background preloader

L’évaluation : un élément crucial du processus d’apprentissage

L’évaluation : un élément crucial du processus d’apprentissage
Depuis quelques années, une réforme des systèmes d’éducation a fait place à de nombreux changements concernant les méthodes d’évaluation utilisées dans le processus d’apprentissage des élèves. L’évaluation, qui consiste à porter un jugement sur les apprentissages, permet de recueillir, d’analyser et d’interpréter des données en vue de répondre à des décisions pédagogiques. par Marie-Josée Leclerc, UQAM Les réformes scolaires ont alors des répercussions multiples sur le choix de l’évaluation d’apprentissages, notamment celui qui consiste à passer d’une évaluation sommative vers une évaluation basée sur les compétences. Ainsi, compte tenu de l’impact des évaluations scolaires sur le processus d’apprentissage des élèves, il paraît important de se questionner quant aux modes d’évaluation utilisés en classe. L’utilisation d’évaluations sommatives La contribution des évaluations formatives Quels sont les avantages de l’évaluation formative? Recommandations [Consulter l'article complet] nicole

http://rire.ctreq.qc.ca/2015/06/evaluation-apprentissage/

Related:  ÉvaluationÉvaluationEvaluation - Enseignement du français au collègeazertyk51EVALUATION

Le jugement professionnel en évaluation des apprentissages L’évaluation, souvent utilisée exclusivement pour mesurer chez l’élève le niveau d’acquisition d’un programme d’études prescrit, se révèle être un puissant outil de mesure, d’analyse, de comparaison, de confirmation, voire de communication. Hélas, souvent méconnue ou par manque de temps, mise de côté, l’évaluation apporte bien plus qu’un pourcentage figé dans le temps. Lorsque bien utilisée, elle permet à l’enseignant : D’informer, de façon continue et fréquente, l’élève et ses parents;De mettre en place les outils correctifs ou de consolider des acquis;De planifier les objectifs pédagogiques des leçons subséquentes, en tenant compte du cheminement des élèves;D’identifier les élèves qui requièrent une intervention plus spécifique. Il existe trois modes d’évaluation :

Une échelle badgée d'autoévaluation des compétences Comment attester des compétences d’un élève par rapport à un travail de longue haleine (type TPE) individuel que je nommerai ici travail de fin de scolarité? Je n’ai rien inventé, il est l’oeuvre d’un mémoire d’une ancienne collègue. Un travail de fin de scolarité peut se présenter sous la forme d’un écrit alliant théorie et pratique rédigé sur Evernote et d’un objet à réaliser soit sur un temps d’atelier, soit à l’extérieur. L'École numérique » NExEv, un nouvel outil pour évaluer les compétences  NExEv est un logiciel libre sous licence GPL1 accompagnant les enseignants dans l'évaluation par compétences. Il s'installe et se configure une fois sur un serveur puis est partagé sur tous les postes connectés en réseau à ce serveur, sans installation supplémentaire. Développé depuis 2004 pour des utilisateurs investis dans ce genre d'évaluation, de l'école primaire au lycée, le logiciel a évolué en fonction des retours d'utilisateurs dont le nombre n'a de cesse de croitre depuis la mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences. Si l'Éducation nationale fournit depuis l'année scolaire 2010-2011 l'application LPC2 pour évaluer le socle de manière certificative, de nombreux enseignants procèdent à des évaluations intermédiaires, formatives, afin de suivre la progression d'un élève pour une compétence donnée ou encore détecter des besoins de formation dans une classe, par exemple en vue d'organiser de l'accompagnement personnalisé.

Conduite motrice Conduite motrice Télécharger CM Conduite motrice(Sur ce lien, clic droit puis enregister la cible sous...) I. La motricité humaine, entre fait biologique et fait social. La motricité est-elle naturelle ? Classes sans notes : premier bilan de la recherche Des chercheurs testent actuellement, dans 70 collèges et lycées, une alternative au traditionnel système de notation : l’évaluation par compétences. Si les premiers résultats sont prometteurs, l’expérience est bien loin d’être finie. Décryptage. La nouvelle a fait les gros titres de la presse française il y a quelques semaines : une étude scientifique préconiserait l’abandon des notes à l’école.

Écrire des évaluations : le jugement professionnel à l’épreuve Écrire pour évaluer, c’est se poser la question du message à faire passer et celle des destinataires du message, qui sont multiples. C’est trouver les mots pour faire le point, sans enfermer l’élève dans un instant donné. C’est aussi ne pas se contenter d’un constat, mais proposer des pistes pour progresser. Compétences : chercheurs et praticiens parlent-ils de la même chose ? La question des compétences dans la scolarité obligatoire en France fait apparaître un décalage significatif entre la reconnaissance officielle de la notion dans le socle commun, son succès relatif auprès de nombreux enseignants et acteurs éducatifs et le faible intérêt que lui porte la recherche en éducation. Il y a en effet bien peu de travaux de recherche sur la question des compétences dans l’enseignement en France. Une requête sur Google Scholar avec les termes « compétence éducation » montre que l’écrasante majorité des travaux cités émane d’auteurs canadiens, belges ou suisses. Des requêtes comparables sur des plates-formes de revues (Cairn, Revues.org…) ou des bases de données donnent des résultats similaires. Il ne fait pas de doute que l’utilisation précoce du terme de « compétences » dans le décret Missions en Belgique (fin des années 1990) ou dans la réforme du Renouveau Pédagogique au Québec (début des années 2000) a suscité logiquement plus de travaux dans ces pays.

Le babillard des ressources pédagogiques: Élaborer les activités d’évaluation formative Les activités d’évaluation formative soutiennent l’apprentissage des étudiants en leur permettant d’obtenir une rétroaction significative sur leur niveau de maîtrise des habiletés et des savoirs. Ces activités sont planifiées en lien avec les moments clés de l’apprentissage. Les questions suivantes traitent du rôle de l’évaluation formative, les formes qu’elles peuvent prendre et les moments pour les réaliser. La rétroaction à fournir à la suite d’une activité d’évaluation formative est également présentée. Quel est le rôle d’une activité d’évaluation formative? Comme le précisent la PEA ainsi que la rubrique Planifier un cours, l’évaluation formative exerce un rôle de régulation des apprentissages chez l’étudiant.

Basket-ball : le collectif en attaque et en défense. - Site des professeurs d'EPS du Limousin Voici un petit dossier portant sur le collectif en basket, aussi bien en attaque qu’en défense. Il nous permet entre autre de faire travailler la notion de projet à nos élèves de terminal, c’est à dire : à partir d’une situation de 4x4, être capable de mettre en place une attaque et une défense en fonction de l’adversaire. Il a été écrit et réalisé par Guitard jean-Jacques, Belleudy Phylippe, Belleudy Cécile et moi même REIX Laurent

Point de vue d'un enseignant. C'est une question qui agite la salle des profs, à l'heure de la mise en oeuvre du socle commun. J'émets l'hypothèse de l'incompatibilité. La note sur 20 permet, à travers l'exemple de la dictée, de sanctionner les fautes. On peut rétorquer que dans les multiples évaluations notées, les points sont comptés en positif : on pointe les réussites des élèves par un point, qu'on pourra d'ailleurs décliner jusqu'au quart de point selon le degré d'approximation de la formulation de l'élève. Retirer un demi ou un quart de point sur une question permet de signifier à l'élève que sa réponse n'est pas parfaite, mais qu'elle comprend tout de même un élément de réponse positif. Mais au final il restera encore une soustraction, celle qui sépare le 12 du 20, ces 8 points non acquis.

Michel Lussault : « Le but ultime est de s’améliorer et non de hiérarchiser  Interview dans le cadre du dossier Evaluation du numéro 3 de La Revue de l’Education. Lire sur ce blog également l’interview de Paul Andréo, l’article Evaluation : qui, quand, pourquoi, comment ? ainsi que l’article sur les différents types d’évaluation. Michel Lussault est président du Conseil supérieur des programmes : L’élaboration des nouveaux programmes au CSP s’accompagne-t-elle d’une réflexion sur l’évaluation ? P. Merle : réflexion (polémique) sur les échelles de notation Dans son discours de clôture de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves, Étienne Klein, le président du jury, a avancé une affirmation pour le moins surprenante : « La question du système de notation sur laquelle on ne cesse pas de m'interroger depuis deux jours - Est-ce que nous allons proposer de remplacer l'échelle de 0 à 20 par 4 à 20 ou par 8 à 20 ou par ABCDE ? - est un faux problème (…) puisque tous ces systèmes sont convertibles les uns dans les autres et, en tant que physicien, je puis témoigner du fait qu'on ne change pas la nature d'un problème par un changement de variables. » Cette affirmation qui ne semble souffrir d'aucune contestation, puisque semble-t-il confortée par l'expérience du physicien spécialiste de la philosophie des sciences, pose plusieurs problèmes. Le savant et le populaire Le premier problème soulevé par l'affirmation d'Étienne Klein tient au fait que l'échelle de notation fait clairement débat dans l'opinion. Pierre Merle

Ces collèges qui ont supprimé les notes... Par François Jarraud Critiquées de toutes parts, les notes n'ont plus la cote. Mais ce n'est pas pour autant que l'approche par compétences séduise les enseignants. D'autant que le premier contact, qui rompt avec une tradition d' évaluation plus que centenaire, prend la forme du livret personnel de compétences (LPC), un fastidieux pensum bureaucratique, un vrai antidote au plaisir d'enseigner. Triangle pédagogique Houssaye Dans son modèle de compréhension pédagogique, Jean Houssaye définit tout acte pédagogique comme l’espace entre trois sommets d’un triangle : l’enseignant, l’étudiant, le savoir. Derrière le savoir se cache le contenu de la formation : la matière, le programme à enseigner. L’enseignant est celui qui a quelques enjambées d’avance sur celui qui apprend et qui transmet ou fait apprendre le savoir. Quant à l’étudiant, il acquiert le savoir grâce à une situation pédagogique, mais ce savoir peut être aussi du savoir-faire, du savoir-être, du savoir agir, du faire savoir… Les côtés du triangle sont les relations nécessaires à cet acte pédagogique : la relation didactique est le rapport qu’entretient l’enseignant avec le savoir et qui lui permet d’ENSEIGNER, la relation pédagogique est le rapport qu’entretient l’enseignant avec l’étudiant et qui permet le processus FORMER, enfin la relation d’apprentissage est le rapport que l’élève va construire avec le savoir dans sa démarche pour APPRENDRE.

Related: