background preloader

Pointillisme

Pointillisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La diffusion du néo-impressionnisme[modifier | modifier le code] Robert Delaunay, Portrait de Metzinger (1906), huile sur toile, 55 x 43 cm Théorie[modifier | modifier le code] Paul Signac : Femmes au puits, 1892, Huile sur toile. Lorsque le tableau est regardé à une certaine distance, les points de couleur ne peuvent être distingués les uns des autres et se fondent optiquement les uns aux autres. Pour représenter les émotions, le rythme et le mouvement dans leurs toiles, les peintres néo-impressionnistes ont utilisé une théorie sur les lignes et les couleurs. Le divisionnisme[modifier | modifier le code] Le divisionnisme est une variante plus technique du pointillisme, qui se définit spécifiquement par l'utilisation de points de peinture et ne se concentrant pas forcément sur la séparation des couleurs. Notes et références[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code]

Les leçons des pointillistes Signac et Seurat sur l'entrepreneuriat Par Jean-Noël Chaintreuil (contributeur exclusif) - Entrepreneur - Investisseur "Pour aller de l'avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c'est prendre de l'élan." [MC Solaar] (Signac : La Calanque) Le monde de l’Art révèle souvent des trésors de sagesse et des conseils avisés, enfouis sous des abords simples et esthétiques. Creusons un peu le sujet - particulièrement les pointillistes - et regardons ce qui est bon à prendre en tant qu’entrepreneur. (The World viewed from over 200 km above) Probablement l’une des tâches les plus complexes pour un entrepreneur : on se laisse facilement absorber par toutes ces tâches administratives, commerciales ou autres. (Easy : crédit image) Pour un pointilliste, chaque point ne demande qu'un temps et un effort limités. (Seurat : Un dimanche après-midi à l'Île de la Grande Jatte) Un dimanche après-midi à l'Île de la Grande Jatt Pour ce tableau, Seurat réalisa 38 croquis à l'huile et 23 dessins préparatoires.

Michel-Eugène Chevreul Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chevreul . Michel-Eugène Chevreul Michel-Eugène Chevreul ( 31 août 1786 - 9 avril 1889 ) est un chimiste français connu pour son travail sur les acides gras , la saponification , la découverte de la créatine et sa contribution à la théorie des couleurs. Ces travaux lui valurent la médaille Copley en 1857. Biographie [ modifier ] Michel-Eugène Chevreul est né le 31 août 1786 à Angers . À 17 ans, en 1803, il entre au laboratoire du chimiste Nicolas Louis Vauquelin , dont il devient ensuite l'assistant au Muséum national d'histoire naturelle , au Jardin des Plantes . Son centenaire en 1886 est célébré comme événement national, et une médaille d'or est frappée à cette occasion. Chevreul en 1886, photographié par Nadar . Médaille Centenaire de la naissance de Michel Eugène Chevreul (1886). Travaux scientifiques [ modifier ] Ses travaux scientifiques couvrent un large domaine. Hommages [ modifier ]

Divisionnisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'étoile des couleurs de Charles Blanc, qui a influencé la théorie divisionniste Le divisionnisme (aussi appelé chromo-luminarisme) est une théorie picturale correspondant à un style qui consiste à appliquer sur un support de petites taches de couleur pure juxtaposées. Le divisionnisme est caractéristique de la peinture néo-impressionniste définie par la division des couleurs en points individuels qui inter-réagissent optiquement. En obligeant l’œil et le cerveau du spectateur de combiner les couleurs, les divisionnistes croyaient atteindre le maximum de luminosité scientifiquement possible. §Les fondateurs et théoriciens[modifier | modifier le code] Georges Seurat a fondé ce style aux environs de 1884, en se basant sur une lecture artistique des théories scientifiques de Michel Eugène Chevreul et de ses travaux sur le contraste simultané des couleurs, d'Ogden Rood et de Charles Blanc et son étoile des couleurs.

Georges Seurat Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Seurat. Georges Seurat Georges-Pierre Seurat en 1888 Œuvres réputées Georges-Pierre Seurat (Paris 2 décembre 1859 - Paris 29 mars 1891), est un dessinateur et peintre français, pionnier de la technique de chromo-luminarisme, ou peinture optique, appelée plus couramment pointillisme ou divisionnisme. §Biographie[modifier | modifier le code] Georges-Pierre Seurat naît le 2 décembre 1859 à Paris, dans une famille bourgeoise. En 1877, il s'inscrit aux Beaux-arts et fréquente l'atelier d'Henri Lehmann mais ses études sont interrompues par son service militaire qu'il effectue à Brest, où il réalise de nombreuses esquisses de bateaux, de plages et de la mer. Seurat participera à la formation de la Société des artistes indépendants, ouverte sans jury ni récompenses. Il meurt subitement, pendant l'exposition, à l'âge de 31 ans, probablement des suites d'une angine infectieuse (ou diphtérie)[2]. Parmi les autres œuvres :

Paul Signac Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Signac. Paul Signac[1], né à Paris le 11 novembre 1863, où il meurt le 15 août 1935, est un artiste peintre paysagiste français proche du mouvement libertaire[2], qui donna naissance au pointillisme avec le peintre Seurat. Il a aussi mis au point la technique du divisionnisme. §Biographie[modifier | modifier le code] Fils de commerçants d'Asnières (aujourd'hui Asnières-sur-Seine), il perd son père très jeune. Il fut nommé peintre officiel de la Marine en 1915. En 1929, il débute une série d’aquarelles des ports de France. Il meurt en 1935, à l'âge de 71 ans, d'une longue maladie. Tombe de Paul Signac (cimetière du Père Lachaise, division 67) §Engagements libertaires[modifier | modifier le code] §Œuvres[modifier | modifier le code] §Peintures[modifier | modifier le code] §Dessins et aquarelles[modifier | modifier le code] §Galerie[modifier | modifier le code] aquarelle, 12cm x 18 cm cachet d'atelier en bas à droite

Paul SIGNAC : Biographie de Paul SIGNAC Paul Signac, né à Paris le 11 novembre 1863 et y décédé le 15 août 1935, est un artiste peintre paysagiste français qui donna naissance au pointillisme avec le peintre Seurat. Il a aussi mis au point la technique du divisionnisme. Cofondateur avec Seurat de la Société des Artistes Indépendants dont il fut Président. Fils de commerçants d'Asnières, son père meurt alors qu'il est très jeune. Esprit anticonformiste, Signac est adoré de sa mère qui respecte ses choix, il quitte donc le lycée en 1880 pour se consacrer à une vie d'artiste, et la même année, il peint à Montmartre et loue un atelier. En 1880, il rencontre Berthe Roblès, une cousine éloignée de Pissarro, il l'épousera 10 ans plus tard1. Il commence à peindre en 1882 à Montmartre (atelier d'Émile Bin), et se perfectionne seul sous l'influence des impressionnistes. Il fut nommé peintre officiel de la Marine en 1915. En 1929, il débute une série d’aquarelles des ports de France.

Paul Signac (1863-1935) Paul SignacFemmes au puits© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski Depuis près de quarante ans, le public n'a pas eu l'occasion d'avoir une vision d'ensemble de l'oeuvre de Paul Signac (1863-1935), ami de Seurat et théoricien du néo-impressionnisme. Cette exposition permet de redécouvrir cet artiste, encore mal connu. Les oeuvres choisies dans les collections publiques et privées du monde entier montrent les différentes facettes de son art : les premiers paysages impressionnistes, les savoureuses scènes d'intérieur néo-impressionnistes, les marines quasi abstraites des années héroïques, les toiles éclatantes de couleur inspirées par Saint-Tropez. Sans oublier les dessins et les aquarelles, auxquels ce marin, inlassable voyageur, accorde, dès 1900, beaucoup de temps, ni les toiles tardives qu'il consacre aux ports de France et d'Europe. Commissaires Publications

Société des artistes indépendants Le Comité Le Comité, en 1926 Le Comité, en 2013 Historique de la Société des Artistes Indépendants portrait de Dubois-Pillet Fondée en 1884 en association et reconnue d’utilité publique le 30 mars 1923, la Société des Artistes Indépendants est issue, après moult péripéties et aventures, du SALON créé par Louis XIV à la demande des artistes qui souhaitaient présenter leurs œuvres en toute indépendance. C'est par un froid sibérien que le 1er Salon des Artistes Indépendants fut inauguré parLucien Boué, président du Conseil municipal de Paris le 1er décembre 1884. Construction du grand et du petit palais, Paris, gravure de 1898 C'est en 1920 que se déroula au Grand Palais - construit pour l'Exposition Universelle de 1900 pour devenir un Palais des Beaux-Arts - la 1ère Exposition d'après-guerre grâce à la persévérance de Paul Signac, alors président, et de ses amis. Paul SIGNAC expose de 1984 à 1935 (Président 1909 - 1934) Vincent VAN GOGH expose 1888 - 1890 Henri MATISSE expose de 1901 - 1934

Related: