background preloader

Tout comprendre aux négociations climatiques

Tout comprendre aux négociations climatiques
La France accueillera dans six mois, du 30 novembre au 11 décembre 2015, la 21e Conférence de l’ONU pour lutter contre le changement climatique. Décryptage de l’une de ces grand-messes qui ponctuent les négociations climatiques. Qu’est-ce qu’une COP ? La COP21 est la 21e Conférence des parties (en anglais, la « Conference of the Parties », COP) à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC ou UNFCCC en anglais). Cette convention universelle, principal traité international sur le climat, reconnaît l’existence d’un changement climatique d’origine humaine et donne aux pays industrialisés le primat de la responsabilité pour lutter contre ce phénomène. Elle a été adoptée au cours du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, le 9 mai 1992, avant d’entrer en vigueur le 21 mars 1994. La 21e de ces COP se tiendra au Bourget, en Seine-Saint-Denis. Quelles ont été les étapes avant Paris ? Quels sont les objectifs de la COP21 ? Comment la COP21 s’organise-t-elle ?

http://www.lemonde.fr/climat/article/2015/06/03/tout-comprendre-aux-negociations-climatiques_4646225_1652612.html

Related:  Grands sommets (brassant du vent)Négociations climatiques

Dix questions, dix réponses sur le changement climatique Mais d’abord, qu’est-ce que le climat ? Celui-ci désigne l’ensemble des conditions atmosphériques sur Terre à un moment donné : ensoleillement, pluie, neige ou grêle, température, humidité, vent... Elles dépendent de trois facteurs qui s’équilibrent : le rayonnement solaire, l’effet de serre et les grandes circulations atmosphériques et océaniques. Cet équilibre est en passe d’être rompu.

Climat : des ONG dénoncent le financement de la COP21 par des « champions de la pollution » Le Monde.fr avec AFP | • Mis à jour le | Par Martine Valo Accueillir à Paris la conférence sur le climat, « le plus grand événement international jamais organisé sur le sol français » a forcément un coût, a justifié Laurent Fabius, mercredi 27 mai. Le budget total prévu pour la COP21, ce méga-sommet qui doit se tenir du 30 novembre au 11 décembre 2015 au Bourget, devrait atteindre 187 millions d’euros.

Quels sont les enjeux ? 17 février 2014 (mis à jour le 5 février 2015) Les conclusions des travaux du GIEC ont largement démontré que l’intensification du dérèglement climatique due à l’activité humaine était une certitude et que le scénario de l’inaction aurait des conséquences catastrophiques. Le rapport 2014 du Programme des Nations unies pour le développement alerte déjà sur le ralentissement du développement humain en partie lié au dérèglement climatique et ses effets, notamment à l’augmentation de la fréquence des catastrophes naturelles. La transformation de nos économies et de nos sociétés pour un monde décarboné est aujourd’hui un impératif : c’est bien de l’avenir de l’humanité dont il est question. La COP21, que l’on appelle aussi Paris 2015, sera l’une des plus grandes conférences internationales organisées sur le territoire français.

Ségolène Royal : « Les négociations de l’ONU sont totalement inadaptées à l’urgence climatique » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Simon Roger (Propos recueillis par) Pour la ministre de l’écologie, les discussions sur le climat qui reprennent à Bonn, lundi 1er juin, ne pourront progresser sans une réforme profonde de la mécanique multilatérale. Les négociations de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques reprennent lundi 1er juin à Bonn. Deux degrés de plus, deux degrés de trop, par Eric Martin (Le Monde diplomatique, novembre 2015) Contenir le réchauffement global à 2 °C par rapport à la période préindustrielle : cette idée s’appuie sur les travaux du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui étudie une palette de scénarios et leurs conséquences. Evoqué dès la fin des années 1990, cet objectif était en discussion au sein de la convention des Nations unies depuis les années 2000. Il paraissait susceptible d’empêcher des conséquences graves ou irréversibles à l’échelle du globe. Depuis la conférence de Copenhague en 2009, toutes les parties ont adopté ce chiffre, qui s’est également diffusé auprès du grand public. Le dernier rapport du GIEC, publié en 2014, évalue à 0,85 °C l’augmentation des températures depuis 1880 — approximation raisonnable du début de l’époque industrielle.

Les agendas 21 locaux [Indicateurs & Indices, Développement durable, Indicateurs de développement durable territoriaux, Bonne gouvernance] : Observation et statistiques Thème : Bonne gouvernanceOrientation : Favoriser une stratégie et un pilotage partagés pour un développement territorial durable Télécharger la fiche complète au format PDF En 1992, la France s'est engagée aux côtés de 177 autres pays à promouvoir le développement durable, en signant la déclaration de Rio pour l’environnement et le développement et en approuvant l'Agenda 21. Début 2013, on dénombre 1 017 collectivités engagées dans des démarches d'agendas 21 locaux ou projets territoriaux de développement durable. Parmi ces démarches, 383 sont reconnues par le ministère en charge du développement durable pour leur qualité. Les démarches d'agendas 21 locaux "de proximité", portées par des communes ou leurs groupements, par des pays ou par des parcs naturels régionaux, sont au nombre de 937, ce qui correspond à près de 8 557 communes et un peu plus de 46 % de la population. 355 d'entre elles font l'objet d'une reconnaissance ministérielle en cours de validité.

COP21 : les points clés de l’accord universel sur le climat Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir « Un accord différencié, juste, durable, dynamique, équilibré et juridiquement contraignant. » C’est en ces termes que le président de la COP21, Laurent Fabius, a présenté l’accord universel sur le climat qui a été adopté par consensus, le samedi 12 décembre au soir, par les 195 Etats participant à la conférence. « Le texte, a-t-il ajouté, constitue le meilleur équilibre possible, un équilibre à la fois puissant et délicat, qui permettra à chaque délégation de rentrer chez elle la tête haute, avec des acquis importants. » Décryptage des points essentiels. Lire aussi Une dernière journée marathon avant l’adoption d’un « accord décisif pour la planète » En dessous de 2 °C, si possible 1,5 °C L’accord est plus ambitieux que l’objectif initial de la COP21, qui visait à contenir le réchauffement sous le seuil des 2 °C. Lire aussi COP21 : la bataille du 1,5°C est-elle le signe d’une prise de conscience ?

COP 21 Une sélection de films, de photos et d’expositions pour mesurer les effets et les conséquences du climat sur l’environnement. WebTV Campus Mag LR : émission spéciale Climat Énergies fossiles, dividendes, grands barrages et libéralisation : le véritable bilan annuel d'Engie Le groupe énergétique Engie (ex GDF Suez) s’affiche volontiers comme un champion de la transition énergétique, mais ses pratiques et ses sources de production ont-elles réellement changé ? La gestion du groupe privilégie-t-elle les intérêts financiers à court terme des dirigeants et des actionnaires (dont l’État français), ou bien ceux des usagers, des salariés, et les intérêts à long terme de l’entreprise elle-même ? C’est à ces questions que tente de répondre l’Observatoire des multinationales à travers son « rapport annuel alternatif » sur Engie. C’est le second rapport de ce type publié cette année par l’Observatoire, après celui sur Total paru à la fin du mois de mai.

« Vrai tournant » ou déception : les réactions au projet d’accord mondial sur le climat La présentation du texte final de l’accord sur le climat, au terme de deux semaines d’intenses négociations sur le site de la COP21, au Bourget, samedi 12 décembre, a immédiatement suscité de nombreuses réactions. Lire aussi : Une dernière journée marathon avant l’adoption d’un « accord décisif pour la planète » Sur le fond du texte, Kumi Naidoo, directeur de Greenpeace International, a estimé que l’accord, s’il peut « nous aider à nous désembourber » de la crise climatique, est « loin d’être satisfaisant » pour ceux qui sont en première ligne des impacts du réchauffement :

Impacts sanitaires du changement climatique / Climat et santé / Environnement et santé / Dossiers thématiques L’adaptation au changement climatique, c'est-à-dire les mesures prises pour faire face aux changements attendus et limiter les dommages potentiels, est désormais considérée comme une priorité de santé publique. Les impacts potentiels sur la santé du changement climatique sont larges : émergence ou réémergence de maladies infectieuses, augmentation en fréquence et en intensité des évènements extrêmes ; modifications profondes de l’environnement ; qualité de l’eau, de l’air…. L’Institut de veille sanitaire s’attache à identifier les principaux risques pour la France, et à proposer des pistes d’adaptation pour la surveillance et la recherche.

Related: