background preloader

Partenariat public-privé

Partenariat public-privé
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir PPP. Le partenariat public-privé (PPP) est un mode de financement par lequel une autorité publique fait appel à des prestataires privés pour financer et gérer un équipement assurant ou contribuant au service public. Le partenaire privé reçoit en contrepartie un paiement du partenaire public et/ou des usagers du service qu'il gère. Ce mode de financement est présent dans de nombreux pays sous des formes variées. Toutefois on utilise en général l'expression de « partenariat public-privé » pour désigner des projets plus récents, dans la lignée des contrats d'initiative de financement privé (en) (en anglais Private Finance Initiative) apparus en Grande-Bretagne depuis 1992, contrats dont se sont inspirés de nombreux pays. Les PPP, une formule soutenue par certaines organisations internationales[modifier | modifier le code] Ce mode de financement a été critiqué par certains auteurs[1]. Bibliographie en français Related:  Partenariats Publics Privés (PPP)UE 50 Culture générale

Immobilier : Le partenariat public-privé ne fait pas l'unanimité Lignes TGV, stades, hôpitaux, prisons… ce montage est utilisé pour financer toutes sortes d'infrastructures publiques. L'année dernière, 41 projets de ce type ont été agréés, pour un montant total de 15 milliards d'euros. Importée du Royaume-Uni au milieu des années 2000, la formule du PPP (partenariat public-privé) a connu un développement exponentiel depuis. Lignes TGV, stades, hôpitaux, prisons… ce montage est utilisé pour financer toutes sortes d'infrastructures publiques. • Une formule très pratique Au lieu d'acheter comptant, pourquoi ne pas payer à crédit? • Petites et grandes opérations Le PPP est aussi bien utilisé pour monter des opérations de très grande dimension que pour mener des projets plus modestes. • Avantages et inconvénients Les «supporteurs» du PPP estiment que la formule permet de construire plus vite les ouvrages. • Objet de polémique politique Dans les rangs socialistes désormais aux commandes de l'État, le partenariat public-privé ne fait pas l'unanimité.

TheFamily et SB Avocats lancent AIR (Accord d'Investissement Rapide) Décidément, les dispositifs d’investissements avec retours de décisions rapides semblent avoir le vent en poupe depuis les “101projets” ou encore l’opération “Kima15″. TheFamily annonce avoir été inspiré par Y-Combinator, qui a ouvert la voie, en lançant “Safe” (Simple Agreement for Future Equity), un nouvel instrument d’investissement early-stage. En cette fin d’année 2013, tout le monde semblait avoir dans les cartons une solution de financement rapide pour les startups françaises. Aller vite pour se développer, allez plus loin pour croître plus rapidement. Si de nombreux experts s’accordaient à dire que les solutions de financement en early-stage étaient peu présentes en France, en quelques semaines, 3 nouveaux dispositifs ont fait leur apparition. Dans un précédent dossier préparé par la rédaction suite au lancement de Kima15, Romain Dehaussy, directeur de Chausson Finance avait affirmé que “Kima 15, c’est la Ford T appliquée à la levée de fonds ! En savoir plus: MeetAir.Co

Plan "bibliothèques ouvertes" : améliorer l'accueil des étudiants en bibliothèques universitaires Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et Thierry Mandon, secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, lancent un plan "bibliothèques ouvertes". Objectif : mieux prendre en compte les rythmes de vie et d’études des étudiants en élargissant les horaires d’ouverture des bibliothèques universitaires (BU) et en améliorant la qualité des services, pour améliorer la réussite des étudiants. Aujourd’hui les bibliothèques universitaires (BU) françaises ouvrent en moyenne 61h par semaine contre 65h en Europe et 69h en Allemagne. Cela est insuffisant et d’autant plus problématique que le nombre de places assises en BU (130 000 sur l’ensemble du territoire) augmente moins vite que le nombre d’étudiants (+1,7% de places entre 2011 et 2014 pour +4,5% d’étudiants). Le plan "bibliothèques ouvertes" fixe ainsi des objectifs précis :

PPP : le fiasco financier de l'hôpital sud-francilien Le désastre financier et sanitaire du centre hospitalier sud-francilien (CHSF) illustre parfaitement les dérives auxquelles une gestion court-termiste, totalement comptable et excluant toute démocratie sanitaire aboutit. En 2005, Xavier Bertrand, ministre de la Santé, donne son accord à la signature d’un partenariat public-privé avec le groupe Eiffage pour réaliser un vaste hôpital à Corbeil-Essonnes, ville dont le maire était à l’époque Serge Dassault ; hôpital destiné à regrouper de structures médicales du sud de l’Ile-de-France. Plutôt que de payer un hôpital qui serait maître de ses murs, l’Etat se désengage et confie le chantier à Eiffage qui en assurera l’exploitation en louant le bâtiment au centre hospitalier sud-francilien pendant trente ans. Les conditions de la négociation de ce partenariat public-privé (dit PPP) restent extrêmement confidentielles comme du reste le contrat lui-même dont une partie seulement sera présenté au conseil d’administration du CHSF.

1986 LE CAPITALISME SANS CAPITAL Des entrepreneurs arrivent à être en fait propriétaires de leur entreprise par des montages qui reposent sur une contribution limitée aux fonds propres de l'entreprise. Les "poulies bretonnes", qualifiées aussi de "poupées russes", sont l’emblème du développement d’un capitalisme sans capital. Banques et assurances viennent en minoritaires aux différents niveaux, et acceptent ce rôle sans mettre en place des mécanismes de sortie les associant pleinement aux plus values. De façon générale ce sont principalement les banques, alors nationalisées, et en particulier le Crédit Lyonnais et des institutions à capitaux publics qui participent à ces montages. Des échafaudages avec des cascades de holding permettent de démultiplier la contribution ultime de la personne physique. L'exemple type est celui de Vincent Bolloré qui en 1988 constitue une cascade de six holdings.

Processus de Bologne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logotype du processus de Bologne. Le processus de Bologne est un processus de rapprochement des systèmes d'enseignement supérieur européens amorcé en 1998 et qui a conduit à la création en 2010 de l'Espace européen de l'enseignement supérieur, constitué de 47 États. Cet espace concerne principalement les États de l'Espace économique européen ainsi que, notamment, la Turquie et la Fédération de Russie. L'enseignement supérieur africain et celui de l'ancienne Union soviétique a été aussi réformé en raison des liens historiques, politiques et linguistiques qui unissent certains pays avec leur zone d'influence. Amorcé en 1998 par la déclaration de la Sorbonne du , le processus de Bologne vise à faire de l'Europe un espace compétitif à l'échelle mondialisée de l'économie de la connaissance, l'espace européen de l'enseignement supérieur. Objectifs[modifier | modifier le code] Convention de Lisbonne (1997)[modifier | modifier le code]

Silence, hôpital high-tech fantôme L’inauguration de l’hôpital Sud-francilien à Corbeil, dans l’Essonne - la plus importante opération hospitalière en Ile-de-France de ces dix dernières années - tourne au gag. Elle était prévue en avril 2011, puis le 17 mai, puis le 15 septembre, et désormais on évoque le premier trimestre 2012. Le directeur vient de démissionner. Couloirs sans fin. Bizarrement, on ne sait trop où l’on est, et c’est un rien terrifiant. PPP, voilà… Le gros mot est lâché : PPP pour partenariat public-privé. «Le PPP, j’étais contre, explique Manuel Valls. Anomalies. Début 2011, selon l’accord, les clés doivent être données. «Je vais vous le faire payer», lance l’ancien directeur d’Eiffage à l’adresse de Manuel Valls, devenu président du conseil de surveillance du nouvel hôpital. 100 millions d’euros supplémentaires sont, en effet, prévus. Loyer dû. «La situation devient impossible.

Réforme Licence-Master-Doctorat Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La réforme Licence-Master-Doctorat également désignée réforme LMD désigne un ensemble de mesures modifiant le système d’enseignement supérieur français pour l’adapter aux standards européens. Elle met en place principalement une architecture basée sur trois grades : licence, master et doctorat ; une organisation des enseignements en semestres et unités d’enseignement ; la mise en œuvre des crédits européens et par la délivrance d’une annexe descriptive au diplôme. Les textes fondateurs de cette réforme sont parus en 2002, mais celle-ci s’est étalée sur plusieurs années. Généralités[modifier | modifier le code] Contexte européen[modifier | modifier le code] Objectifs[modifier | modifier le code] Les objectifs de l’enseignement supérieur français dans le cadre de la construction de l’Espace européen de l’enseignement supérieur sont : Grades[modifier | modifier le code] En 1999 est créé le « grade de mastaire ».

Le Partenariat Public Privé, un modèle à réinventer Un débat commence à poindre qui devra être tranché dans les prochains mois. Il concerne le « Pentagone à la française ». Faut-il ou non regrouper les services centraux et les états-majors de la défense sur un site unique, dans le 15ème arrondissement de Paris, en s?appuyant sur un partenariat public privé (PPP) ? Personne ne conteste l?intérêt de réunir des entités aujourd? Fuite en avant Je n? Désavantage pour les PME Tout aussi inquiétant est la perte de compétence que porte en germe le PPP. Les Héritiers (sociologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans cet ouvrage paru en 1964, Pierre Bourdieu définit l'existence, dans la société, de sous-groupes différents face à la culture. L'école y est analysée comme une institution reproduisant les inégalités, les exigences et les critères du système d'enseignement jouant au détriment des classes défavorisées. L'ouvrage est essentiellement un corpus de statistiques et d'enquêtes sociologiques sur les étudiants[1]. Il part du constat que statistiquement les bons élèves se recrutent dans les milieux aisés et cultivés, alors que les enfants d'ouvriers montrent des parcours scolaires médiocres[1]. Selon Bourdieu et Passeron, pour les enfants de milieux populaires, « l'acquisition de la culture scolaire nécessite une véritable acculturation ». Le livre aura néanmoins une influence considérable sur la sociologie de l'éducation et sur la réflexion des politiques et des enseignants[1]. Portail de la sociologie

Bordeaux : un partenariat public-privé de plus avec le grand stade t un PPP de plus ! Le 19 décembre dernier, le tribunal administratif de Bordeaux a débouté les opposants au grand stade et validé le montage retenu par la municipalité d'Alain Juppé. Déduction faite des subventions allouées par l'État, la Région Aquitaine, la Communauté urbaine et la Ville, l'équipement sera financé, construit et géré par le groupement Vinci- Fayat pendant une durée de trente ans, le temps pour la commune de Bordeaux de rembourser les deux majors du BTP. En quelques années, la France est devenue la championne d'Europe des contrats de partenariat public- privé, plus connus sous le sigle PPP. Depuis 2004, près de 41 milliards d'euros ont ainsi été engagés. La crise ne freine pas leur essor. Chantiers à crédit Les PPP, qui permettent de confier à un privé la construction et la gestion d'un équipement public en contrepartie du paiement d'un loyer pendant la durée du contrat, présentent un immense avantage. En la matière, il n'existe pas de véritable jurisprudence.

Méthode agile Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(janvier 2013). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Les méthodes agiles sont des groupes de pratiques de pilotage et de réalisation de projets. Elles ont pour origine le manifeste Agile, rédigé en 2001, qui consacre le terme d'« agile » pour référencer de multiples méthodes existantes. Les méthodes pouvant être qualifiées d'agiles, depuis la publication du manifeste Agile, sont : plusieurs autres méthodes, comme adaptive software development (ASD) ou feature driven development (FDD) qui reconnaissent leur parenté directe avec RAD. Les deux approches de réingénierie agile du développement d'application ou d'amélioration continue (Lean), désormais les plus utilisées sont : Fondements[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code]

Faut-il brûler les partenariats public-privé ? Un jour, une très belle danseuse de ballet proposa à l’écrivain George Bernard Shaw de porter ses enfants. «Imaginez, lui dit-elle, ils auraient ma beauté et votre intelligence.» L’écrivain rétorqua qu’il craignait qu’à l’inverse, la progéniture hérite de son physique à lui et de l’intelligence de son interlocutrice. Depuis 2004, un nouveau mode de financement des investissements publics connaît un grand succès : le partenariat public-privé. Mais comme dans l’histoire de George Bernard Shaw, le résultat a bien souvent été l’inverse : la piètre gestion du secteur public, jointe à la cupidité du secteur privé. A ce prix, il faut que la gestion privée soit vraiment plus efficace que la gestion publique pour que l’opération soit rentable ; ou que le producteur privé dispose de compétences très spécifiques, que le public ne détient pas. - La volonté d’offrir des rentes publiques à de grandes entreprises nationales, au nom de la «politique industrielle à la française» ;

Related: