background preloader

ENSEIGNER LA RÉVISION-CORRECTION DE TEXTE DU PRIMAIRE AU COLLÉGIAL

ENSEIGNER LA RÉVISION-CORRECTION DE TEXTE DU PRIMAIRE AU COLLÉGIAL
C'EST EN FORGEANT qu’on devient forgeron. Pas si simple que cela, même pour le forgeron... C’est en écrivant qu’on apprend à écrire, certes, mais, pour la majorité des gens, c’est à l’école qu’on apprend à écrire. Cet apprentissage long, difficile, un des plus couteux cognitivement et affectivement, est facilité par un enseignement spécifique dans l’institution scolaire en français. Dans un article précédent (volume 18, numéro 1), nous avons souligné certaines lacunes de l’enseignement de l’écriture au secondaire, en particulier le fait que les élèves étaient laissés à eux-mêmes au moment de la révision-correction de leurs textes. Nous inspirant de plusieurs recherches, nous proposons ici des pistes pour l’enseignement de cette composante du processus d’écriture. La révision-correction, un sous-processus du processus d’écriture Se distancier de son texte : une nécessité pour le scripteur Des chercheurs ont constaté que la révision est plus difficile que la correction (Bisaillon, 1991).

http://correspo.ccdmd.qc.ca/Corr18-2/2.html

Related:  ecrits courtsOrthographeINFORMATION

[Ecriture] Atelier d’écriture au cycle 3 Cet article a pour but de compiler les ateliers d’écriture pour le cycle 3 que je propose aux élèves lors des ateliers hebdomadaires. Le plus souvent possible, ces ateliers d’écriture utilise un album comme point de départ. La lecture offerte est toujours un plaisir et permet d’engager l’écriture de façon rapide, assez instinctive et les élèves sautent les pieds joints dans chaque atelier, sans se poser trop de questions.Voici les différentes activités d’écriture : Activité avec une contrainte féconde, qui permet également d’obliger les élèves à structurer leur texte. Très utile en début d’année pour se rendre compte de la cohérence des textes que sont capables d’écrire nos élèves. sans titre Bonsoir à tous, Ce soir je vous présente le deuxième lauréat des EDUCAFLIP 2015 du festival ludique international de Parthenay (FLIP) Il s’agit du jeu: DESSINE MOI UN MOT. C’est un jeu sur l’orthographe illustrée.

Comment former des profs innovants ? Comment forme-t-on les enseignants à l’innovation ? C’est une des questions à laquelle ont essayé de répondre les participants du 8e colloque des QPES (Questions de pédagogie dans l'enseignement supérieur) organisé à Brest du 17 au 19 juin 2015. Un enseignement difficile à définir et encore à l’état d’expérimentation, selon Tiphaine Liu, chercheuse en innovation à l’ENS Cachan. Les dispositifs en lecture et en écriture Différencier son enseignement en variant les dispositifs en lecture et en écriture. Pourquoi? Les dispositifs en lecture et en écriture sont des structures qui permettent d’organiser le déroulement des activités d’apprentissage, le temps, les lieux et les regroupements d’élèves. Dans l’article qui suit, vous retrouverez en quoi consistent les dispositifs et comment il est possible de les varier. Je vous invite à intégrer, aux dispositifs proposés en lecture et en écriture, des contenus selon la progression des apprentissages de votre niveau d’enseignement.

produire des écrits courts et ritualisés - Espace Périgueux Sud Pourquoi des productions d’écrits courtes et ritualisées ? Elles vont permettre aux élèves d’entrer dans l’écrit sans trop de contraintes et ainsi donner envie d’écrire. En même temps, elles permettent de travailler la mémoire orthographique des mots, et la mémoire à long terme (mémoire sémantique). La recherche dans les outils de la classe (dictionnaire – mémo- référents), la grammaire, les jeux de lettres, de mots, le langage permettront de rendre visible des démarches complexes à mettre en œuvre dans des projets d’écriture plus longs. Pourquoi 2 niveaux ? L’an dernier, certains enseignants ont effectué un temps de formation sur les écrits courts. Orthographe - La technologie au service des élèves ayant des difficultés Présentation du projet : Le projet de création d’activités, nommé « Le français au bout des doigts » a débuté de l’idée de la direction de l’école L’Eau-Vive de la CSMB (Tomy-Jonathan Marcotte) qui souhaitait que les élèves en difficulté (et les autres) utilisent la tablette dans leurs apprentissages en français. Ce projet s’est concrétisé grâce au budget de la mesure 30054 de MELS en collaboration avec le RÉCIT.

La CSMB inaugure son réseau de Fab Labs Mardi le 2 juin, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys inaugurait officiellement le Fab Lab CSMB, une première au Canada dans le milieu de l’éducation primaire et secondaire. Des écoles où tout peut être fabriqué (ou presque) Un Fab Lab est un labo ultramoderne qui permet de concevoir des prototypes d’objets avec des technologies peu ou pas encore accessibles au public. Processus d’écriture et TIC Publié le 25 octobre 2011 Schéma du processus d’écriture à l’ordinateur Texte sur l’écriture et les TIC

LA PLANIFICATION D’UN TEXTE: POURQUOI, COMMENT? « AS-TU FAIT UN PLAN? » Voilà ce que mon père me demandait quand il lisait l’un de mes travaux et percevait que mon texte était mal structuré. Plus tard, comme enseignante de français langue première au secondaire, j’ai à mon tour posé la question à certains élèves. Devant leurs interrogations et les miennes au sujet de l’utilité d’un plan écrit, force me fut de constater que le sujet méritait qu’on l’étudie en profondeur, ce que j’ai entrepris dans le cadre d’une recherche de maitrise[1] en didactique du français. Je résumerai ici les principaux constats de travaux concernant l’intérêt de la planification, son emploi chez les novices et les experts, et ses limites – certes utile, le plan ne fait pas de miracles non plus. Souhaitons que ces connaissances pourront orienter les interventions des enseignants.

L’orthographe : quand écrire sans faire de fautes devient un jeu d’enfant! L’orthographe : pourquoi n’est-ce pas toujours facile? Bien écrire n’est pas un don naturel chez bien des jeunes, ni même chez de nombreux adultes. Si certains élèves présentent des troubles diagnostiqués comme la dysorthographie, d’autres ne sont tout simplement pas intuitivement performants et rechignent devant leurs dictées et leurs textes.

La classe plaisir : Qu'est-ce qui les fait progresser ? Depuis un an et demi, nous vous faisons partager des "moments-champagne" concernant les apprentissages, des moments vécus ou à vivre. Or, jeudi dernier, lors d'une de nos réunions habituelles de réflexion et d'écriture pour nourrir ce blog, nous avons tout d'abord naturellement parlé de nos élèves et de leur progression en cette fin d'année. Et puis nous nous sommes demandé ce qui avait favorisé cette progression. Question difficile, où il est presque impossible de ne pas plaquer nos présupposés d'enseignants engagés et souvent passionnés. D'où l'idée de le demander directement aux élèves, grâce à ce petit questionnaire : Ton Année Ce que nous avons fait ce vendredi, en CP/CE1 et en CM1/CM2, avec grande satisfaction, tant ça parlait à nombre de nos élèves.

www.oasisfle.com/documents/pedagogie_de_l'erreur.htm Corriger : « Corriger, ce n’est pas juger : c’est aider à apprendre. Ce n’est pas enregistrer et sanctionner des écarts à la norme, c’est pointer des réussites précises et des erreurs précises. Ce n’est pas accomplir un acte terminal : c’est ouvrir à d’autres activités. » In Corriger les copies. Odile &Jean Veslin. Noter : « apprécier par une note chiffrée » (Définition donnée par le Petit Robert). On peut utiliser plusieurs outils de notation : note chiffrée, note par lettre, par couleur. Une dictée par jour pour écrire sans erreurs ? Et si l'on apprenait plutôt l'orthographe ? - Le blog de l'amie scolaire : Questions de profs. Ce blog n'est pas un forum de débat entre partisans et adversaires de la pédagogie. Il veut être un lieu de réfle Vous avez vu comme la presse et les médias se sont engouffrés dans cette malheureuse formule "une dictée chaque jour " qui a été lâchée aux journalistes, comme une bouchée de pain à un bataillon de canards ? Apprenez qu'en fait, elle N'EST ÉCRITE NULLE PART DANS LES NOUVEAUX PROGRAMMES, (j'ai vérifié !) Cela confirme bien la manière de travailler de certains journalistes qui font facilement un papier sur un rapport dont ils n'ont pas lu une ligne — juste entendu un mot, comme ça à la cantonade, et qui savent développer la chose. C'est bien triste, parce que c'est sans doute la seule chose que pas mal de collègues retiendront de ces programmes, qui, sans être parfaits (toujours des confusions, du conformisme et des erreurs reprises des précédents textes sans être vérifiées) proposent tout de même plein de choses intéressantes, qui devraient permettre aux collègues — à conditions qu'ils les lisent !— de faire du meilleur travail.

Related: