background preloader

Comprendre l'UX Design en 10 images

Comprendre l'UX Design en 10 images
Ca fait quelques temps qu’on parle de plus en plus d’UX Designer et de design d’expérience. Ces notions peuvent te sembler assez floues au premier abord, ce qui est normal au vu des confusions qui se font régulièrement sur les réseaux sociaux et portfolios, sans parler des offres d’emploi. En effet, tu vois souvent sur Twitter ou Dribbble des gens qui se définissent comme UX/UI Designer ou User Experience Designer. Alors toi, tu comprends que ça a vaguement un rapport avec le design, en voyant les créations de la personne ou en lisant ses tweets. Mais il peut être difficile de faire correspondre un terme bien français derrière cette expression que tant de gens utilisent à tort et à travers, pas vrai ? C’est la raison pour laquelle le Blog du MMI a fait le tour du web (avec sa super-fusée) pour trouver de quoi monter un article simple et clair. 1. Pour commencer, nous allons définir les termes qui peuvent semer le doute : Fig. 2 : Différence entre le produit et l’expérience 2. 3. 4. 1. 2.

http://blogdummi.fr/infographie/ux-design-comprendre-design-experience-10-images/

Related:  ux designcodesignMétierhtml5 cssuxub

Référentiel des pratiques Agiles Compétence De quoi s'agit-il? L'intégralité du travail à réaliser est découpée en incréments fonctionnels et les activités de développement s'organisent autour de ces incréments appelés "User Stories". Adopter la pratique des User Stories implique de tenir pour généralement vraies un certain nombre d'hypothèses sur ces incréments: on peut les réaliser dans un ordre arbitraire, et chacun indépendamment des autres peut avoir une valeur pour l'utilisateur. Pour rendre ces hypothèses très concrètes, on privilégie une représentation (on peut même parler de réification) de ces User Stories sous une forme bien précise: la fiche cartonnée ou le Post-It, qui en renforcent le caractère atomique et manipulable par tous les intervenants du projet. On l'appelle également...

Qu’est-ce que le design thinking ? Dans mon billet précédent, je soulignais l’importance de l’innovation en bibliothèque. Mais comment s’y prendre pour innover ? Doit-on se fier uniquement à l’intuition ou bien y a t-il des outils sur lesquels s’appuyer ? Dans ce billet, je vais parler du design thinking, une méthode née dans les ateliers des designers mais qui s’étend désormais à toutes les sphères où l’on cherche à innover : industrie, technologie, services… et même la culture. Si vous avez vu le tag « Management » au bas de cet article vous vous apprêtez peut-être à aller voir ailleurs en imaginant un article super barbant.

Conférence de consensus lecture La troisième conférence du cycle de conférences de consensus – Cnesco-Ifé/ENS de Lyon – portait sur le thème : LIRE, COMPRENDRE, APPRENDREComment soutenir le développement de compétences en lecture ? Les séances publiques se sont déroulées les 16 et 17 mars 2016, à l’ENS de Lyon(Amphithéâtre Mérieux, 46 avenue d’Italie, 69 007 LYON). Méthode Daisy : les CSS feuille à feuille Bienvenue chez vous ! C’est le bazar, n’est-ce pas, dans votre code CSS ? Le CSS ? C’est une vraie galère dès qu’on doit y revenir, dès qu’on repasse derrière quelqu’un d’autre et même quand on doit replonger dans son propre code après longtemps... et ce n’est vraiment pas aisé de coder à plusieurs mains, en équipe. Mais comment diable s’y prend-on ? Voulez-vous vraiment continuer à coder chaque projet à partir de zéro ?

Dans les petits pas de Robert Maurer – 365 jours en mind maps La traduction française de la bible du sketchnote est enfin sortie ! Les 224 pages de Initation au sketchnote de Mike Rohde (Eyrolles, 2016) vont pouvoir infiltrer toutes les maisons, tous les espaces de travail, toutes les écoles, tous les cafés de France J’ai l’immense honneur (merci Mike, Marc et Julie) d’y proposer deux pages de sketchnote et je voudrais en profiter pour revenir sur une méthode que j’évoque dedans et que j’affectionne tout particulièrement : la méthode des petits pas, que l’on appelle aussi le kaizen, contraction de deux mots japonais kai et zen qui signifient « changement » et « bon », c’est-à-dire un état d’amélioration continue. Cette méthode, en bonne stressée que je suis (étais ?), je l’utilise depuis longtemps pour la bonne raison qu’elle permet de poser un objectif à un niveau atteignable et, du coup, réalisable (à la différence de nombreuses « bonnes résolutions » du 1er janvier). ) et qui est en quelque sorte la tour de contrôle de la peur.

Cartographie de l’UX : méthodes, livrables & savoirs Il est souvent difficile d’expliquer le processus qui conduit à la conception d’un service sur les bases des méthodologies de l’expérience utilisateur (UX). C’est pourquoi, je vous propose une cartographie des méthodes, des livrables et des savoirs. Pour expliquer, brièvement la construction de cette carte, à l’horizontal vous avez le déroulement d’un projet de la découverte à la production.

LE DESIGN THINKING EN BIBLIOTHÈQUE Un kit pratique pour la conception de projets centrés sur les usagers Le design thinking permet de résoudre de façon créative les défis quotidiens que l’on rencontre en bibliothèque. IDEO emploie depuis de nombreuses années cette méthode qui accorde une place centrale aux usagers pour imaginer des services, des espaces et des produits innovants. Cette approche a fait ses preuves dans de nombreux domaines, comme l’éducation, le commerce, l’économie solidaire ou la santé. Nous avons conçu ce kit spécifiquement pour les bibliothécaires et nous sommes impatients de découvrir ce que vous allez en faire ! Le Design thinking en bibliothèque vous est proposé par :

theconversation Beaucoup prédisent l’uberisation générale de l’économie : de grandes plateformes mettent directement en contact l’offreur de bien, service ou expérience avec son client. Le consommateur a accès à moindre coût à un immense catalogue, agrégeant non seulement l’offre des circuits économiques classiques, mais aussi des biens et services qui ne lui auraient même pas été proposés quand le « coût de transaction » lié à la mise en relation de l’acheteur et du vendeur excédait la valeur du bien offert : vêtement d’enfant devenu trop petit, location d’une pièce de son appartement pour une ou deux nuits, disponibilité d’une place inoccupée dans une voiture pour un trajet quelques heures avant le départ… La possibilité de se passer de l'intermédiation habituelle permet d'obtenir un service sur mesure Cette capacité d’accès direct à l’usager ou au consommateur permet de nouvelles offres, notamment dans le domaine de la création littéraire ou artistique.

5 sites majeurs d'e-learning/dev, graphisme, webdesign [Total : 1 Moyenne : 5/5] Pour notre plus grand bonheur les sites proposant des tutoriels et des cours d’e-learning autour du web se multiplient. Aujourd’hui l’auto-apprentissage n’est plus une option pour celui où celle qui se veut créatif, surprenant ou simplement curieux. A l’heure où les MOOC (Massive Open Online Cours) fleurissent, il m’a semblé bon de vous proposer un listing de 5 sites d’e-learning à conserver dès maintenant dans vos marques-page. Une découverte pour certains, et disons une piqûre de rappel pour les autres. Enjoy !

Retours en sketchnotes sur la JE UX du congrès ADBU 2016 – Sac à main et sac à dos Lors du dernier congrès ADBU, j’ai eu la chance d’assister aux 7 interventions de la journée d’étude « Des services vraiment orientés usager ? Méthodes de Design UX en bibliothèque« , dont voici le CR en sketchnotes. Je me suis donnée comme consigne de ne pas dépasser une page par intervention et je peux vous assurer que c’est largement suffisant (j’étais vidée à la fin de la journée…). Pour ceux qui se posent des questions de méthode, j’avais préparé mes bannières de titre en amont et j’ai rajouté ultérieurement la couleur. N’hésitez pas à consulter les notes de @GillesRusse et le storify de Mathieu Saby si vous voulez compléter votre expérience de l’UX

L’étude de l’expérience utilisateur : et en français, ça donne quoi ? Par David Sherwin La réunion avec notre nouveau client se déroulait parfaitement bien. Enfin, jusqu’à ce que le client commence à nous poser des questions sur notre processus de design. Le design thinking dans l'éducation — Enseigner avec le numérique Comme le rappelle Thot Cursus, le design thinking, défini par ailleurs par Nicolas Beudon comme « une méthode d’innovation centrée sur la créativité », peut se concrétiser en plusieurs approches. Il se décompose à l'origine en 7 étapes : Définir (identification du problème), Rechercher (historique des problèmes, collecte des exemples d'échecs, rencontre avec le client), Idéater (identification des besoins et des motivations des clients finaux, remue-méninges), Prototyper (croisement et affinement des idées, créations de maquettes), Sélectionner (révision des objectifs, choix de l'idée), Implémenter (mise en place, plan d’action) et Apprendre (retour du client final, adéquation entre la solution validée et l'objectif initial, solutions d'amélioration). Ces différents stades sont ramenés à 5 éléments (Définir, Idéater, Synthétiser, Prototyper, Tester et Lancer), voire seulement à 4 ou même 3 mouvements fondamentaux pour Tim Brown (Inspiration, Idéation, Implémentation).

[APDEN] Madame la Ministre, Nous avons été très sensibles au fait que vous ayez rappelé, dans vos interventions publiques, la relation pédagogique qui lie les professeurs documentalistes aux élèves. Lors du discours de la « Grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République », le 22 janvier 2015, vous évoquiez le rôle qui leur est dévolu dans le développement des médias au sein des collèges et lycées. Plus récemment, lors de la journée d’étude du 9 février 2016, vous avez salué le travail effectué par les professeurs documentalistes dans les établissements scolaires. Nous vous remercions de cette attention. Vous avez à cette occasion rappelé le contenu du référentiel de compétences professionnelles publié en juillet 2013, en positionnant ces professionnels comme les « véritables maîtres d’œuvre de l’acquisition par tous les élèves d’une culture de l’information et des médias ».

Related:  Digital marketing