background preloader

» Grèce : les banques bientôt à cours de liquidités ?

» Grèce : les banques bientôt à cours de liquidités ?
Selon Reuters, la BCE n’est “pas sûre” que les banques grecques puissent rouvrir lundi. La Banque de Grèce devrait demander une élévation d’urgence du plafond de la liquidité d’urgence, mais le pays est menacé d’une “course aux guichets.” La réunion de l’Eurogroupe de ce jeudi 18 juin s’est achevée comme prévu, sans accord avec la Grèce. Mais si cette issue était prévisible, les événements ne s’en sont pas moins accélérés dans les heures qui ont suivies la fin des discussions. Selon Reuters, citant notamment Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, l’institution de Francfort n’est « pas certaine que les banques grecques pourront ouvrir lundi. » La rapidité des retraits aux guichets devient désormais si inquiétante que les banques helléniques pourraient rapidement arriver au bout de leurs possibilités. Les banques grecques sans liquidités lundi ? Bank Run dès ce vendredi ? Réunion d’urgence du conseil européen lundi 22 juin Où en sont les négociations ? Choix du gouvernement grec Related:  Défaut Grec => HaircutUE - Eurozone IGrècePAYS : LA GRECE

Grèce: réunion d'urgence à la BCE pour accroître les financements aux banques Grèce: réunion d'urgence à la BCE pour accroître les financements aux banques Francfort (awp/afp) - Le conseil des gouverneurs de la BCE doit tenir une conférence exceptionnelle ce vendredi pour discuter d'un possible relèvement des financements d'urgence (ELA) aux banques grecques, ont déclaré à l'AFP plusieurs sources européennes. Cette conférence, organisée par téléphone à la demande de la Banque de Grèce, est programmée vers midi (10H00 GMT), ont fait savoir ces sources qui ont demandé à ne pas être identifiées. Cette demande intervient alors que les retraits bancaires en Grèce se sont accélérés ces derniers jours. Interrogé par l'AFP, un porte-parole de la BCE n'a pas souhaité commenter ces informations. La Banque centrale européenne (BCE) avait déjà relevé mercredi de 1,1 mrd EUR le plafond de son financement d'urgence pour les banques grecques, le portant à 84,1 mrd, avait appris l'AFP de source bancaire grecque. afp/buc

Grèce : les créanciers sont-ils réalistes ? Alors que, plus que jamais, les discussions entre la Grèce et ses créanciers semblent gelées, les deux parties se renvoient des accusations de manques de réalisme. Du côté grec, Alexis Tsipras, le premier ministre, affirme refuser des exigences « irrationnelles » des créanciers. De l'autre côté, on appelle en permanence les Grecs à « revenir sur terre. » Samedi 13 juin, le premier ministre belge, Charles Michel, a ainsi proclamé que « la récréation est finie » pour les Grecs. Le programme du gouvernement Les créanciers ont jugé dès les premiers jours qui ont suivi l'élection du 25 janvier que le programme du parti arrivé en tête était « irréaliste. » Or, le nouveau gouvernement grec a pris en compte cette objection, trop du reste au goût de beaucoup, et fait énormément de concessions. La politique budgétaire La position grecque a été de dénoncer comme « irréaliste » l'objectif d'un excédent primaire (hors service de la dette) de 3,5 % du PIB réclamé par le mémorandum de 2012 pour 2015.

Dette grecque : allonger oui, annuler non Comment obtenir la renégociation de la dette grecque ? La dette grecque représente 321,7 milliards d’euros, soit 175% du PIB de 2013. Il ne faut cependant pas se voiler la face, le PIB grec en données courantes a reculé entre 2009 et le troisième trimestre 2014, en passant de 237,42 milliards d’euros à 178,8 milliards d’euros, en partie par une forte décroissance du secteur public. L’ajustement budgétaire a permis de dégager un excédent primaire (hors service de la dette d’environ 4,5% du PIB), un excédent de 4,1% étant attendu pour 2015. Par ailleurs, si le flux des intérêts versés par l’État grec représente une charge récurrente de 23 milliards d’euros, celle-ci est allégée par le fait que depuis mars 2012, les revenus d’intérêt et les gains en capital réalisés par la BCE et les Banques centrales nationales sur les obligations publiques grecques qu’elles détiennent (27 milliards d’euros). Étant donné les montants en présence, il est fort probable que la proposition Varoufakis visera :

Yanis Varoufakis: «L’austérité sape la capacité de la Grèce à rembourser sa dette» Yanis Varoufakis, le ministre des Finances de la Grèce, a tenu ce discours que nous avons pu retranscrire, lors d’une rencontre sur le futur de la zone euro, le 8 juin 2015 à Berlin, organisée par l’Institut für Makroökonomie und Konjonkturforschung de la Fondation Hans Böckler. « Depuis la fin de la guerre, les Grecs et les Allemands, ainsi que les autres européens, ont été unis. Nous avons été unis malgré des langues différentes, des cultures diverses, des tempéraments distincts. Puis est arrivé la crise financière de 2008 et, un an ou deux plus tard, les peuples européens, qui avaient si bien réussi à s’unir, ont fini par se diviser à cause d’une monnaie commune. Quelles sont les causes de cette crise ? C’est une histoire forte. Laissez-moi commencer avec une banalité : la dette de l’un est l’actif de l’autre. Un taux de change flottant librement, comme c’est le cas entre le Japon et le Brésil, permet de contenir les déséquilibres. Oui, l’Etat grec a été un emprunteur irresponsable.

Les Grecs retirent leur argent des banques Mes chères contrariennes, mes chers contrariens ! Cela fait plusieurs années que je dénonce inlassablement le fait que l’on fait n’importe quoi – enfin pas nous, les « brillants » qui nous dirigent. Souvenez-vous, aux pires moments d’incertitude sur la Grèce et l’avenir de l’euro, c’était en 2011 et les sommets de « l’ultime dernière chance » pour sauver la Grèce se succédaient à un rythme effréné. Après des milliers d’heures de discussion, après des milliers d’heures d’avion, de jet privé et conciliabule, après le G7, les G8 et les G20, il a été trouvé un accord autour d’un mécanisme d’abord baptisé MES puis FESF… MES et FESF, deux fadaises intellectuelles visibles dès le départ Le MES c’est le mécanisme de stabilité européen, et le FESF, son petit frère qui a pris le relais et qui est censé être en fonctionnement actuellement, signifie « fonds européen de stabilité financière ». En ce qui me concerne, c’est toujours de cette façon-là que j’ai expliqué le FESF. Charles SANNAT

La Grèce, l’Europe et la souveraineté Quelle image restera-t-il de l’Union européenne à la suite de la crise grecque ? En effet, quelle que soit l’issue de cette crise, que cette dernière se solde par un défaut de la Grèce et une probable sortie de la zone Euro, par la reconnaissance du bien-fondé de la position grecque et un traitement politique de la dette, ou par une capitulation du gouvernement grec, les conséquences de cette crise sur l’UE et son image seront très profondes. La crise aura mis en pleine lumière l’opacité des processus de décision au sein tant de l’UE que de l’Eurogroupe ou de la Banque Centrale Européenne. Elle aura souligné le caractère anti-démocratique de nombre de ces décisions et son aversion profonde quant à la souveraineté des peuples. L’Union européenne, sans s’en rendre compte, a assumé le rôle de la défunte Union soviétique en développant l’équivalent d’une doctrine de la « souveraineté limitée ». Quel que soit donc l’issue de cette crise, son impact sur l’image de l’UE sera désastreux. Notes

» [Grèce 2] La division des créanciers conduit à l’échec des discussions Négociations au bord du gouffre La nouvelle de l’interruption des négociations entre la Grèce et ses créanciers ce jeudi 11 juin n’est ni une surprise ni une nouvelle. D’un part, on peut penser qu’il s’agit plus d’unesuspension des négociations et que ces dernières reprendront d’ici quelques jours, quitte à ce que nous soyons encore soumis au régime de la douche écossaise. Mais, d’autre part, sur le fond, il est clair qu’il y a un désaccord fondamental sur la nature politique de ces négociations. La nature des désaccords Ce que cherche l’Union européenne, par le biais de l’Eurogroupe, c’est de cautériser le précédent ouvert par l’élection de janvier 2015 en Grèce. Ce que cherche le gouvernement grec, c’est à imposer une solution politique à la question de la dette, qui permette de trouver une autre voie que celle de l’austérité. L’attitude de l’Eurogroupe a ainsi largement fait évoluer la négociation vers ce que Yanis Varoufakis appelle une « guerre ». Accords et désaccords

Les ravages de l’austérité en Grèce en dix graphiques Alors que les négociations s'accélèrent entre la Grèce et ses créanciers, retour sur les effets de l'austérité imposée par la Troïka. Une politique contre-productive d'un point de vue économique et socialement dévastatrice, comme le montrent ces dix infographies. Certains de ces graphiques sont issus des travaux d’un économiste et syndicaliste grec, Christos Triantafillou, et ont déjà été signalés par Jean Gadrey sur son blog. Tout d'abord, la cure d'austérité imposée à la Grèce n'a pas permis au pays de renouer avec la croissance, c'est plutôt l'inverse. L'ajustement budgétaire conséquent consentis par la Grèce n'a toujours pas permis de réduire la dette publique grecque, qui reste à un niveau très élevé. L'investissement a plongé en Grèce, mais aussi partout dans le reste de la zone euro. Parmi les ajustements qui ont été imposés à la Grèce dans le cadre des plans de «sauvetage» appliqués depuis 2010, la baisse drastique du salaire minimum est spectaculaire.

L'anesthésie générale pendant la faillite Grec. Zone membres Mot de passe oublié La formation francophone de trading sur le web L'anesthésie générale pendant la faillite Grec. Tout va bien. « Retour Date de publication : 19 juin 2015 à 13:08 Prenez le contrôle ! Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite ! Prix, informations et inscription Prochaines formations ANNECY 29 au 31 Aout 2015 Du 29 au 31 août 2015 Plus de détails PARIS 12 au 14 Septembre 2015 Du 12 au 14 septembre 2015 Plus de détails Montréal : 26 au 28 Septembre 2015 Du 26 au 28 septembre 2015 Plus de détails Paris 17 au 19 Octobre 2015 Du 17 au 19 octobre 2015 Plus de détails Vidéos Formations Témoignages Coordonnées : EMP Traders Courriel : mprescott[@]moneymakeredge[.]com English website © 2015 MoneyMakerEdge - Tous droits réservés. | Conception et hébergement : Alpha Zero inc.

Related: