background preloader

Facebook, Linked-In, Viadeo... comment utiliser les réseaux sociaux pour trouver un job

Facebook, Linked-In, Viadeo... comment utiliser les réseaux sociaux pour trouver un job
Près de la moitié des sociétés utilisent les réseaux sociaux pour recruter. Pourtant, seuls 36% des candidats s'en servent pour dénicher un poste. Cherchez l'erreur. Etape 1 : Créer son profil sur les réseaux sociaux professionnels Linked-In, Viadéo, Huzz… ces plateformes communautaires sont des Facebook à usage professionnel. Etape 2 : Développer son réseau de contacts Veillez à la cohérence des informations d'un site à autre – mêmes intitulés de poste, mêmes dates d'embauche et de fin de contrat – afin de ne pas susciter de doutes qui se transformeront en questions-pièges lors de l'entretien d'embauche. Etape 3 : Animer un blog sur son domaine d'expertise Le principe des moteurs de recherche comme Google est simple : plus il y a de contenu sur vous, plus vous remonterez dans les pages de résultats. Etape 4 : Surveiller son image Pas question, ensuite, de laisser votre identité numérique à l'abandon. Related:  Reseauxreseaux sociaux - recherche emploiRéseaux Sociaux_GA

Réseaux sociaux : 7 astuces à adopter pour trouver rapidement un emploi - Publié le Jeudi 03 Avril 2014 Accueil > Actualités > Réseaux sociaux : 7 astuces à adopter pour trouver rapidement un emploi Certains demandeurs d'emploi sont très efficaces car ils ont adopté de bons réflexes ! Des reflexes pas si compliqués à détecter, selon LinkedIn, qui a dressé la liste des "habitudes intelligentes" permettant de trouver le chemin du travail très rapidement. Alors que le chômage des jeunes ne faiblit pas, certains demandeurs d'emploi ont l'air d'être relativement efficaces en matière de recherche. 1. Selon LinkedIn, 91 % des demandeurs d'emploi ayant été recrutés dans les trois mois suivant le début de leurs recherches ont listé cinq compétences ou plus sur leur profil. 2. 91 % des personnes concernées ont utilisé les pages entreprises sur LinkedIn. 3. Même si le curriculum vitae, en France, peut ne pas comporter de photo, c'est bien souvent un plus que d'en avoir une… Les demandeurs d'emploi, recrutés dans les trois mois, étaient en effet 89 % à avoir une photo sur leur profil ! 4. 5. 6. 7.

Jeunes dip' 2.0 : miser sur les réseaux sociaux Les réseaux sociaux offrent de nombreuses opportunités de trouver un emploi, en plus des offres d'emploi en ligne, des CVthèques et autres forums de discussion… A la condition de les utiliser avec précaution et de faire attention à sa e-réputation. De nombreux jeunes diplômés misent sur les réseaux sociaux pour trouver un emploi. En septembre dernier, Virginie, niçoise de 23 ans, décide de monter à Paris. "Je voulais travailler du côté des Champs Elysées plutôt que de continuer d'étudier sur la Promenade des Anglais. N'ayant qu'un BTS Communication visuelle en poche et très peu de réseau, j'ai donc décidé de miser sur les réseaux sociaux !" La montée en puissance des réseaux sociaux Comme Virginie, de plus en plus de jeunes diplômés font le pari des réseaux sociaux pour trouver un premier emploi. Une portée encore limitée Il faut néanmoins tempérer l'enthousiasme lié à ce phénomène social. Leur efficacité est également relativement limitée. Tenter d'être le plus visible possible

Surfer sur internet au bureau, quels risques > "Peut-on me virer parce que je surfe trop au bureau ?" Les licenciements fondés sur un usage abusif des nouvelles technologies (messagerie électronique et Internet) sont de plus en plus fréquents. Cependant, la seule utilisation déraisonnable à des fins personnelles, en dehors de toute concurrence déloyale ou de comportement inapproprié envers d’autres salariés ou des tiers, justifie-t-elle un licenciement pour faute grave, privant le salarié du préavis et de l’indemnité de licenciement ? La Cour de cassation s’est récemment penchée sur le cas d’une salariée engagée en qualité de responsable juridique opérationnelle et licenciée pour faute grave. Son employeur lui reprochait de s’être connectée pendant son temps de travail et de façon excessive à de nombreux sites extraprofessionnels : agences de voyages, comparateurs de prix, marques de prêt-à-porter, guides de sorties, presse régionale, réseaux sociaux et magazines féminins. > "Insulter mon boss sur Facebook, c’est risqué ?"

Les réseaux sociaux professionnels Maîtriser l’information Blogs, sites Internet, forums, … Toutes les informations posées sur la toile vont bien au-delà du profil que vous avez pris soin de renseigner. Les réseaux sociaux professionnels sont des outils de veille très efficaces : beaucoup d’entreprises disposent d’un compte. Les recruteurs peuvent ainsi faire des recherches sur Internet pour recouper un certain nombre d’informations avec celles que vous leur présentez. Des candidats potentiels ont été trahis par des informations personnelles qu’ils ont publiées sur leur page personnelle (critiques envers un employeur, une société, photos compromettantes, expression des états d’âme pouvant effrayer les lecteurs…) et ont vu leur candidature rejetée. Pour éviter ces écueils, vous pouvez donner libre cours à vos pensées dans un compte dont vous aurez limité l’accès. Gérer son image virtuelle Pour véhiculer une image positive et vous faire connaître professionnellement, il vous faut construire une identité virtuelle.

Utiliser les réseaux sociaux pour l’insertion professionnelle : 4 guides méthodologiques La plate-forme pédagogique de l’Université Montesquieu-Bordeaux IV met librement à disposition des modules de cours en ligne pour faciliter l’insertion des jeunes étudiants. Ces ressources principalement axées sur la recherche d’emploi via différents sociaux sont en libre accès sur Internet et permettent pour les candidats d’évoluer dans un cadre méthodologique et pratique en fonction de leur objectif de développement de carrière. Livret blanc de l’emploi sur Internet Sommaire : mutation ; état des lieux ; candidat ; recruteur ; conclusion ; annexe. Objectif : Permettre à chacun, candidats et recruteurs, de mieux comprendre les bouleversements qu’impose l’explosion des outils numériques, mais pas uniquement. Viadéo : Livret de formation pour débutant Sommaire : La révolution des réseaux sociaux (se lancer sur les réseaux sociaux professionnels…) ; votre identité numérique (les clés d’une présentation réussie…) ; un réseau de qualité (soignez votre réseau…). Licence :

Réseaux sociaux : l’excès de franchise peut vous coûter très cher Je suis obligé de dire "SFR service résiliation Gold à Toulouse, Patrick, bonjour." Putain c'est trop long #SFR de merde..." Téléconseiller chez Teleperformance, à Blagnac, près de Toulouse, Patrick regrettera longtemps ce tweet et les quelques autres qu'il a publiés fin 2012. Dans la foulée, son employeur l'a licencié pour faute grave. Il faut s'y faire : sur le Net, tout ce que vous dites peut être retenu contre vous. >> En vidéo : la vidéosurveillance est partout Critiquer son entreprise n'est pas le seul motif de licenciement. Pour la paix des familles aussi, les réseaux sociaux peuvent être redoutables. En fait, à l'ère du numérique, le moindre canal de communication peut vous trahir. >> En vidéo : les marques ont-elles raison d'investir dans les réseaux sociaux ? Tous droits réservés Marjorie GRUAU, 34 ans, ex-assistante au sein du cabinet d'assurances Polyexpert. David MAUPIN, 46 ans, ex-gérant du magasin Le Roi du matelas, à Roubaix Photos : © Arnaud MEYER pour Capital Gilles Tanguy

Développer son réseau Qu'il soit réel ou virtuel, le réseautage s’inscrit dans une relation d’échanges. Pour l'utiliser avec efficacité, vous devez apprendre à gérer votre carnet d’adresse : parmi les membres de votre réseau, à qui pouvez-vous faire appel ? 1er point à éclaircir : votre objectif professionnel. Quel est votre objectif professionnel ? Définissez celui que vous souhaitez atteindre avec votre réseau. Exemples : S'agit-il d'obtenir des informations sur un secteur d'activité ? La force des liens faibles En 1973, le sociologue américain Mark Granovetter, spécialiste des réseaux sociaux, publie un article intitulé « La force des liens faibles » (« strength of weak ties » en anglais). Il étudie la diffusion de l'information dans une communauté. la quantité de temps, l’intensité émotionnelle, l’intimité (la confiance mutuelle), la réciprocité des services rendus. La raison ? Mark Granovetter illustre sa théorie par une étude effectuée à Boston sur 300 cadres, techniciens et gestionnaires. Planifiez !

Les meilleures applis pour trouver un job via Facebook Le recrutement sur le web ne cesse de se métamorphoser. Dernière innovation en date : des applications spécifiques à Facebook développées par les sites emploi pour diffuser des offres, parfois disponibles uniquement sur le réseau social. Capital.fr a testé les 5 principales. Un portail d'offres d'emploi, c'est la dernière trouvaille que préparerait Facebook pour le mois de septembre, selon l' agence Dow Jones Newswires . Reste à savoir si Facebook saura détrôner les sites spécialisés, qui ont déjà lancé des applis parfois très innovantes. 1. Complexe au premier abord, cette application développée par Monster permet de tisser un réseau professionnel à l'intérieur même de Facebook. Lien vers l'appli : BeKnown Nombre d'utilisateurs* : 270.000 Possibilité de postuler via Facebook : Il est possible d'envoyer un lien vers son profil BeKnown. 2.

L'utilisation des réseaux sociaux par les salariés. Par Aymeric François, Avocat. L’utilisation d’internet à des fins personnelles par un salarié peut, dans certains cas, aboutir au prononcé d’une mesure disciplinaire allant jusqu’au licenciement pour faute grave.Les réseaux sociaux, caractérisés notamment par leur forte addiction, doivent dès lors être utilisés par le salarié avec une grande précaution. Petit tour d’horizon du droit applicable en la matière. 1. Votre employeur est parfaitement en droit de limiter vos connexions Internet à partir du matériel mis à votre disposition puisque ces connexions sont présumées avoir un caractère professionnel. Ces restrictions doivent néanmoins être justifiées par la nature de la tâche que vous accomplissez et proportionnées au but recherché. De manière générale, les systèmes de filtres vous empêchant d’accéder à certains sites Internet sont justifiables lorsque ces sites n’ont aucun lien avec votre activité professionnelle, ce qui peut être le cas des réseaux sociaux. 2. 3. 4.

Recherche d’emploi : sites emploi et réseaux sociaux sont indissociables En janvier 2014, LinkedIn a revendiqué sept millions d'utilisateurs en France, tandis que Viadeo en compte huit millions. En parallèle de ces réseaux sociaux dits "professionnels", Facebook propose de plus en plus de services aux entreprises, pour les aider à recruter. Pourquoi et comment se servir de ces précieux outils pour rechercher un job et être visible par les recruteurs ? Sites emploi et réseaux sociaux : complémentarités et convergences Au départ, les réseaux sociaux avaient plutôt comme objectif de permettre à des individus, souhaitant garder le contact ou ayant les mêmes intérêts, d'échanger. Dans le cadre d’une recherche d’emploi, il est indispensable d’être présent sur un maximum de sites, pour accroître sa présence sur le Net, et ainsi augmenter ses chances d’être repéré par les recruteurs. Démultiplier sa visibilité sur Internet Ceci suppose donc d'avoir travaillé son projet professionnel et son CV, en amont ! Etendre en continu son réseau de contacts

20 actions quotidiennes pour entretenir votre présence sur les médias sociaux d’entreprise Voici 20 actions que vous pouvez mener au quotidien pour assurer une vraie présence sur les médias sociaux sans y passer tout votre temps. Les réseaux sociaux sont une vraie réalité dès lors que l’on parle communication professionnelle. Cette présence indispensable à l’entreprise est parfois bien gérée et les collaborateurs concernés se voient attribuer du temps. [Mise à jour Août 2015 de l’article initial] On me pose régulièrement la question du temps nécessaire à assurer une présence sur le web social. Voici quelques actions que je m’efforce de mener au quotidien en respectant un timing limité. Twitter 1- identifiez 5 sujets (articles de blogs par exemple) qui touchent votre environnement professionnel et qui méritent d’être connus et postez les sur Twitter 2- répondez à 5 autres sujets lus sur votre compte Twitter et argumentez un minimum la réponse 3- mettez en valeur 5 personnes que vous suivez régulièrement, invitez les sur Twitter si elles n’y sont pas encore Facebook LinkedIn Blogs

Recherche d'emploi : misez sur les réseaux sociaux spécialisés Vous avez un profil LinkedIn et Viadeo ? Parfait, ce sont les deux réseaux sociaux professionnels qui font figure d'incontournables. Mais depuis un an, une ribambelle de plateformes communautaires fleurit sur la Toile. Ils s'appellent Yupeek pour les jeunes diplômés, Digikaa pour les pros du web, Agrillink dans le secteur de l'agriculture, TalentPharmacie... Au total, le cabinet Link Humans en a recensé plus de 60 dans son blog Job 2.0. Cette tendance débarque tout droit des Etats-Unis, où le réseau Sermo fait un carton auprès de 150.000 professionnels de santé. Autre avantage de taille, cette fois pour les recruteurs : les tarifs. Parmi les derniers-nés : Digikaa, le réseau dédié aux professionnels du web. Reste un défi pour les internautes : ne pas se disperser sur des réseaux sociaux très addictifs. Sandrine Chauvin

Les réseaux sociaux, deuxième filtre pour les recruteurs Même si 56% des recruteurs utilisent les réseaux sociaux, ils ne sont qu'un cinquième à embaucher trois personnes ou moins chaque année via Facebook, Twitter, Viadeo ou Linkedin. La plateforme d'offres d'emploi et recrutement en ligne Régions Job vient de faire paraître le 4e volet de son enquête annuelle sur le recrutement, qui concerne plus particulièrement les réseaux sociaux et l'enjeu de l'identité numérique, d'après les témoignages d'un panel de 354 recruteurs. En effet, 48% des recruteurs déclarent se renseigner sur le candidat en le «googlant», c'est-à-dire en tapant ses nom et prénom dans le moteur de recherche Google puis scruter les différentes pages de résultats. Forums, blogs, réseaux sociaux... Ils sont également 56% à intégrer les réseaux sociaux dans leur processus de recrutement, via une recherche Google ou directement sur les plateformes, à savoir Facebook et Twitter mais en favorisant tout de même les réseaux professionnels comme Linkedin et Viadeo.

Related: