background preloader

Hestia

Hestia
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie romaine, elle correspond à Vesta[1]. Ses attributs sont le feu, le foyer (familial comme civique) et l’âne[2]. Étymologie[modifier | modifier le code] Son nom ionien est Ἱστίη / Histíê et son nom dorien Ἱστία / Histía. L'étymologie du nom dépend de l'existence ou non d'un digamma (ϝ) initial, qui n'est attesté que dans la glose d'Hésychios d'Alexandrie et dans un anthroponyme arcadien. Mythe[modifier | modifier le code] Hestia n'est pas mentionnée par Homère[5]. Culte[modifier | modifier le code] Le nom « hestia » désigne le foyer, tout particulièrement celui de la maison[17] ; Hestia en est la personnification. Hestia veille également sur le foyer domestique, centre symbolique de la maison. Dans le culte, Hestia est liée à Apollon : elle veille sur le foyer de Delphes, l'un de ses principaux sanctuaires[31] et à Délos, sa statue est assise sur l'omphalos. Lieux principaux de culte et sanctuaires[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hestia

Related:  Mythologie grecqueMythologie grequecathyti0708

Héraclès Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Héraclès (en grec ancien Ἡρακλῆς / Hêraklễs, signifiant « Gloire d'Héra »), de son premier nom Alcide, fils de Zeus et d’Alcmène, est l'un des héros les plus vénérés de la Grèce antique. La mythologie grecque lui prête un très grand nombre d’aventures qui le voient voyager à travers le monde connu des Doriens puis dans toute la Méditerranée, à partir de l’expansion de la grande Grèce, jusqu’aux Enfers. Les plus célèbres de ses exploits sont les douze travaux.

Adonis (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Adonis. Fils de Cinyras, roi de Chypre, et de la fille de ce dernier, Myrrha, il jaillit de sa mère transformée en arbre à myrrhe en punition de son inceste. Doté d'une grande beauté, Adonis fut aimé d'Aphrodite. Selon le pseudo-Apollodore, il fut envoyé par Aphrodite dans un coffre en bois à Perséphone, afin que celle-ci le garde en sécurité. Perséphone s'en éprit et le disputa à Aphrodite. Héphaïstos Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Héphaïstos ou Héphaestos (en grec ancien Ἥφαιστος / Hếphaistos) est le dieu du feu, de la forge, de la métallurgie et des volcans. Selon les sources, il est le fils d'Héra et de Zeus, ou d'Héra seule.

Achille Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Achille (en grec ancien Ἀχιλλεύς / Akhilleús) est un héros légendaire de la guerre de Troie, fils de Pélée, roi de Phthie en Thessalie, et de Thétis, une Néréide (nymphe marine). Il est fréquemment appelé « Péléide[1] » ou « Éacide », épithètes qui rappellent son ascendance. Achille est honoré comme un héros, voire comme un dieu par le monde grec. Hadès Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hadès[modifier | modifier le code] Souverain des Enfers[modifier | modifier le code] Capanée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il fut foudroyé devant Thèbes par Zeus, irrité de son mépris pour les dieux. Eschyle, dans les Sept contre Thèbes, a évoqué cet orgueil. Sur les autres projets Wikimedia : Capanée, sur Wikimedia Commons

Dionysos Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Dionysos (en grec ancien Διώνυσος / Diốnusos ou Διόνυσος / Diónusos) est le dieu de la vigne, du vin et de ses excès, de la folie et la démesure, ainsi que du théâtre et de la tragédie. Il est le fils de Zeus et de la mortelle Sémélé.

Agamemnon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Agamemnon (en grec ancien Ἀγαμέμνων / Agamémnôn, « immuable, obstiné ») est un héros grec. Marié à Clytemnestre, il en a trois filles, Iphigénie, Chrysothémis et Électre/Laodicé, ainsi qu'un fils, Oreste. Il assume le commandement de l'armée achéenne durant la guerre de Troie. Durant le siège, il s'empare de Briséis, butin d'Achille, provoquant la colère de celui-ci narrée dans l’Iliade. Après la chute de Troie, il rentre chez lui et est assassiné par son cousin Égisthe[1], devenu l'amant de son épouse Clytemnestre, qui elle-même tue sa concubine Cassandre. Dionysos Dionysos et satyre Dionysos (Διονυσος) qu'on retrouve sous le nom de Bacchus chez les romains et qui fut assimilé à une ancienne divinité italique, Liber Pater, est une divinité complexe de l'ancienne Grèce. On a longtemps pensé que son culte était récent mais la découverte des tablettes mycéniennes de Pylos remettent en question cette idée. Il ne faisait pas partie des douze Olympiens à l'origine, mais Hestia lui céda sa place.

Related: