de la journée mondiale de l’eau. Inextricablement liée au changement climatique, à l’agriculture et à la sécurité alimentaire, à l’énergie, à la santé et même à l’égalité entre les sexes, l’eau est peut-être le thème qui illustre le mieux les trois piliers du développement durable, qu’il s’agisse de la lutte contre la pauvreté, du développement économique, ou de la préservation des écosystèmes.

La crise de l'eau en 5 questions Selon les estimations, la population devrait augmenter de 33% en 2050, entraînant une augmentation de 70% de la demande alimentaire. La société de consommation a fortement modifié les habitudes alimentaires, privilégiant la viande, mais aussi celles de produits dont la fabrication demande beaucoup d’eau. Source : OCDE Dans le monde, l’agriculture est le secteur le plus consommateur d’eau, utilisée majoritairement pour l’irrigation (70%), l’industrie (19%) et les usages domestiques (11%). Les disparités sont très fortes selon les régions, les pays d’Asie du Sud prélèvent plus de 91% de l’eau pour leur agriculture. Répartition des usages de l'eau par secteur Source : FAO Les facteurs participants à l'augmentation des prélèvements en eau Dans le monde, chaque jour des milliards de litres d'eau partent dans la nature à cause du manque d'étanchéité des réseaux. Les fuites d'eau Le gaspillage Source : OMS, ONU Le réchauffement climatique 2040 : Les pays touchés par le stress hydrique extrême L'irrigation

Cerfs-volants, éoliennes offshore… ils inventent les énergies du futur Donner des raisons d’espérer, cela ne se refuse pas ! C’est ce que propose « Ils inventent le futur », la série dominicale en 4 épisodes qu’Ushuaïa TV consacre depuis le 4 octobre à des femmes et hommes qui, chacun dans leur domaine, innovent pour faire en sorte que demain soit plus durable, plus vivable qu’aujourd’hui. Après s’être intéressé aux vêtements, à l’eau et à l’alimentation (à revoir en replay sur MyCanal), le film passionnant de ce dimanche est consacré aux énergies et met en valeur le travail concret de « pionniers » dans le monde entier. Prenons le thème clivant des éoliennes. L’image de l’une d’elles, immense dans l’axe d’une charmante petite rue de village, résume les difficultés d’acceptation par la population et les « limites » de l’éolien terrestre. Pour aussitôt proposer une alternative, à chaque fois futuriste : des éoliennes offshore, puis flottantes, puis volantes… selon une logique répétée de « limite » à franchir. Ils inventent le futur. Catherine Pacary

2,6 millions de morts par an par manque d'eau Environ 2,6 millions de personnes dans le monde meurent chaque année du manque d'accès à l'eau potable et près de la moitié de la population mondiale boit de "l'eau dangereuse pour la santé", selon le premier "baromètre de l'eau" publié aujourd'hui par l'ONG Solidarités international. Sur les 2,6 millions de personnes qui meurent chaque année de maladies liées à l'eau, notamment du choléra ou d'hépatites, la moitié a moins de 15 ans, selon cette étude publiée peu avant la Journée internationale de l'eau le 22 mars. Solidarités international pointe également du doigt le manque d'infrastructures pour l'assainissement, soulignant qu'"un milliard d'êtres humains sur terre n'ont tout simplement pas de toilettes" et que deux milliards de personnes utilisent de l'eau "contaminée par des matières fécales et donc dangereuse pour leur santé". Environ 3,5 milliards de personnes "boivent chaque jour de l'eau dangereuse ou de qualité douteuse".

Related: