background preloader

Serment du Jeu de paume

Serment du Jeu de paume
Le serment du Jeu de paume est un engagement d’union pris le à la salle du Jeu de paume, à Versailles, par les 578 députés du tiers état, du clergé et de la noblesse lors des États généraux de 1789. En réalité, seuls 300 députés sont présents. Face aux pressions du roi de France Louis XVI, ils firent serment de ne pas se séparer avant l’élaboration d’une Constitution. Cet engagement, dénué d'existence juridique dans le cadre de l'Ancien Régime prévalant encore, a un impact symbolique et politique très fort, qui en fait un moment important des préludes de la Révolution française. Genèse[modifier | modifier le code] Le 9 août 1788, Louis XVI annonce officiellement la convocation des états généraux dont l'ouverture est alors fixée au 27 avril de l’année suivante. Dès le 30 avril, les députés du Tiers de Bretagne se réunissent à Versailles et forment le « club breton » afin de coordonner leurs réflexions. Le 12 mai les électeurs du Tiers de Paris commencent les élections du dernier degré. Related:  Histoire 4 èmeBazar temporaire 10

Culture et Patrimoine maçonniques » 20 juin 1789, un serment maçonnique… Le Serment du Jeu de Paume, œuvre éminemment maçonnique. C’est lors d’une série de réunions à Versailles en juin 1789 que l’idée d’une Assemblée Nationale voit progressivement le jour, notamment grâce à Sieyès. La séquence du Jeu de paume du 20 juin 1789, naît pour sa part, de la crainte de Bailly de voir l’hôtel des Menus-Plaisirs définitivement fermé par le Roi ; la salle est en effet gardée par des gens d’armes. On connaît la suite : Guillotin trouve un gymnase, Mounier propose un serment, Barnave et Le Chapelier le rédigent et tous jurent de ne plus se séparer : « partout où ses membres sont réunis, là est l’Assemblée Nationale ». La gravure exécutée par Jazet[1] en août 1822 met en scène cinquante personnages principaux sur la base de « l’indicateur du Serment du jeu de Paume »[2]. Une gravure soigneusement construite La gravure de Jazet a une structure visuelle à la fois classique et maçonnique. 1. Bailly, un astronome solaire L’opposition du doyen et du « jeune » Martin Dauch Chris

Le serment du Jeu de paume, 20 juin 1789 Contexte historique Cet événement fondateur de la Révolution française constitue une étape symbolique dans la destruction de l’absolutisme. L’ouverture des états généraux avait suscité une querelle de procédure : le tiers état souhaitait la réunion des trois ordres ainsi que le vote par tête, le vote par ordre donnant nécessairement la majorité au clergé et à la noblesse. Face au refus du roi, le tiers état se proclama Assemblée nationale et appela les deux autres ordres à le rejoindre. Louis XVI fit fermer la salle de réunion des députés. Analyse des images La scène prend place dans la salle du Jeu de paume dont David dessina l’architecture in situ. Sur la toile inachevée, la nudité suggérée sous les vêtements concourt encore à l’idéalisation de la scène à laquelle David n’assista pas, mais qu’il souhaita hisser au rang d’acte universel. Le grand fragment de la toile inachevée de David présente quatre portraits presque finis : Barnave, Michel Gérard, Dubois-Crancé et Mirabeau.

1789 Serment du Jeu de Paume Le Serment du Jeu de Paume Le Serment du Jeu de Paume : l'acte fondateur de la démocratie française Afin de résoudre la grave crise financière que traverse son gouvernement, Louis XVI convoque au printemps 1789 les Etats Généraux, c’est-à-dire la réunion des trois ordres, noblesse, clergé et tiers état. Les députés du tiers état espèrent des réformes. Refusant de siéger par ordre, ils s'allient avec quelques députés du clergé et se constituent solennellement en Assemblée nationale le 17 juin 1789. « Nous jurons de ne jamais nous sépareret de nous réunir partout où les circonstances l’exigeraient, jusqu’à ce que la Constitution du royaume fût établie et affermie par des fondements solides. » Evénement fondateur de la démocratie française, le Serment du Jeu de Paume est à l’origine de la séparation des pouvoirs et de la souveraineté nationale. La statue de Sylvain Bailly La salle du Jeu de Paume : du gymnase royal au musée de la Révolution française La salle du Serment du Jeu de Paume

Salle du Jeu de paume Le jeu de paume à Versailles[modifier | modifier le code] Cette salle, que l'on nommait à l'époque « tripot », fut construite par Nicolas Creté en 1686. Le roi Louis XIV, ainsi que d'autres personnages de la Cour, y ont joué au jeu de paume, jeu très populaire à l'époque et ancêtre du tennis actuel. Il y avait plusieurs salles de ce genre à Paris ; les roturiers ne pouvaient pas participer. Le serment du Jeu de paume[modifier | modifier le code] Cette salle est restée célèbre dans l'Histoire de France pour le serment qui y fut prononcé le par les députés du Tiers état et qui prendra le nom de serment du Jeu de paume. Cette scène a été immortalisée en 1791 par le grand tableau historique inachevé du peintre Jacques-Louis David, Le Serment du Jeu de paume. Lieu de mémoire de la Révolution française[modifier | modifier le code] Le musée de la Révolution française[modifier | modifier le code] L'héritage de 1789[modifier | modifier le code] Galerie[modifier | modifier le code]

Jacques Louis David,Le Serment du Jeu de Paume,20 Juin 1789,classicisme,éducation,enseignement,analyse et etude de la toile et du style,art,culture,peinture Laisser un commentaire ou un avis : Jacques Louis David. (1748-1825). Le Serment du Jeu de Paume. (20 Juin 1789). Le 20 juin, lorsque les députés du tiers état se présentent pour une réunion des États généraux à la salle des Menus-Plaisirs du palais de Versailles, ils trouvent la porte fermée. Le point de vue est situé sur l’orateur central. Le député Jean Sylvain Bailly qui lit le serment se trouve juste en dessous du centre géographique de l’œuvre, encadré par 4 points naturels d’intérêt. Il y a 2 espaces distincts. La perspective est centrale la toile est construite sur les 2 diagonales. Détails : Les députés sont survoltés et dans un grand état de liesse. Ce trio est symbolique il représente la clergé, la noblesse et le tiers-état. L’orateur central, Jean Sylvain Bailly, lit le serment en levant la main dans un geste solennel Lumière : La lumière provient du haut à gauche, elle semble suivre le vent derrière le rideau et symbolise le souffle populaire. Toiles Similaires :

Les signataires du serment du Jeu de paume Contexte historique Un acte de courage politique accompli dans des conditions de fortune 17 juin 1789, face à l’inertie générale, les députés du Tiers Etat aux Etats généraux se constituent, en Assemblée nationale. La majorité du clergé vote, le 19, sa réunion au Tiers. La situation n’est pas alors sans danger pour les députés qui bravent la volonté royale à quelques pas du fastueux palais de Versailles. La réunion suivante de l’Assemblée nationale qui se tient deux jours plus tard dans l’église Saint-Louis de Versailles voit l’amorce du rassemblement des trois ordres : une députation de la majorité du Clergé et deux nobles viennent se joindre au Tiers. Analyse des images Des députés unis et solidaires au-delà de leurs différences Les gestes des participants convergent vers Bailly, en une composition symétrique. En avant-scène, à droite, Mirabeau et Barnave les deux plus grands orateurs de l’Assemblée Constituante en 1790-1791, lèvent le bras côte-à-côte.

Le serment du Jeu de Paume le 20 juin 1789 L'esprit conservateur des ordres privilégiés faisait piétiner les états généraux. De leur côté, les délégués progressistes demandaient le vote par tête, et non par ordre, seul capable d'obtenir des réformes. La situation était encore bloquée le 17 juin 1789, lorsque le tiers état, bientôt rejoint par une partie du clergé, se proclama « Assemblée nationale ». De simples mandataires convoqués pour voter des impôts nouveaux, ils devenaient des députés de la Nation.

Quatrième 4ème : La France de 1815 à 1914 en frises interactives Pendant 3 heures la semaine dernière, j’ai eu les élèves non partant d’une sortie scolaire rassemblés dans une seule classe. Le truc super réjouissant a priori, surtout quand la moitié des élèves ne sont pas les siens. Pour rendre ces heures … Continuer la lecture 4ème : Les Etats-Unis dans la mondialisation (6) 6ème et dernière partie sur les Etats-Unis : la réalisation d’un croquis répondant à la question de départ sur le territoire des Etats-Unis dans la mondialisation. 4ème : Les Etats-Unis dans la mondialisation (5) Jacrews7 / Foter Avant-dernier épisode de ce long chapitre sur les Etats-Unis. 4ème : Les Etats-Unis dans la mondialisation (4) ZeroOne / Foter Quelles conséquences a la mondialisation sur l’organisation du territoire américain ? 4ème : Les Etats-Unis dans la mondialisation (3) Deuxième exemple du hard power américain : la puissance politique et militaire. 4ème : Les Etats-Unis dans la mondialisation (2)

Salle du Jeu de Paume Versailles La Salle du jeu de Paume de Versailles a été édifiée en 1686 pour les besoins de la cour (le jeu de paume est l’ancêtre du tennis). Elle fut le théâtre du serment du jeu de Paume du 20 juin 1789 : c’est alors que 578 députés des Etats généraux (qui en rassemblaient 1118) s’autoproclamèrent Assemblée nationale et jurèrent de ne pas se séparer avant d’avoir donné une constitution à la France. La Révolution française commençait … Il fut question de remplacer la Salle du Jeu de Paume par un monument commémoratif durant la Révolution, mais rien ne fut fait avant 1880 où elle fut transformée en musée en vue du centenaire de cet évènement décisif. Informations pratiques : Rue du jeu de Paume. Actualité : Pour les individuels Visite guidée de la salle du jeu de Paume tous les samedi à 15h sur inscription auprès de l'Office de Tourisme. Réservez en ligne votre visite guidée à la Salle du Jeu de Paume en cliquant ici Pour les groupes Des visites guidées sont organisées sur demande. Accès :

1789-1799 - La Révolution française - Herodote.net Les dix années qui ont changé le monde La Révolution française désigne une période de dix années (1789-1799) qui va de l'ouverture des états généraux au coup d'État de Brumaire par le général Bonaparte. Cette décennie ébouriffante a vu la France accomplir d'immenses réformes de structure, dans le prolongement des Lumières du XVIIIe siècle et des révolutions démocratiques d'Angleterre et d'Amérique. Mais la Révolution française est aussi associée à la guerre civile et à des guerres de conquête. Du tiers état à la Nation Le 5 mai 1789, le roi Louis XVI et Necker ouvrent solennellement les états généraux. Le 17 juin, les députés s'autoproclament Assemblée nationale puis font serment de ne pas se séparer tant qu'ils n'auront pas donné une constitution à la France, selon l'exemple américain. À Paris, des rumeurs font craindre une intervention des troupes contre la capitale. Face aux troubles qui s'étendent, le roi reste passif. Une France nouvelle L'Assemblée législative et la chute du roi

Related: