background preloader

DataHarvest 2015 : quelques exemples de projets de datajournalisme

DataHarvest 2015 : quelques exemples de projets de datajournalisme
Données librement accessibles ou cachées et agrégées peu à peu par les journalistes ; révélations de fraude fiscale, de détournement de fonds ou bien recherche d'informations sur la guerre contre l'Etat islamique ; collaboration internationale ou travail en petite équipe... Le « DataHarvest », la conférence européenne de datajournalisme qui s'est tenue les 8, 9 et 10 mai, a été l'occasion de présenter la diversité des acteurs et des thématiques abordées par ce genre journalistique qui connaît un engouement croissant. Voici quelques exemples de projets récents abordés lors des conférences. Enquête sur la Banque mondiale... en utilisant ses propres données Le Huffington Post a révélé à la mi-avril que 3,4 millions de personnes dans le monde ont été déplacées sans solution de relogement ou de compensation, à cause de projets soutenus par la Banque mondiale entre 2004 et 2014. Immanquablement, la Banque mondiale n'a pas accueilli cette enquête à bras ouverts. Alexandre Pouchard

http://data.blog.lemonde.fr/2015/05/16/dataharvest-2015-quelques-exemples-de-projets-de-datajournalisme/

Related:  Journalisme et WEB 2.O , presse numériqueDébats sur le numériqueDataDATA JOURNALISMUne autre presse est possible

Jusqu’où écrire pour Google Les éditeurs de sites web n’ignorent pas que les moteurs de recherche existent, et que, parmi eux, Google jouit d’une position hégémonique. Ils n’ignorent pas non plus que sur le web « exister, c’est être indexé par un moteur de recherche »[+] NoteLucas INTRONA, Helen NISSENBAUM « Shaping the web: why the politics of search engines matters », The Information Society, 16, 2000, p. 171. [1]. Enfin, ils n’ignorent pas que la place de leurs pages web dans les listes de résultats dépend en partie de leurs actions : sujets traités, structure du site, vitesse de chargement, formats, mots, liens, code.

S'informer à l'ère de l'imprimé La recherche d’information dans le monde de l’imprimé, la galaxie Gutenberg chère à Mc Luhan – ou, si l’on préfère, dans la graphosphère (milieu technique dominé par l’imprimerie, période qui commence au XV° siècle et s’achève dans la seconde partie du XX° avec le triomphe de l’audiovisuel ) est une expérience familière pour la plupart d’entre nous. Nous avons passé des années d’école à apprendre à lire, à choisir et interpréter un livre ou un article, à l’évaluer, à en discuter avec d’autres lecteurs. Nous sommes nés (au moins pour les, dinosaures gutenbergiens comme l’auteur de ces lignes) avec l’habitude de considérer la vie intellectuelle comme conversation silencieuse avec des personnes vivantes ou mortes via des textes écrits.

Journalisme de données Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le journalisme de données (data journalism en anglais), ou journalisme de bases de données (database journalism), est un mouvement visant à renouveler le journalisme par l'exploitation et la mise à la disposition du public de données statistiques[1]. Sylvain Parasie propose l'expression « journalisme hacker » (en anglais hacker journalism), censé rapprocher les passionnés d'informatique (hackers, litt. « pondeurs de code », « bidouilleurs ») et les journalistes (hacks, litt. « journaleux », « plumitifs ») pour faire évoluer le journalisme[2]. Il est également lié à la libre disponibilité des données : de plus en plus de données statistiques sont diffusées par les institutions et les gouvernements, et un journaliste d'investigation sachant les analyser peut révéler des faits importants comme cela a été le cas dans le scandale des notes de frais des parlementaires britanniques[3].

“Je refuse la radio miroir, je préfère la radio fenêtre”, paroles d’internautes sur Radio France Vous avez été nombreux à répondre à notre appel à contribution sur la radio publique. Pédagogique, intelligente, respectueuse envers l'auditeur… Vous la chérissez, et vous l'exprimez bien. Le service public, c'est encore les auditeurs qui le défendent le mieux. Nous vous avons demandé de nous parler de ce que représentait pour vous les différentes stations de Radio France, au moment où les voix s'étaient tues, pendant la plus longue grève de l'histoire de la radio. Les syndicats s'inquiétaient des plans d'économies et de départs envisagés par Matthieu Gallet, pdg de la Maison ronde, et craignaient à terme une perte d'identité de la radio de service public. Vous nous avez beaucoup écrit (une centaine de mails et de commentaires) pour nous dire à quel point cette identité vous tenait à cœur, et à quel point il était nécessaire de la défendre ardemment.

[Édito] Facebook, son kiosque et la presse : et si le pire était encore à venir Semaine chargée dans le domaine de la presse, puisque les conférences sur son financement et son avenir se sont succédé. Mais finalement, c'est une annonce autour de Facebook qui a retenu toute l'attention. De quoi nourrir une préoccupation pour ce secteur en mutation, qui devrait plutôt se préoccuper de la bataille d'après.

Les entrepreneurs du Web créent aussi de la culture « Cette année, un Golden Globe. L’année prochaine, un Oscar ? » : voici comment le site d’information Bloomberg Businessweek concluait un récent article sur la progression fracassante d’Amazon dans le secteur de la production de contenus audiovisuels. Jugeons un peu : le 11 janvier, sa série « Transparent » a été récompensée par deux Golden Globes – le prix le plus significatif pour la télévision américaine. Le maître Woody Allen vient d’annoncer qu’il avait choisi Amazon pour assurer la production de sa toute première série télévisée. Et, pour ne pas en rester au petit écran, Amazon Studios lance un nouveau volet stratégique tourné vers les salles obscures, promettant la production d’une douzaine de longs-métrages par an !

Un nouveau défi pour le data-journalisme face à l'opendata ? Le mot est de plus en plus à la mode sur l'internet. Data-journalisme ou comment faire un nouveau type de journalisme en croisant des données et informations publiques. Il est difficile de trouver une définition commune et acceptée par tous de ce que l'on appelle le journalisme de données.

Datajournalisme ? Le mot « datajournalisme » vous est inconnu ou reste flou ? Cette page vous explique pourquoi c’est un sujet incontournable aujourd’hui pour les médias numériques. Découvrez d’abord la définition du « datajournalisme » donnée par Estelle Prusker-Deneuville, enseignante-chercheuse en datajournalisme et responsable de l’enseignement médias à SciencesCom – Audencia Group à Nantes. Projet pour une presse libre Alors que la presse française titube, l’exigence s’affirme d’un modèle radicalement différent. Quel serait son cahier des charges ? Produire une information de qualité soustraite à la loi du marché comme aux pressions du pouvoir, loger numérique et papier à la même enseigne, inventer un mode de financement solide et juste. Surprise, les outils nécessaires à la mise en place d’un tel système sont sous nos yeux. Naguère, les nouveaux riches soucieux de parfaire leur intégration à la bonne société s’offraient un haras, une voiture ancienne ou une villa à Cabourg. Désormais, pour asseoir leur statut, ils s’achètent un journal.

Le native advertising, un poison pour la presse en ligne Les revenus publicitaires engrangés par Internet dans le monde devraient dépasser cette année 150 milliards de dollars. À lui seul, Google récoltera plus de 30 % de ce pactole, et Microsoft, Yahoo! et Facebook s’en partageront 15 %. Dans l’Hexagone, les quatre mousquetaires états-uniens détiendront au moins 50 % de part de marché sur les quelque 3 milliards investis dans le numérique.

Related: