background preloader

Nous sommes tous bisexuels

Nous sommes tous bisexuels
On ne naît pas hétéro, on le devient. On connaît tous des homos; certains d’entre nous le sont. On connaît tous des hétéros; si ça se trouve, il y en a parmi vous. La différence entre les deux est tellement évidente qu’elle n’appelle pas d’explication. Où que l’on se place dans le débat (vive la liberté d’expression), j’estime que le fait d’avoir le droit en France d’être homosexuel et de choisir de le revendiquer (ou pas) sans se faire lapider est un signe de progrès social et d’évolution de l’humanité. Tout comme il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée, on a tendance à naturellement cataloguer les êtres en les identifiant selon leur orientation sexuelle. C'est pour donner un peu plus de visibilité à cette communauté qu'est, d'ailleurs, organisée une marche à Paris ce mercredi 23 septembre 2015, à l'occasion de la Journée de la bisexualité. La bisexualité, je n’y avais jamais réfléchi jusqu’au jour où, au détour d’une terrasse, je suis tombée amoureuse d’une fille. Norme Mais.

http://www.slate.fr/story/103435/tous-bisexuels

Related:  GenreSexualité - GenreloveA lire / classer

Mettons fin à la catégorie sexe Plutôt que d’indiquer «sexe neutre», comme vient de le faire le TGI de Tours à la demande d’une personne née avec une «ambiguïté sexuelle», il serait plus juste de faire tout simplement disparaître la mention «sexe» dans les actes de naissance. Comme cela fut le cas pour la «race» ou la «religion», l’Etat devrait cesser de prendre en considération le sexe pour l’identification des personnes. Les nouvelles formes de reconnaissance biométrique permettent d’individualiser d’une manière plus fine les personnes sans les classer sexuellement. L’utilisation du terme sexe dans les registres de l’état civil présuppose une réalité biologique première, ce qui implique de reconnaître cet enfermement des individus et de cautionner une pérennisation des identités obligatoires dont sont victimes non seulement les hermaphrodites mais également tous ceux et celles qui ne se reconnaissent pas dans le sexe assigné à leur naissance (transsexuels, queers…).

Le pénitentiel de Worms, pour une approche décomplexée de la sexualité au Moyen-Âge Aujourd’hui je vous propose un article foutrement intéressant, on va parler de cul, de fornication contre-nature et du godemiché médiéval, alors attachez vos ceintures… Je suis passionnée de vieux manuscrits et au cours de mes errances littéraires je suis tombée sur le pénitentiel de Burchard de Worms : le Corrector sive Medicus (le Correcteur ou le Médecin). Burchard est un célèbre évêque de l’Église impériale allemande, mon histoire se passe donc en Allemagne dans la petite ville de Worms, aux alentours de l’an mil. Le pénitentiel, c’est le guide utilisé par le confesseur lors du sacrement de pénitence, il comprend donc une série de péchés brièvement décrits suivis du tarif expiatoire, selon la gravité de la faute. Mais celui de Burchard est plutôt conséquent puisqu’il est composé de 159 chapitres abordant divers péchés et autres transgressions aux valeurs chrétiennes. Et c’est limite si Burchard donne des idées à ses pénitents avec ses petites questions indiscrètes.

NXPL - Tutoriel vidéo pour apprendre l'éjaculation féminine ! En parcourant le world wide web et ses recoins, je me suis aperçue que bon nombre de femmes rêvaient d’arriver un jour à squirter (ou à éjaculer dans la langue Française), à rejoindre la mythique communauté des femmes fontaines et désespéraient d’y arriver. Voyant cela, je me suis dit « Charlie vole au secours de ces malheureuses, la fontaine est accessible à toutes, ce n’est pas une légende » ! Et, pim pam poum, voilà que Adam, votre dévoué chevalier au service d’une sexualité toujours plus libre, toujours plus fun et toujours plus communicante et communiante, me contacte pour me proposer de lui réaliser un tutoriel sur le thème « Comment squirter ?

Quand Jacquie et Michel flirtent avec la fachosphère La voix du X. Le nom résonne comme une promesse : celle d’être le média de référence pour parler de l’actualité du porno en France. Lancé de manière confidentielle à la fin du mois de juillet, le site possède une esthétique soignée avec des articles longs et bien écrits.

Transidentité et classification [Observatoire des transidentités] L'Observatoire des transidentités publie un article très complet (mais accessible) de Tom Reucher, psychologue clinicien, lui-même trans' FTM. «La transidentité n'est pas une maladie mentale, explique-t-il. Plutôt que de “dysphorie de genre” ou “trouble de l'identité de genre” ou pire “trouble de l'identité sexuelle”, il est plus approprié de parler de “variation de l'identité de genre” ou d'“identité de genre atypique”: le sexe biologique de la personne concernée ne correspond pas au genre auquel elle s'identifie. La transidentité n'est pas une pathologie au sens propre mais elle nécessite des soins médicaux, tout comme la grossesse, la contraception, l'interruption volontaire de grossesse (IVG), l'assistance médicale à la procréation (AMP), l'obésité.» «On ne choisit pas d'être trans', pas plus que d'être homosexuel ou gaucher, rappelle Tom Reucher. On a tendance à oublier que ce sont d'abord des enfants qui ont ce problème identitaire.

«Dites écrivaine, pas écrivain» : le guide pour lutter contre les stéréotypes de sexe Présenté par le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes, ce document liste une dizaine de recommandations parmi lesquelles la disparition des expressions «chef de famille» et «nom de jeune fille» dans les documents administratifs. Ne dites plus «Madame le préfet» mais «Madame la préfète». Dans un guide pratique d'une trentaine de pages, le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh), rattaché aux services du premier ministre, lance ce jeudi une dizaine de recommandations pour «lutter contre les stéréotypes de sexe» dans la communication publique. Affiches, spots télévisés, sites web...

Le fétichisme Autres textes de psychanalyse, quelques psy, anti-psy et quelques psychommentaires : Introduction : la thèse freudienne Retour au sommaireLa signification première du fétichisme est l'attribution à un objet ou à un animal de propriétés surnaturelles bénéfiques pour le possesseur. Les fétiches sont communs à toutes les civilisations.

CIRCONCISION: Interfère-t-elle dans la sexualité et la continence? Actualité publiée le 28-07-2015 Fiche technique Le prépuce est une structure complexe du sexe masculin comme du sexe féminin, qui possède de multiples fonctions anatomiques et physiologiques. Ces fonctions sont-elles préservées en cas de circoncision ou ablation du prépuce et, dans certains cas, de « perte » de tout ou partie du frein? Zoom sur les données multiples de la littérature scientifique. Fonction anatomique et physiologique du prépuce :

Les femmes sont-elles moins fortes que les hommes? Il semble normal de dire que les femmes sont physiquement moins fortes que les hommes. «La preuve: aux Jeux Olympiques, elles doivent concourir entre elle», affirment les tenants de cette opinion bien ancrée… Mais que vaut réellement cet argument? Il existe des groupes d’auto-défense qui, au cours de stages réservés aux femmes, parviennent à convaincre celles-ci qu’il leur est tout à fait possible de couper en deux une épaisse planche de bois à l’aide du tranchant de la main. Le stage s’achève sur cette épreuve. Cela pourrait faire rire, et pourtant: quand les participantes qui viennent ici réparer leurs plaies ou simplement prendre confiance en elles se trouvent face au rectangle de pin brut, elles respirent un bon coup, elles frappent et la planche tombe, coupée en deux, sous leur propre regard médusé.

On a vu "À quoi rêvent les jeunes filles?" d'Ovidie Après son réjouissant long-métrage Le Baiser, Ovidie signe un documentaire transversal et minutieux, diffusé demain sur France2. A quoi rêvent les jeunes filles ? revient sur plusieurs décennies de luttes féministes et de libération sexuelle, en posant cette question cruciale : si, aujourd’hui, les femmes ont bel et bien une sexualité active, ont-elles pour autant une sexualité libre? Diffusé exceptionnellement en preview sur la chaîne Youtube Infrarouge, le documentaire a le mérite d’être facilement accessible. Dès les premières minutes, Ovidie dresse un constat désenchanté de ce qu’est devenue la libération sexuelle. En commençant par parler d’elle-même, annonçant qu’elle a participé au mouvement féministe pro-sexe (sex-positive) dès ses débuts.

Rapport education affective et sexuelle Rapport | vie affective et sexuelle Ce rapport présente les résultats d'une enquête réalisée entre octobre 2014 et mars 2015 auprès de jeunes scolarisés et de professionnel-le-s menant des interventions en éducation à la vie affective et sexuelle dans les lycées et CFA d'Ile-de-France sur la question du consentement dans les relations amoureuses et sexuelles. L'objectif de cette enquête est double : du côté des professionnels, il s'agit de comprendre comment émerge la notion de consentement sexuel dans le cadre d'une interventions sur la sexualité en milieu scolaire, puis d'étudier comment cette question est appréhendée par l'intervenant. Du côté des jeunes interrogés, il s'agit d?observer comment la question du consentement se pose dans leurs pratiques sexuelles, plus spécifiquement au moment de l?

Féminin trop singulier LE MONDE | • Mis à jour le | Par Catherine Vincent Quand la misogynie va se nicher jusque dans le dictionnaire, la féminisation des noms devient un combat. Retour sur un siècle de polémiques Quoi de plus respectable qu'un dictionnaire ? Soupçonner de misogynie ce garant du bon usage de la langue, n'est-ce pas pousser le bouchon un peu loin ? Françoise Leclère s'y est pourtant autorisée. Prostitution : "Je ne suis personne. Je suis déjà morte 20 fois, 30 fois" Dans un livre coup de poing, "Elles. Les prostituées et nous" (éd. Premier Parallèle), la journaliste Sophie Bouillon, prix Albert-Londres en 2009, donne la parole à celles qui la pratiquent, à celles que la société ignore ou méprise, aux "survivantes" qui s'en sont sorties, mais aussi aux clients qui la consomment.

Related: