background preloader

Entreprise 2.0 > Destination web sémantique

Entreprise 2.0 > Destination web sémantique
Travaillant actuellement sur un projet de gestion sémantique de l’information, je me suis rendu compte que peu de personnes savent exactement de quoi il s’agit et que même les experts ne sont pas forcement d’accords sur la définition de cette discipline. Web sémantique & enrichissement sémantique Il faut d’abord bien faire la différence entre la notion de web sémantique et celle d’enrichissement sémantique de l’information. Le web sémantique est une évolution coordonnée du web (lancée entre autre par le W3C), une initiative collective dans laquelle chacun à son niveau travaille pour rendre les contenus web plus intelligibles, plus accessibles par les programmes et les machines.L’enrichissement sémantique de l’information est une méthode de travail consistant à donner du sens aux fichiers/informations afin qu’elles soient traitées plus intelligemment par les machines et les applications. L’enrichissement sémantique est une étape vers le web sémantique. L’enrichissement sémantique de l’info

Dépôt du dossier de l'Institut de la Vie numérique Cette semaine, nous avons remis la première tranche du dossier de constitution de l'Institut de la Vie numérique. C'est un projet essentiel, qui a mobilisé près de 300 adhérents de Cap Digital depuis de longs mois. Les IRT sont l'une des initiatives du Grand emprunt, qui souhaite faire naître, en France, quelques grands Instituts de recherche appliquée, centrés sur des sujets stratégiques, et aptes à irriguer un tissu de grandes entreprises et de PME. Cap Digital est convaincu de l'importance de tels Instituts. Cap Digital rassemble un incroyable réseau de centres de recherche (plus de 55 établissements publics), de grandes entreprises (25) et de PME (7 associations et plus de 650 PME adhérents directs ; 130 PME de moins de 5 ans soit 14 % des jeunes entreprises de l'ensemble des pôles de compétitivité). - E-commerce, communication, marketing, publicité et nouveaux services ; - Information et communication ; - Mobilité et Ville durable ; - Art-Patrimoine-Tourisme ; - Media-Loisirs ;

Web sémantique : quelles applications aujourd'hui ? Conçues il y a quelques années pour enrichir la recherche et l'exploitation des résultats sur le web, les technologies derrière le web sémantique poursuivent leur ascension. Intégration progressive aux moteurs de recherche et réseaux sociaux, développement de moteurs de recherches dimensionnés aux besoins spécifiques des entreprises, adoption croissante par les sites d'e-commerce. Qu'il s'agisse d'optimiser l'accès aux informations pertinentes, d'améliorer le référencement d'un site, où d'optimiser le ciblage marketing, le web sémantique recoupe aujourd'hui des besoins transversaux et bénéficie de l'intérêt grandissant des principaux acteurs du web. Le point sur un marché en plein essor, et sur ses applications à l'horizon 2011. Les fondamentaux du web sémantique Les champs d'applications du web sémantique Les langages derrière le web sémantique sont actuellement utilisés dans différents domaines d'applications : La recherche/le classement bibliographique/documentaire En savoir plus

Petite histoire du Web sémantique J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...). Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog. Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la première : Si le Web sémantique commence à être médiatisé aujourd'hui, ses fondements sont plus anciens, ils remontent aux origines même du Web et ont connu plusieurs évolutions dont l'histoire permet de mieux appréhender les enjeux. Diapo de la présentation de Tim Berners-Lee à WWW94 Le premier « Layer cake »

Web sémantique, marketing ou réalité ? Quel peut-être l'apport du traitement automatique des langues au Web sémantique ? Contexte : La notion de « Web sémantique » prend de plus en plus d’importance et constitue une des voies d’évolution majeure du Web. L’ambition est de structurer fortement l’information, pour qu’elle soit interprétable par des machines et pas seulement par des lecteurs humains comme aujourd’hui, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles possibilités de traitement et de travail collaboratif. Les recommandations en cours d’élaboration par le W3C sur le Web sémantique proposent de structurer, coder, catégoriser l’information en utilisant nativement des langages XML spécifiques comme RDF ou OWL. Elles ne disent rien en revanche sur la façon de transposer dans ces formalismes l’information contenue dans les textes. Pour Lingway, éditeur de logiciels documentaires basé sur l’ingénierie linguistique, il n’y aura pas de Web sémantique sans Traitement Automatique des Langues (TAL).

Blog Le comité de programme de SemWeb.Pro a enfin rendu sa copie. La concurrence était rude, puisqu'il a fallu sélectionner 9 présentations sur les 20 reçues. L'accent a été mis sur les retours d'expérience pour démontrer que le web sémantique est déjà une réalité. Comme prévu des acteurs de l'industrie et de la recherche présenterons leurs travaux. La matinée sera consacrée aux outils et techniques et l'après-midi aux contenus et utilisations. La journée commencera par une présentation d'Ivan Herman, responsable des activitées liées au Web sémantique au W3C, qui fera le point sur les travaux en cours au W3C et les perspectives des différents groupes de travail. L'après-midi débutera par une table ronde consacrée à l'ouverture des données publiques, à laquelle participeront des représentants de la Bibliothèque nationale de France, des services de l'Etat français, du projet DataLift financé par l'ANR, etc. L'enregistrement en ligne a pris du retard mais sera ouvert d'ici le 1er décembre.

Social business : IBM veut transformer la dynamique de Facebook et Twitter en outils d’entreprise La vague des réseaux sociaux attirent aussi IBM. En adéquation avec sa stratégie globale « Smarter Planet », Big Blue lance une initiative destinée à accompagner les entreprises dans l’adoption d’un mode plus « social ». A l’occasion de la session Lotusphere 2011 (Orlando, Floride) qui se déroule jusqu’au 3 février, IBM porte une attention particulière à la « parfaite tempête » (« perfect storm » dans la version originale) visant à concrétiser le « social business » (ou comment intégrer les atouts du Web 2.0 dans les solutions professionnelles). Les réseaux sociaux impactent profondément la vie en société, simultanément à l’essor de la mobilité et des nouveaux modèles de distribution via le cloud (« l’informatique dans les nuages »). Un environnement convergent qui amène IBM à penser que cette dimension du « social business » passe le cap de la mâturité. Dans cet esprit, IBM vient de lancer une nouvelle initiative visant à combiner social business, usage des smartphones et le modèle cloud.

Web sémantique, Web de données : présentation On désigne généralement par le terme de Web sémantique un ensemble de technologies développé par le W3C (l'un des principaux organismes de normalisation du Web) visant à faciliter l'exploitation des données structurées, notamment en permettant leur interprétation par des machines. Le Web de données (Linked Data en anglais) combine les technologies du Web sémantique avec les principes fondamentaux du Web (protocole HTTP, identifiants URI), avec pour objectif la construction d'un réseau d'informations structurées, disponibles en ligne et facilement réutilisables dans de nombreux contextes. Le Web sémantique Le terme de Web sémantique a été proposé par Tim Berners Lee en 2001 (« The Semantic Web », Scientific American Magazine , May 17, 2001) pour désigner une évolution du Web qui permettrait aux données disponibles (contenus, liens) d’être plus facilement utilisables et interprétables automatiquement, par des agents logiciels . Le Web de données Autres ressources majeures :

Les meilleurs cours et tutoriels sur le Web sémantique Ceci est un tutoriel introductif à la fois au framework de description de ressources (RDF, Resource Description Framework) du W3C et à Jena, une API Java pour RDF. Il est écrit pour le développeur peu familier à RDF et qui apprend le mieux en prototypant ou, pour d'autres raisons, désire aller rapidement à l'implémentation. Une certaine habitude à XML et à Java est requise. Implémenter trop vite, sans d'abord comprendre le modèle de données de RDF, mène à la frustration, à la déception.

Le Web Sémantique en entreprise : comment et à quels niveaux ? - Clever Link - Veille - Clever Age 2006 Bien qu’elle ait été lancée par le W3C dés 1998, l’initiative du Web sémantique [1] reste encore aujourd’hui marginale face aux problématiques courantes du Web, comme par exemple la publication de contenu. Pourtant, le WS est déjà riche de nombreux langages et outils qui peuvent trouver leur place au sein de l’entreprise, et améliorer la manière dont celle-ci traite, organise et publie ses données. Web "sémantique" ? Le terme de web sémantique, rencontré de manière assez courante dans le domaine de l’informatique du Web, recouvre des concepts encore flous pour de nombreuses personnes. Pour comprendre ce qu’est le Web sémantique, il faut avant comprendre ce qu’est le Web "traditionnel", aujourd’hui : un espace universel d’échange d’informations, consultables par tout internaute. L’objectif du Web sémantique est, tout simplement, d’apporter la sémantique formelle nécessaire pour que des machines, elles aussi, puissent consulter et interprêter les informations présentées sur le Web. <! <!

Powerset : recherche en langage naturel et Web sémantique Powerset : recherche en langage naturel et Web sémantique Je dédie ce billet à mon père, Bernard Le Ray, parti pour un monde meilleur il y a 35 ans aujourd'hui. Est-ce l'avenir de la recherche sur le Web ? Voilà plus d'un an que le lancement de l'outil était annoncé pour fin 2007, or nous y sommes. La semaine dernière, son fondateur, Barney Pell, a donné une conférence intitulée : POWERSET - Natural Language and the Semantic Web accompagnée d'une présentation fort intéressante, où il nous explique plusieurs des notions sous-jacentes à la vision ambitieuse de Powerset. - interpréter le Web- l'indexer- interpréter la requête- chercher- trouver Et pour trouver, on va puiser dans différentes sources intégrées : Exemple : sites Web, flux, blogs, archives, métadonnées, vidéos, podcasts, bases de données, etc. Entre parenthèses, ça me rappelle furieusement la recherche universelle selon Google et les évolutions prévues pour les moteurs de recherche en 2010... Que je traduirais ainsi :

Tibco ouvre son réseau social aux processus métiers - Informatique - Bureautique L'éditeur américain vient de dévoiler à San Francisco une nouvelle version de Tibbr, son réseau social lancé fin 2009. Originalité : il permet désormais de suivre des processus et des flux d'informations, et plus seulement des personnes. Très utiles pour suivre l'activité de ses contacts, les réseaux sociaux pourront aussi être utilisés à l'avenir pour observer en temps réel l'évolution d'une application ou d'un processus métier. C'est le pari de Tibco, spécialiste des logiciels de « middleware » (intergiciels) et notamment des solutions d'intégration de données (EAI), de décisionnel et d'optimisation des processus métiers (BPM). L'éditeur américain (754 millions de dollars de chiffre d'affaires l'an dernier) vient de présenter une nouvelle version de son réseau social Tibbr censée faciliter l'accès aux données métiers à partir d'une interface conçue dans la logique Facebook. Mais à y regarder de plus près, Tibbr est très différent des autres réseaux sociaux.

Related:  Web 3.0 ???web semantiqueconceptsveilleWeb