background preloader

Classe numérique et texte libre à la Freinet : Exemple de séance pour un cours de français en seconde

Classe numérique et texte libre à la Freinet : Exemple de séance pour un cours de français en seconde
Séance qui permet de travailler à la fois : la langue (grammaire et orthographe) / l’expression écrite et orale / la lecture / la vie en communauté et le respect des idées d’autrui. En étudiant les bases de la pédagogie Freinet, j’ai été assez séduite par le principe du texte libre et j’ai eu envie de l’adapter aux contraintes et aux particularités de l’enseignement actuel, tout en l’insérant dans une séance tournée vers le numérique. Mais qu’entendait exactement Freinet lorsqu’il eut l’idée d’instaurer cette routine du texte libre dans ses classes ? Quel était exactement le principe de cet exercice à sa création ? « Un texte libre c’est, comme son nom l’indique, un texte que l’enfant écrit librement, selon le thème qui l’inspire », écrit Célestin Freinet. Pas de sujet imposé donc. Première inquiétude de ma part : et si mes élèves n’ont pas d’inspiration, refusent de se plier à l’exercice par manque de règles et de consignes ( !) – Un vote oral est organisé. Résultats et verdict ?

https://laliseusealafenetre.wordpress.com/2014/11/29/classe-numerique-et-texte-libre-a-la-freinet-cas-pratique-n1-exemple-de-seance-pour-un-cours-de-francais-en-seconde/

Related:  annecegabarrouDifférencier avec le numeriqueSéquences

Canopé Créteil - Kit pédagogique pour les référents numériques Partager cette page Le Pôle numérique de l'académie de Créteil (Délégation académique au numérique, Canopé, CLEMI) propose un kit pédagogique pour accompagner l'entrée de l'Ecole dans l'ère du numérique. Ce kit est destiné aux chefs d'établissement, aux référents numériques et aux formateurs. Réalisé par les Médiafiches, à partir des travaux du Groupe de pilotage et d'impulsion académique, il est composé de deux dispositifs complémentaires : numérique et enseignement - numérique et différenciation en Lettres Existe-t-il vraiment une classe homogène ? Avec des élèves qui se ressembleraient tellement qu'on pourrait finalement leur enseigner d'une seule voix les mêmes choses en même temps au même rythme et avec les mêmes supports d'apprentissage ? Une classe sans aucun élève à besoin spécifique, sans dys, sans élèves allophones, sans élèves voyageurs, décrocheurs, sans élève plus à l'aise à l'oral qu'à l'écrit ou bien présentant des difficultés plus ou moins grandes de lecture, sans élèves handicapés ou déscolarisés pour raisons médicales, etc. Cette classe relève bien-sûr de la fiction. Les outils numériques ne constituent pas la seule réponse pour gérer cette fameuse hétérogénéité, mais ils peuvent apporter une aide précieuse, souvent facile à mettre en œuvre et permettent de résister à la construction d'élèves idéaux, ceux de bien des manuels de français du collège et du lycée. les contenus, les structures, les processus et les productions.

Séquence Anthony Browne. Par Mélimélune dans Littérature le 28 Février 2012 à 17:00 Édit du 02/02 : refonte de l'article et ajout de la séquence sur les personnages. Je réorganise définitivement (j'espère…) cet article. Vous pourrez y trouver tous les documents concernant le travail mené sur Anthony Brown dans ma classe. * La fiche de séquence concernant tous les ouvrages en réseau * Le récapitulatif des stratégies DÉCLIC travaillées

Les fondements de la littératie numérique Introduction De nos jours, on dit souvent que les jeunes sont « les enfants du numérique » en raison de leur apparente facilité à utiliser tous les outils technologies. On le comprend aisément : les jeunes Canadiens vivent dans un monde interactif, une culture numérique « sur demande » où ils ont accès aux médias à toute heure et en tout lieu, à volonté. La messagerie instantanée, le partage de photos, les messages texte, les réseaux sociaux, la vidéo en continu et l’Internet sans fil – dans tous ces secteurs d’activité, les jeunes ont pris les commandes et créer une nouvelle façon de « vivre » et de naviguer sur le Net.

Le cahier des apprentissages : de la théorie… à la pratique dans les classes Le journal des apprentissages, une pratique théorisée …par Jacques Crinon et le groupe ESSI-ESCOL de l’académie de Créteil. Dans ce court texte, Jacques Crinon résume un chapitre de son livre, le journal des apprentissages. Echec à l’échec (2003). Après avoir présenté quelques extraits de cahiers d’élèves : « Ces textes sont extraits de » journaux des apprentissages » que tiennent chaque jour les élèves de cinquième année (CM2) d’une école élémentaire de la banlieue parisienne… Chaque soir, ils récapitulent par écrit ce qu’ils ont appris au cours de leur journée. Racine interactif ? Enseigner la littérature par le numérique... « Deviens l'assistant de Racine et découvre un monde de mensonges, de manipulation et de meurtres. Assiste à la naissance d'un des plus grands monstres de l'histoire... Néron ! » Voilà l’invitation qui nous est lancée par les secondes de Claire Augé-Rabier au lycée Charlie Chaplin à Décines. La tragédie Britannicus est transformée par eux en livre interactif : pour chaque scène, ils ont conçu des questions auxquelles le lecteur répond directement en ligne. Le travail, immersif et collaboratif, permet à chacun de s’approprier vraiment les caractéristiques du personnage tragique et la beauté du vers racinien.

5 modules en ligne d’autoformation Informatique, Internet, réseaux sociaux et tablettes Mis en place dès 2002 en Belgique, le PMTIC (Plan Mobilisateur TIC) propose des modules de formation et d’initiation à l’informatique, à l’Internet, au Web 2, aux réseaux sociaux et aux tablettes avec un accompagnement par des opérateurs locaux (dont des EPN – espaces publics numériques). L’objectif premier est de sensibiliser, d’initier et de former aux TIC (informatique et Internet), le public des demandeurs d’emploi. Ce programme est coordonné par le Laboratoire de Soutien à l’Enseignement Télématique de l’Université de Liège (LabSET). Mise à jour des modules d’initiation à l’informatique et à l’Internet

Entraide entre élèves autour d'outils numériques- Usages du numérique éducatif Photo Géraldine Héquette Cc domaine public La fracture numérique ne se situe plus dans les différences d’accès à des équipements mais dans la variété et la qualité de leurs usages : certains élèves sont capables de produire et d’exploiter, d’autres seulement de consommer des contenus. Comment s’organiser pour développer l’entraide lors des séances utilisant des outils numériques, de manière à ce que les compétences et le dynamisme de certains élèves apportent un bénéfice au reste de la classe, plutôt que d’accroitre les écarts ? Des enseignants ont apporté leur témoignage lors des "Rencontres autour du numérique" du 9 avril 2014. • Préparer ensemble une évaluation

La Bataille de Waterloo vécue par Napoléon Bonaparte Dimanche 18 Juin 1815. Vous, Napoléon Bonaparte Un ePortfolio, pourquoi et comment ça sert « tout au long de la vie » Un ePortfolio, pourquoi et comment ça sert « tout au long de la vie » ? au travers des dynamiques de traçabilité, réflexivité, sérendipité, responsabilité de la démarche portfolio Les ePortfolios connaissent actuellement une explosion de leurs usages un peu partout dans le monde : on estime qu’entre 50 et 70% des étudiants nords-américains formalisent leurs eportfolio durant un cycle d’études professionnelles ou universitaire, et le mouvement se généralise dans la plupart des pays de l’OCDE. De plus en plus d’organismes de formation, d’insertion sociale ou professionnelle l’associent au bilan de compétences, à la formalisation d’un projet professionnel, à la construction d’une identité numérique, ou encore à des coaching professionnels liés à des reconversions professionnelles. Introduction

Des outils numériques pour cibler l'accompagnement- Usages du numérique éducatif Le collège André Malraux est au centre du village de Baignes-Ste Radegonde. Près de la moitié des enseignants de ce petit collège rural travaillent sur plusieurs établissements. L’ouverture culturelle fait partie des priorités du projet d’établissement. Depuis 2011/2012 on y expérimente une nouvelle organisation horaire pour faciliter l’accompagnement éducatif. Des cours de 50 mn permettent de dégager du temps pour des ateliers.

Related: