background preloader

8 trucs pour bien conduire une interview

8 trucs pour bien conduire une interview
J’aime bien quand nous accueillons des nouveaux stagiaires, surtout lorsqu’ils sont curieux. Certaines de leurs questions sont l’occasion d’expliquer des pratiques qui sont devenues des évidences pour nous, mais qui méritent de s’y attarder. L’autre jour , Axel, qui a rejoint la fine équipe d’AISG pour quelques mois, m’interrogeait sur les avantages et les inconvénients d’une interview par mail par rapport à un entretien classique en face à face. L’interview à laquelle je pense, c’est une rencontre approfondie avec une source, destinée à une retranscription plutôt longue. [Intermède qui a un peu à voir avec la question : ce billet s’inscrit dans la droite ligne de celui que j’ai consacré aux sources des journalistes et à mes conseils aux stagiaires qui entrent dans une rédaction] Quelques exemples de « bonnes » interviews : – Cet échange des journalistes de la revue Médias avec Pierre Péan, me plaît pour sa vivacité, ses enchaînements et le nombre de sujets abordés. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Related:  Interviewer

15. Les techniques de l’interview Dix secrets de fabrication : 1. Créer un climat de confiance Toute interview est un match. L’intervieweur l’aborde toujours en position d’infériorité parce qu’il est le demandeur. Pour que le match soit amical, l’interlocuteur doit être approché en douceur. 2. On n’interroge pas de la même façon un élu, un fonctionnaire, un chef d’entreprise ou un écrivain. 3. Il y a trois sortes d’interview qui ne donnent pas les mêmes résultats. * L’entretien directif consiste à poser des questions très précises en refusant les digressions et les réponses évasives. * L’entretien non directif consiste à poser une question introductive très ouverte puis à laisser l’interlocuteur monologuer à sa guise. * L’entretien semi directif est le plus approprié à la pratique du journalisme. 4. On n’interroge pas les gens n’importe où. 5. Une interview est un match mais ce n’est pas un match de boxe. 6. Ce n’est pas avec des questions biaisées, à double sens, ou hors sujet, qu’on met un interlocuteur en confiance.

10 conseils pour bien faire une interview Même si vous n’êtes pas journaliste, l’#interview permet d’étoffer considérablement un article ou ses propos. Mener une interview peut paraître simple de prime abord, et pourtant… Aujourd’hui encore, avec quelques milliers d’interviews au compteur, je sais que si certains prérequis ne sont pas observés, l’interview ne sera pas intér1essante, ni pour moi, ni pour ceux qui la liront. Parfois, malgré un vrai travail en amont, le résultat ne sera pas plus probant. Et pour cause. Cette maîtrise de la communication est devenue nécessaire pour les entreprises. En face, les journalistes et interviewers sont de plus en plus démunis. 1) Préparez, préparez, préparez… On ne le dira jamais assez, collecter de l’information demande en aval une très bonne préparation. 2)Choisissez un angle Il est rare d’avoir beaucoup de temps pour une interview. 3)Questions ouvertes/fermées L’équilibre entre questions ouvertes et fermées est délicat, souvent dicté par le type d’interview. 6) Ayez un minimum d’empathie.

HELP! Qu'est ce qu'une information vérifiée? [billet collaboratif] Journalistes, étudiants, profs, observateurs avertis… C’est le moment de vous creuser les méninges avec moi! Voilà quelques jours j’ai été contacté par Céline, une enseignante de lycée qui travaille en ce moment sur l’information et les médias avec ses élèves. Voici ce qu’elle m’écrit : J’aimerais qu’ils réfléchissent au moyen de faire la différence entre une information complètement fausse et des vraies informations. En gros comment vérifier la véracité de l’info qu’ils ont face à eux et je voulais savoir si en tant que journaliste chacun vérifiait à sa façon (si c’est le cas quelle est la tienne ?) Je me donne une petite semaine pour rédiger un topo synthétique sur les journalistes, leurs sources et surtout, ce qui est le coeur de sa question, la capacité que nous avons (ou pas) à vérifier des infos. Mais mes réponses ne peuvent être qu’incomplètes, je pense qu’il serait beaucoup plus intéressant que d’autres journalistes prennent le temps de me donner leur sentiment sur ce sujet. 1.

Du questionnement à la problématique Les nouveaux dispositifs au lycée TPE, ECJS Le groupe lycée du bassin Nice- Cagnes a réfléchi à une étape cruciale de la démarche documentaire, le passage du thème à la problématique et vous propose en documents joints les fiches de travail suivantes : Une fiche élève pour clarifier la notion de problématique ; Une fiche professeur qui liste différents modes de questionnement ; pour passer du thème au sujet puis à la problématique, avec leurs avantages et leurs inconvénients (cette fiche, destinée aux équipes pédagogiques chargées de l’encadrement des nouveaux dispositifs, liste des méthodes applicables à l’ ECJS comme aux TPE) ; Quatre fiches de travail élève sur le questionnement : Fiche 1 : 3QOCP Fiche 2 : Je voudrais savoirFiche 3 : Le thésaurus Fiche 4 : Le cristal Sources documentaires utilisées -Monographies Gabrielle Di Lorenzo.- Question de savoirs.- ESF, 1991 Recherche documentaire et maîtrise de l’information.- CRDP de Rouen, 1999

L’Observatoire des médias Préparer une interview C'est souvent l'une des premières motivation à faire des podcasts. Mais il n'y a pas de secret : pour avoir de belles réponses il faut de bonnes questions ! Comment les préparer et les écrire afin de pouvoir porter le message de l'interviewé(e) ? Suivez le guide ! SeulEn tête à tête avec une personne ? Ensuite, savoir faire la différence entre les différents types d'interview : Vous êtes en même temps acteur de l'interview car vous allez poser les questions (objectives) et donner votre avis (forcément subjectif) sur le sujet. Vos questions vont permettre de connaître l'avis d'une personne et de valoriser ses opinions. L'interview journalistique est une série de questions qui tentera d'être sans parti pris et de laisser à l'interviewé(e) la liberté d'exposer son avis. Faites bien la distinction entre "le témoignage" «J'ai vu, j'ai vécu ...» "le propos" qui vous a été rapporté «On nous a dit que, il parait que, selon nos sources ...» et "l'opinion individuelle / collective" Les questions fermées

Réussir une bonne interview journalistique L'interview journalistique se prépare, elle requiert quelques bases essentielles... L'interview est un processus journalistique qui sert à interroger une personne de référence afin d'obtenir de sa part de l'information sur un sujet déterminé. Il s'agit donc d'un jeu de questions/réponses la plupart du temps enregistré soit pour être diffusé tel quel soit pour être retravaillé avant diffusion ou encore afin de faciliter le travail d'un journaliste de presse écrite. L'interview est un exercice différent du reportage, peut-être moins vivant mais avec un côté très humain puisqu'elle met en relation deux personnes dans un espace limité tant techniquement (cadre de la caméra) que physiquement (souvent dans une pièce à l'écart des bruits ambiants). Bien mener une interview se prépare, en effet pour obtenir des résultats satisfaisants, il s'agit non seulement de mettre l'interviewé à l'aise mais aussi de poser des questions pertinentes. Cet article en version pdf imprimable

5 conseils pour préparer un bon reportage | Ulule vox Vous avez un stylo, un carnet, voire un magnétophone, votre billet d’avion, et vous vous croyez fin prêt. Mais un reportage, c’est un travail de longue haleine, qui se prépare longtemps avant et va en grossissant jusqu’au moment où vous arrivez sur place. De la première idée à la première phrase de votre article, plusieurs étapes jalonnent ce parcours du combattant. 1. 2. 3. 4. 5. 5 bis. Utiliser un arbre à perles comme outil de curation de contenu et de travail collaboratif pour préparer l'étude de gestion (STMG). Dans le cadre des Travaux Académiques Mutualisés, une expérimentation sur l’utilisation d’arbres à perles comme outil de curation de contenu et de travail collaboratif a été menée au lycée Anna Judic de Semur-en-Auxois Madame PITIOT a utilisé, dans le cours de Sciences de Gestion, les arbres à perles pour la préparation de ses élèves à l’épreuve de l’étude de gestion. La solution pearltrees a été retenue. Suite à un travail initial consacré aux méthodes de recherches documentaires, des arbres à perles ont permis aux élèves de collecter et structurer les informations relatives aux organisations retenues. Découvrez, ci-joint, la chronologie de réalisation de cette expérimentation ainsi que l’ensemble des ressources utilisées.

Entretien avec Simon Rogers, le data-blogueur Écoutez l'entretien en VF (10min. et 28 sec.) Écoutez l'entretien en VO (12 min. et 16 sec.) Il y a quelques jours, nous avons profité du passage par Paris de Simon Rogers, "Monsieur data" au Guardian pour l'interroger sur son parcours et sur cette nouvelle tendance du journalisme : le data-journalisme ou journalisme de données. Simon Rogers édite le Data Blog du Guardian. Atelier des Médias (ADM) : Pour commencer, est-ce que vous pouvez nous présenter votre blog et nous parler de votre parcours? Ce que nous faisons c’est publier des ensembles de données brutes. ADM : Quand on vous écoute, on a l’impression que c’est presque par chance ou par hasard que vous avez développé le journalisme de données dans votre journal, alors que c’est un phénomène qu’on voit prendre de l’ampleur dans beaucoup de médias. En fait quand on a mis en ligne le data blog en mars 2009, c’était une thématique encore très confidentielle. De mon point de vue, chaque sujet comporte une dimension « données » en lui.

Related:  WEB RADIO