background preloader

C'est quoi une caricature ? - 1 jour 1 question

C'est quoi une caricature ? - 1 jour 1 question

http://education.francetv.fr/actualite/cp/video/c-est-quoi-une-caricature-1-jour-1-question

Related:  Caricatures et dessins de presseDessin de presse et caricature

Le dessin satirique expliqué aux cons - Charlie Hebdo Un pas de côté sur l’actualité, pour voir au-delà de ce que tous les autres médias nous proposent. De l’humour, de la réflexion, de la satire, avec des dessinateurs, des éditorialistes, des reporters, des écrivains, des chroniqueurs. La laïcité sans adjectifs, le « oui » sans le « mais », l’antiracisme sans le communautarisme, l’écologie sans les batailles de clans, l’universalisme sans les colombes de la paix qui pleurent, l’égalité femmes-hommes sans Nadine Morano, la lutte contre la souffrance animale sans le tofu, la culture sans le bouillon. L’amour entre tous frères Images de presse : photos et dessins de presse Images de presse. Photos et dessins de presse, cédérom, CDDP du Val d’Oise-CRDP de l’académie de Versailles/Clemi, 2011 Ce cédérom, publié à l’occasion de la 22e Semaine de la presse et des médias dans l’école®, est un outil pour apprendre à lire la photo d’actualité et le dessin de presse, mais il va plus loin. Son objectif est de faire dialoguer les deux supports, photo et dessin, sur un thème commun d’actualité. Les images se répondent, se complètent, se contredisent parfois pour mieux interroger le lecteur, lui donner à réfléchir. À partir du corpus des photos choisies pour les festivals Visa pour l’image et du corpus des dessins réunis par Cartooning for Peace, 40 images, 20 photos et 20 dessins, sont reliées sur ce cédérom.

Un exemple de séance pédagogique sur les caricatures Dans le cadre de la classe média, on ne pouvait pas passer à côté des événements tragiques de mercredi dernier. D’autant plus que dans le collège, nous avons eu certaines réactions très particulières, de type « bien fait pour eux » (pour rester soft). Toutes les classes ont bien entendu eu un moment d’explication et de recueillement jeudi, mais des incompréhensions demeures. Les élèves font des confusions, s’en tiennent à des brides d’informations. Bref, il reste du boulot. # Je dessine Charlie Hebdo a reçu des milliers de dessins après la tuerie préméditée des membres de sa rédaction. Les premiers furent envoyés dès le 7 janvier 2015, d’autres ont suivi, intégrant dans leur geste les répliques de ces assassinats des 8 et 9 janvier. Ils ont été réalisés par des enfants et des adolescents. Ces dessins expriment l’attachement de la jeunesse du pays aux valeurs de la République, à ses principes fondamentaux de liberté de créer, de dessiner, de s’exprimer, de publier.

Rapide histoire de la caricature La Révolution de 1789 va multiplier ces images (mille cinq cents gravures satiriques entre 1789 et 1792) et la demande suscitée par l'actualité va être à l'origine d'un appareil de production organisé. Des journaux hebdomadaires comme Les Révolutions de France et de Brabant de Camille Desmoulins ou les Révolutions de Paris de l'éditeur Prudhomme font une large place au dessin, satirique pour l'un, d'inspiration plus "reportage" pour l'autre. La presse royaliste publie de son côté des caricatures anti-révolutionnaires tandis qu'en 1793 le Comité de Salut Public demande au député David de "multiplier les gravures et les caricatures qui peuvent réveiller l'esprit public et faire sentir combien sont atroces et ridicules les ennemis de la liberté et de la république".Cité dans "La caricature, deux siècles de dérision salutaire", Historia, n° 651, mars 2000, p.52.

3 visites virtuelles remarquables Le web fourmille de ressources utiles pour la classe et l’éducation. Ce site essaye modestement de s’en faire l’écho régulièrement. Elles peuvent être utiles, pratiques, ingénieuses… elles sont aussi parfois magiques. C’est le cas de ces trois visites virtuelles que je vous propose aujourd’hui. 3 visites virtuelles remarquables pour voyager sans quitter votre classe. Fini de rire "Si vous voulez un baromètre de la liberté d’expression et comprendre les tabous dans un pays, il faut aller voir les dessinateurs de presse." Ce conseil de Plantu, Olivier Malvoisin l'a suivi à la lettre : Fini de rire revient sur les événements qui ont jalonné le début de ce XXIe siècle à travers les dessins et les témoignages de dessinateurs de presse des quatre coins du monde : de Plantu à Avi Katz (Israël), en passant par Danziger (États-Unis), Kroll (Belgique), Rainer Hachfeld (Allemagne), Khalil (Palestine)... Au fil du récit, le film trace les contours des tabous contemporains et pose la question suivante : où en est la liberté d’expression aujourd’hui ?

Frise Numérique Histoire et Histoire des arts L'actu en patates - Le blog de Martin Vidberg Cahier numérique en Histoire des Arts

Related: