background preloader

Le consentement sexuel expliqué par une tasse de thé

Initialement publié le 19 mai 2015 Difficile de sensibiliser à la culture du viol de façon simple. Une vidéo de Blue Seat Studios intitulée Tea consent explique le consentement aux relations sexuelles d’une manière simple et accessible à tous. La vidéo de 2 minutes 50 met en scène plusieurs situations où des protagonistes offrent ou se voient offrir une tasse de thé, sous forme d’animation. La vidéo laisse parler une voix off qui demande au public de remplacer la tasse de thé par le début d’une relation impliquant du sexe. Des personnages dessinés d’une manière simple sur un fond blanc viennent servir d’illustration aux situations décrites par la voix. Si vous faites du thé et que vous en proposez à quelqu’un qui accepte, il n’y a pas de problème.Si vous proposez du thé à une personne qui n’est pas sûre de vouloir en prendre, il ne faut pas décider à sa place, ou la faire boire de force. La voix off ajoutera à ce sujet : « Le personne voulait du thé, et maintenant elle n’en veut plus.

http://www.madmoizelle.com/consentement-sexuel-tasse-the-365301

Related:  vracFéminisme/Sexisme/Discriminationsgirl powaConsentement et droits sexuelsmisc

Riverdale : Jughead (Cole Sprouse) mange enfin un burger Riverdale n’est pas exactement une adaptation fidèle du comics originel, Archie, mystères et compagnie. La série Netflix prend des libertés avec l’intrigue, les personnages et même le ton global du matériau-source. À lire aussi : Pourquoi Riverdale me rappelle mes années lycée… en plus cool ! Mais il y a des choses avec lesquelles on ne transige pas, merde alors.

La culture du viol se porte bien dans nos écoles — Témoignages Cinq élèves de sixième scolarisés dans le collège Montaigne, un établissement du VIème arrondissement parisien, ont été sanctionnés pour avoir pratiqué des attouchements sexuels sur leurs camarades de classe. Je ne sais pas si c’est la paresse ou le déni qui a conduit de trop nombreux médias à focaliser cette affaire sur un détail (l’utilisation des smartphones), plutôt que sur son problème de fond (c’est à dire la prégnance de la culture du viol dans notre société)… Toujours est-il que nous avons tenu à recentrer le problème, sur l’éducation des garçons dans ce cas, et plus globalement, sur la nécessité de revoir complètement l’éducation des enfants au respect de l’autre. À lire aussi : Collège Montaigne : faut-il interdire les portables ou (enfin) éduquer les garçons ? Loin de susciter des rectificatifs ou d’inciter à revoir le traitement de ce sujet, notre article est passé relativement inaperçu. À lire aussi : « NOULÉFILLES », cet agaçant syndrome de Stockholm

Le sexisme anti-hommes... et pourquoi il n'existe pas « Sexisme anti-hommes », « sexisme inversé » (s’il est « inversé », on reconnaît dans quel sens fonctionne le sexisme « normal » !), « misandrie »… Vous avez sans doute déjà entendu ces expressions, dans un raisonnement honnête ou pour contourner de manière fort pratique le problème de la misogynie. Elles désignent les oppressions dont seraient victimes les hommes, souvent attribuées aux féministes ou aux femmes en général. Signe distinctif de ces oppressions : elles n’existent pas… ou, du moins, elles ne sont pas ce que vous croyez. Une symétrie illusoire Il faut tout d’abord rappeler que le sexisme est un système.

Publications récentes Rapport | vie affective et sexuelle Ce rapport présente les résultats d'une enquête réalisée entre octobre 2014 et mars 2015 auprès de jeunes scolarisés et de professionnel-le-s menant des interventions en éducation à la vie affective et sexuelle dans les lycées et CFA d'Ile-de-France sur la question du consentement dans les relations amoureuses et sexuelles. L'objectif de cette enquête est double : du côté des professionnels, il s'agit de comprendre comment émerge la notion de consentement sexuel dans le cadre d'une interventions sur la sexualité en milieu scolaire, puis d'étudier comment cette question est appréhendée par l'intervenant. Du côté des jeunes interrogés, il s'agit d?observer comment la question du consentement se pose dans leurs pratiques sexuelles, plus spécifiquement au moment de l?

Cher Corps : Lola parle du syndrome de l'intestin irritable Un nouvel épisode de Cher Corps, la série de vidéos décomplexantes sur le corps réalisée par Léa Bordier, est sorti ! On rencontre Lola, 24 ans, qui nous parle (entre autres) du syndrome de l’intestin irritable… et comme d’habitude c’est top. Cher Corps : Lola et le syndrome de l’intestin irritable Si son visage vous dit quelque chose, c’est parce que Lola a fait partie de l’équipe madmoiZelle ! Elle a notamment été en charge des événements (des premières Grosse Teufs, et des vide-dressings !) Si cet épisode est aussi cool, c’est avant tout parce qu’il parle à beaucoup de femmes.

Cinq livres jeunesse anti-sexisme pour les garçons J’adore voyager. Que ce soit pour partir en mode baroudeuse à l’autre bout du monde ou me faire un petit week-end dans la ville voisine. Non seulement c’est un plaisir, mais c’est pratiquement une nécessité dans la mesure où, si je ne change pas d’air de temps en temps, je dépéris tel le tournesol joli sans soleil. En finir avec le fardeau de la responsabilité, ou le féminisme domestique. Il semble que les grands esprits se rencontrent, puisque je lis à l’instant ceci alors que je ruminais un billet sur un sujet similaire. Pour ceux et celles qui ne voudraient pas tout lire, Denis Colombi y aborde ce que Jean-Claude Kauffman appelle la « stratégie du mauvais élève« , souvent mise en place par les hommes pour éviter d’accomplir certaines tâches ménagères, qui consiste à mal faire les choses pour en être dispensé. Exemple : Monsieur est sommé de passer la serpillère, mais oublie les coins des pièces et les dessous de tapis, si bien que Madame décide de ne plus le laisser toucher un balai-brosse à l’avenir, puisqu’il faudra de toute façon qu’elle repasse derrière lui pour que tout soit impeccable.

Respect et consentement: nouveau programme d’éducation sexuelle dans les écoles de Saint-Léonard Les élèves de Saint-Léonard recevront dès septembre les cours de santé sexuelle mis sur pied par le Centre de santé et de service sociaux (CSSS) de Saint-Léonard et de Saint-Michel. Les infirmières scolaires et travailleuses sociales visiteront des classes de primaire et de secondaire afin de sensibiliser les élèves au respect, à l’affirmation de soi et au consentement. Le programme «À vos marques, prêts, respect!» Regardez Mommy de Xavier Dolan gratuitement — madmoiZelle.com La 70e édition du festival de Cannes commence demain, et pour lui rendre hommage, Arte met à disposition l’intégralité du film inoubliable de Xavier Dolan, Mommy. En 2014, l’avant-dernier long-métrage du réalisateur québécois avait remporté ex-æquo (avec un film de Godard) le prix du jury après avoir charmé les festivalier•s. Pour en savoir plus sur la conception du film, un documentaire intitulé Il était une fois… Mommy peut se regarder ensuite. Ponctuées d’entretiens avec les comédiens et le directeur de la photographie, les coulisses de Mommy se dévoilent.

« NOULÉFILLES », cet agaçant syndrome de Stockholm « NOULÉFILLES », « VOULÉFILLES », « NOULÉMECS », « VOULÉMECS »... les gens ont souvent tendance à se renvoyer à leur genre, à et ses clichés. Et Marie.Charlotte ne le vit pas très bien. J’ai grandi avec deux frères et un cousin, j’ai joué aux mêmes jeux qu’eux, et je n’ai compris que vingt ans plus tard pourquoi ma grand-mère me grondait quand je jouais avec les LEGO de mes frangins. Pire, je me souviens de la crise qu’elle a piquée contre l’un d’eux le jour où elle nous a surpris en train de jouer ensemble avec mes Barbies. Je n’ai pas compris.

Related: