background preloader

Anschluss

Anschluss
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’ ou [ Note 1 ] , [ Note 2 ] est l’annexion de l’ Autriche par l' Allemagne nazie le 12 mars 1938 . Les événements de 1938 ont marqué le point culminant des pressions transnationales pour unifier les populations allemandes et autrichiennes au sein d’une même nation. Alors que le chancelier espérait un résultat favorable au maintien de l’indépendance de l’Autriche, le parti nazi autrichien organisa un coup d'État , planifié de longue date, le 11 mars 1938 , peu avant le référendum qui fut annulé. Si les Alliés de la Première Guerre mondiale étaient, en théorie, responsables du respect des termes du traité de Versailles et du traité de Saint-Germain-en-Laye , qui prohibaient une union entre l’Allemagne et l’Autriche, l'Anschluss ne suscita que peu de protestations de la France ou du Royaume-Uni , protestations qui furent d'ailleurs uniquement diplomatiques et n'eurent aucun effet. Du XIX e siècle à la fin des années 1920 [ modifier ] Related:  Le Nazisme

Accords de Munich Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ces accords avaient pour but de terminer la crise des Sudètes mais, indirectement, ils scellent la mort de la Tchécoslovaquie comme État indépendant, en permettant à Hitler d'annexer les régions peuplées d'Allemands de la Tchécoslovaquie. Les accords de Munich sont considérés comme ayant mis un terme à la première République tchécoslovaque, la « seconde République » ne vivant ensuite que quelques mois avant son démembrement. De Versailles à Munich[modifier | modifier le code] les Slovaques viennent de passer presque 1 000 ans sous domination hongroise ;les Tchèques ont passé autant de temps dans la sphère culturelle et politique allemande (les rois de Bohême sont vassaux puis princes-électeurs du Saint-Empire avant que la couronne ne passe à la maison d'Autriche, certains rois de Bohème ont même été empereurs.). Ces destinées séparées ont créé de fait deux nations distinctes réunies de manière arbitraire pour justifier leur autonomie.

Le parfum - Patrick Süskind Tout le malheur de l'homme vient de ne pouvoir rester seul dans sa chambre, là où est sa place. Dixit Pascal. Et Pascal est un grand homme, un Frangipani de l'esprit, un artisan dans le meilleur sens du terme, mais les gens de cette trempe ne font plus recette aujourd'hui. A présent, les gens lisent des livres subversifs, écrits par des huguenots ou des Anglais. Ou bien ils écrivent des libelles, ou de prétendues sommes scientifiques, où ils mettent en question tout et le reste. Rien de ce qu'on pensait n'est plus vrai, à les entendre; on a changé tout ça. + Lire la suite Totalitarisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le totalitarisme est l'un des trois grands types de systèmes politiques avec la démocratie et l'autoritarisme. C'est un régime à parti unique, n'admettant aucune opposition organisée et dans lequel l'État tend à confisquer la totalité des activités de la société. L'expression vient du fait qu'il ne s'agit pas seulement de contrôler l'activité des personnes, comme le ferait une dictature classique. Les origines du concept[modifier | modifier le code] On peut définir le totalitarisme comme une idéologie qui « nie toute autonomie à l'individu et à la société civile et s'emploie a les supprimer autoritairement au profit d'une vision moniste du pouvoir et du monde ; recouvrant tous les aspects de la vie humaine, cette idéologie fonde et justifie la domination absolue de l'État ». L'écrivain allemand Ernst Jünger, par son exaltation de la « mobilisation totale », décrit les contours du totalitarisme[9].

1931, le procès Hitler Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 1931, le procès Hitler (titre original : The Man who Crossed Hitler - « L'homme qui contraria Hitler ») est un téléfilm britannique diffusé le 21 août 2011 au Royaume-Uni sur la BBC. Synopsis[modifier | modifier le code] En 1931, un jeune avocat d'origine juive Hans Litten, militant antinazi devient célèbre, en forçant Adolf Hitler, alors en pleine ascension vers le pouvoir, à témoigner dans un procès mettant en cause des activistes du Parti national-socialiste des travailleurs allemands, et plus particulièrement des SA, les milices du parti. Fiche technique[modifier | modifier le code] Titre original : The Man who Crossed HitlerTitre français : 1931, le procès HitlerRéalisation : Justin HardyScénario :Musique :Société de production :Société de distribution :Pays d'origine : Royaume-UniLieu de tournage :Langue originale : anglaisGenre : Drame, HistoireBudget :Durée : 1h30Dates de sortie : Royaume-Uni : 21 août 2011; France : 2013

Hans Litten, un résistant insoumis pour l’éternité Hans Litten, un jeune Juif allemand qui s'est opposé à Hitler | Cicad Avant d'emprisonner, de torturer et d'assassiner les Juifs, les Roms et les résistants de l'Europe occupée, le régime national-socialiste s'en est pris à ses adversaires politiques et les a détenus dans des camps de concentration. C'est à cet effet qu'est édifié en mars 1933, à peine deux mois après la prise de pouvoir de Hitler, le premier camp de concentration à Dachau. Un grand nombre de communistes et de socialistes, ainsi que des opposants appartenant à tous les milieux et tous les courants, ont été arrêtés après l'incendie du Reichstag, le 28 février 1933. Récemment un essai bibliographique1 a été publié sur lui. Hans Litten a été élevé à Königsberg, alors en Prusse orientale, aujourd'hui en Russie et appelée Kaliningrad, dans une famille de la bourgeoisie cultivée allemande. Il n'est pas seul. Max Fürst, qui a raconté sa jeunesse dans un livre, Gefilte Fisch. Litten le paiera très durement lorsque les nationaux-socialistes prennent le pouvoir.

Hans Litten Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hans Litten Buste de Hans Litten Biographie[modifier | modifier le code] Il est le fils de Fritz Litten (1873-1940), juriste issu d'une famille juive, mais converti au luthéranisme, professeur de droit à l'université de Königsberg, puis recteur de cette institution (la famille s'installe à Königsberg dès 1906). Sous la République de Weimar, il défend les droits des ouvriers. Entre 1929 et 1932, il défend des opposants au nazisme lors d'importants procès politiques. Hitler, devenu chancelier du Reich le 30 janvier 1933, fait arrêter Litten durant la nuit de l'incendie du Reichstag (28 février 1933), en même temps que d'autres avocats. Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ Gabriel Cohn-Bendit, Nous sommes en marche, Flammarion, 1999, page 52. Articles connexes[modifier | modifier le code]

Précurseurs et alliés du nazisme aux Etats-Unis Présentés ici deux articles pésentant l'influence de l'eugénisme et du racisme us sur A. Hitler. Certains, comme Daniel Goldhagen, ont essayé d’expliquer le nazisme par une perversité antisémite exclusivement allemande ; d’autres, comme Ernst Nolte, dans un esprit visiblement apologétique, parlent de comportement « asiatique » ou d’imitation des bolcheviks. Et si, comme l’a si tôt perçu Hannah Arendt, le racisme et l’antisémitisme nazis avaient plutôt des sources occidentales (1), et même des filiations nord-américaines ? En effet, parmi les lectures favorites des fondateurs du IIIe Reich se trouve le livre d’un personnage américain hautement représentatif : Henry Ford. Par ailleurs, les doctrines scientifiques et les pratiques racistes politiques et juridiques des Etats-Unis ont eu un impact non négligeable sur les courants équivalents en Allemagne. La stérilisation forcée institutionnalisée Un vocabulaire biologique, médical et hygiéniste Moins connu, le cas de Ford est plus important.

"Hitler n'aurait pu prendre le pouvoir sans la complicité d'élites bourgeoises" A 70 ans, le britannique sir Ian Kershaw est considéré comme l'un des meilleurs historiens de Hitler. En 1999, il a publié une biographie en deux volumes du maître du IIIe Reich qui a connu un grand succès international (la traduction française est parue chez Flammarion). Son dernier livre consacré à Hitler s'intitule "la Fin" (il a été publié en 2012 au Seuil). Une question obsède l'Allemagne et l'Europe depuis quatre-vingts ans : comment un peintre raté, sans fortune ni éducation, un marginal désaxé, incapable d'entretenir une relation humaine stable, a-t-il pu prendre le pouvoir dans l'un des Etats les plus avancés du monde ? - A plusieurs étapes cruciales de son ascension, Hitler a bénéficié de protections en haut lieu. Vous dites qu'il aurait pu être stoppé dès 1919... Merci, votre inscription a bien été prise en compte. - Oui. Comment se retrouve-t-il là ? Quel a été son rôle pendant l'éphémère République des Conseils ? - L'épisode est mal éclairci. - Pas le moins du monde.

Mais qui avait financé et armé Hitler? (2) - Le Cancanier Qui étaient-ils, les magnats de la finance des Etats-Unis qui gagnaient des grands bénéfices dans les affaires avec les Nazis ? Après une longue introduction sur le financement d'Hitler pendant la seconde guerre mondiale, il conviendra ici de se demander qui ont été les réels bénéficiaires des affaires menées avec les nazis. La liste est longue. Il s'agira de vous donner un regard rapide sur ce groupe obscur que Charles Higham appelle « La Fraternité » (The fraternity). A la première place vient la famille Rockefeller, propriétaire de la Chase National Bank (plus tard Chase Manhattan), la première institution financière des Etats-Unis lors du déclenchement de la guerre mondiale. Dans le domaine des télécommunications et de l´électronique, l´entreprise des Etats-Unis, International Telephone and Telegraph Corporation, ITT, se distingua dans l´aide à la conduite de la guerre par les Nazis. Comment se passaient les affaires? Mais il n´en fut pas ainsi. L´histoire les rattrapa...

Hitler et les Rothschild Prenons les Rothschilds, la lignée connue, parmi d'autres noms, comme les Bauers, une des lignées notoires occultes noires durant le Moyen- Age en Allemagne. Cette famille devint connue sous le nom de Rothschild. (red-schield/ Anglais ou rotes-schild/Allemand : Sceau/Bouclier Rouge/Français) durant le 18ème siècle quand une dynastie financière fut fondée à Francfort par Mayer Amschel Rothschild travaillant avec la Maison Illuminati de Hesse et autres. Guy de Rothschild, de la Maison de France, est aujourd'hui au pouvoir de cette lignée. Si ce que je dis est faux, Guy de Rothschild, alors peut me poursuivre devant la loi et révéler les évidences. Déjà je peux entendre les cris qui me condamnent comme "anti-sémite" parce que les Rothschilds proclament être "Juif". Bien sur, la force des émotions qui avive les flames de la condamnation contre quiconque est étiqueté d' "anti-sémite" aujourd'hui est la dégoutante persécution du peuple Juif par les Nazis d'Adolph Hitler. Mais attendez.

QUI AVAIT PAYÉ ET ARMÉ HITLER Qui avait payé et armé Hitler? Une question à laquelle journaux, magazines et livres d´histoires bourgeois touchent très rarement est celle de savoir qui avait financé et armé Hitler. Qui avait financé l´appareil militaire et l´appareil de propagande du parti nazi? Comment fut-il possible pour Hitler de mettre sur pied, en quelques années seulement, un grand appareil de propagande et un parti couvrant tout le pays et de rafler le pouvoir en Allemagne? Savais-tu ? Savais-tu que Fritz Thyssen, l´homme le plus riche d´Allemagne, au capital provenant de l´industrie sidérurgique, était le premier capitaliste qui avait commencé à financer Hitler? Savais-tu que l´industrie chimique allemande avait découvert et fabriqué le pétrole, les matières explosives et le caoutchouc artificiel qui rendirent Hitler et l´Allemagne nazie totalement indépendants des produits naturels importés et libres de faire la guerre? Tout avait commencé avec Fritz Thyssen Le choix de Thyssen devint Adolphe Hitler.

Prise de pouvoir par Hitler : chronique d’un coup d’Etat financé 1er février 2013 Article en PDF : Le 12 novembre 1933, Hitler est invité à donner une conférence dans une usine de Siemens. Carl Friedrich von Siemens, compte parmi les principaux soutiens au régime nazi. Dans sa déclaration gouvernementale du 1er février 1933, Hitler promettait au peuple allemand l’amélioration de la situation des travailleurs et des paysans et le maintien et la consolidation de la paix. « Donnez-moi quatre ans, et vous ne reconnaîtrez plus l’Allemagne », prophétisait-il. Le 30 janvier 1933, le président allemand Paul von Hindenburg nomme Adolf Hitler, le dirigeant du Parti National-socialiste (NSDAP, abrégé en nazi) Premier ministre. Ce délai lui donne l’occasion de gouverner cinq semaines sans contrôle parlementaire. Un régime de terreur Le 27 février, le Reichstag, le Parlement allemand, est incendié. Malgré cette répression, les élections ne donnent pas une majorité aux nazis ni une majorité des deux tiers au gouvernement de coalition dirigée par Hitler. 4 janvier 1933.

Henry Ford Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Henry Ford (30 juillet 1863 à Dearborn, Michigan, États-Unis – † 7 avril 1947, Dearborn) est un industriel de la première moitié du XXe siècle et le fondateur du constructeur automobile Ford. Son nom est notamment attaché au fordisme, une méthode industrielle alliant un mode de production en série fondé sur le principe de ligne d’assemblage et un modèle économique ayant recours à des salaires élevés. La mise en place de cette méthode au début des années 1910 révolutionne l’industrie américaine en favorisant une consommation de masse et lui permet de produire à plus de 15 millions d’exemplaire la Ford T ; il devient alors l’une des personnes les plus riches et les plus connues au monde. Le diplôme de docteur en ingénierie lui est délivré par l’Université du Michigan et le collège de l’État du Michigan et il reçoit par ailleurs un LL.D. honoraire de l’Université de Colgate. Les premières années[modifier | modifier le code]

Related: