background preloader

John Locke

John Locke
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. John Locke signature Biographie[modifier | modifier le code] Ce fut par la lecture de Descartes que Locke s’intéressa véritablement à la philosophie, vers 1659[réf. nécessaire]. Il fut également influencé par des savants tels que Robert Boyle et Sydenham. Locke fut lié d’amitié avec Lord Ashley, comte de Shaftesbury et ministre de Charles II. Théorie de la connaissance[modifier | modifier le code] Locke était attiré par certains aspects de la science nouvelle, notamment le rationalisme cartésien, et il ne voyait guère d'utilité aux discussions scolastiques qui prenaient beaucoup de place dans les études à l'université d'Oxford[4]. Le but de Locke et sa méthode[modifier | modifier le code] C'est à l'occasion de problèmes moraux et religieux que Locke s'engage dans une analyse critique des pouvoirs de l'entendement, afin de déterminer l'étendue de la connaissance humaine. Les idées[modifier | modifier le code] comment se forment nos idées ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Locke

Related:  HistoriqueRVMouvements d'éducationChapitre 1

James Meade Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. James Edward Meade «Dans mes toutes premières années d'économiste, j'eus l'inestimable privilège d'appartenir avec Richard Kahn, Joan et Austin Robinson et Piero Sraffa à un petit groupe qui en 1930-31 se réunit toutes les semaines pour discuter et développer l'analyse exposée par Keynes dans son "Treatise on Money" qui venait juste de paraitre. En fait, nous avons dans une certaine mesure joué le rôle d'accoucheur des idées que Keynes élaborait pour échafauder sa "Théorie Générale"» [1]

Une autre école est possible - Le monde bouge Ils sont de plus en plus nombreux à étudier en dehors du système scolaire classique. Cours par correspondance ou écoles alternatives affirment mettre l'enfant au cœur de l'enseignement. Serait-ce l'éducation de demain ? Au cœur de Paris, dans l'un de ses quartiers les plus denses, un îlot de calme et de sérénité : le jardin public Anne-Frank, caché au bout d'une impasse. En ce début d'après-midi, des rires d'enfants s'en échappent. Ils sont une vingtaine, petits et grands, à jouer ensemble ou à se poursuivre sur les pelouses, en présence de leurs parents, lesquels papotent sur les bancs quand ils ne participent pas à leurs jeux. Bertrand Russell Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Russell. Bertrand Russell Philosophe et logicien Époque contemporaine Bertrand Russell en 1916

Les extensions du matériel sensoriel J'avais envie de faire un petit article sur ce qu'on appelle "les extensions" du matériel sensoriel, et de vous proposer un partage de fichier. Ce que l'on nomme extensions, ce sont les autres façons d'utiliser certains des matériels sensoriels (tour rose, escalier marron, barres unies, cylindres de couleurs, emboitements cylindriques...) quand l'enfant en a "fait le tour". Chaque matériel a une présentation unique, qui se compose d'une série d'étape bien précise et permet à l'enfant de travailler sur une notion bien particulière. Quand on parcourt un peu les blogs américains, nous nous apercevons vite qu'ils sont friands des toutes sortes d'extensions en tout genre (et qui vont parfois jusqu'au détournement de matériel). Ce que je trouve dommage, c'est qu'elles sont bien souvent proposées trop vite à l'enfant, en ne leur laissant pas la chance que cela vienne d'eux même.

John Stuart Mill Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mill. signature Biographie[modifier | modifier le code] Education 2/4 - Histoire L’école moderne de Célestin Freinet en 1958 Un documentaire de Séverine Liatard et Séverine Cassar Célestin Freinet est un pédagogue français né à la fin du XIXème siècle. Issu d’un milieu rural, sa jeunesse se déroule au sein de la communauté paysanne dans une région pauvre des Alpes maritimes. Fifi Brindacier, un modèle inspirant Tout le monde connaît la célèbre petite Suédoise. Une petite fille de 9 ans, rousse aux taches de rousseur, habillée n’importe comment. Ce que j’aime beaucoup chez Fifi, depuis que je suis petite, c’est son originalité. On la trouve forcément originale, mais en fait elle est simplement elle-même, libre, sans complexe, avec une immense confiance en elle. Et c’est ce qui dérange : un enfant libre !

Baruch Spinoza Spinoza élabore une éthique de la joie. Le but de la vie, selon lui, n'est pas d'être malheureux (comme y invite le christianisme : il faut se repentir, souffrir pour expier la faute originelle, etc.) mais d'être heureux. C'est-à-dire chercher à accroître sa puissance, chercher ce qui nous est vraiment utile (l'utile propre). On pourrait y voir une éthique égoïste. Jean Louis Vivès Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Vives quitte très jeune l'Espagne (1509), tant par peur des poursuites de l’Inquisition que par désir de s'inscrire à la Sorbonne, alors l'université la plus réputée d'Europe. Il étudia sous la direction de Gaspard Lax de Sarenina au Collège de Montaigu mais, comme Érasme (son contemporain), il fut déçu par le faible niveau des cours et les bizutages à répétition. De sorte qu'en 1512 il s’établit à Bruges, malgré quelques tentatives de retour à Paris en 1514, 1519, et 1536. La capitale française l’attirait, mais les rues encombrées et la familiarité brutale des habitants lui faisaient préférer les Pays-Bas espagnols.

Prendre conscience de son corps Aujourd’hui, nombre d’enfants doivent concevoir des abstractions très tôt. On veut apprendre plus et plus vite, et certains apprentissages commencent à la maternelle, alors qu’autrefois, ils étaient seulement abordés à l’entrée en primaire, tandis que le jardin d’enfant était consacré au jeu. Or, cet instant de la vie est avant tout une phase essentielle du développement du schéma et de la perception corporels : un vécu tout en sensorialité. Nous remarquons combien les jeunes enfants expérimentent avec tout leur corps : ils jouent, portent à la bouche, prennent, rejettent, se jettent sur le canapé ou le lit, explorent avec les mains, les pieds, se frottent, poussent de leur corps,… Un enfant qui n’a pas eu le temps ou la possibilité de réaliser cette construction risque de n’avoir pas assez investi son corps. Il n’a pas suffisamment fait l’expérience des limites de son corps, n’est pas assez « ancré » dans celui-ci, et sera peut être peu conscient de son corps.

Related: