background preloader

Security Check Required

Security Check Required

https://www.facebook.com/groups/jvbib/

Related:  Culture videoludiqueNumérique en BibliothèqueVeille Pro. : celles et ceux qu’il faut suivre (non-exhaustif)Focus JV en bibliothèquebibliogeek

Les jeux vidéo en bibliothèque sont illégaux. Oui, et alors ? – – S.I.Lex – En février dernier est paru un rapport de l’Inspection Générale des Bibliothèques (IGB) écrit par Françoise Legendre relatif à la place des jeux dans ces établissements, et plus particulièrement des jeux vidéo. C’est une lecture intéressante, et je dirais même encourageante, parce que l’IGB incite clairement les bibliothèques à accompagner l’essor des pratiques culturelles en matière de jeux vidéo en développant des collections et des activités autour de ces types de média. Le rapport cite aussi un grand nombre d’initiatives en cours, montrant que les bibliothèques en France sont déjà engagées, parfois avec beaucoup d’inventivité, dans cette démarche de valorisation des jeux vidéo auprès de leur public. Mais cette étude contient aussi une partie consacrée aux aspects juridiques de la question, qui s’avère beaucoup plus dérangeante.

Devoir de réserve et devoir de résistance en bibliothèque – – S.I.Lex – Comme beaucoup de bibliothécaires cette semaine, j’ai été profondément choqué par les propos aux relents xénophobes tenus sur son profil Facebook par Anne-Sophie Chazaud, la rédactrice en chef du Bulletin des Bibliothèques de France (BBF). La polémique qui a suivi a été particulièrement âpre et elle va sans doute laisser des traces profondes dans la profession. Cet épisode pose la question des limites à la liberté d’expression qui s’imposent aux bibliothécaires, soumis comme tous les agents publics à un devoir de réserve et à une obligation de discrétion. Jeux vidéo et Bibliothèques* Voici quelques textes que j’ai pu lire récemment, et que j’ai eu envie de partager avec vous sur jvbib. On commence par un texte que j’ai trouvé sur notgames , le blog des créateurs du studio Tale of Tales, à qui l’on doit les (non-)jeux The Endless Forest, The Path ou The Graveyard. Ils décrivent leur blog comme “une exploration de ce qui est émouvant, enchanteur et fascinant dans les programmes informatiques, les jeux vidéo et l’art procédural, *au-delà* de l’amusement provoqué par la mise en application de règles et l’obtention de récompenses”. Le texte que je vous propose s’appelle “The unnamed medium”, il fut à l’origine publié sur Je l’ai rapidement traduit ci-dessous.

Jeux vidéo en bibliothèque Le jeu vidéo a bonne presse depuis quelques années. D’une activité de niche, il est devenu loisir de masse respectable : pratiqué par la moitié de la population, autant de femmes que d’hommes, il est entré dans les musées… Les bibliothèques auraient-elles loupé le coche ? En tout cas les auteurs de Jeux vidéo en bibliothèque ne doutent pas de la nécessité de leur argumentaire. Informatif et discrètement militant, l’ouvrage présente le nouveau contexte du jeu vidéo – tout le monde joue, partout, sous des formes qui se renouvellent – et défend sa place en bibliothèque, pour sa banalité dans le quotidien des usagers comme pour son excellence créative. Le jeu vidéo à l’honneur à la BnF Du 31 août au 2 septembre 2016 François-Mitterrand – Hall Est Du 31 août au 2 septembre 2016, la Bibliothèque met à l’honneur le jeu vidéo sur son site François-Mitterrand. Exposition, sessions de jeu et table ronde sont au programme de ces trois jours qui mêleront légèreté, recherche et jeu. Forte d’une collection de 15 000 titres de jeux vidéo français comme étrangers, la BnF est en effet un acteur majeur de la conservation du patrimoine vidéoludique. Objet culturel inventif et populaire, produit d’une filière de création et d’édition de grande renommée en France, le jeu vidéo tient son rang dans les collections de la BnF.

jeu vidéo en bibliothèque « La mémoire de Silence Du jeu vidéo en bibliothèque ? L’expérience DOFUS à Saint-Raphaël Publié le Mis à jour le Pourquoi le jeu vidéo est-il si peu considéré en France ? Une étude du ministère de la culture montre que peu de Français estiment que les jeux vidéo sont des objets culturels même s’ils les pratiquent en masse. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Corentin Lamy Seuls 7 % des Français considèrent que le jeu vidéo est, par nature, un objet culturel.

Commission Jeux vidéo en bibliothèque - Association des Bibliothécaires de France mise à jour le 17 octobre 2016 La commission Jeux vidéo en bibliothèque regroupe une quinzaine de bibliothécaires, travaillant dans tous types de structures, ayant une volonté commune de partager et de collaborer autour des enjeux liés au développement de services jeux vidéo en bibliothèques. L’objectif principal de la commission est d’accompagner les structures dans cette mutation. Différentes actions, depuis 2009, ont permis de développer les services jeux vidéo dans les bibliothèques : Responsable Guillaume DOS SANTOS Référent Multimédia Ville de Colombes (92) g.dossantos[at]mairie-colombes.fr

Des jeux vidéo à la bibliothèque L’association des deux termes, « jeu vidéo » et « bibliothèque », peut sembler antinomique, voire loufoque au premier abord, tant les deux mondes auxquels ils sont associés paraissent éloignés. Pourtant, les professionnels des bibliothèques sont de plus en plus nombreux à s’intéresser au jeu vidéo comme support à intégrer dans les collections. Un support culturel à part entière En plus de trente ans d’existence, le jeu vidéo a réussi à gagner ses galons d’objet culturel populaire. Il est loin le temps où il n’était qu’un loisir récréatif pour enfants. Désormais, tout le monde joue, que ce soit sur son téléphone portable dans le métro, entre amis sur console de salon ou avec une communauté virtuelle sur PC.

Related:  Sites conseillés