background preloader

Accro aux statistiques

Accro aux statistiques
Crédit: Flickr/CC/zigazou76 «Peut-on avoir accès aux statistiques de fréquentation du site?», m’ont demandé les étudiants qui produisent, chaque jour, des contenus d’actualité en ligne, sur le site de l’Ecole de journalisme de Sciences Po, comme s’ils travaillaient pour un site d’informations. A force de leur parler, en cours, des requêtes de l’audience, de leur faire voir ce que cherchent les internautes en temps réel, sur les moteurs de recherche et sur les sites d’infos nationaux, ils veulent, à leur tour, se frotter aux chiffres sur leurs propres contenus. Pister les visiteurs, savoir si un article récolte des clics ou pas, c’est ce que permettent de voir les statistiques, les «stats» dans le jargon, qui traquent l’activité des internautes, page par page. D’où les visiteurs viennent? Crédit: capture d'écran de Chart Beat Les stats, une drogue dure Comme le SEO, dont j’avais déjà parlé dans un précédent WIP, les statistiques ont un impact sur la couverture éditoriale. «J’en donne plus»

5 réflexes web analytics 5 réflexes web analytics Dans l’ère du marketing à la performance, les outils de tracking permettent de compiler une montagne de données, à un coût technique ridicule. Oui, mais encore faut-il savoir les utiliser au mieux. Comme je l’expliquais dans le post « Bien utiliser Google Analytics », scruter ses statistiques web sans méthodologie, c’est comme regarder une œuvre d’art à la jumelle en pleine nuit noire… Ce billet vous livre mes 5 réflexes lorsque je consulte les statistiques web d’un nouveau site client. 1 – Clarifier sa stratégie: objectifs business, KPI, Drivers… Analyser la performance d’un site web qui n’a aucune utilité n’a pas de sens. Et comme la forme ne doit pas prendre le pas sur le fond, il ne faut jamais perdre de vue le « Pourquoi » vous investissez du temps, de l’argent et de l’énergie dans votre activité web. Pour tirer le meilleur de vos statistiques web, vous devez clairement identifier: 2 – Comparer ses performances dans le temps Est ce le référencement naturel?

Segmenter votre trafic social media dans Google Analytics Voici une petite astuce pour créer des segments avancés dans Google Analytics, orientés social média . Par défaut, Google Analytics propose une vue d’ensemble de vos sources de trafic peu éloquente en terme de sites communautaires. Le problème est qu’il est difficile de cerner, parmi les sites référents, l’impact de l’animation de votre communauté de manière globale. Nous allons donc regrouper ces sites dans un segment avancé. Etape 1 : Créer un segment avancé Dans votre interface, cliquez en bas à gauche dans les Mes personnalisations > Segments avancés. Cliquez ensuite, en haut à droite sur + Créer un segment personnalisé. Etape 2 : Ajouter les sources Social Media Glissez-déposez alors, dans l’interface graphique, des blocs Critères > Sources de trafic > Sources. Chaque critère contiendra un référent de site communautaire. Positionnez donc : Critère : SourceCondition : contient (non sensible à la casse)Valeur : twitter, facebook, linkedin… Chaque critère sera séparé par des OU logiques.

HTML5 presentation Lionel Tardy : « On va de plus en plus bloquer de sites en expli Ce matin, l'Assemblée nationale a adopté un article permettant à un juge d'ordonner le blocage d'un site de jeux d'argent illégal. Comme lors des débats sur la loi Création et internet, le député UMP Lionel Tardy a défendu sa position sur le sujet. Interview. Votre réaction sur le vote de ce matin ? _ On a réussi à rétablir le texte initial [qui prévoyait le recours au juge ndlr]. Après sur le blocage lui-même, on sait que ça ne fonctionnera pas dans tous les cas, même si on y met des millions. J'ai été gentil car j'ai un autre amendement sur les modalités d'application que je présenterai en deuxième lecture. Il y aura une deuxième lecture ? _ Oui, on ne légifère pas en urgence. Revenons à l'amendement, il s'agit de l'amendement 1 que vous aviez déposé sur le texte ? _ Oui. Je compte également présenter un autre amendement sur le filtrage en bordure. On touche ici la question de la neutralité... _ Oui, derrière, c'est tout le problème de la neutralité des réseaux. _ Oui. Astrid GIRARDEAU

Afficher le trafic issu des médias sociaux dans Google Analytics Aujourd’hui les médias sociaux ont pris une importance capitale dans la création de trafic, ils méritent donc le statut de « source de trafic » au même titre que les moteurs de recherche. Le problème réside dans le fait que Google Analytics considère ces sites comme des sites référents (ce qui fondamentalement est vrai). Pourtant, lorsqu’une action est menée sur les médias sociaux, il faut mesurer les résultats pour juger l’efficacité de ces actions. Il est indispensable de pouvoir voir le trafic généré par vos actions sur les médias sociaux par rapport aux autres sources de trafic. Il existe un moyen extrêmement simple et rapide à mettre en place : Créez un segment avancé À partir de votre tableau de bord, cliquez sur « segments avancés » en haut à droite ou dans la barre latérale à gauche puis sur « Créer un segment avancé ». Ajoutez les sources Lorsque vous avez la liste des médias sociaux sur lesquels vous avez mené des actions, indiquez-les dans Google Analytics.

Polaris : un concentré de Google Analytics dans un widget stylé - Statosphère, les statistiques du web et d'ailleurs Malgré la récente déferlante de critiques à l'égard d'Adobe, il faut bien admettre que les applications utilisant Adobe Air sont particulièrement esthétiques. Je pense notamment à , mais aussi à , le widget dédié à que je vous propose de découvrir. Il est certes assez ancien puisque lancé il y a tout pile un an, mais cet outil n'en demeure pas moins très pratique et constitue une des rares solutions permettant de consulter ses statistiques de fréquentation, sans devoir passer par son compte Google depuis un navigateur Web. En fait, le terme "widget" se révèle un peu réducteur. Plus inattendu, vous propose une fonctionnalité d'uptime, capable de fournir des statistiques en fonction de la disponibilité de votre site et des performances du serveur sur lequel il se trouve.

Le nouveau gadget Google Analytics pour iGoogle Fermez les yeux et tenez-vous prêt. Attendez, ne les fermez pas finalement, continuez de lire, car voici un nouveau gadget iGoogle, parce nous savons que vous adorez les gadgets. Mais pas n’importe quel gadget … Dans le cadre de nos efforts pour rendre vos données Analytics plus accessibles, nous vous présentons le Gadget Google Analytics Officiel. Avec ce gadget, vous pouvez avoir un rapide aperçu du trafic de votre site Internet et de votre efficacité marketing directement depuis votre page d’accueil iGoogle. Accédez ainsi à tous vos profils Google Analytics et visualisez tous vos rapports standards, ce qui inclue les vues d’ensemble des visiteurs, des sources de trafic, du contenu et des objectifs, avec la gestions des périodes de 7, 30 et 90 jours. Les utilisateurs d’iGoogle peuvent désormais ajouter le Gadget Google Analytics Officiel à leur page d’accueil iGoogle, ou le rechercher dans l’annuaire des Gadgets iGoogle sous le nom « Official Google Analytics Gadget ».

[Google +1] Les bonnes recommandations aux bons moments, dans vos résultats de recherche (1) New Tools to Debug Your Tracking Code Raise your hand if any of this sounds familiar to you: You just set up your tracking code and you're wondering if it's correct--and you want to know right now.You have decided to migrate your tracking to the new asynchronous syntax--but you want to know if your syntax has any errors.You finally decided to customize the tracking code for cross-domain tracking--but you're worried that you might break your tracking.You want to make sure that your campaign is set up to the correct goal.Enter:The Google Analytics Tracking Code Debugger and a new debug version of our JavaScript code. The Google Analytics team has launched a debugging version of the Analytics Tracking code called ga_debug.js to verify your tracking code setup. How does it work? How do you use it? Finally, visit a page that contains the tracking code you want to test and open up the Chrome JavaScript console to see the messages (detailed instructions). Happy testing! Brian Kuhn on behalf of the Analytics Team

La Ferme du Web Mobile HTTP Archive est un site présentant des statistiques et tendances techniques des pages web de milliers de sites web. Idéal si vous souhaitez savoir quelles sont les technologies les plus utilisées pour faire un choix technique ou tout simplement vous comparer avec une moyenne. HTTP Archive analyse les statistiques de plus de 17 000 sites à travers le monde (on retrouve allocine par exemple) et publie des graphes intéressants, comme: Moyennes de chargement des contenusUtilisations des librairies javascriptUtilisation de FlashMoyenne des erreurs rencontréesFormat des images utilisésTemps de chargement et de renduEtc Une partie du site présente aussi des tendances, toujours sous forme de graphes: On peut y voir l'évolution de différentes métriques à travers le temps comme: Le nombre de requêtes liées au HTML / CSS / JSLa taille des pages et scriptsScore moyen obtenu sur Page SpeedNombre de domaines moyen utilisé sur un siteEtc Site Officiel

Les données de Google Webmaster Tools bientôt dans Analytics Spécialisé dans le conseil en développement de trafic sur les moteurs de recherche, j'aide les entreprises à accroître leur audience et les conversions générées sur leur site web grâce au référencement naturel. Mes missions : Création de cahier des charges techniques (choix de CMS), benchmark concurrentiels, audits complets et expressions de besoin spécifiques. Etudes d'opportunité de gain d'audience, stratégies éditoriales et définition de structures / arborescences de sites. Pilotage de l'implémentation des chantiers techniques, en relation avec les équipes techniques. Thématiques : • E-commerce : télécoms, puériculture, voyage, transmission florale, électronique, jardinerie • Portails : Vidéo, santé, petites annonces, sport • B2B : télécoms, assistance administrative, cloud computing • Presse : sportive (ski, snowboard, vtt, escalade, trekking, planche à voile...) • Magazines : high-tech, généraliste

Indexation des résultats d’un moteur de recherche Beaucoup de sites Internet indexent les résultats de leur moteur de recherche, mais ce n’est pas le mieux et nous vous l’expliquons avec ce nouvel article du Veilleur. Il arrive que certains webmasters et référenceurs indexent volontairement les résultats de leur moteur de recherche pour avoir une augmentation de leur trafic, d’autres personnes qui sont généralement des clients d’entreprises qui ne sont pas à jour indexent les résultats puisque cela était défini de manière automatique par exemple par un CMS ou lors de la création de leur site Internet. Il faut savoir que l’indexation des résultats d’un moteur de recherche n’est pas recommandée pour le référencement et les potentiels clients pour différentes raisons comme : le duplicate content (contenu dupliqué), faire tourner en rond un utilisateur avec uniquement des pages de résultats et perdre de potentiels ventes. C’est ainsi qu’il vaut mieux préciser aux moteurs de recherche comme Google de ne pas indexer les pages de résultats.

Google Analytics intègre Webmaster tools ! | Le blog de La revanche des sites Google Analytics et Webmaster tools sont deux outils indispensables pour le référencement. Chez Google, il se sont enfin dit qu'il serait bien de regrouper ces deux plateformes ! L'annonce a été faite sur le blog Analytics officiel : we’re happy to announce that we’re starting a limited pilot of just such an integration. On pourra donc désormais consulter à la fois les visites mais aussi le nombre de fois où le site est apparu dans Google, grâce à quels mots-clés, le nombre de clics, le taux de clic etc... tout ça sur la même plateforme Analytics. Comme on peut le constater sur l'image, les données pourront être consultées depuis le menu de gauche habituel sur Analytics, dans une rubrique SEO (requêtes, pages d'atterrissage etc.). Dommage quand même qu'on ne puisse pas avoir vraiment toutes les données de Webmaster tools regroupées avec Google Analytics, ce serait plus simple à gérer !

Related: