background preloader

Dix principes de la mécanique conspirationniste, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, juin 2015)

Dix principes de la mécanique conspirationniste, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, juin 2015)
1. Ne jamais parler de complot « Dans cette Révolution française, tout, jusqu’à ses forfaits les plus épouvantables, tout a été prévu, médité, combiné, résolu, statué ; tout a été (…) mené par des hommes qui avaient seuls le fil des conspirations longtemps ourdies dans les sociétés secrètes, et qui ont su choisir et hâter les moments propices au complot. » A la fin du XVIIIe siècle, quand l’abbé Augustin de Barruel écrit ces lignes, ceux qui voient des complots partout avancent à visage découvert. Ils parlent de conspiration, de société secrète, de combine. Aujourd’hui, le vocabulaire a changé. « Je crois que ce mot-là [complot] n’est jamais employé dans mon livre. En fait, moi, je parle de “projet de domination”, de “réseau de domination” », explique Alain Soral le 23 mars 2011 sur RFI. 2. « Disons-le tout net : je ne crois pas à la version officielle que les médias nous présentent en boucle ad nauseam », s’enorgueillit un contributeur de Médias-Presse-Info (1). 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

http://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/BREVILLE/53077

Related:  Esprit critiqueHoax, rumeur, desinformationOptionThéorie du complotEsprit critique

Le monde déclenche son offensive contre les "fake news" Le Monde mettra en ligne le 1er février une boîte à outils de lutte contre les sites de fausses informations baptisée, "Decodex", qui s'appuie sur une base de 600 sites classés par degré de fiabilité, a indiqué Samuel Laurent, patron des "Décodeurs" du Monde."Nous avons recensés 600 sites, majoritairement français mais aussi anglais et américains et quelques allemands, avec 5 niveaux de fiabilité, repérés par cinq couleurs", a-t-il expliqué." Dupont-Aignan rejoint la vague du «grand remplacement» Il a beau dire qu’il s’en «fout», Nicolas Dupont-Aignan s’est converti au «grand remplacement», une théorie conspirationniste d’extrême droite. Changement de position pour celui qui se présentait jusqu’alors comme un «gaulliste», situé entre l’extrême droite de Marine Le Pen et la droite. Le bilan démographique 2016, publié mardi 17 janvier par l’Insee, a fait vriller le candidat à la présidentielle. Alors que l’institut a annoncé une baisse de la natalité, Dupont-Aignan a rapidement tweeté : L’Insee a beau expliquer qu'«en 2016, la baisse du nombre des naissances s’explique par la diminution de la population féminine en âge de procréer et par la baisse de sa fécondité», et que l’indice de fécondité reste malgré tout «le plus élevé d’Europe», il n’en démord pas. Quant à l’invasion migratoire, elle se traduit dans les chiffres de 2016 par une augmentation des entrées légales de… 4,6% (soit 10 000 entrées en plus) essentiellement due à l’augmentation du nombre de statuts de réfugiés.

Internet sort ses armes anti-intox Le 9 novembre, au lendemain de l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, Facebook et Google étaient déjà pointés du doigt, accusés d’avoir laissé les fausses informations prospérer sur le réseau social, et de les avoir même parfois fait remonter sur le moteur de recherche. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé quelques jours après l’élection : un article publié sur un site de fake news explique que Trump a remporté le vote populaire (qu’il a en réalité perdu de 2,9 millions de voix). Factuellement faux, l’article se retrouve placé en deuxième position dans les résultats des recherches Google actualités. Dans la semaine qui suit l’élection, Facebook et Google finissent par admettre que le problème des fake news est réel.

On te manipule Une Théorie du complot, c'est quoi ? Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise. Les 7 commandements de la théorie du complot 1.

Inspection de l'Education Nationale de Cluses - Le projet "S'informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux" S’informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux Découverte de la presse écrite papier et en ligne Info ou intox sur le web, comment faire la différence dès le primaire ? Donner des clés aux élèves pour faire la différence entre info et intox sur le web, c’est l’enjeu d’une séquence d’éducation aux médias, que Rose-Marie Farinella a conçu et expérimenté dans une classe de CM2 l’an dernier et qu’elle met à nouveau en pratique depuis le mois de novembre.

Gérald Bronner : "Pour déradicaliser, il faut muscler le système immunitaire intellectuel de ces jeunes" Le sociologue parti­cipe au programme de déra­di­ca­li­sa­tion mis en œuvre dans le 1er "centre de réin­ser­tion et citoyen­neté" qui va ouvrir à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire). Il est l'invité d'Ali Badou. Alors que Nicolas Sarkozy prône l'ouverture de ces centres de déradicalisation pour ces jeunes dont le cerveau 'doit être remis à l'endroit', le sociologue Gérald Bronner précise : Statistiquement, tous ces individus sont normaux, du point de vue de la psychiatrie. Gérald Bronner, intervenant bénévole dans ce projet expérimental, a donc identifié sa mission :

A Orléans, contre le complotisme, apprendre à s’informer Enseignants et journalistes sensibilisent des apprentis et des lycéens au fonctionnement des médias. Un reportage de la série Françaises Français. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Elvire Camus (envoyée spéciale à Orléans) C’est un dessin « qui circule beaucoup sur les réseaux ». L’Atelier Médias du lycée Jacques Prévert de Pont-Audemer 1. Contexte et objectifs pédagogiques 1.1 Contexte

Scénarios complotistes et autodéfense intellectuelle : comment exercer son esprit critique ? Dans le cadre de nos enseignements et conférences, nous sommes régulièrement sollicités pour fournir des outils d’analyse des scénarios complotistes, notamment en raison des mécanismes et biais qui contribuent à rendre ces scénarios si séduisants. A l’instar de ce que la métaphore du pêcheur suggère, nous sommes convaincus qu’il est plus utile de fournir au public des outils et des techniques permettant de faire la distinction entre recherche scientifique sur les complots et conspirationnisme peu étayé, plutôt que de se borner à déconstruire les quelques scénarios complotistes en vogue. Dans cet article, nous décrirons les différentes étapes d’une conférence/cours/atelier (ces étapes peuvent être adaptées selon le temps disponible) dont l’objet est justement d’outiller toute personne qui souhaite se positionner face à ces affirmations conspirationnistes. Étape zéro : les précautions à prendre Première étape : la charge de la preuve

Les bienfaits du scepticisme : antidote à la crédulité rampante Désinformation, réinformation, fake news… depuis quelques temps, le numérique semble devenu fou à l’ère de la post-vérité. Je suis un fan inconditionnel de l’émission la sphère de Matthieu Dugal. Le pire de l’année techno évoque bien le processus de construction de la rumeur à travers le pizza gate. Une fois la rumeur lancée, elle laisse toujours des traces : “ce n’est quand même pas dit par hasard”. Une solution pour nos élèves : le fact-checking.

Related: