background preloader

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le TBI en conjugaison

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le TBI en conjugaison
Christophe ROCHERIEUX, maître formateur de l’Académie de Montpellier, enseigne à l’école élémentaire d’application Eugène Pottier, en cycle 3. Récemment, le Tableau Blanc Interactif a intégré son travail dans une classe de cm1-cm2. Il nous décrit ici l’intérêt de ce nouvel outil et présente un exemple d’utilisation en séance de français. L’organisation de la classe avec le TBI Nous disposons dans ma classe de cinq ordinateurs que nous utilisons pour des activités sur certains logiciels. J'utilise fréquemment le vidéoprojecteur au cours de nombreuses séances d'apprentissage. Le Tableau Blanc Interactif (TBI) nous permet, lui, de faire travailler les élèves en groupe classe tout en permettant à chacun d'eux de venir agir directement sur le document projeté. Nous pouvons ainsi travailler (ou re-travailler) collectivement une production écrite ou un document visuel initialement proposé soit par le maître, soit par un élève ou groupe d'élèves. Le TBI en séance de français Les atouts du TBI Related:  TNI à l'école

Les tableaux blancs interactifs : fonctionnalités et pédagogie Mélissa Bricault, conseillère pédagogique en intégration des TIC, à la Commission scolaire de la Seigneurie-de-Mille-Îles, en collaboration avec Marc-Antoine Parent du GTN-Québec, a écrit un article très intéressant sur l’intégration du TBI en enseignement. En voici le résumé. Mise en situation : Guillaume Pelletier, enseignant de mathématiques, de sciences et de technologie au secondaire, a su intégrer le tableau blanc interactif (TBI) SmartBoard dans ses cours. Il offre par exemple la possibilité aux élèves de manipuler le tableau et il exploite avec eux une panoplie de ressources en ligne et de logiciels. Il enregistre le contenu de ses cours en ligne – même les traces et la voix –, permettant ainsi d’être accessible à tous, de se partager les ressources, d’y revenir ou de s’y référer. Bref, Guillaume considère qu’avec le TBI ses élèves sont plus participatifs et ses cours plus dynamiques. Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article.

TBi … Or not to be. C’était l’attraction majeure du récent salon EDUCATEC-EDUCATICE, fin novembre à la Porte de Versailles à Paris, principale manifestation regroupant les professionnels de l’éducation et des technologies au service de la pédagogie (éditeurs, didacticiens, constructeurs…). Ce nouveau matériel de communication électronique permet, non seulement de se libérer de la souris et du clavier, mais surtout de parfaitement capter l’attention de la classe, tout en conservant la “mémoire” du cours. C’est un simple tableau, mais il pourrait révolutionner la façon d’apprendre … et d’enseigner. Voici le TBI ou Tableau Blanc Intéractif. Le TBI, encore appelé TPI (Tableau Pédagogique Intéractif) ouTNI (Tableau Numérique Intéractif), est l’alliance de 3 équipements : Un PCUn vidéoprojecteurUne surface de projection (source eBeam) Principe : La navigation sur Internet, la projection d’une vidéo, d’un cédérom, bref toutes les possibilités offertes par l’informatique sont bien entendu envisageables. Perspectives :

Le TNI à l’école primaire, quelles pratiques pédagogiques Le tableau en classe Du noir au numérique. Lieu de partage de la connaissance, lieu du pouvoir Si la naissance du tableau prend ses racines dans le passage de la position horizontale à la position verticale de la tablette, il ne représente néanmoins pas qu’une surface d’écriture. Il fédère aussi deux lieux en même temps : « celui de la maîtrise intellectuelle et celui de l’autorité représentée par l’enseignant » [1]. Les évolutions technologiques récentes autour du tableau préservent-elles cette structure éducative ou vont-elles favoriser l’émergence d’un nouveau lieu, s’inscrivant dans ce que Michel Serres qualifie, dans Petite Poucette, de « civilisation de l’accès » [2] ? Le TNI (Tableau Numérique Interactif), grâce à sa surface de travail interactive, bénéficie des potentialités du numérique et en particulier de l’accès aux ressources disponibles en ligne. Incidences du numérique sur les pratiques de classe Etude 1 : regard des élèves sur le TNI Objectif de cette étude Méthodologie

L'Agence nationale des Usages des TICE - L’usage du TBI : une amélioration des résultats des élèves par Mônica Macedo-Rouet * Depuis le dernier article sur le tableau blanc (ou numérique) interactif publié dans cette rubrique, plusieurs nouvelles études sont parues sur les usages de cet outil en classe. Celles-ci, réalisées dans des écoles participant à des expérimentations nationales, montrent que l’usage du TBI est associé à une amélioration des résultats scolaires des élèves. Ce résultat positif semble s’expliquer par le fait que les enseignants, après plusieurs années d’expérience, font un usage de plus en plus approfondi du TBI et changent leurs pratiques pédagogiques en faveur d’un enseignement plus interactif et engageant pour les élèves. C’est donc une combinaison du temps d’expérience d’usage, de la qualité de la formation délivrée aux enseignants et de leur capacité à franchir des étapes dans l’utilisation de l’outil et ses ressources qui garantit le succès de l’intégration du tableau interactif en classe. Quels sont les facteurs clés de l’intégration du TBI ? Recommandations

Les tableaux blancs interactifs: fonctionnalit?s et p?dagogie | La Vitrine Technologie-?ducation Par Mélissa Bricault, conseillère pédagogique en intégration des TIC, Commission scolaire de la Seigneurie-de-Mille-Îles, et animatrice Récit et Marc-Antoine Parent, secrétariat technologique du GTN-Québec Dossier de La Vitrine Technologie-Éducation Mise en situation Guillaume Pelletier, enseignant de mathématiques, de sciences et de technologie au secondaire, intègre le tableau blanc interactif (TBI) SmartBoard dans ses cours. Résultat: ses étudiants sont plus participatifs et ses cours plus dynamiques. Aujourd’hui, Guillaume exploite Google Maps dans son cours. Source: Guide Sankoré De plus, il lui offre la possibilité de manipuler directement les objets étudiés, parfois abstraits, de noter les observations du groupe, de compiler le tout dans un tableur accessible par les étudiants et dans lequel tous peuvent collaborer. Source: Guide Sankoré Source: Source: Démonstration sur Youtube Études sur le terrain Quelle interactivité? Interactivité qu’amène le TBI M.

Les usages du TBI Animateurs : Stéphane Lavoie , FGA Montérégie Richard Painchaud , FGA Outaouais Participants : de 14 h à 15 h Johanne Bernier, CS des Chics-Chocs Jean-Philippe Doiré, CS des Chics-Chocs Raymonde Gauthier, CS des Îles Jean-Hughes Robret, CS des Îles Lise Arsenault, CS des Îles Jean-Michel Leblanc, CS des Îles Sylvie Thorne, CS des Îles Laurent Lacoquelle, CS des Îles Jennye Bourgeois, CS des Îles Béchara Karam, CS Marguerite-Bourgeois de 15 h à 16 h Édith Guilbeault, animatrice RECIT FGA Laval avec trois personnes Michèle Tremblay (CS des Chics-Chocs) Monique Tessier (CS de Montréal) Introduction Après les présentations d’usage, à l’aide de quelques pages , nous effectuons une mise à niveau des participants. Il importe de bien saisir que le tableau blanc interactif ( TBI ) est un prolongement de ce que l’on fait déjà avec l’ordinateur. On distingue les périphériques d’entrée de données (clavier, souris) des périphériques de sortie (moniteur, projecteur, imprimante). Les logiciels de TBI Conclusion

Tableaux blancs interactifs: Québec suspend le programme | Tommy Chouinard | Politique québécoise Le premier ministre libéral a lancé le projet en 2011, à la surprise générale, dans le discours d'ouverture d'une nouvelle session parlementaire. Plus de 40 000 tableaux numériques devaient être achetés en cinq ans pour remplacer les tableaux noirs. La facture est estimée à 240 millions de dollars. Autre gouvernement, autre vision. Selon la ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, «c'est un programme mur à mur qui, à l'évidence, n'était peut-être pas la meilleure solution». Au cours d'un entretien avec La Presse, elle a affirmé qu'elle veut prendre le temps nécessaire pour «faire le point sur la situation». «Le problème, c'est que ces tableaux ne correspondent pas nécessairement aux besoins des commissions scolaires et des écoles. Un second appel d'offres pour l'achat de 5400 tableaux a été lancé récemment. Le programme a connu un faux départ. Des surprises et des problèmes Depuis sa création, le programme a engendré «plein de problèmes», selon elle.

Revue Sticef.org - Le TNI à l’école primaire : entre contraintes et engagement François VILLEMONTEIX (EMA, Cergy-Pontoise), Jacques BÉZIAT (FRED, Limoges) 1. Introduction Parmi les dispositifs numériques disponibles pour la classe, le TNI a un statut particulier : proche du tableau classique par sa forme et la position qu’il occupe dans la classe, il permet aux enseignants de mobiliser rapidement un savoir-faire déjà en place pour son accueil et sa mise en œuvre. Sur ce point, se joue peut-être un paradoxe : jusqu’à quel point ces schèmes d’usages déjà rodés retiennent-ils l’innovation potentielle permise par le TNI ? Les entretiens que nous menons depuis 2012 avec des enseignants bénéficiant de cet équipement suggèrent une réalité plus nuancée : au-delà des variations instrumentales liées au remplacement du tableau noir ou blanc par un TNI, l’évolution de leurs pratiques professionnelles d’enseignement dépend de représentations qu’ils se font de l’éducation scolaire et joue sur leurs modes d’appropriation du TNI. 2. 2.1. 2.2. 2.3. 3. 3.1. 3.2. 3.3. 4. 4.1. 4.2.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le TBI en classe de géographie, repérage sur une photo aérienne Régis Camus, professeur des écoles depuis vingt-six ans, enseigne aujourd’hui en classe de CM2 à l’école primaire du massif de Saint-Thierry dans la Marne (51) dont il est le directeur. Depuis que l’école s’est équipée d’un tableau blanc interactif (TBI), en 2005, les enseignants développent des scénarios pédagogiques autour de ce nouvel outil. Régis Camus nous décrit ici un usage du TBI en classe Usages du TBI Notre établissement a installé un TBI à la bibliothèque où nous disposons aussi d'un vidéoprojecteur. L'outil permet de revoir et d'approfondir certaines notions vues en classe mais également de travailler autour d'un projet thématique. Avec les élèves, j'utilise le vidéoprojecteur pour illustrer notamment mes cours de géographie avec des photos et des cartes. Le dispositif en classe de géographie À partir de photos satellite de notre région, le massif de Saint-Thierry entouré de sept villages, les élèves doivent être capables de se repérer et d'identifier un paysage. Régis Camus

LE TBI, pistes et réflexions Cet article a pour but de faire le tour de quelques pratiques possibles en classe de langue vivante en utilisant un TBI. J’utilise depuis quelque temps un TBI Ebeam et j’ai eu l’occasion de tester plusieurs autres marques pour des formations dans des établissements. Je propose donc d’abord de parler de celui que j’utilise le plus (Ebeam) et des pratiques pédagogiques associées, et j’essaierai dans un deuxième temps de faire une présentation succincte des autres marques. Bien entendu, utilisez le forum pour compléter ou donner votre avis. Ma salle de classe J’ai la chance d’avoir une grande salle de classe dans laquelle je peux caser 30 élèves dans un grand U. Cette année, je me suis décidé à me servir du TBI Ebeam qui nous a été donné (sans que l’on ait rien demandé d’ailleurs) par le Conseil Général. Retour en haut de la page Premiers pas avec le TBI Les élèves sont impressionnés, on écrit, on efface, on surligne, tout le monde veut essayer... Ça marche, tout le monde veut venir essayer.

Tableau blanc interactif: l'impact sur la réussite n'est pas démontré, selon des chercheurs Alors que le gouvernement du Québec investit pour équiper toutes les classes de tableaux blancs interactifs, l’impact de ces appareils sur la réussite des élèves n’a pas été démontré. C’est ce qui ressort d’une recension d’études sur le sujet effectuée par deux chercheurs de l’Université de Montréal. « Très peu d’impacts sur la réussite scolaire ont été documentés. Les deux principaux avantages des tableaux blancs interactifs sont la facilité pour l’enseignant de présenter du contenu et une augmentation de la motivation des élèves. Actuellement, les études approfondies sur le sujet sont rares et ont souvent été produites par des fabricants de tableaux numériques, ont expliqué les chercheurs dans le cadre du Colloque scientifique sur les technologies de l’information et des communications en éducation à Montréal, le 3 mai. Partagez votre vote sur Facebook pour que vos amis puissent participer au sondage.

J'intègre le TBI Le TBI va-t-il changer votre façon d'enseigner? Est-ce que vos élèves apprendront plus facilement? Le TNI est-il une innovation technologique ? En fait, l’aspect novateur vient de l’utilisation que l’on en fait et non pas de l’outil lui-même. Alors ? Comment peut-on profiter de l’arrivée du tableau blanc pour enrichir nos pratiques pédagogiques ? Comment l’intégrer et quels logiciels exploiter pour favoriser l’interactivité en classe? Quelles approches pédagogiques l’enseignant adopte-il dans l’utilisation de ces outils? Ce site vous présentera diverses ressources ainsi que des pistes d’exploitation pédagogiques afin de vous outiller dans l’intégration de cette technologie dans votre enseignement. Celles-ci visent l’utilisation du TNI en tant qu’outil d’enseignement, mais également en tant qu’outil d’apprentissage.

Related: