background preloader

Savoir chercher et valider l’information : une trousse concrète pour la classe

Savoir chercher et valider l’information : une trousse concrète pour la classe
Les compétences informationnelles sont essentielles à développer chez les élèves pour qu’ils sachent comment s’y retrouver dans la marée d’informations qui déferle sous nos yeux chaque jour. Le 21e siècle passera sûrement à l’histoire comme étant le siècle de l’information. Et comme les humains produisent une quantité de plus en plus phénoménale d’informations, du vrai et du faux, du bon et du moins bon, du subjectif très souvent, du plutôt objectif plus rarement, le tout sans cesse amplifié par les réseaux sociaux et autres moyens de communication ultra-rapides, il devient de plus en plus important de savoir naviguer dans ces eaux parfois troubles et de développer certaines compétences essentielles permettant de mieux chercher, de valider, de confronter, de critiquer ces informations. Le contenu est très étoffé, avec des capsules vidéo à visionner chez soi ou en classe, des documents en format PDF ou Word (adaptables par chaque enseignant désireux de s’en servir), etc. Sur le même thème Related:  Info ou intox

Guide pour utiliser Wikipédia en classe Donnez un sujet de recherche à vos élèves et vous pouvez être sûr que la quasi-totalité de leur source sera inspiré, voire « copié-collé » de Wikipédia. Même si il leur vient à l’esprit de passer par une recherche sur un moteur, il est fort probable que le premier lien qui sera affiché, sera celui de la fameuse encyclopédie collaborative. Chaque enseignant sait pertinemment que cet outil est aussi populaire chez les élèves que les réseaux sociaux, d’autant plus qu’il leur facilite le plus gros du travail de recherche. Comment, alors, faire en sorte que les jeunes se détache de ce statut de simples « copieurs » ? Comment leur permettre d’évoluer vers un statut d’utilisateur actif de ce formidable outil pédagogique ? Et surtout comment leur apprendre à utiliser l’immense richesse de Wikipédia tout en devenant des usagers « éclairés » ? Pour aller plus loin : Wikipédia Projets Pédagogiques Wikimédia en classe Wikipédia en classe Utiliser Wikipédia avec vos étudiants Commentaires commentaires

Six conseils simples pour démasquer les fausses infos sur internet Tout le monde, y compris de grands médias et des grands reporters aguerris, s'est déjà fait avoir un jour par une fausse information. L'objectif est bien sûr que cela n'arrive jamais. Mais à l'heure des réseaux sociaux et des rumeurs qui se propagent à toute vitesse, il n'est pas toujours facile de trier instantanément le vrai du faux. Newsletter info Recevez chaque jour toutes les infos du moment Recevoir Voici quelques conseils pour éviter de relayer de fausses informations et pour débusquer les canulars qui circulent sur la toile. A l'heure du copier-coller, certains médias prennent de moins en moins le temps de vérifier les informations qu'ils diffusent. Ainsi, si les journalistes étaient remontés à la source, ils ne se seraient pas laissés prendre par cette histoire d'"une Autrichienne [qui] porte plainte contre ses parents pour avoir posté des photos d'elle bébé sur Facebook". Ce genre de méprise arrive très souvent. Mieux vaut aussi se méfier des propos rapportés par un tiers.

Info ou intox : Comment déjouer les pièges sur Internet ? 2 vidéos explicatives La chaîne France 24 a mis en ligne au Printemps 2016 deux programmes courts pour sensibiliser les citoyens à reconnaître une fausse information et à déceler une manipulation (voir les 2 vidéos dans cet article). Mener sa propre enquête! Voilà la méthode proposée par France 24 qui, à travers ces deux programmes courts en vidéo baptisés Info-intox, fait une distinction claire entre information et propagande à travers des exemples très précis et des conseils pour apprendre à qualifier, à vérifier et à valider une info sur Internet. Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? Facebook, Twitter, YouTube… Vous connaissez ces réseaux et vous savez que c’est aussi là aujourd’hui que circule l’information. Mais quand vous relayez des informations, des tweets, comment être certain de ce que vous diffusez ; que ce n’est pas une intox ou que vous n’êtes tout simplement pas manipulés. Quand Internet vous tend des pièges (5 mn 46 s)

Semaine de la presse : informer / désinformer avec l'image 24ème Semaine de la presse et des médias dans l'école 25 mars au 30 mars 2013 le site du Clemi Voir le dossier du CDDP "des images pour informer" Autour du thème "informer / désinformer avec l'image" Le site Décryptimages Ce site, dirigé par Laurent Gervereau, est le fruit d’une longue collaboration entre la Ligue de l’Enseignement et l’Institut des Images. Histoire générale du visuel : repères, légende et accompagnement de l'image, 10 images qui ont changé le monde... Décryptages thématiques : images, photo, film Analyses d'images : par niveau , images d'actualité Portail des sites d'analyses : classement thématique Corpus d'images gratuits : classement thématique L'expo de référence Les images mentent ? Des ressources, des exemples Le citoyen et l'image dans le monde contemporain (tous types de manipulations ; académie de Reims)Les images dans les sociétés démocratiques du 20e siècle : information ou manipulation ? Des exploitations pédagogiques Le rapport texte/image, la légende Droits, législation

Face à l'info je décrypte ! Savoir adopter un regard critique face à la pluralité de formes que peuvent prendre les diverses informations qui circulent autour des adolescents, est une compétence essentielle pour le futur citoyen. Créé dans le cadre du MoocMedias, en lien avec l’EMI, ce scénario pédagogique propose à l’élève des clés pour cerner les formes liées aux fausses informations et à leur viralité, notamment par le biais des médias sociaux. Référent Titre de la séquence : Face à l’info; je décrypte ! Présentation de l’action : Savoir cerner les différentes formes de fausses informations (rumeur, canular, hoax, etc) et adopter des réflexes de décryptage critique afin d’acquérir une démarche citoyenne et réfléchie face à ce qu’on lit ou partage avec autrui, notamment à l’heure des réseaux et des médias numériques de plus en plus réactifs. E-mail : Cadre Domaine de compétences et capacité(s) du B2i : Logiciels et outils TICE : carte mentale / création multimédia (Powtoon) – infographie – Thinglink/ Active presenter

Hoax, rumeur et désinformation A l’heure ou les élèves utilisent quotidiennement les mails, les réseaux sociaux, il nous a semblé indispensable de les faire réfléchir sur ce qu’est la rumeur, la manière de la détecter, avec un esprit critique. Dans le cadre du Mooc Médias, nous avons décliné cette idée en l’adaptant à deux situations différentes avec une trame commune mais des étapes et des outils adaptés : une classe média impliquant le professeurs de lettres et le professeur documentaliste d’une part, et une séquence anglais / documentation d’autre part. Nom des enseignants : Margaret Tisserand, Delphine Poirier, Sarah Staunton, Cécile Diet E-mail : margaret.tisserand@ac-besancon.fr *protected email* , delphine.binetruy@ac-besancon.fr , sarah-alison.staunton@ac-besancon.fr , cecile.diet@ac-besancon.fr Descripteurs : désinformation, source d’information, évaluation de l’information, éducation aux médias Date de la création de la ressource : Mai 2016 Date de péremption de la ressource : Mai 2021 Compétences Compétences EMI

Quels moyens pour s'informer sans être désinformé ? (CDI) Vérifier l’information, déjouer les fakes, repérer les théories du complot… S’informer devient un véritable travail d’enquêteur chevronné. Cette séquence réalisée à plusieurs mains dans le cadre du MOOCmédiaS vise à proposer aux élèves d’acquérir les compétences informationnelles leur permettant de décrypter le flux d’information auquel ils sont confrontés. Descripteurs : Désinformation / Éducation à l’information / MédiaDate de la création de la ressource :07/03/2016Date de péremption de la ressource : 07/03/2020Nom des professeurs-documentalistes : Elina Coutenot, Marjorie Decriem, Céline Montet et Marie-Pierre Muneret.E-mail : elina.coutenot@ac-besancon.fr*protected email* / cel.montet@gmail.com*protected email* / marjalax@gmail.com*protected email* / marie-pierre.muneret@ac-besancon.fr*protected email* Cadre Nom de l’établissement : lycée Victor Bérard/Collège Paul-Elie Dubois /collège A. Descriptif Objectif(s) pédagogiques (s) : Déroulement de la séquence 1ère partie Parole libre 5min

Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie. En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. 1- Peut-on être sûr à 100 % ? 2- Analyse technique et enquête 3- Première vérification : la date de l’image 4- Google image 5- Les données Exif 6- La géolocalisation c’est fantastique, mais… 7- L’analyse d’image 8- Google Maps, Earth, et Street View 9- Qui est l’auteur ? 10- Utilisez les réseaux pour vérifier les réseaux 11- Créez votre propre réseau 12- Et l’instinct dans tout ça ? 13- La manip’ ne vient pas toujours d’où on l’attend 14- Quelques personnes à suivre 15- Quelques lectures (en anglais) Google image

Facebook révèle toutes les données qu’il collecte sur vous, et la liste est longue, très longue Atlantico : À quel point la firme pourrait tirer des bénéfices de ces informations? Cela ne risque-t-il pas d'effrayer les utilisateurs ? David Fayon : Il s’agit d’une opération de communication pour montrer que le géant des réseaux sociaux est transparent et s’inscrit dans une opération gagnante avec les utilisateurs. La communication initiale a été faite voici 11 mois et les libellés des critères sont les mêmes. Le cap des 2 milliards de comptes a même été franchi. Certaines de ces informations sont du caractère du plus intime et du plus personnel. Il existe plusieurs catégories d’informations, celles que l’on renseigne lorsque l’on crée un compte avec beaucoup qui sont optionnelles, notamment les données dites sensibles au sens de la Cnil comme l’opinion politique, l’orientation sexuelle, d’autres qui le sont moins comme son âge, son lieu de résidence ou ses études qui permettent néanmoins de faire des ciblages marketing (comme précisé dans Facebook, Twitter et les autres…).

3 moteurs de recherche qui respectent votre vie privée – Les Outils Tice Article mis à jour le 13 août 2017 par Fidel Navamuel La majorité des internautes utilisent Google pour effectuer leurs recherches sur le net. Une écrasante majorité même. Formidable outil à la puissance inégalée, Google n’a pas de véritable concurrents et pas de véritable défaut. Si ce n’est celui de conserver toutes nos requêtes, tous nos faits et gestes dans d’immenses bases de données pour nous proposer ensuite publicités et services ciblées. Duck Duck Go “Le moteur de recherche qui ne vous espionne pas” annonce à la Une cet outil qui se place sur le podium des alternatives reconnues à Google. StartPage Ce deuxième challenger à Google se présente lui comme “le moteur de recherche le plus confidentiel au monde”. HulBee Moins connu que les précédents, Hulbee va plus loin dans la sécurité en chiffrant vos recherches. Et vous quels sont vos moteurs de recherche favoris ?

Related: