background preloader

Les fonctions exécutives, 3 compétences clés.

Après la plasticité cérébrale, nous abordons aujourd’hui un autre grand pilier de la formation de l’intelligence : le développement des fonctions exécutives. Les fonctions exécutives sont essentielles, ce sont les compétences cognitives qui nous permettent d’agir de façon organisée pour atteindre nos objectifs. Les experts en relèvent trois principales : la mémoire de travail, le contrôle inhibiteur et la flexibilité cognitive. Ces fonctions exécutives sont fondamentales. Retenez-les bien. Elles nous permettent de fonctionner, de pouvoir réaliser dans le monde ce que notre intelligence commande. A l’inverse, sans elles, nous ne pourrions tout simplement pas avoir un comportement intentionnellement organisé et contrôlé pour atteindre un but, quel qu’il soit. “Venir à l’école avec une base solide de ces fonctions exécutives est plus important pour les enfants que de connaître leurs lettres et leurs chiffres”, rapporte The Center on The Developing Child de l’Université de Harvard.

https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/2015/06/07/les-fonctions-executives-3-competences-cles/

Related:  Fonctions exécutivesTroubles des fonctions executivesdyskoBienveillanceapprendre

Les fonctions cognitives - Association québécoise des neuropsychologues Attention Fonctions exécutives Fonctions intellectuelles 11 manières de développer les fonctions exécutives des enfants Les fonctions exécutives nous permettent d’agir de façon organisée pour atteindre nos objectifs. Le Dr Adele Diamond, neuroscientifique, définit les fonctions exécutives comme un ensemble de 5 compétences : la maîtrise de soi La capacité à résister aux tentations, à agir consciemment plutôt que par impulsion, à réfléchir avant d’agir ou de parler. montessori école publique Souvenons-nous. Lors des six premières années de sa vie, l’être humain possède un mécanisme cérébral que l’on pourrait dire absorbant, le dotant du pouvoir d’incarner l’environnement sans effort, en réalisant pour chaque expérience vécue, un nombre impressionnant de connexions neuronales. Et, parmi les centaines de connexions qu’il crée par seconde, le cerveau ne conserve que les connexions les plus fréquemment utilisées.

15 FAÇONS DE NOURRIR L’ESTIME DE SOI DE NOS ENFANTS - par Nancy Doyon pour La solution est en vous! Nous désirons tous que nos enfants soient heureux. L’estime de soi étant un des fondements de la motivation et un moteur de réussite, il importe de tenter, dès leur plus jeune âge, de les aider à développer une conscience de leur valeur personnelle. Les personnes dotées d’une bonne estime personnelle réussissent mieux à l’école, sont moins enclines au décrochage scolaire, ont moins de troubles de comportement et souffrent moins de dépression. Toutefois, l’estime de soi étant fragile, celle-ci variera tout au long de notre vie et sera teintée de nos réussites comme de nos échecs. Nous aimons nos enfants, et le leur rappelons souvent bien sûr, mais que faire de plus pour les aider à développer un amour-propre solide? L’estime de soi est une attitude intérieure qui nous confirme que nous sommes une bonne personne, une personne digne d’amour et de considération.

Et si nous apprenions à apprendre à nos élèves? Vous apprendrez votre leçon pour demain ! Vous apprendrez par cœur le contenu de ce cours ! Combien de fois n’avons-nous pas demandé à nos élèves tout naturellement d’apprendre le contenu d’une séance comme si apprendre était un mécanisme évident ! Mais est-ce réellement si évident ? FicheTroubles des fonctions exécutives Qu'est-ce que les troubles des fonctions exécutives ? Les fonctions exécutives sont des habilités du cerveau permettant l’adaptation à des situations nouvelles, « non-routinières ». Les fonctions exécutives regroupent ainsi les composantes suivantes : - l’élaboration de stratégies, - la planification des tâches à accomplir (anticipation et réalisation logique), - le maintien de l’attention et la surveillance de l’avancement des tâches jusqu’à la réalisation du plan, - la flexibilité mentale (adaptation aux imprévus, correction des erreurs, passage d’une tâche à l’autre) - le contrôle de l’inhibition (capacité à résister aux informations non pertinentes, et aux comportements inadaptés ou automatiques). Ces fonctions cérébrales interagissent et collaborent avec les autres fonctions supérieures, à des fins d’adaptation et de raisonnement dans tout type de situation. Les troubles dysexécutifs sont identifiés en l’absence de retard mental global.

Entraînement des fonctions exécutives : premiers pas vers l’autonomie. Nous l’avons vu, entre 3 et 5 ans, le jeune être humain traverse une période de développement rapide de ses fonctions exécutives. Il veut alors tout faire par lui-même – mettre ses chaussures, se verser à boire, se laver les dents, s’habiller, boutonner sa chemise, etc. En effet, lorsqu’il fait seul, il exerce et développe ses fonctions exécutives : il garde en mémoire les différentes étapes et les organise pour atteindre un objectif ; il contrôle ses gestes ou les émotions inappropriées, et apprend à rester flexible, c’est à dire, à revoir sa stratégie en cas d’erreur. Ces trois compétences sont fondamentales et souvent plus prédictives que le QI.

En Estonie, des sonotones géants permettent d’écouter la forêt Un projet poétique porté par une équipe d’étudiants en architecture intérieure a permis l’installation de trois immenses cornets acoustiques en bois au cœur de la forêt. Intensifiant les bruits naturels ambiants, l’installation peut également être utilisée comme une aire de repos pour les randonneurs autant qu’un lieu de contemplation du vivant, unique au monde. Les forêts du monde entier produisent une musique particulière propre à leur biodiversité : le ruissellement lent de l’eau, le bruissement du vent dans les feuilles d’arbres, les chants des oiseaux (quand ils chantent encore) et les cris d’animaux les peuplant ainsi qu’un grand nombre de sons indistincts et curieux. Tous ces bruits entremêlés forment une symphonie apaisante pour qui sait tendre l’oreille et se laisser porter par l’orchestration naturelle de l’environnement. Mais pourquoi tendre uniquement l’oreille quand on peut utiliser un sonotone (ou mégaphone, diront certains) de 3 mètres d’envergure ?

Related:  Fonctions exécutives