background preloader

Pointillisme

Pointillisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La diffusion du néo-impressionnisme[modifier | modifier le code] Robert Delaunay, Portrait de Metzinger (1906), huile sur toile, 55 x 43 cm Théorie[modifier | modifier le code] Paul Signac : Femmes au puits, 1892, Huile sur toile. Lorsque le tableau est regardé à une certaine distance, les points de couleur ne peuvent être distingués les uns des autres et se fondent optiquement les uns aux autres. Pour représenter les émotions, le rythme et le mouvement dans leurs toiles, les peintres néo-impressionnistes ont utilisé une théorie sur les lignes et les couleurs. Le divisionnisme[modifier | modifier le code] Le divisionnisme est une variante plus technique du pointillisme, qui se définit spécifiquement par l'utilisation de points de peinture et ne se concentrant pas forcément sur la séparation des couleurs. Notes et références[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Related:  Pointillisme - Divisionnisme - Néo-impressionnismePointillés

Divisionnisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'étoile des couleurs de Charles Blanc, qui a influencé la théorie divisionniste Le divisionnisme (aussi appelé chromo-luminarisme) est une théorie picturale correspondant à un style qui consiste à appliquer sur un support de petites taches de couleur pure juxtaposées. Le divisionnisme est caractéristique de la peinture néo-impressionniste définie par la division des couleurs en points individuels qui inter-réagissent optiquement. En obligeant l’œil et le cerveau du spectateur de combiner les couleurs, les divisionnistes croyaient atteindre le maximum de luminosité scientifiquement possible. §Les fondateurs et théoriciens[modifier | modifier le code] Georges Seurat a fondé ce style aux environs de 1884, en se basant sur une lecture artistique des théories scientifiques de Michel Eugène Chevreul et de ses travaux sur le contraste simultané des couleurs, d'Ogden Rood et de Charles Blanc et son étoile des couleurs.

Paul Signac (1863-1935) Paul SignacFemmes au puits© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski Depuis près de quarante ans, le public n'a pas eu l'occasion d'avoir une vision d'ensemble de l'oeuvre de Paul Signac (1863-1935), ami de Seurat et théoricien du néo-impressionnisme. Cette exposition permet de redécouvrir cet artiste, encore mal connu. Les oeuvres choisies dans les collections publiques et privées du monde entier montrent les différentes facettes de son art : les premiers paysages impressionnistes, les savoureuses scènes d'intérieur néo-impressionnistes, les marines quasi abstraites des années héroïques, les toiles éclatantes de couleur inspirées par Saint-Tropez. Sans oublier les dessins et les aquarelles, auxquels ce marin, inlassable voyageur, accorde, dès 1900, beaucoup de temps, ni les toiles tardives qu'il consacre aux ports de France et d'Europe. Commissaires Publications

Le pointillisme est un style de peinture unique Camille Pissarro Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Pissarro. Connu comme l'un des « pères de l'impressionnisme », il a peint la vie rurale française, en particulier des paysages et des scènes représentant des paysans travaillant dans les champs, mais il est célèbre aussi pour ses scènes de Montmartre, et ses scènes autour du Louvre et des Tuileries, où il descendait. À Paris, il eut entre autres pour élèves Paul Cézanne, Paul Gauguin, Jean Peské et Henri-Martin Lamotte. Pissarro est aussi un théoricien de l'anarchie, fréquentant assidument les peintres de la Nouvelle-Athènes qui appartiennent au mouvement libertaire. Il partage cette position avec Gauguin, avec lequel il aura par la suite des relations tendues[1]. La production de Pissarro est inégale. §Sa vie, son œuvre[modifier | modifier le code] Camille Pissarro et sa femme Julie Vellay à Pontoise en 1877 En 1860 Julie Vellay, fille de viticulteurs de Bourgogne, entre comme domestique chez les Pissarro.

Le pointillisme dans les tatouages de Kenji Alucky Gros coup de coeur pour le travail du tatoueur japonais Kenji Alucky. Son travail fusionne différents aspects de l’art fractal et des tatouages tribaux et offre un rendu graphique, poétique et tout simplement beau ! Il est actuellement à New York jusqu’au 20 novembre au studio New York Adorned. Si vous êtes dans le coin, passez vous faire pointiller la peau sans hésiter ! Pour en savoir plus sur Kenji Alucky, cliquez ici. Pin It Pin It Pin It Pin It Pin It Pin It source

Paul Signac Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Signac. Paul Signac[1], né à Paris le 11 novembre 1863, où il meurt le 15 août 1935, est un artiste peintre paysagiste français proche du mouvement libertaire[2], qui donna naissance au pointillisme avec le peintre Seurat. Il a aussi mis au point la technique du divisionnisme. §Biographie[modifier | modifier le code] Fils de commerçants d'Asnières (aujourd'hui Asnières-sur-Seine), il perd son père très jeune. Il fut nommé peintre officiel de la Marine en 1915. En 1929, il débute une série d’aquarelles des ports de France. Il meurt en 1935, à l'âge de 71 ans, d'une longue maladie. Tombe de Paul Signac (cimetière du Père Lachaise, division 67) §Engagements libertaires[modifier | modifier le code] §Œuvres[modifier | modifier le code] §Peintures[modifier | modifier le code] §Dessins et aquarelles[modifier | modifier le code] §Galerie[modifier | modifier le code] aquarelle, 12cm x 18 cm cachet d'atelier en bas à droite

Интересные работы испанского художника Пабло Хурадо Руиса в технике пуантилизма | Изюминки Художник Пабло Хурадо Руис (Pablo Jurado Ruiz) родился в Малаге (Испания) в 1973 году. Посредством своего необычного творчества он рассказывает истории о любви, разочаровании, детстве, природе… Пабло работает в необычной технике – пуантилизме, одном из стилистических направлений такого жанра изобразительного искусства, как импрессионизм. Пуантилизм (от фр. pointillisme, буквально «точечность», от фр. point — точка) характеризуется своеобразной манерой письма – на холст наносятся изолированные мазки точечной формы. Удивительно, сколько деталей способен передать художник, нанося крохотные точки на поверхность бумаги! Ещё в детстве у юноши проявился талант к рисованию – ему нравилось выражать свои мысли при помощи карандашей и бумаги. Художественное образование Пабло получил в School of Arts and Crafts (Школа искусств и ремёсел) в Малаге, после чего несколько лет жил на Аляске и в Великобритании.

Maximilien Luce Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Luce. Maximilien Luce, né le 13 mars 1858 et mort le 6 février 1941 à Paris, est un peintre, graveur et militant libertaire[1] français. Ses premiers tableaux connus datent de 1876. §Biographie[modifier | modifier le code] C'est en 1879, le 7 novembre, qu'il est incorporé au 48e régiment d'infanterie de ligne à Guingamp, au titre du service militaire, et peut regagner Paris en mai 1881. Lors du Salon des indépendants, il fait la connaissance de Georges Seurat, Camille Pissaro, Jules Louis Rame et Paul Signac, lequel lui achète à cette occasion une œuvre intitulée La Toilette. Il rencontre Ambroisine Bouin en 1893, qu'il épouse et avec laquelle il a un fils, Frédéric, mort en 1895. Il découvre Rolleboise en 1917 et s'y installe. C'est en 1934 qu'il est élu président de la Société des artistes indépendants, titre qui consacre sa carrière longue et variée tant par ses techniques que dans ses œuvres. Posthumes

I. Documents La Division; elle est pressentie par Delacroix. — Analogie de sa technique et de celle des néo-impressionnistes. — Citations de Delacroix, de Baudelaire, de Charles Blanc, d'Ernest Chesneau, de Théophile Sylvestre, d'Eugène Véron. — Aux recherches similaires, accueil identique: quelques critiques. 1. Croire que les néo-impressionnistes sont des peintres qui couvrent leurs toiles de petits points multicolores est une erreur assez répandue. Nous démontrerons ultérieurement, mais affirmions-le dès maintenant, que ce médiocre procédé du point n'a rien de commun avec l'esthétique des peintres que nous défendons ici, ni avec la technique de la division qu'ils emploient. Le néo-impressionniste ne pointille pas, mais divise. Or, diviser c'est: Ainsi renseigné sur la ligne et sur la couleur, le peintre déterminera à coup sûr la disposition linéaire et chromatique de son tableau, dont les dominantes de direction, de ton et de teinte seront appropriées au sujet qu'il veut traiter. 2. 3. 4. 12.

Théo van Rysselberghe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Théo van Rysselberghe Autoportrait, 1916. Compléments Biographie[modifier | modifier le code] Théo van Rysselberghe, de la famille van Rysselberghe, est le frère de Charles Van Rysselberghe et Octave van Rysselberghe, tous les deux architectes. Voyages au Maroc[modifier | modifier le code] L'année suivante, il voyage (en suivant les traces de Jean-François Portaels) en Espagne et au Maroc avec son ami Frantz Charlet et le peintre asturien Dario de Regoyos. Il y retournera à deux reprises, en 1883-1884 puis en 1887-1888. Retour en Belgique[modifier | modifier le code] De retour en Belgique, il montre environ 30 œuvres de son voyage au Cercle Artistique Littéraire et à Gand. Provence[modifier | modifier le code] À la fin des années 1890, il s'établit en Provence près du Lavandou et retourne vers une certaine forme de classicisme Ses principaux thèmes[modifier | modifier le code] Collections publiques[modifier | modifier le code] Quatre baigneuses

Related: