background preloader

Buzz et viralité de l'information

Buzz et viralité de l'information
Related:  Séances pédagogiquesFake News

Info ou intox S’informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux Découverte de la presse écrite papier et en ligne Info ou intox sur le web, comment faire la différence dès le primaire ? Donner des clés aux élèves pour faire la différence entre info et intox sur le web, c’est l’enjeu d’une séquence d’éducation aux médias, que Rose-Marie Farinella a conçu et expérimenté dans une classe de CM2. Avec ces cours d’esprit critique, son objectif est d’aider les élèves à devenir des cyber-citoyens avertis qui ne se fassent pas manipuler. Son scénario pédagogique -divisé en 8 chapitres- s’inscrit dans le cadre de la semaine de la presse et des médias à l’école et du parcours citoyen. remise des diplomes "apprenti hoax buster" A l’issue de la séance, un diplôme « d’apprenti hoaxbuster » est décerné aux élèves lors d’une cérémonie au cours de laquelle ils prêtent serment sur la souris de leur ordinateur : « Avant d’utiliser ou de retransmettre une information, toujours je dois la vérifier ». Bilan séance 2

Sélection de sites pour la préparation de séances pédagogiques d’ éducation aux médias et à l’information (EMI) visant à déconstruire les rumeurs et théories du complot. 3 Infographies de l’AFP qui décrivent parfaitement le circuit de l’information et sa construction. La charte des devoirs professionnels des journalistes français (voir son actualisation en 2011). Théorie du complot et désinformation Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? : Vidéo de France 24 des journalistes Ségolène Malterre et Wassim Nasr. Le théorème du complot, Denis Décode : décodage et analyse du procédé.France TV éducation. Tout, tout, tout vous saurez tout sur le complot : Une vidéo pour décrypter les théories du complots, leur histoire et leur façon de se diffuser sur le web. 16 histoires de complots : 16 articles d’enquêtes réalisés par dix jeunes de 16 à 19 ans (La rédaction de Rue 89 invite des adolescents à s’exprimer sur un thème et à travailler l’écriture journalistique, c’est La Ruche 89. Quel est le lieu le plus dangereux de France : Décryptage du phénomène de croyance et de l’effet “cigogne”. Démasquer les intox en 5 étapes vidéo proposée par France4.

Séance « Médias sociaux et rumeurs  en AP de 2nde | «Tom Tom's Docs Cela faisait longtemps que je voulais travailler sur cette notion. Fort de mes lectures personnelles sur le sujet et des constatations sur le terrain, je me suis lancé pour faire travailler les élèves sur la notion de rumeur ou de desinformation sur le Web : le Hoax. Contexte et besoin scolaire Pour certaines personnes, Internet est le moyen de diffuser des théories farfelues voire complotistes. Or, bien des situations de recherche d’information au lycée nous confrontent à ce genre de sites : en ECJS ou en TPE par exemple. Deux facteurs peuvent accentuer les problèmes des lycéens face aux Hoaxs. « Quoi ! D’autre part, on observe que des médias sociaux sont consultés comme sources de l’information chez les jeunes. Certains élèves (pas tous loin de là !) Je me suis appuyé sur des références bibliographiques¹ afin de construire les savoirs et les savoirs-faire sur le sujet en les mettant en relation avec les programmes scolaires. Objectifs Tâche complexe : situation problème ? Les + Les –

Les fake news sont préoccupantes, mais elles ne peuvent pas faire basculer une élection La panique morale agitée autour des fake news l’emporte depuis plus d’un an sur tout autre sujet concernant l’espace public réorganisé par internet. Les victoires électorales du populisme en 2016 en ont fixé le point de départ. Les esprits se sont mis en surchauffe, quand des urnes ont «failli», donnant un résultat politique radicalement contraire aux anticipations du citoyen occidental rationnel et sensé (s’il existe) et des sondeurs. Personne ne s’est interrogé de savoir si l’élection d’Emmanuel Macron était redevable à une manipulation de l’opinion par des fake news. Une multitude d’études Sur Google Scholar, près de 7.000 articles sont parus sur le thème des fake news en 2017, bien plus que les années d’avant. Dans l’échantillon des deux économistes, les réseaux sociaux ne représentent la principale source d’information que pour 14% des adultes (contre 71% pour la télévision). Des technologues de la Silicon Valley en croisade La critique des fake news, opium pour les lecteurs?

Théorie du complot, intox ... J'éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net Les jeunes sont les plus exposés aux dangers du net. (Balint Szlanko/AP/SIPA) Apprendre à se repérer sur la toile avec un esprit critique pour devenir des e-citoyens avertis, qui consomment et produisent des informations de manière responsable, sans se faire berner ni manipuler : tel est l’enjeu d’un projet inédit d’éducation aux médias que je viens d’expérimenter auprès d’enfants de 10-11 ans. Des clés indispensables pour naviguer sur le net. Mes élèves se sont donnés à fond dans ce projet Jeudi dernier a eu lieu une cérémonie de remise des diplômes "d’apprenti hoaxbuster". Au cours des huit séances de 1h30, ils se sont tous, sans exception, donnés à fond dans mon projet "info ou intox sur internet, comment faire la différence ?". Même les vendredis, veille de vacances, ou jour d’éclipse, ils sont restés attentifs et ont vécu intensément cette expérience. Les résultats concluants des évaluations prouvent que l’on peut aborder cette problématique avec des enfants aussi jeunes.

« Fake news » en période électorale : le risque de tout mélanger Les discussions autour de la loi souhaitée par Emmanuel Macron mélangent Brexit, élection de Donald Trump, référendum catalan et élection présidentielle française. Des cas pourtant bien différents. Le Monde | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Le contenu de la future loi sur les fausses informations annoncée par Emmanuel Macron se précise, mais le débat reste confus. Toutes les ambiguïtés sont loin d’être levées pour autant. 1. Des fausses informations ont massivement circulé pendant la campagne présidentielle américaine de 2016, venant majoritairement du camp des républicains. Un grand nombre de rumeurs et intox malveillantes ont également entaché l’image de la candidate démocrate Hillary Clinton, en particulier sur ses supposés problèmes de santé voire sa prétendue « démence ». Au-delà des fausses informations, de nombreux comptes russes ou prorusses ont été actifs sur les réseaux sociaux pendant la campagne. 2. 3. 4.

Quels moyens pour s’informer sans être désinformé? – DocTICE Vérifier l’information, déjouer les fakes, repérer les théories du complot… S’informer devient un véritable travail d’enquêteur chevronné. Cette séquence réalisée à plusieurs mains dans le cadre du MOOCmédiaS vise à proposer aux élèves d’acquérir les compétences informationnelles leur permettant de décrypter le flux d’information auquel ils sont confrontés. Descripteurs : Désinformation / Éducation à l’information / MédiaDate de la création de la ressource :07/03/2016Date de péremption de la ressource : 07/03/2020Nom des professeurs-documentalistes : Elina Coutenot, Marjorie Decriem, Céline Montet et Marie-Pierre Muneret.E-mail : elina.coutenot@ac-besancon.fr*protected email* / cel.montet@gmail.com*protected email* / marjalax@gmail.com*protected email* / marie-pierre.muneret@ac-besancon.fr*protected email* Cadre Nom de l’établissement : lycée Victor Bérard/Collège Paul-Elie Dubois /collège A. Descriptif Objectif(s) pédagogiques (s) : Déroulement de la séquence 1ère partie Parole libre 5min

On a testé… « Bad News », le jeu qui vous met dans la peau d’un rédacteur de fausses informations Pour sensibiliser le public aux campagnes de désinformation, un collectif néerlandais prend le contre-pied et propose d’incarner ceux qu’ils appellent « les méchants ». Tout commence par un tweet énervé, dénonçant au choix les médias, le gouvernement ou les prétendus petits secrets de la communauté scientifique. Puis, de fil en aiguille, notre internaute va, pour diffuser ses idées, se faire passer pour quelqu’un qu’il n’est pas, puis monter de toutes pièces un blog de désinformation qu’il va faire passer pour un média. La réalité de la création des « fake news » n’est peut-être pas si simple. Bad News, le jeu vidéo du collectif DROG, composé de journalistes et d’universitaires des Pays-Bas, n’a pas pour ambition d’entrer dans le détail des motivations des créateurs de fausses informations, mais plutôt d’apprendre à les identifier – pour mieux les ignorer. Jouer le méchant Le but du jeu : amasser le plus d’abonnés, tout en essayant de préserver une fragile crédibilité. L’avis de Pixels

Education aux Médias et à l'Information | Scénarios pédagogiques en partenariat avec la documentation Descriptif du scénario A l’ ère du numérique et des réseaux sociaux, rumeurs et fausses informations en tout genre touchent de plus en plus de monde et constitue un véritable défi pour la société. L’esprit critique est une compétence fondamentale qui s’apprend. Cette séquence s’inscrit dans cet optique de formation à une citoyenneté numérique, ne condition de survie dans la société des réseaux sociaux 1 – Contexte Cette séquence a été menée avec une classe de seconde et une classe de 1ère SES en 1/2 groupeDispositif : Enseignement d’exploration (2nde) et EMC (1ère)Disciplines engagées : Documentation, SES 2 – Objectifs pédagogiques Comprendre la rumeur (mécanisme, pouvoir et nuisance )Comprendre les trucages, les procédés de fabrication qui permettent de déceler une rumeurAvoir un regard critique sur les infos qui circulent (sur les réseaux sociaux en particulier)Comprendre la motivation, l’intérêt d’une rumeurSavoir décrypter l’info 3 – Compétences documentaires

Une « Guerre des mondes » qui ne tombe pas du ciel : fausse information et vraie fiction « L’initiative d’un seul homme suffit à déclencher mille impondérables qui modifient la face du monde […] Par la règle éternelle du cycle, notre science nous ramène au point de départ et le prétendu progrès ressuscite le diseur d’autrefois. Jadis les hommes en rond écoutaient l’aveugle aux cheveux blancs dont les yeux s’usèrent sur trop de spectacles. Aujourd’hui, murés dans leur chambre comme dans leur existence quotidienne, atteints d’une égale cécité, les hommes écoutent celui qui voit pour eux. » L’auteur de ces phrases pourrait commenter l’Internet si, en 1928, son article « Le parleur inconnu » (Lucien Farnoux-Reynaud, dans Le Gaulois, 17 juillet 1928) ne faisait part des problématiques d’un récent média prescripteur : la radio. Une décennie plus tard, alors que l’usage du poste de radio s’est pleinement démocratisé, le 30 octobre 1938 à 19 heures 35, la troupe du Mercury Theatre dirigée par Orson Welles adapte en direct, sur la chaîne américaine CBS, le roman d’H.G.

Infaux mag / ƃɐɯ oɟuI Prétextant la semaine de la presse (transformée ici en mois de la presse), deux classes de 4e ont réalisé un journal à double sens de lecture : Info mag / ƃɐɯ xnɐɟuI. Modalités : discipline : Lettres (Mme D. Brunet) programme : informer, s’informer, déformer (cycle 4)niveau : 4eeffectif : deux classes (séparées)durée : 7 à 8 x 55 min (par classe)lieu : CDI et salle de lettresmatériel : vidéoprojecteur, connexion internet, feuilles A3, copies couleurs des photographies et copie n&b des articles, fiche élève, installation préalable du logiciel gratuit Fais ton journal, compte freemium flipsnack pour créer un flipbook final Objectifs : A la fin de la séance, les élèves sont capables de : Déroulement : séance 1 : Qu’est ce qu’une information ? bilan : Il est essentiel de prendre des articles courts, car les élèves ont tendance à lire les articles en entier pour trouver un point commun (ou à se décourager à la perspective de les lire en entier, et donc de se mettre au travail). WordPress:

Related: