background preloader

Matrice d’intégration des technologies (MIT)

Matrice d’intégration des technologies (MIT)
Comment puis-je me servir de cette matrice si je suis un enseignant ou une enseignante? Cette matrice : suscite une prise de conscience, permet de se situer dans son intégration des technologies et propose des pistes pour la prochaine étape (autoévaluation et autorégulation);permet d’établir un profil d’intégration des technologies dans ses pratiques pédagogiques;donne des exemples et des idées;permet de situer et d’analyser des projets, puis de les faire cheminer;permet d’établir des liens avec la planification d’un plan de cours dans le but d’intégrer efficacement les technologies. Comment puis-je me servir de cette matrice si je suis un directeur ou une directrice? Cette matrice permet : D’où viennent les mots substitution, amélioration, modification et redéfinition? Les mots substitution, amélioration, modification et redéfinition viennent du modèle SAMR (Substitution-Augmentation-Modification-Redéfinition) de Ruben R. Doit-on toujours viser le stade de la redéfinition?

http://www2.cforp.ca/tactic/matrice-dintegration-des-technologies-mit/

Related:  TechnopédagogieTICE pour la classeAnimations numériques

Quels outils numériques pour quels besoins ? Le recours aux technologies numériques à l’appui d’un cours doit respecter quelques principes de bon sens. Il ne s’agit pas d’utiliser l’outil pour lui-même, simplement pour être à la page. On observe trop souvent des présentations inutiles, qui n’apportent rien à l’exposé, voire pire, qui détournent l’attention du public. De l’image animée à la production audiovisuelle (ressources, outils, jeux…) Anim 2.0 est un site dédié au film d’animation : il comporte un serious game, un module créatif et des compléments pédagogiques (en cours). Créé par les Rencontres Audiovisuelles, cet outil permet de découvrir le film d’animation et d’aborder la création et le langage audiovisuel de façon souple et ludique ! Le site Web : Et aussi à découvrir le logiciel (payant) Images 2.0 a la forme d’un jeu vidéo, avec une trame narrative qui permet d’aborder les différentes notions d’éducation à l’image. Dès le lancement du jeu, deux options sont proposées : le mode enfant (à partir de 8 ans), ou le mode adolescent/adulte. Les textes (consignes, définitions) et les contenus (extraits de films par exemple) sont adaptés aux âges des publics.

Numérique : Les résultats de PISA interrogent l'opportunité du plan numérique A quelques mois du lancement du plan numérique gouvernemental qui doit aboutir à équiper tous les collégiens d'une tablette d'ici 2018, la dernière livraison de PISA 2012 apporte de mauvaises nouvelles. Publiée le 15 septembre, la partie de l'enquête internationale de l'OCDE sur les élèves de 15 ans et les nouvelles technologies montre que les pays qui se sont lancés dans une informatisation rapide de l'enseignement obtiennent de mauvais résultats. Pire : globalement, plus un jeune utilise les nouvelles technologies à l'école, moins bons sont ses résultats. Mais il y a des exceptions : des pays savent allier numérique et un bon niveau scolaire. Moralité, le plan numérique ne suffira pas...

La classe inversée « permet une pédagogie vraiment active » Pédagogie circulaire, élèves actifs : la classe inversée n'est pas simple à mettre en place, mais elle possède beaucoup d'avantages. Témoignage d'Olivier Quinet, prof de collège. Les 4e d’Olivier Quinet pendant une tâche complexe. Renvoyer les cours à la maison pour faire du temps de classe un temps de travail durant lequel les élèves sont actifs : tel était le projet d’Olivier Quinet, quand il s’est lancé en 2012 dans la pédagogie inversée. Professeur d’histoire-géographie au collège Jean Rostand, à Montpon-Ménéstérol (Dordogne), son objectif était de rendre ses élèves (4e et 3e) davantage autonomes, en les faisant construire eux-mêmes leurs connaissances et leur savoir-faire.

Le guide de mise en œuvre du numérique éducatif Numérique, leviers d’apprentissage et littératie Les réseaux numériques constituent aujourd’hui le principal vecteur de diffusion des savoirs. Ces compétences sont aujourd’hui désignées par les chercheurs en sciences de l’information et de la communication par les termes de littératie ou de translittératie, c’est-à-dire l’ensemble des compétences (lecture, écriture, navigation, organisation) permettant à un individu d’évoluer de façon critique et créative, autonome et socialisée dans l’environnement médiatique contemporain. Le numérique ne se limite donc pas aux questions de matériel, d’équipement et d’infrastructure, c’est avant tout une démarche pédagogique d’ensemble qui redéfinit les temps et les lieux d’apprentissage et qui s’appuie sur l’ensemble de l’équipe pédagogique. Objectif du guide Guide au format PDF (pour écran)

Enquête sur les community managers en France - 2015 Chaque année, nous publions une enquête sur les community managers en France. En 2015, nous avons décidé d’élargir notre enquête à tous les professionnels du web. Nous n’abandonnons pas pour autant notre focus sur les community managers, puisqu’une partie du questionnaire leur était réservée.

Dyslexie : l'importance de la mise en page Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le Dyslexie : l'importance de la mise en page Les dyslexiques peinent à analyser les lettres, les sons et à comprendre les textes qu'ils lisent. Chez les personnes dyslexiques, les neurones ne parviennent pas à distinguer des suites de lettres qui se ressemblent. Des séances d'orthophonie permettent alors aux enfants dyslexiques à repérer les pièges de la lecture et à les contourner. Canopé Créteil - Kit pédagogique pour les référents numériques Partager cette page Le Pôle numérique de l'académie de Créteil (Délégation académique au numérique, Canopé, CLEMI) propose un kit pédagogique pour accompagner l'entrée de l'Ecole dans l'ère du numérique. Ce kit est destiné aux chefs d'établissement, aux référents numériques et aux formateurs. Réalisé par les Médiafiches, à partir des travaux du Groupe de pilotage et d'impulsion académique, il est composé de deux dispositifs complémentaires : 1er dispositif : une feuille de positionnement pour aider les chefs d'établissement (accompagnés de l'animateur DANE et du référent numérique), à élaborer une stratégie de mise en oeuvre du numérique : Les paliers de maturité (trois paliers et six champs d'action) : Vidéo des Médiafiches - Présentation générale sur le site du Pôle numérique.

En quoi la formation continue des enseignants contribue-t-elle au Les éléments qui contribuent à la formation, qu’elle soit initiale ou continue, restent bien souvent mystérieux, de l’ordre de la “ boîte noire ”. Cet article a le mérite de poser la question de cette élaboration, de cette percolation ou infusion, pour reprendre les deux métaphores les plus utilisées. Parler de “ formation tout au long de la vie ” est de nos jours une banalité. Pourtant, au moment où cette formation n’est pas seulement perçue comme le droit au développement personnel dont dispose tout individu, où elle est également considérée comme un devoir qui s’impose à chacun, tout au moins dans sa dimension de développement professionnel, il n’est pas illégitime de s’interroger sur les bénéfices attendus de cette dynamique largement véhiculée par le discours dominant, et de considérer la place spécifique de la formation continue des enseignants dans le développement des compétences professionnelles. Ce qui revient à : Quelles compétences peut-on construire en formation continue ?

Sciences de la vie et de la Terre - La classe inversée / Ce que c'est et Ce que ce n'est pas La classe inversée Ce que c’est et Ce que ce n’est pas On trouve sur Internet de plus en plus de sites et de blogs sur la classe inversée ou Flipped classroom en anglais. On définit traditionnellement la classe inversée ainsi : des vidéos qui remplacent l’enseignement direct, accessibles aux élèves à la maison, davantage de temps individuel en classe pour chaque élève, permettant de travailler et d’interagir avec leur professeur sur des activités clés d’apprentissage. faire à la maison ce qui était d’habitude fait en classe (« découverte de notion, lecture ») et faire en classe ce qui était fait à la maison (« raisonner sur des problèmes, créer et innover »).

Mes 3 coups de cœur du 3e Sommet de l’iPad et du numérique en éducation 2015 Du 30 au 1er mai 2015 avait lieu le 3e Sommet de l’iPad et du numérique en éducation. Cet événement a regroupé plusieurs centaines de participants au centre-ville de Montréal. Voici les objectifs de ce sommet. Vadémécum : les usages pédagogiques du numérique Composante incontournable de notre vie quotidienne, les technologies numériques modifient en profondeur l’accès aux savoirs ainsi que la manière dont ils sont produits. L’Ecole ne reste pas à l’écart de cette évolution, sans précédent depuis l’avènement de l’imprimerie. La stratégie numérique, dans le cadre de la loi de Refondation de juillet 2013, nourrie de la consultation nationale sur le numérique pour l’éducation montrent à quel point le numérique est un enjeu fort de réussite de tous les élèves et un levier puissant pour réduire les inégalités. A l’échelle académique, cette stratégie peut s’appuyer sur la poursuite du déploiement des Espaces Numériques de Travail. Si les outils numériques font aujourd’hui partie du quotidien de la classe, une étape supplémentaire peut encore être franchie pour l’intégrer davantage dans des pratiques pédagogiques qui changent : évolution des contenus, de la posture de l’élève comme de celle de l’enseignant.

François Taddéi : « Avec le numérique, les élèves deviennent co-auteurs des solutions de demain » François Taddéi, biologiste et directeur du Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI), était l’invité le 26 juin dernier de la Hello Tomorrow Conference qui réunit plus de 2000 innovateurs, entrepreneurs, investisseurs et journalistes. RSLN a rencontré ce spécialiste reconnu de l’innovation éducative et des questions d’apprentissage numérique. Les technologies représentent-elles une opportunité pour l'éducation du plus grand nombre ? Aucun doute ! Le numérique permet d'accéder à beaucoup plus d’informations qu’auparavant et à échanger avec beaucoup plus de personnes. Concernant plus spécifiquement l’éducation, les technologies nous font passer de la posture de « récepteur » à celle d’« auteur » ou de « co-constructeur ».

Related: