background preloader

Histoire_cinema

Related:  CINEMA et MULTIMEDIA

Comment consultons-nous les images Par Hubert Guillaud le 20/01/10 | 7 commentaires | 2,415 lectures | Impression Blade Runner ou Minority Report n’ont pas imaginé que “la photographie, support privilégié de la mémoire privée, puisse un jour connaître une autre matérialité que celle du tirage”, explique André Gunthert, chercheur en études visuelles et directeur du Laboratoire d’histoire visuelle contemporaine (Lhivic). Pourtant, “l’installation brutale de la photo numérique au sein des pratiques familiales a bouleversé ce schéma immuable”, rappelle le chercheur. En quelques années, nous sommes passés de supports consultables sans intermédiaires (ces “autels photographiques” comme les appelle André Gunthert c’est-à-dire ces espaces de photo ou de cadres photo qui peuplent certains endroits de nos maisons) à des systèmes à lecteurs (ordinateurs, cadres photo connectés, appareils photo, DVD, sites web…). Image : L’autel photographique de Blade Runner. Image : Un cadre photo numérique éteint. Désengagement ?

Repères chronologiques pour le cinéma ExpressionnismeAvec ses décors immenses, son atmosphère fantastique, Le cabinet du Docteur Caligari de Robert Wiene inaugure l’expressionnisme allemand. Avec Les Trois Lumières (1922) et Metropolis (1927), Fritz Lang sera l’un des plus brillants représentants de cette école. Cinéma parlantLe Chanteur de Jazz d’Alan Crosland est considéré comme le premier film parlant de l’Histoire du cinéma. Alors que le cinéma parlant est définitivement installé, Charlie Chaplin résiste. Le cinéma face à l’Histoire.A partir de 1941, Hollywood et ses studios participent à l’effort de guerre. Citizen Kane, premier film d’Orson Welles, révolutionne la façon de filmer et de raconter une histoire. NéoréalismeLe cinéma italien renaît de ses cendres. GenresL’usine à rêve hollywoodienne envahit l’Europe entière. Première édition du Festival de Cannes (dont la première édition prévue en 1939 a été annulée). Alfred Hitchcock est célébré comme le maître du suspense.

comment analyser une photographie Cette partie inventorie les moyens d’expressions utilisés par le photographe. Elle dévoile les preuves, trouvées par vous, qui construisent le sens découvert dans l’image. Les questions à se poser : Le sujet est-il réel ou imaginaire ? Y a-t-il une mise en scène particulière de l’image ? Y a-t-il un trop plein de sujet ou au contraire l’évocation d’une absence ? Le sujet est-il politique ? Le sujet contient-il des tabous ou des interdits sociaux ? Le sujet a-t-il un caractère religieux ? Est-il arraché au réel ou composé ? La photographie se veut-elle représentation de la réalité ou est-elle une construction arbitraire ? Quel est le support de l’image ? Y a-t-il un travail particulier sur le médium photographique ? La photographie est-elle retravaillée par des moyens non photographiques ? Y a-t-il des influences artistiques ou culturelles visibles dans le sujet ou le traitement du sujet ? Y a-t-il une distance ironique au sujet ? Y a-t-il une tonalité générale du sentiment évoqué ?

Apprendre à écrire un scénario de cinéma Un scénario est un élément indispensable à l'élaboration d'un film . C'est un récit narratif et descriptif présenté sous une forme proche du texte de théâtre, comme l’indique cet extrait du film "César et Rosalie" de Claude Sautet. Voiture de César – intérieur nuit César, au volant, fume le cigare. A ses côtés, Rosalie, lasse; elle s’est recroquevillée sur son siège. César : Tu es fatiguée ? Rosalie : Si tu avais pu décommander ton poker! César : Impossible. César : Dors va ! Claude Sautet, " César et Rosalie ", in L’Avant-scène Cinéma n° 131, décembre 1972. Les constituants essentiels de tout scénario : L’invention de l’histoire - l’idée du film C’est le point de départ du film, ce qui met en branle un processus de création. Le travail autour de l’idée et la recherche d’un sujet Il implique le développement de l’idée de départ à travers la mise à jour d’un véritable sujet qui donnera toute son envergure au film et déterminera la nature du travail à poursuivre. La narration

Contes de fées - Les variantes narratives – Procurez-vous ces livres d’artistes auprès de votre libraire ou de votre bibliothèque. – Choisissez à votre tour un conte. – Inventez un code graphique pour représenter les personnages et les éléments du décor. – Choisissez la forme de ce que vous allez créer (une BD, un site Web, un livre...). – Découpez le conte en séquences. – Imaginez pour chaque séquence la manière dont vous allez faire jouer votre code graphique pour rendre compte de la scène avec le maximum de force. – Dessinez la succession des séquences en tenant compte des contraintes techniques du produit final. – Mettez l’ensemble en forme et n’hésitez pas à nous faire connaître le résultat à l’adresse suivante : editions.multimedias@bnf.fr – Consultez la réalisation de l'école de Saint-Julien l'Ars. – Si vous souhaitez mettre votre travail en forme de la même façon, vous pouvez télécharger les éléments necessaires à la réalisation d'un livre animé. Consultez le mode d'emploi.

5000 films tombés dans le domaine public à télécharger gratuitement Dès qu’une œuvre tombe dans le domaine public, elle peut être « uploadée » sur le site archive.org. La liste ne peut donc que s’agrandir. Pour les cinéphiles, c’est une véritable caverne d’Ali Baba. On peut déjà y trouver près de 5000 long-métrages, regardables en streaming, mais également disponibles en téléchargement (très souvent de haute qualité). Films noirs, films d’horreur, cinéma Bis, screwball comedy, le choix est vaste. Voici ma petite liste maison de 13 films : Freaks : La Monstrueuse Parade (Titre original : Freaks) est un film culte américain réalisé par Tod Browning, sorti en 1932. Metropolis : film expressionniste de science-fiction allemand produit pendant la courte période de la République de Weimar. The 39 Steps : A 1935 film directed by Alfred Hitchcock. The Phantom of the Opera : A 1925 film adaptation of the novel by Gaston Leroux, this silent film version stars the infamous Lon Chaney as the Phantom.

Toujours le mot pour décrire Au lieu de prendre des images, The Descriptive Camera de Matt Richardson décrit la scène capturée avec des mots. À chaque fois que vous pressez le bouton, la photo prise est envoyée au Mechanical Turk d’Amazon, un endroit où l’on peut proposer des microtâches à une armée de travailleurs internet contre une petite somme d’argent. Un autre humain connecté via le réseau décrit ce qu’il voit avec ses yeux à lui, et son texte est imprimé quelques minutes plus tard sur une petite imprimante thermique fixée sur la caméra. «C’est une image délavée d’un bâtiment délabré. Il semble sur le point de s’écrouler et nécessite une réparation.» Un projet qui évoque un autre prototype, Buttons de Sascha Pohflepp , désormais disponible sous forme d’application sur iPhone. Paru dans Libération du 5 mai 2012 Lire les réactions à cet article. Marie LECHNER

un outil au service de la pédagogie du cinéma Collège Léonard de Vinci - BOIS-GUILLAUME - Petite histoire du dessin animé (pour les 4°) Le dessin animé, ou plutôt, le film d’animation C’est donner l’illusion du mouvement à partir d’une suite d’images fixes. C’est donc une série de dessins qu’on projette tellement vite que l’œil les perçoit en un seul mouvement continu et non plus séparément. Nous pourrions avancer que tous les films sont des films d’animation. Les débuts 1/ 1892-Le théâtre optique d’Émile Reynaud- Première séance publique du théâtre optique d’Émile Reynaud, au musée Grévin à Paris. 2/ 1896- Georges Méliès- En arrêtant puis en relançant la caméra, il crée des effets spéciaux, par exemple des escamotages et des métamorphoses. Cette découverte rend possible la réalisation de films image par image. 3/ 1899-1907- Segundo de Chomon et James Stuart Blackton - A la suite de Méliès, des réalisateurs tournent presque entièrement leur film image par image. Ce sont souvent des objets réels qui sont animés. 4/1908-Emile Cohl- Pour la première fois l’image par image est utilisé pour raconter une histoire. 5/1911-Winsor McCay-

Related: