background preloader

Jouons à : « la constellation d’étoiles »

Jouons à : « la constellation d’étoiles »
Nous aimons expérimenter ce jeu avec un grand nombre de participants en atelier. Il permet une réflexion collective sur le fonctionnement d’une équipe, d’un collectif … tout en s’amusant ! Description du jeuLes participants sont dispersés dans l’espace de jeu. Chacun choisit mentalement parmi le groupe un joueur qui sera son pôle + et un joueur qui sera son pôle – (le moins n’ayant aucune notion négative). Au signal, chacun cherche à se trouver à équidistance de son pôle + et de son pôle – . Qu’observe-t-on ? Après quelques minutes, l’animateur précise que chacun a le droit de prendre de la distance par rapport à ses deux pôles de référence. Ainsi, on constate que le groupe s’écarte, ralentit et tout doucement le mouvement se stabilise jusqu’à s’arrêter totalement en formant une constellation d’étoiles. Puis une dernière consigne est énoncée. Un deuxième apprentissage : le fait que prendre de la distance, ralentir, permet de stabiliser le groupe. A quoi cela peut-il renvoyer ? Related:  Innover MéthodeAnimation de groupesAP APPROCHE PERSONNALISEE

Le jeu de la carte postale (ressource pédagogique) Ce petit jeu, dit "de la carte postale" (ou "Comment naissent les malentendus") est une ressource pédagogique qui nous montre que la communication orale est trop souvent perçue comme un processus où les choses vont pour ainsi dire de soi, alors que dans la réalité il en va tout autrement. Et même si nous nous en doutions plus ou moins, cette activité toute simple permet à chacun de nous de le vivre, ce qui fait toute la différence. Matériel : Une cinquantaine de cartes postales (on peut les choisir neuves, ou même puiser dans son stock perso de cartes postales reçues, c'est selon...). Durée : Compter 10 minutes pour le jeu proprement dit, et autant pour le débriefing en groupe (6 à 50 personnes). Déroulement du jeu Dans chaque groupe, le premier participant regarde (pour lui seul) la photo ou l'image de sa carte postale, puis, sans la montrer à l’autre, se met à la lui décrire de son mieux. Ensuite on échange les rôles, on repart pour 5 autres minutes. La phase de débriefing Entre...

Le jeu des prénoms Dans de nombreux systèmes de formation en face-à-face (eh oui, il en existe encore !) il est à la fois utile et sympathique de pouvoir s’interpeller entre participants, et ceci le plus tôt possible dans le déroulement de la session. Or, retenir le nom ou le prénom de tous et de chacun n’est pas chose aisée… La présence des « chevalets » (déjà évoquée ici) peut dans certains cas y remédier, mais cela contribue souvent à donner une tournure par trop « formelle » à l’action de formation en cours. Dans certains cas cela s’y prête parfaitement… et dans d’autres, nettement moins. Voici donc un petit jeu, très rapide à mettre en oeuvre, ne réclamant aucune préparation ni aucun matériel (ah… je vois déjà des yeux qui s’écarquillent, dans le fond de la salle…) et qui permet de retenir très rapidement les prénoms de tout le monde. Supposons que cet ordre donne ceci (dans cet exemple, les prénoms commencent dans l’ordre alphabétique) : AliceBertrandCarolineDavidÉléonoreFélixGaëlle[…] Zoé WordPress:

Des techniques pour apprendre à apprendre: Des méthodes pour développer ses capacités d'apprentissage S'investir dans un processus d’acquisition de savoirs n'est pas toujours aisé. Parfois, selon son histoire personnelle, il peut persister des blocages à l'apprentissage (échecs scolaires par exemple). Optimiser ses études nécessite une forte motivation à apprendre, de développer des capacités d’appropriation de connaissances, de méthode et d’organisation. De toute manière, s'engager dans un cursus d’enseignement nécessite de se « remettre dans le bain ». Les compétences à développer Tout d’abord, qu’est-ce qu’apprendre ? L’acquisition de connaissances est fortement favorisée si l’apprenant assimile des méthodes et des pratiques, comme par exemple, être capable de : Traiter efficacement l’information, Prendre des notes, Synthétiser, partager et reformuler les acquis, Résoudre des problèmes, S’auto évaluer et estimer sa capacité à réaliser une tâche, Planifier et gérer sa formation, S’auto motiver, Résilience (capacité à surmonter les épreuves). Quelques pistes méthodologiques Notes :

Cet icebreaker : Ce sera un succès si... Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs ! Allez une fois n’est pas coutume, ça faisait bien longtemps que nous n’avions pas partagé avec vous une pratique de facilitation. Alors back to the roots ! En effet, revenons aux basiques de LIFE IS A SERIOUS GAME celui de vous faire connaitre les pratiques collaboratives que nous utilisons régulièrement au sein du WORKLAB. Cette technique ne fait pas partie de celles que nous vous avons souhaité vous apprendre dans la formation « Tirez le meilleur du collectif », c’est donc une petite exclue que nous partageons là ! Celle-là est à classer dans les icebreakers, vous savez ces petites pratiques qui minent de rien peuvent vous sauver votre atelier. L’icebreaker permet donc de lancer votre réunion collaborative sur de bons rails, en répondant à différents objectifs que vous souhaitez atteindre : le temps à allouer : le nombre de participants : La mise en pratique :

Vous avez bien dit "icebreaker" ? Qu’est-ce que c’est ?… Icebraker (littéralement « brise-glace ») est au départ un terme emprunté au domaine informatique, et désigne un programme ou un dispositif destiné à contourner les défenses d’un ordinateur. Il est également employé dans le monde de la formation et des ressources humaines, pour parler d’une activité permettant à des personnes qui ne connaissent pas les unes les autres de se sentir plus détendues lorsqu’elles sont ensemble, l’idée étant d’accélérer les processus de cohésion de groupe… Un exemple d’icebreaker qui m’a marqué… Les spécialistes de l’animation de groupes connaissent de nombreuses activités faisant fonction « d’icebreaker ». Ce soir-là j’avais été invité à une soirée conviviale organisée par un institut de formation ami, qui avait eu l’idée d’y d’inviter nombre d’intervenants qui ne s’étaient pas forcément croisés, ou parlés auparavant. ___________… Sait très bien faire les galettes bretonnes.… Parle 7 langues.… Joue d’un instrument de musique inhabituel

Canopé Créteil - Comprendre et aborder la question de l’identité numérique en classe Partager cette page Écrit par Franck Bodin Dans le contexte des technologies numériques actuelles - web social et collaboratif, informatique en nuage, internet des objets - et compte tenu des enjeux économiques, stratégiques et sociaux liés à l'explosion des données numériques - big-data, captation et monétisation des données personnelles - gérer son identité numérique est un enjeu de taille. Apprendre à agir au sein des environnements numériques, prendre part aux échanges dans l'Internet social pour s'informer, comprendre et apprendre, tout en maîtrisant sa présence numérique, relève du défi éducatif. Afficher l'infographie en grand format Contrôler son identité numérique cʼest dʼune part, comprendre comment les systèmes informatiques gardent traces de nos navigations et nous pistent, afin de pouvoir décider de rester anonyme ou dʼéchapper au ciblage. Canopé académie de Créteil

Retour sur le premier Booster Lab : l'open innovation pour booster vos idées Le 22 janvier dernier le WORKLAB organisait le premier Booster LAB à l’occasion de l’inauguration du nouvel espace de coworking Toulousain Etincelle. Mais c’est quoi un Booster LAB me direz vous ? Le concept est simple : une journée pour donner un coup d’accélérateur à vos idées. Profitez du collectif pour faire murir les idées plus vite. L’objectif était donc de démocratiser ces approches pour en faire bénéficier tous les porteurs d’idées, que ce soit des idées business ou non. Nous voici donc à Toulouse de bon matin avec des porteurs d’idées de toutes sortes : créer un évènement, monter un site marchand, créer une startup, développer son activité de conseil… Etape 1 : faire prendre la mayonnaise Avant de commencer à travailler ensemble, il faut bien penser à s’échauffer et initier les interactions. Et puis échauffement créatif à base de LEGO, on ne veut pas être responsable d’un claquage… Etape 2 : porter à ébullition Etape 3 : kit de survie au travail en groupe Etape 5 : pitch academy

Intelligence collective et brise-glace = le jeu des six chapeaux | Vincent Bonhomme Comment commencer une réunion ou une formation ? Si vous conviez un groupe, a priori c’est que vous attendez deux choses : la participation de chacun et des idées/solutions nouvelles. En réalité, cette double attente est la même facette d’un but unique : que chacun utilise son cerveau pour l’objectif commun. Vaste programme ! Cet but sera plus facilement et rapidement atteint si les préliminaires sont soignés. briser la glace entre les participants ;créer les conditions d’émergence de l’intelligence collective. Après un tour rapide de ces deux points, je présente un outil simple, convivial et performant qui combine les deux et que j’utilise en formation à la vulgarisation scientifique : le jeu des six chapeaux. Briser la glace L’un des enjeux quand un groupe de personnes se forme est de “briser la glace”. Au-delà de l’aspect purement intellectuel, l’enjeu est aussi de faire en sorte que chacun échange et s’exprime une première fois, si possible avec chacune des autres personnes.

La clé de la réussite : politesse et savoir-vivre Culture et jeunesse Rédigé par : Roula Nasrany. Avant-propos « Où sommes-nous aujourd’hui des habitudes de parfaite urbanité ? » Voilà une question qui se pose sur l’esprit de chacun de nous… Cet article, sorte de traité de politesse, est mis au service des jeunes pour les éclairer plus tard dans leur marche à travers le monde, leur inspirer dès à présent le goût de la bienséance et leur en faire connaître les usages, si négligés de nos jours ! Il donnera aussi quelques principes civiques et le goût de défendre les valeurs essentielles : patriotisme, dignité et fraternité. À noter que cette page (réalisée avec l’aimable collaboration de ma collègue Roula NASRANY) est une sorte de synthèse. Manier les couverts — Le couteau : le saisir fermement. Écouter Parler Téléphoner Écrire Présenter des vœux Faire-part Remercier Présenter des excuses Se conduire Solliciter un emploi — Rédiger un c.v. Rendre une visite Faire un cadeau Se tenir à table Vivre en public Avec la nature Vivre avec les livres En automobile

Mural.ly Un mur de liege virtuel et collaboratif Mural.ly est un outil collaboratif qui permet de créer des murs virtuels sur la toile permettant les échanges et le travail collaboratif. Mural.ly est un service qui se prête merveilleusement bien au brainstorming des équipes dans le domaine du visuel, du graphisme et de la création. Il saura aussi intéressant de l’utiliser dans le cadre de l’éducation. La richesse de Mural.ly permet d’envisager un nombre quasi illimité d’utilisations possibles. L’utilisation de ce tableau d’affichage dans les nuages est intuitive et ne pose aucun problème de prise en main. Vous allez pouvoir ensuite disposer les éléments à votre guise et si vous le souhaitez les lier entre eux façon mindmapping ou carte heuristique. Mural.ly sauvegarde à intervalles réguliers vos tableaux vous permettant de ne rien perdre. Un bon outil, souple, léger et performant dans ses fonctions collaboratives. Lien : Mural.ly

Malette pédagogique Déroulement : Les élèves devinent en remue méninges* ce que les dates et les mots écrits leur apprennent sur vous. Exemple : bleu Egypte Danser Patrice 11 Epinards Ferrari 44 Vélo … Les élèves doivent deviner que : Le bleu est ma couleur préférée J’ai habité en Egypte J’aime danser Mon frère s’appelle Patrice J’habite au numéro 11 Je déteste les épinards Je voudrais une Ferrari J’ai un vélo Ma mère est née en 44 Etc. Remarque : Vous pouvez demander ensuite aux élèves d’écrire des mots et noms les caractérisant. Les intelligences multiples de Howard Gardner Existe-t-il une seule conception de l’intelligence ? Est-elle valable pour tout et tous ? Où classer les musiciens extraordinaires, les acrobates, les gens capables de distinguer le chant des oiseaux ou les négociateurs hors pair ? Le psychologue américain Howard Gardner a révolutionné notre façon de penser l’intelligence. Lorsque Binet et Simon, deux Français, ont inventé le concept de Q.I. Cette distinction purement fonctionnelle était héritée du modèle de division du travail de Taylor : d’un côté, les intellectuels qui décident – aujourd’hui, on les appellerait des « leaders« . Ken Robinson exprime très bien cette conception de l’intelligence et du parcours scolaire dans une de ses conférences sur le paradigme de l’éducation. Depuis, plusieurs psychologues ont tenté de renouveler notre conception de l’intelligence, voire « des intelligences ». Gardner distingue pas moins de huit formes d’intelligences que je résume ici sur une mindmap (cliquez sur l’image pour l’agrandir). J'aime :

Gestion de projet : visualisez votre ligne du temps avec XMind Comment visualiser les différentes étapes d’un projet ? Comment établir une ligne du temps claire et pratique ? Réponse : avec XMind ! En utilisant une structure particulière : l’arète de poisson ou Ishikawa, du nom de son inventeur. Read this article in English ! Dans son livre "Visualisez votre vie en quelques coups de crayon", Xavier Delengaigne aborde la gestion de projet en trois étapes : Un brainstorming pour définir le contenu du projetL’utilisation du CQQCOQP pour poser des questions pertinentes sur le projetEt une ligne du temps pour visualiser les étapes du projet dans la durée J’avais déjà utilisé la ligne du temps pour aider de futurs créateurs d’entreprise à mieux visualiser leur projet. Le principe de la ligne du temps J’ai eu l’opportunité, ces derniers jours, d’animer un atelier "Gestion de projet avec les outils visuels" et j’ai proposé au groupe de participants de visualiser un projet de formation de cette manière. Une ligne du temps avec XMind Vous avez aimé cet article ?

5 brise-glace pour démarrer une formation - … et entrer dans le vif du sujet dès les premières minutes Voici 5 activités brise-glace à pratiquer lors d’une première prise de contact avec votre groupe-classe. A vous de choisir celle qui convient à votre public …et à vos contraintes (temps, matériel, espace, effectifs). La plupart de ces activités ne nécessitent pas de matériel ni de préparation spécifique, en revanche pensez à aménager préalablement (si vous le pouvez) votre salle de façon à ce que les déplacements des participants soient aisés . Signalez en début d’activité la durée de celle-ci de façon à éviter les débordements …[truc : j’utilise personnellement des petits objets sonores pour marquer la fin de l’activité] ► Cherchez dans le groupe quelqu’un qui … Un grand classique des activ ités communicatives ! ► Le jeu de l’oie « Une minute pour … » Par groupes de 4 réunis autour d’un plateau de jeu de l’oie que vous aurez créé vous-même . ► Le dialogue… muet La classique « présentation croisée » revisitée . Commentaires Commentaires

Related: