background preloader

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le TBI en conjugaison

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le TBI en conjugaison
Christophe ROCHERIEUX, maître formateur de l’Académie de Montpellier, enseigne à l’école élémentaire d’application Eugène Pottier, en cycle 3. Récemment, le Tableau Blanc Interactif a intégré son travail dans une classe de cm1-cm2. Il nous décrit ici l’intérêt de ce nouvel outil et présente un exemple d’utilisation en séance de français. L’organisation de la classe avec le TBI Nous disposons dans ma classe de cinq ordinateurs que nous utilisons pour des activités sur certains logiciels. J'utilise fréquemment le vidéoprojecteur au cours de nombreuses séances d'apprentissage. Le Tableau Blanc Interactif (TBI) nous permet, lui, de faire travailler les élèves en groupe classe tout en permettant à chacun d'eux de venir agir directement sur le document projeté. Nous pouvons ainsi travailler (ou re-travailler) collectivement une production écrite ou un document visuel initialement proposé soit par le maître, soit par un élève ou groupe d'élèves. Le TBI en séance de français Les atouts du TBI Related:  TNI à l'école

TBi … Or not to be. C’était l’attraction majeure du récent salon EDUCATEC-EDUCATICE, fin novembre à la Porte de Versailles à Paris, principale manifestation regroupant les professionnels de l’éducation et des technologies au service de la pédagogie (éditeurs, didacticiens, constructeurs…). Ce nouveau matériel de communication électronique permet, non seulement de se libérer de la souris et du clavier, mais surtout de parfaitement capter l’attention de la classe, tout en conservant la “mémoire” du cours. C’est un simple tableau, mais il pourrait révolutionner la façon d’apprendre … et d’enseigner. Voici le TBI ou Tableau Blanc Intéractif. Le TBI, encore appelé TPI (Tableau Pédagogique Intéractif) ouTNI (Tableau Numérique Intéractif), est l’alliance de 3 équipements : Un PCUn vidéoprojecteurUne surface de projection (source eBeam) Principe : La navigation sur Internet, la projection d’une vidéo, d’un cédérom, bref toutes les possibilités offertes par l’informatique sont bien entendu envisageables. Perspectives :

Le TNI à l’école primaire, quelles pratiques pédagogiques Le tableau en classe Du noir au numérique. Lieu de partage de la connaissance, lieu du pouvoir Si la naissance du tableau prend ses racines dans le passage de la position horizontale à la position verticale de la tablette, il ne représente néanmoins pas qu’une surface d’écriture. Il fédère aussi deux lieux en même temps : « celui de la maîtrise intellectuelle et celui de l’autorité représentée par l’enseignant » [1]. Les évolutions technologiques récentes autour du tableau préservent-elles cette structure éducative ou vont-elles favoriser l’émergence d’un nouveau lieu, s’inscrivant dans ce que Michel Serres qualifie, dans Petite Poucette, de « civilisation de l’accès » [2] ? Le TNI (Tableau Numérique Interactif), grâce à sa surface de travail interactive, bénéficie des potentialités du numérique et en particulier de l’accès aux ressources disponibles en ligne. Incidences du numérique sur les pratiques de classe Etude 1 : regard des élèves sur le TNI Objectif de cette étude Méthodologie

L'Agence nationale des Usages des TICE - L’usage du TBI : une amélioration des résultats des élèves par Mônica Macedo-Rouet * Depuis le dernier article sur le tableau blanc (ou numérique) interactif publié dans cette rubrique, plusieurs nouvelles études sont parues sur les usages de cet outil en classe. Celles-ci, réalisées dans des écoles participant à des expérimentations nationales, montrent que l’usage du TBI est associé à une amélioration des résultats scolaires des élèves. Ce résultat positif semble s’expliquer par le fait que les enseignants, après plusieurs années d’expérience, font un usage de plus en plus approfondi du TBI et changent leurs pratiques pédagogiques en faveur d’un enseignement plus interactif et engageant pour les élèves. C’est donc une combinaison du temps d’expérience d’usage, de la qualité de la formation délivrée aux enseignants et de leur capacité à franchir des étapes dans l’utilisation de l’outil et ses ressources qui garantit le succès de l’intégration du tableau interactif en classe. Quels sont les facteurs clés de l’intégration du TBI ? Recommandations

Tableaux blancs interactifs: Québec suspend le programme | Tommy Chouinard | Politique québécoise Le premier ministre libéral a lancé le projet en 2011, à la surprise générale, dans le discours d'ouverture d'une nouvelle session parlementaire. Plus de 40 000 tableaux numériques devaient être achetés en cinq ans pour remplacer les tableaux noirs. La facture est estimée à 240 millions de dollars. Autre gouvernement, autre vision. Selon la ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, «c'est un programme mur à mur qui, à l'évidence, n'était peut-être pas la meilleure solution». Au cours d'un entretien avec La Presse, elle a affirmé qu'elle veut prendre le temps nécessaire pour «faire le point sur la situation». «Le problème, c'est que ces tableaux ne correspondent pas nécessairement aux besoins des commissions scolaires et des écoles. Un second appel d'offres pour l'achat de 5400 tableaux a été lancé récemment. Le programme a connu un faux départ. Des surprises et des problèmes Depuis sa création, le programme a engendré «plein de problèmes», selon elle.

Revue Sticef.org - Le TNI à l’école primaire : entre contraintes et engagement François VILLEMONTEIX (EMA, Cergy-Pontoise), Jacques BÉZIAT (FRED, Limoges) 1. Introduction Parmi les dispositifs numériques disponibles pour la classe, le TNI a un statut particulier : proche du tableau classique par sa forme et la position qu’il occupe dans la classe, il permet aux enseignants de mobiliser rapidement un savoir-faire déjà en place pour son accueil et sa mise en œuvre. Sur ce point, se joue peut-être un paradoxe : jusqu’à quel point ces schèmes d’usages déjà rodés retiennent-ils l’innovation potentielle permise par le TNI ? Les entretiens que nous menons depuis 2012 avec des enseignants bénéficiant de cet équipement suggèrent une réalité plus nuancée : au-delà des variations instrumentales liées au remplacement du tableau noir ou blanc par un TNI, l’évolution de leurs pratiques professionnelles d’enseignement dépend de représentations qu’ils se font de l’éducation scolaire et joue sur leurs modes d’appropriation du TNI. 2. 2.1. 2.2. 2.3. 3. 3.1. 3.2. 3.3. 4. 4.1. 4.2.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le TBI en classe de géographie, repérage sur une photo aérienne Régis Camus, professeur des écoles depuis vingt-six ans, enseigne aujourd’hui en classe de CM2 à l’école primaire du massif de Saint-Thierry dans la Marne (51) dont il est le directeur. Depuis que l’école s’est équipée d’un tableau blanc interactif (TBI), en 2005, les enseignants développent des scénarios pédagogiques autour de ce nouvel outil. Régis Camus nous décrit ici un usage du TBI en classe Usages du TBI Notre établissement a installé un TBI à la bibliothèque où nous disposons aussi d'un vidéoprojecteur. L'outil permet de revoir et d'approfondir certaines notions vues en classe mais également de travailler autour d'un projet thématique. Avec les élèves, j'utilise le vidéoprojecteur pour illustrer notamment mes cours de géographie avec des photos et des cartes. Le dispositif en classe de géographie À partir de photos satellite de notre région, le massif de Saint-Thierry entouré de sept villages, les élèves doivent être capables de se repérer et d'identifier un paysage. Régis Camus

J'intègre le TBI Le TBI va-t-il changer votre façon d'enseigner? Est-ce que vos élèves apprendront plus facilement? Le TNI est-il une innovation technologique ? En fait, l’aspect novateur vient de l’utilisation que l’on en fait et non pas de l’outil lui-même. Alors ? Comment peut-on profiter de l’arrivée du tableau blanc pour enrichir nos pratiques pédagogiques ? Comment l’intégrer et quels logiciels exploiter pour favoriser l’interactivité en classe? Quelles approches pédagogiques l’enseignant adopte-il dans l’utilisation de ces outils? Ce site vous présentera diverses ressources ainsi que des pistes d’exploitation pédagogiques afin de vous outiller dans l’intégration de cette technologie dans votre enseignement. Celles-ci visent l’utilisation du TNI en tant qu’outil d’enseignement, mais également en tant qu’outil d’apprentissage.

Apprendre avec des tablettes tactiles, des TNI - Tableau numérique interactif Un outil innovant Le TNI permet avant tout une souplesse dans la présentation des éléments présentés aux élèves pendant le cours. Il s'agit en effet d'un support pour le multimédia (texte, image, son) permettant l'affichage de documents numériques, la modification de ces documents ou, par exemple, l'enregistrement d'une séance de cours. Il facilite également l'activité des élèves au tableau grâce à la manipulation simple de fonctionnalités intégrées jusqu'alors externes au tableau classique : feutres multicolores, déplacement d'objets, instruments géométriques... Le TNI est toujours associé à un logiciel qui offre la possibilité de création, de personnalisation et de modification de documents multimédia grâce aux différentes fonctionnalités proposées. Même s'il est, avec l'ordinateur, l'un des outils TICE les plus connus on remarque en France des disparités. L'usage pédagogique des TNI dans les disciplines Une étude sur la lecture sur TNI (novembre 2011)

L'Agence nationale des Usages des TICE - La mesure du temps et la géométrie avec le TBI Serge Magaud est professeur des écoles à l’école de Marsac dans le Puy-de-Dôme (63). Il est l’auteur de deux scénarios pédagogiques référencés dans la base PrimTICE. Son témoignage porte sur ce qu’apporte l’usage du tableau blanc interactif (TBI) aux activités de mesure du temps et d’apprentissage de la géométrie. L’historique Dans notre école, nous utilisons les outils TICE depuis environ huit ans. L’installation pratique Le TBI est installé dans ma classe et, pour l’instant, je suis le seul à l’utiliser. Les scénarios pédagogiques PrimTICE Le premier scénario concerne les sciences expérimentales. Les difficultés et les solutions Le problème d’une utilisation trop fréquente de l’écran se pose. La relation professeur-élèves Celle-ci n’a pas beaucoup changé avec le TBI, parce que j’avais déjà une pédagogie assez active, avec l’expression d’une certaine démocratie dans la classe (où les enfants peuvent se déplacer et s’exprimer). Serge Magaud

Le TBI et l'enseignement explicite Une des principales critiques faites au TBI est qu’il renforce le modèle traditionnel de l’enseignement magistral. La question se pose réellement : Comment faire du TBI un outil d’apprentissage avec lequel les élèves sont actifs? Nous croyons que le TBI peut être, dans une certaine mesure, un outil d’apprentissage s’il est utilisé selon le modèle de l’enseignement explicite. Contrairement à l’enseignement magistral, qui est basé sur la transmission des connaissances, l’enseignement explicite mise sur les stratégies qui favorisent la compréhension de l’élève et plus particulièrement sur l’acquisition de techniques, comme la lecture d’une ligne du temps ou d’une carte par exemple. Nous croyons qu’il s’agit du véritable intérêt de l’utilisation du tableau blanc. Autrement, l’enseignant ne fait qu’une présentation statique et dans ce cas, un projecteur serait suffisant et rappelons-le, moins dispendieux. L’enseignement explicite : Quoi? A- Modélisation La démarche Le TBI C- Pratique autonome

Le tableau blanc interactif et son utilisation en classe — Documents SAPP Espé-UJF, Univ. Grenoble Alpes 1.0 documentation Informations Auteurs : Philippe Dessus, LaRAC & Espé, univ. Grenoble Alpes, & Patrick Soubrié, Espé, Univ. “Quand j’étais en classe de quatrième, j’allais en cours d’anglais, mon manuel scolaire dans mon sac, et je savais ce que j’allais trouver : un tableau noir. Introduction¶ L’invention du tableau noir tel qu’on le connaît encore aujourd’hui date du début du XIXe siècle, quand James Pillans, professeur de latin à l’université d’Edimbourg, décrivit l’utilisation de tableaux et de craies pour l’enseignement de la géographie (même si l’usage de tablettes pour l’enseignement remonte à l’Antiquité). Un TBI (tableau blanc interactif, ou encore tableau numérique interactif, en anglais Interactive White Board, IWB, ou encore smartboard) est un tableau blanc spécial qui interprète et modifie en direct une image numérique projetée par le biais d’un vidéoprojecteur relié à un ordinateur. Ce que l’on sait¶ Décomposons le TBI en des éléments analysables. Principales fonctionnalités¶ Références¶

L'Agence nationale des Usages des TICE - L’usage du TBI : formation et étapes à franchir par Mônica Macedo-Rouet * Le précédent article sur l’usage du TBI présentait l’un des facteurs clés de l’intégration de cet outil en classe : le temps d’expérience des enseignants. Ci-dessous seront présentés deux autres facteurs identifiés dans les études récentes : la qualité de la formation et la capacité à franchir certaines étapes. Des élèves de maternelle font un travail collaboratif sur le TBI en présence de leur enseignante, Maryvonne Blais.Voir le témoignage vidéo « Des outils TICE pour l'approche des nombres en maternelle » La qualité de la formation Le développement d’usages interactifs du TBI dépend évidemment du contenu de la formation et de l’accompagnement reçus par les enseignants. Deux exemples permettent d’illustrer certains de ces éléments : La méthode se base sur l’idée de réaliser un cycle d’activités d’apprentissage. Le deuxième exemple vient du projet mené par l’équipe de Bridget Somekh. La capacité à franchir des étapes Les trois étapes ou usages identifiés sont :

Related: