background preloader

Quelques plantes sauvages comestibles : leurs qualités

Quelques plantes sauvages comestibles : leurs qualités
Un article écrit par Sarah Thompson, en automne 2004, et intitulé " La fin spectaculaire d'une merveilleuse saison au Creative Health Institute" évoque les découvertes de l'auteur en ce qui concerne les qualités de quelques plantes sauvages courantes : Pendant des années je suis venue au Creative Health Institute (18, pour être exacte), et au fil des années ce petit mais efficace "institut de l’herbe de blé" m’impressionne de plus en plus. Qu’y a-t-il dans cette petite ville sans intérêt qui puisse m’affecter aussi profondément que je préférerais plutôt passer mon été à travailler dans notre jardin bio qu’allongée sur la plage à Cancun ? Est-ce la bonne camaraderie que je trouve avec mes amis crudivores, une chance de se mêler à des personnes aux idées identiques ? Ou bien est-ce que je me réjouis simplement de voir un hôte après l'autre traverser ce processus remarquable de détoxification et régénération, satisfaite d’avoir aidé un autre être humain avec cette connaissance sacrée ?

http://veganbio.typepad.com/veg_anbio/2009/09/quelques-plantes-sauvages-leurs-qualit%C3%A9s.html

Blog cuisine bio : en mai je cuisine les fleurs C’est dans le cadre de partages que nous faisons entre écoinformateurs que j’ai choisis de vous parler de la cuisine des fleurs. Notre thème pour ce mois si « en mai fait ce qu’il te plait » et en moi ce qui me plait c’est invité les fleurs à table ! Les fleurs ont quelque chose de magique je trouve, elle nous inspire des émotions. On les offre, on les contemple, on en plante dans son jardin ou son balcon en fonction de ses goûts. Fleurs de sureau - Plante médicinale anti-inflammatoire, anti-allergique Bien que le sureau soit une plante médicinale qui date de l'Antiquité, ce n’est que depuis quelques années que les fleurs et les baies de sureau apparaissent sur nos tables. C’est l’engouement pour les produits du terroir des dernières années qui a permis la redécouverte du sureau et la grande diversification de ses utilisations culinaires et médicinales. Au Québec, le sureau commence à fleurir vers la fin de juin, et ce, durant tout le mois de juillet avec de magnifiques fleurs de 15 à 25 cm de diamètre. Les fleurs blanches de couleur légèrement crème, se rassemblent sur une grappe en forme de corymbe dite ‘’pomme d’arrosoir’’.

1 / Cueillette des herbes sauvages comestibles « mois après mois » - . Teneur moyenne en protéines de quelques végétaux sauvages en g/100g Ortie 8 et 40 sechée / faînes 22 / chénopode et bourse à pasteur 4.2 Teneur en glucide. Châtaignes 42 / glands de chênes 60 / mûres 14.Teneur en lipides Noisettes 62 / faînes 50 / glands 22 Teneur en vitamine c mg/100g Cynorrhodon 500-4000 / feuilles de violettes 210 / feuilles de fraisier 230. Comment faire soi-même ses plants de légumes biologiques ? Une nouvelle année commence. Certains jardiniers ont déjà effectué les premiers semis au chaud. D'autres s'y préparent. D'autres encore préféreront acheter leurs plants en pépinière. Et c'est précisément à ces derniers que s'adresse cet article (même si les jardiniers déjà expérimentés en la matière pourront peut-être y puiser quelques indications utiles).

Sureau - Plante médicinale. Jus de sureau - Baies de sureau - Antiviral naturel. En plus d'êtres délicieuses, les baies de sureau sont très riches en vitamines A, B6, C et en fer. Mais le plus remarquable de ce petit fruit, c'est qu'il contient une quantité importante de polyphénols. Ces puissants composés antioxydants naturels sont reconnus pour la prévention de certaines maladies comme le cancer, les maladies inflammatoires, cardio-vasculaires et neuro-dégénératives en plus de stimuler le système immunitaire. Polyphénols contenus dans les petits fruits Les fleurs comestibles Les fleurs comestibles Une liste non exhaustive de fleurs comestibles et des conseils de prudence... Pour commencer : les fleurs des plantes aromatiques, condimentaires , voir certaines médicinales sont comestibles, avec parfois, un goût légèrement différent des feuilles : souvent plus marqué. Liste de plantes aux fleurs comestibles Et maintenant, d'autres plantes aux fleurs comestibles...

PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES Un "coucou" printanier : La primevère officinale Si on l'appelle joliment "coucou", c'est parce que les petites fleurs jaunes de la primevère annoncent généralement le printemps bien avant le retour des hirondelles. Et c'est bien ce signe sympathique de la fin de l'hiver que nous attendons avec impatience. Dans les jardineries, on trouve déjà depuis le mois de décembre de petites primevères horticoles aux fleurs multicolores. Ces plantes sont certes fort jolies, mais vous m'en excuserez, elles ne m'intéressent pas. La saga des fleurs de sureau La saga des fleurs de sureau C’est avec la fleur de sureau que j’ai commencée ma relation culinaire avec les fleurs et vous savez comme j’aime cela après mon jeu de l’été dernier, j’ai réitéré et lancer le jeu, « cuisiner avec les fleurs de printemps ». Le sureau est pour moi associé à la suède, c’est là bas que j’en ai goûté la première fois dans mon enfance sous forme de sirop (fruits puis fleurs) et j’ai depuis découvert qu’en France aussi, la tradition existait et que nos jardins, sous bois, forêt en étaient rempli.

Les fleurs comestibles : des dizaines d'espèces, des saveurs, des usages Vous n'avez que l'embarras du choix ! Mais prudence : il arrive que certaines variétés d'une même espèce soient toxiques alors que d'autres sont parfaitement comestibles ! Une solution : faites confiance à votre détaillant, plutôt que de vous aventurer à dévorer le bouquet cueilli dans les champs ! Les fleurs-salades La bourrache Elle illumine chacun de vos plats grâce au bleu étonnant de ses pétales, enveloppés de sépales (partie qui supporte la corolle de la fleur) duveteux.

Les Plantes Sauvages Comestibles - Liste de plantes… - Petit point sur la… - La Terre sacrée… - Plantes sauvages… - Récolter les… - Gourmandises Sauvages Dimanche 12 février 7 12 /02 /Fév 01:19 De façon générale, selon l'étude de François COUPLAN publiée dans le Guide nutritionnel des Plantes Sauvages & Cultivées, les Plantes Sauvages Comestibles contiennent plus de minéraux ou de vitamines que les plantes cultivées – comparativement par organe identique. Si l'on compare les feuilles des Plantes Sauvages Comestibles aux feuilles des plantes cultivées, les Plantes Sauvages Comestibles ont une plus grande quantité de nutriments. C'est la même chose pour les fleurs, les racines ou les graines. Les protéines sont les constituants de la matière. Une 20aine d'acide aminé constituent les protéines.

Related: