background preloader

Home

Home

La Nef .: Accueil :. Votre partenaire financier pour une économie plus humaine La finance peut-elle sauver la planète ? - Eco(lo) - Blog LeMonde.fr La semaine dernière, j'ai été invitée, au palais des Congrès de Paris, au forum pour l'investissement responsable. Depuis deux ou trois ans, c'est la notion à la mode. Le langage commun parle de fonds éthiques tandis que le verbiage financier adopte les trois lettres ISR, pour investissement socialement responsable. Mais dans tous les cas, la finalité est la même : appliquer des critères extra-financiers - à savoir environnementaux, sociaux et de gouvernance - aux décisions d'investissement, en plus des critères financiers habituels. Aujourd'hui, presque toutes les banques proposent des fonds de placement ISR. Certes, la crise est passée par là et les acteurs financiers affirment vouloir se racheter une virginité alors que les gouvernements font pression pour plus de transparence des marchés. Car aujourd'hui, nombre de particuliers veulent investir éthique et utile et non dans des projets controversés aux quatre coins de la planète. Photo : Flickr/Ghusse

Les cahiers de l’évaluation n°6 - DOSSIER : Notation = évaluation ? - Vol. 3, "La notation extra-financière" Le numéro 6 des Cahiers sur la notation extra-financière (ou notation éthique) s’inscrit dans une réflexion d’ensemble sur la notation vue comme un remède aux asymétries d’information fréquentes dans l’économie moderne. Notre vie quotidienne est de plus en plus imprégnée de ces mécanismes de notation (n°4, « De Michelin à eBay »). Ils pénètrent aussi la sphère du Business to Business, allant jusqu’à prendre une dimension systémique à l’échelle mondiale (n°5, « La notation financière ») et susciter un mouvement de régulation aux Etats-Unis et dans l’Union Européenne Le numéro 6 traite, comme le précédent, des notations d’entreprises mais, sous l’angle cette fois-ci de la responsabilité sociale des entreprises. Ce numéro a été présenté en avant-première lors du séminaire sur « Le financement de la transition écologique » qui s’est tenu à Bercy le 12 juillet 2012 sous l’égide de la Direction Générale du Trésor et du Commissariat Général au Développement Durable

ISO Social Responsibility This Website was the one used and maintained by the ISO Working Group on Social Responsibility during its development of ISO 26000, Guidance on social responsibility. It is being retained as a reference source because of the wealth of background and archive material it contains. However, it will no longer be updated since it is now replaced by the regularly updated "Social responsibility" section under "Management standards" on ISO Online at www.iso.org/sr ISO, the International Organization for Standardization, has decided to launch the development of an International Standard providing guidelines for social responsibility (SR). The guidance standard will be published in 2010 as ISO 26000 and be voluntary to use. It will not include requirements and will thus not be a certification standard. There is a range of many different opinions as to the right approach ranging from strict legislation at one end to complete freedom at the other. We invite you to come and learn more about SR.

Reporting RSE - Développement durable PhiTrust Active Investors - Donnez du sens à vos investissements - Société de gestion d'actifs - Engagement Actionnarial Eurosif « Ethique et entreprise, des premières incitations réglementaires à la quête des nouveaux consommateurs » | LA NOUVELLE ÉCOLOGIE MANAGÉRIALE (Suite de l’article de l’Expansion Management Review) L’entreprise capitaliste par essence cherche le profit et c’est avant tout son encadrement juridique ou normatif qui la guide vers l’éthique, mais aussi le positionnement du consommateur. La réglementation mondiale tardant à s’imposer, l’éthique entre néanmoins timidement en entreprise. Ainsi aujourd’hui les normes de production qualité ISO 26 000[1] intègrent-elles l’éthique dans leur réglementation. Par ailleurs, depuis quelques années, l’éthique émerge dans certains grands groupes industriels, comme une fonction de l’organisation[2]. Enfin, sont apparus depuis peu des baromètres de l’éthique. Certains diront que ces démarches sont avant tout marketing, permettant surtout aux industries de se donner bonne conscience et de redorer leur image. Pour être plus positif, cela montre que, malgré une marge de manœuvre limitée, la question est prise très au sérieux par certaines grandes sociétés.

Investments that make you proud | microfinance at MicroPlace oekom research AG Une expérience reconnue Forte de près de vingt ans d'expérience dans le domaine de l’ISR et de la notation extra-financière, oekom research est sans conteste un partenaire fiable pour la gestion de vos actifs. Une indépendance économique L’indépendance d’oekom research, tant sur le plan économique que managériale, garantit le très haut degré de crédibilité et d’objectivité de ses travaux de recherches ainsi que de leurs résultats. Une analyse approfondie de l’information Des résultats fiables Le dialogue intensif avec les entreprises et avec plusieurs sources indépendantes comme les associations de consommateurs et de défense de l’environnement, les organisations de défense des droits de l’homme et les initiatives de lutte contre la corruption est un élément à part entière de nos procédures de notation. Des standards de qualité élevés Un taux de satisfaction élevé de nos clients Nous conduisons régulièrement des enquêtes de satisfaction auprès de nos clients. Un réseau international d'experts

Transparence des entreprises : "peut mieux faire" LA PROPOSITION EUROPÉENNE DE DIRECTIVE SUR LA TRANSPARENCE DES ENTREPRISES N’EST PAS ASSEZ VOLONTARISTE POUR AMÉLIORER LE COMPORTEMENT SOCIÉTAL DES ENTREPRISES Une proposition de directive publiée le 16 avril par la Commission européenne, visant à obtenir des grandes entreprises européennes des rapports sur leurs impacts sociaux et environnementaux [1], est jugée insuffisante par la European Coalition for Corporate Justice (ECCJ) pour garantir un comportement éthique des entreprises. ECCJ est une coalition européenne représentant 250 organisations dans 15 pays européens, dont le Forum citoyen pour la responsabilité sociale des entreprises (FCRSE) en France. Comme le Forum Citoyen, ECCJ réclame depuis des années des règles précises pour encadrer la transparence des entreprises. ECCJ voit dans cette nouvelle directive sur le reporting extra-financier une première étape positive – actant la nécessité d’une transparence accrue quant aux impacts des activités des entreprises.

Connaître le Groupe ESFIN-IDES Commission on the Measurement of Economic Performance and Social Progress - Home page

Related: