background preloader

Éducation. Entrevue Steve Bissonnette.pdf

Éducation. Entrevue Steve Bissonnette.pdf
rieures dont ils auront besoin. Montrer, au sens de rendre explicite pour les élèves l’accomplissement d’une tâche en l’exécutant devant eux et en énonçantle raisonnementsuivi à voix haute.Guider, au sens d’amenerles élèves à rendre explicite leur raisonnement implicite en situation de pra- tique. Guider, aussi au sens de leur fournir une rétroaction appropriée, afin qu’ils construisent des connaissances adéquates avant que les erreurs ne se cristallisent dansleur esprit. La fonction principale de ces mesures de soutien est d’éviter de surchar- gerla mémoire detravail desélèves. réaliséssurl’architecture cognitive,que la capacité de la mémoire de travail estlimitée,de sorte que,pourfaciliterl’apprentissage,il est préférable pour l’enseignant·e de décomposer le savoir ou la compétence à faire acquérir en composantes plussimples que les élèves apprennent progressivement. N. difficulté ? S.B. appropriée pourfavoriserl’apprentissage de la lecture,des mathématiques, partie, deslangues étrangères. N. S.

https://drive.google.com/file/d/0B9acqT9DN0pjSEJfTnZFSlM2Zms/view?pli=1

Related:  Matière à réflexionpratiques efficacesREPfcal13

Jeunes et analphabètes On connaît bien l’un des grands échecs de notre système scolaire, soit le taux élevé de décrochage des jeunes du secondaire, surtout chez les garçons. Mais notre incapacité collective à prendre correctement en charge les populations scolaires plus vulnérables a une autre conséquence, beaucoup plus grave et beaucoup plus insidieuse : le niveau de littératie des jeunes Québécois est l’un des plus bas du monde industrialisé. La littératie, c’est la définition moderne de l’analphabétisme. Les vrais analphabètes, qui ne connaissent pas leurs lettres, ou qui sont absolument incapables de lire, sont heureusement rares. Repérer des décrocheurs... dès la maternelle Il est maintenant possible de repérer des décrocheurs potentiels dès la maternelle grâce à un logiciel qui permet d’identifier les élèves à risque. Ce logiciel a été conçu par Pierre Potvin, expert en matière de décrochage scolaire et professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il y a quelques années, il avait développé un outil semblable pour les écoles secondaires.

Un programme d’entrainement à l’orthographe lexicale L’orthographe lexicale, c’est la façon d’écrire les mots comme dans le dictionnaire, selon la norme établie (comparativement à l’orthographe grammaticale qui consiste à accorder les mots à l’intérieur d’une phrase ou d’un texte). En français, l’apprentissage de l’orthographe lexicale constitue un défi de taille. Pour être en mesure d’enseigner efficacement cet objet d’apprentissage, il importe de demeurer à l’affut des pratiques d’enseignement ayant fait leurs preuves du côté de la recherche. L’enseignement de l’orthographe Pour enseigner aux élèves à écrire, l’une des méthodes (essentielle) consiste à leur faire prendre conscience des propriétés phonologiques des mots, c’est-à-dire des sons qui composent les mots (ex. : on entend quatre sons dans le mot « bateau » : /b/, /a/, /t/ et /eau/).

Logiciel libre et open source : les deux concepts sont parfois utilisés de manière interchangeable, mais quelle est la différence ? Quand on aborde la question des logiciels dans les communautés de développeurs, il est fréquent de voir deux groupes avec des idéaux opposés. L’un qui a une préférence pour les logiciels propriétaires et l’autre à l’opposé qui a plutôt opté pour des logiciels libres ou open source. Si ces deux derniers termes sont utilisés de manière interchangeable par bon nombre de personnes, il s’agit toutefois de deux concepts distincts dont la différence n’est parfois pas évidente. Mais qu’est ce qui est à l’origine des mouvements de logiciel libre et open source ? Réseau Ludus : jouer en classe – Apprendre avec les jeux Proposé sur le site de l’académie de Lille, ce jeu de Frank Gilson, professeur au collège Paul Duez de Cambrai. Basé sur le fonctionnement du jeu « Qui est ce ? », cette riche activité utilise les fonctionnalités de Framapad (notamment le… Read moreFramapad pour faire un jeu sur les philosophes des XVIIIème Titre La seigneurie de Carcassonne.

Les devoirs : outil d’apprentissage ou de reproduction sociale? Les devoirs sont-ils ou non utiles? Exigent-ils trop l’intervention des parents? Ces questions, presque aussi vieilles que l’école elle-même, attisent encore les passions. Alors que Thierry Karsenti, par exemple, fait sienne la position traditionnelle en se demandant en quoi le fait de travailler plus pour l’école peut-il avoir un impact négatif, Normand Baillargeon incite à la prudence : les devoirs trop exigeants ou mal adaptés peuvent avoir des effets désastreux : ils risquent de démotiver les élèves, de leur faire penser qu’ils ne peuvent pas apprendre ou de leur faire adopter de mauvaises routines de travail. Même prudence du côté de la participation des parents dans les devoirs. Les parents très scolarisés et convaincus de la valeur de l’école peuvent apporter une précieuse aide aux devoirs.

Le rôle des enseignants dans la motivation des garçons envers la lecture et l’écriture La motivation scolaire et la réussite académique des garçons ont fait, dernièrement, l’objet de préoccupations de nombreux psychologues, éducateurs et parents. Puisque le facteur le plus important de la réussite dans la vie semble être la littératie, selon Tyre, la lecture et l’écriture deviennent donc, selon cette auteure, des compétences essentielles dans l’économie d’aujourd’hui: on réussit mieux en maths et en sciences si on est fort en lecture et en écriture, tandis qu’une faiblesse en lecture devient de plus en plus le facteur décisif dans le décalage des sexes[1]. Cette étude se concentre sur quelques ouvrages actuels qui proposent des pistes d’amélioration de la motivation des garçons envers la lecture et l’écriture, et implicitement envers la réussite scolaire. On réussit mieux en maths et en sciences si on est fort en lecture et en écriture. Ce que le rapport de CCL/CAA montre Pistes d’amélioration en lecture

Jeux de mains sur comptine et développement cognitif et moteur Texte traduit et adapté de Research Confirms that Hand-Clapping Songs Improve Motor and Cognitive Skills in Children and Adults, publié sur le site de Amerian Associates Ben-Gurion University of the Negev le 28 avril 2010. Un chercheur de l’Université Ben-Gurion du Néguev (BGU) a mené la première étude portant sur les comptines que les enfants entonnent pendant lesquelles ils font des jeux de mains (hand-clapping songs – voir la vidéo au bas de ce billet). Cette étude révèle un lien direct entre ce type d’activités et le développement de compétences importantes chez les enfants, mais aussi chez les jeunes adultes. « Nous avons constaté que les enfants de la première à la troisième année qui chantent ces chansons montrent des compétences qui sont absentes chez les enfants qui ne font pas ce type d’activité, explique Idit Sulkin, chercheuse responsable de l’étude.

Wattpad : le Youtube de l’écriture La publication en français de la traduction du bestseller d’Anna Todd, After (qui est l’un des plus gros tirages de la rentrée 2015 avec 180 000 exemplaires, rappellent Les Inrocks), a offert une belle visibilité au phénomène Wattpad, puisque c’est sur cette plateforme que la jeune écrivaine américaine a commencé son livre qui a été parcouru par quelques 12 millions de personnes. Wattpad (@wattpad) est une plateforme d’autopublication conçue pour le partage d’histoires sérialisées. En s’inscrivant sur la plateforme vous avez accès à des milliers de « livres » découpés en partie, pour beaucoup en cours d’écriture, permettant au lecteur de réagir à chaque paragraphe et de noter chaque partie. A chaque nouvel ajout aux livres auxquels vous vous abonnez, vous êtes invité à reprendre votre lecture et donner votre avis.

Coopération au Collège-Lycée En 2012 est créée une liste d'échanges Coop2nddegré pour permettre à des enseignants de collèges et lycées de changer leurs pratiques en toute sécurité. Parallèlement à cela, les colloques PIDAPI-ICEM34 depuis leur 5ème éditionen en mai 2015, invitent des profs de collèges pour présenter leurs pratiques coopératives. Le résultat est tellement enrichissant que, depuis lors, tous les colloques ont eu la chance d'avoir un représentant du second degré pour une présentation. Il s'en est suivi une intensification des relations entre les professeurs.

Related: