background preloader

Sociocracy 3.0 - Grow effective, resilient and agile organizations.

Sociocracy 3.0 - Grow effective, resilient and agile organizations.

http://sociocracy30.org/

Related:  Outils de délibérationHolacracy

Qu'est-ce que whyboOk ? Le projet de l'association de loi 1901 whyboOk est de faire émerger un site internet de dialogue entre les citoyens se posant des questions (les “moOtons”) et les décideurs politiques et économiques (les “Grands Décideurs”). Ce site est construit pour une utilisation en trois temps : Question | Réponse | Evaluation, permettant à tous les citoyens d'interpeller les responsables politiques et économiques sur leurs actions, décisions ou engagements. Avec whyboOk.org, nous souhaitons proposer une réponse simple et non violente à un problème complexe de plus en plus pesant. Le 1er site internet indépendant permettant aux citoyens, "les moOtons ", de poser des questions aux décideurs politiques et économiques, "les Grands Décideurs", sur leurs actions, décisions et engagements.

Yes Future Une Utopie Comme il existe une encyclopédie du savoir général pourquoi n’émerge pas une encyclopédie de la compréhension des problèmes du monde et des solutions à mettre en place ? Yes Future est une utopie. Une utopie pour faire du web l’espace où s’invente collectivement le monde. Une entreprise sans hiérarchie, c’est possible Après le revenu de base, Reporterre poursuit sa série d’enquêtes sur les alternatives qui peuvent changer la société. En se demandant ce qui se passerait si les solutions n’étaient pas alternatives, mais appliquées à grande échelle. Deuxième volet : l’organisation du travail. À 9 h du matin, les portes automatiques de Scarabée Biocoop sont encore closes mais le personnel s’active déjà dans les allées encombrées de palettes. Une odeur délicieuse s’échappe des cuisines du Pique-Prune, le restaurant bio-végétarien attenant au magasin.

Observatoire des outils logiciels de débat public Le 19 June 2006 | Par Karine Chevalet Classé dans Outils logiciels Cet article se veut un catalogue des outils logiciels (essentiellement libres) utilisés dans le cadre du débat sur internet classés par genre. Moteurs de forum L'holacratie décryptée - Entretien avec Bernard Marie Chiquet Organisations horizontales, en réseau, collaboratives… Il semblerait que les organisations hiérarchiques héritées du passé aient du plomb du l’aile. Pour autant, comment concrètement repenser le travail sans nécessairement mettre à bas les structures du salariat ? Dans le petit monde de l’entreprise libérée, il est un système qui fait régulièrement parler de lui : l’holacratie. Entretien avec Bernard Marie Chiquet, fondateur d’IGI Partners, l’un des principaux promoteurs de cette “technologie managériale” en France. Commençons par le commencement : qu’est-ce que l’holacratie ?

12 conditions pour bien pratiquer l'holacratie L'holacratie est un mode d'organisation qui a le vent en poupe. Mais pour la pratiquer vraiment, il existe quelques conditions qu'il faut absolument respecter. Méthode agile, lean management, entreprise libérée font aujourd’hui partie du vocabulaire de beaucoup. Dans ce contexte, l'holacratie propose une alternative complète à l’organisation classique basée sur un système d’organisation horizontal, où le dirigeant abdique son pouvoir et où chacun est autonome et responsable, guidé en cela par la raison d’être de l’entreprise, connue et partagée par tous. Mais passer en Holacratie n’est pas une démarche anodine. Holacracy : un système de gouvernance centré sur la raison d'être Après une expérience de dirigeant et d’entrepreneur, Bernar-Marie Chiquet travaille à développer de nouvelles structures et modes de gouvernance plus ouverts à travers l’Holacracy. Alors, une gouvernance ouverte, ça favorise les modèles ouverts ? L’Holacracy consiste en une nouvelle définition du pouvoir au sein des organisations, quelle est cette nouvelle forme de pouvoir ?

Vers une organisation holocratique de son entreprise Dans la vie il y a ceux qui émettent des théories et il y a ceux qui les mettent en pratique. Le problème se pose alors de savoir si la mise en place d’une théorie est faite par idéal ou pour des raisons pratiques. Dans le cas précis de la théorie d’organisation proposée par Brian Robertson il s’agit de rendre l’entreprise plus agile et réactive en partant du principe simple que chaque salarié est au fait localement de ce qui pourrait être amélioré. Or aujourd’hui, dans nos organisations actuelles, il existe une hiérarchie par laquelle tout doit passer pour être digéré et (éventuellement) mis en place. Ainsi, le salarié qui sait a priori ce qu’il faut faire pour traiter un problème donné se trouve confronté à trois problèmes : A première vue, il semble donc que les organisations pyramidales actuelles ne soient pas compatibles avec la nécessité d’agilité et de souplesse dont doivent faire preuve les entreprises d’aujourd’hui.

Zappos supprime tous les postes de managers et opte pour l'holacratie L'e-marchand de chaussures a décidé d'adopter une organisation totalement agile. Exit les managers, le travail est effectué par des équipes auto-organisées. L'e-commerçant américain de chaussures et de mode Zappos, réputé pour son obsession du service aux clients, avait déjà adopté des codes organisationnels assez particuliers. Christophe Mistou : L’homme qui a adopté l’Holacracy à grande échelle Ils font partie de cette grande équipe d’entrepreneurs du XXIème siècle. Ceux qui détiennent l’avenir du travail entre leurs mains car ils ont compris, avant tout le monde, les limites d’un système sur le déclin. Parmi eux, Christophe Mistou fait figure de véritable symbole. Conscient de la nécessité d’un changement de mentalité, il a pris les devants en vantant les mérites de l’Holacracy au sein d’une très grande entreprise de 13 000 personnes qui n’est autre que Castorama… “Le problème, c’est que si l’on ne prend pas de risque, on risque encore davantage” Erica Jong

Holacracy : La solution miracle pour être heureux au travail ? « Les Oubliés de l'Actu Dans un contexte de crise de plus en plus étouffant que ce soit pour les salariés ou les patrons, la vie à l’intérieur d’une entreprise peut se révéler chaotique. Entre les sociétés sous la menace d’une fermeture et les multinationales sous la tentation d’une délocalisation, diverses formes de management sont utilisées parfois dans l’excès. Les Oubliés de l’Actu se sont focalisés sur une nouvelle technologie venue tout droit des États-Unis : l’holacracy. Son nom peut paraître étrange et pourtant l’holacracy se place parmi les alternatives de l’avenir des entreprises. Inspiré des mots grecs holos (tout, global) et kratos (pouvoir), ce nouveau système de gouvernance promet de changer bien des choses à l’intérieur des sociétés par le biais de l’inscription du pouvoir par le groupe et non par l’individu.

Instaurer une gouvernance écologique avec l’holacratie Rapport de force, pulsions de l’ego, quête de pouvoir, autocratie : voici ce qui domine dans la majorité des groupes (entreprises, associations) de notre société. Pourtant, des modes de gouvernance existent proposant une alternative à cette façon d'être et de faire. Qu'est-ce que l'holacratie ?

L'Holacratie Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements. Darwin Lundi 14 Février à 20h, le Paris Integral Vision/Ken Wilber Meetup Group propose une rencontre exceptionnelle avec Brian Robertson, fondateur de l’Holacratie, un modèle intégral de grouvernance d’entreprise. Le terme « Holacratie » a pour étymologie le mot grec « holos » signifiant la totalité et « kratos » le pouvoir. Le but de ce modèle est donner le pouvoir de gouvernance à l’organisation elle-même. Une nouvelle culture d’entrepriseSociologue des organisations, François Dupuy vient de publier un ouvrage intitulé "Lost in management" dans lequel il explique l’urgente nécessité de l’innovation dans le domaine du management.

Related: